Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Cécile Oumhani [Belgique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zazy
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2492
Inscription le : 19/03/2011
Age : 68
Localisation : bourgogne

MessageSujet: Cécile Oumhani [Belgique]   Jeu 28 Nov 2013 - 22:17



Née à Namur (Belgique), Cécile Oumhani vit en région parisienne.
Poète et romancière, elle est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages. Aux éditions Elyzad ont été publiés les romans Le café d’Yllka (2009), prix littéraire européen de l'Adelf (Association des Écrivains de langue française) ; L'atelier des Strésor (2012), mention spéciale du prix franco-indien Gitanjali & prix de la Bastide. A été réédité en poche Une odeur de henné (2012), prix Grain de Sel. Son écriture aime à investir des lieux et des cultures autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zazymut.over-blog.com
zazy
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2492
Inscription le : 19/03/2011
Age : 68
Localisation : bourgogne

MessageSujet: Re: Cécile Oumhani [Belgique]   Jeu 28 Nov 2013 - 22:19

Tunisie, carnets d’incertitude


Le format du livre, voisin de celui  d’Actes Sud, n’est pas sans rappeler un carnet de voyage.

Le livre débute par l’immolation de ce jeune tunisien, marchand de légumes, déclencheur des évènements. Ce printemps tunisien était porteur de tant d’espoir, où ils ont appris que l’on pouvait dire non. « Maintenant on a le droit de dire non ! ».

Les phrases de Cécile Oumhani sont lancées sur la feuille par un besoin, une nécessité impérative de ne pas oublier, suivre les évènements de ce printemps tunisien 2011. Phrases courtes, voire très courte genre style télégraphique pour certaines. Fontaine des Innocents. Faire ce que l’on peut là où l’on est.
L’urgence est là, il faut écrire la peur, la crainte, l’espoir, l’amour, la beauté. La poésie est omniprésente.
Ses écrits sont comme un remède à l’éloignement de ce pays qui fait partie de ses racines, même si ce n’est pas son pays natal. « Pas celui où je suis née. Mais pourtant indissociable de ce que je suis. »
Cécile Oumhani reprend ses écrits en 2013 après le meurtre de Chokri Belaïd « Ainsi ils ont tué Chokri Belaïd. Agresseurs anonymes. Un tireur embusqué au moment où l’opposant laïque sortait de chez lui. » Le chapitre sur le salafiste remontant la file d’attente résume le nouvel état des lieux. La déception est là, la peur est revenue. Et si tout était à refaire ?

Un livre que je n’ai pas lu d’une seule traite car ces phrases méritent que l’on s’y arrête. Un livre d’urgence plein de mots qui ricochent plein de poésie. Un beau et bon livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zazymut.over-blog.com
 
Cécile Oumhani [Belgique]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sièges RF en Belgique??
» Site-boutique de trucs bio en Belgique ?
» Excursions en famille en Belgique
» c est juste un pas fin, un imbécile
» BELGIQUE – Un train roule à l'énergie solaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: