Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Pas d'enfant...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitimeMer 1 Aoû 2007 - 23:08

"Etre femme sans être mère : le choix de ne pas avoir d'enfant"
de Emilie Devienne. Elle est Journaliste, consultante et coach franco-québécoise; auteur de "Qui garde le chien ?" (Le Cherche Midi, 2004), "La Confiance en soi" (Aubanel, 2004) et "Le Dicoguide des coachings" (Dunod, 2007).
Résumé Electre :
Aujourd'hui, la volonté de ne pas avoir d'enfant s'affiche plus librement. L'auteure, journaliste, enquête sur les motivations profondes de ces femmes qui décident qu'il est possible d'être femme sans être mère et de s'inscrire autrement dans la lignée humaine.

- En mai 2007, Le Nouvel Obs titrait : Ces femmes qui refusent d'être mères : Les babyphobes
"En ces temps de maternité triomphante, les petites-filles de Simone de Beauvoir se rebiffent. Elles ont une porte-parole : Corinne Maier, auteur d'un brûlot, « No kid ». Son slogan : pour exister, pas besoin d'enfant."
extrait : journaliste Isabelle Curtet-Poulner :
Citation :
En Grande-Bretagne et en Finlande, 20 % des femmes n'ont pas d'enfant. Deux fois plus qu'en France. En Allemagne, ce pourcentage atteint 30 % ! En cause, le manque d'infrastructures d'accueil et surtout la pression exercée sur la mère au travail, qualifiée de Rabenmutter ( mère corbeau ). Travailler ou enfanter, il faut choisir.
Quant aux Etats-Unis, si la fécondité est aussi élevée qu'en France, les associations de childfree pullulent. Sur le Net, leurs membres démontent le joug nataliste et organisent des cénacles, quand ils ne s'appliquent pas à faire interdire les lieux publics aux petits Américains. « En Floride , note Corinne Maier, il existe des childfree zones, des résidences pour trentenaires et interdites aux moins de 13 ans. » En France, « la pression est extrêmement lourde », note Laurent Toulemon, chercheur à l'Ined. Crèches, allocations... elle est alimentée par une politique familiale efficace : 10 % de Françaises seulement n'ont pas d'enfant. Parmi elles, 3 % sont infertiles et 5 % n'ont jamais vécu en couple. Les autres, bon gré, mal gré, se sont affranchies du diktat social.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Re: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitimeMer 1 Aoû 2007 - 23:10

Babelle...Toi tu es organisée...Nous, nous papotons au bar sur la question... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Re: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitimeMer 1 Aoû 2007 - 23:16

Je me retrouve aussi dans les stat : jeune femme diplômée citadine sans enfant. Grr j'aime pas les stat, ni me retrouver dans la moyenne !

J'ai vu un reportage, peut-être justement de cette journaliste.

J'ai vu une belle femme de plus de 50 ans qui n'avait jamais regretté son choix de ne pas avoir d'enfant.
Puis j'ai vu une interview avec son mari où lui remettait un peu en doute ce choix là, il se voyait bien père maintenant etc etc
J'ai eu mal en voyant cette femme tomber des nues, elle n'en croyait pas ses oreilles, ses larmes aux yeux étaient aussi un peu les miennes à cet instant !
Revenir en haut Aller en bas
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Re: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitimeMer 1 Aoû 2007 - 23:23

Sur le site de Martin Winckler, Mona Chollet, journaliste, commente le livre d'Emilie Devienne.
Citation :
"Voilà un livre que devraient accueillir avec soulagement les femmes qui ne souhaitent pas avoir d’enfant, et dont la décision, même lorsqu’elle est aussi solidement enracinée qu’un baobab, doit essuyer le typhon permanent de la pression sociale. Même si on ne partage pas toutes les références de l’auteure, on n’a pas trop les moyens de faire la fine bouche, tant la littérature sur ce sujet est rare".
Et puis, chez Imago, un titre :
http://www.editions-imago.fr/IMAGO/menu_fait_de_societe.php?recordID=122
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Invité
Invité



Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Re: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitimeMer 1 Aoû 2007 - 23:28

Travailler ou enfanter, il faut choisir.

Je suis d'accord ! Je me vois mal occuper mon poste au travail (qui demande une formation continue, pas mal de stress et de responsabilité) et gérer en même temps l'éducation d'un enfant. J'ai aussi cette impression de devoir choisir entre une "carrière professionnelle" et la maternité, je devrais forcément renoncer à l'un ou l'autre mais affronter les deux correctement, cela me semble impossible. Et les stat (encore elles) le disent bien : peu de femmes ont des postes hiérarchiques élevés, beaucoup de femmes travaillent à mi-temps ou en 4/5 mais ce sont justement ces emplois là qui stagnent le plus et qui n'évoluent pas au niveau salarial et prof ! La boucle est bouclée ! Alors oui, les femmes diplômées citadines sont souvent sans enfant mais c'est qu'elles n'ont pas étudié des années pour avoir un poste sous-qualifié sous prétexte qu'elles sont moins disponibles pour cause de maternité !


Dernière édition par le Mer 1 Aoû 2007 - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Re: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitimeMer 1 Aoû 2007 - 23:32

Sentinelle :
Citation :
"C'est qu'on en est toujours là ! J'ai ressenti quelques pressions sociales tu sais, même mes collègues masculins me demandent "mais qu'est-ce que tu attends encore pour en avoir"... visiblement, une femme qui ne veut pas avoir d'enfant est toujours coupable d'une manière ou d'une autre..."
C'est aussi ce que révèlent les articles sur le sujet et je trouve ça incroyable. Pourquoi le sujet est-il encore tabou aujourd'hui? Est-ce que ça ne viendrait pas du caractère de chaque femme, et de la particularité intime de ce choix? Je veux dire que ce choix est mieux accepté en Occident lorsque la personne a une forte personnalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Re: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitimeMer 1 Aoû 2007 - 23:34

Qu'en pensent les hommes, ici?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Invité
Invité



Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Re: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitimeMer 1 Aoû 2007 - 23:41

Mon expérience :

Un collègue : "Tant que tu ne seras pas mère avec une bague au doigt, je ne te considèrerais pas comme une vraie femme."
Bon, là-dessus je me suis rebiffée et j'ai fait les gros yeux, même que tous les autres collègues m'ont soutenue en disant que c'était complètement dépassé comme vision. N'empêche, je l'ai entendue cette version !

Un autre collègue, en parlant d'une autre femme à son collègue en ma présence "Cette femme ne veut d'ailleurs pas avoir d'enfant, ça veut bien dire ce que ça veut dire, il y a quelque chose qui tourne pas rond chez elle."

J'ai cru que j'hallucinais en entendant ce commentaire !
Revenir en haut Aller en bas
De la Mancha
Espoir postal
De la Mancha

Messages : 25
Inscription le : 30/07/2007
Age : 53
Localisation : Chevalier errant du net

Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Re: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitimeJeu 2 Aoû 2007 - 0:04

La pression est effectivement trés forte dans notre société, qui dissuade beaucoup de jeunes femmes d'avoir des enfants. Au sein de mon entreprise, les "pondeuses", comme ils disent sont trés mal vues. Et je ne compte plus les dossiers qui s'entassent sur mon bureau de défenseur des salariés, dossiers où s'étalent les tracasseries, les brimades ou les harcélements dont sont victimes les jeunes mamans...
Soyons clairs, avoir un enfant aujourd'hui, est un acte de rebellion face au productivisme forcené de notre "belle société". Comme tout acte de rebellion, c'est également un acte de survie.
Sans vouloir stigmatiser les femmes qui ne désirent pas d'enfants, parce qu'elles n'ont pas la fibre maternelle (il en existe, et c'est leur droit), je pense qu'on est pleinement femme, et pleinement homme, lorsqu'on est mère, ou père de famille. La détresse des couples qui n'arrivent pas à en avoir est là pour en témoigner.
Avoir un enfant, doit être un choix, totalement libre, sur lequel ne doit s'exercer aucune pression. Mais mesdames, par pitié... Si vous ressentez au plus profond de votre être, ce désir, et qu'il vous est possible de le combler, ne laissez pas les autres décider à votre place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Re: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitimeJeu 2 Aoû 2007 - 3:40

Citation :
je pense qu'on est pleinement femme, et pleinement homme, lorsqu'on est mère, ou père de famille
Ah? Et pourquoi? Parce qu'on est programmé pour ça? Parce qu'on l'est, bien sûr, l'homme ( avec un grand h) est programmé pour continuer son espèce, comme les autres animaux!
Non, moi je pense qu'on peut parfaitement se sentir homme ou femme sans forcément continuer la chaîne.
Par contre, je trouve, L'homme de laManche, que tu as raison de mettre en garde sur la pression subie!

Sentinelle Cool
Citation :
J'ai aussi cette impression de devoir choisir entre une "carrière professionnelle" et la maternité, je devrais forcément renoncer à l'un ou l'autre mais affronter les deux correctement, cela me semble impossible.
; Je comprends bien. Mais tu vois, ces questions, je ne me les suis pas posées. Je voulais et une carrière et des enfants.
Avec en plus un mari qui n'était pas chaud, le genre: ne mettons pas de nouveaux malheureux au monde dans des conditions si difficiles...
Résultat, j'ai compris bien sûr, que tu avais raison. Mais pas entièrement.
Forcément, tu cours en permanence pendant des années. Tu t'en prends plein les dents surtout de la part des psychologues Very Happy dès que tes enfants ont le moindre problème.
Mais on y arrive!!
Et le père serait complètement perdu sans ses fils...auxquels il conseille de ne pas avoir d'enfants dans ce monde pourri et etc...hahahaha!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Re: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitimeJeu 2 Aoû 2007 - 10:34

Babelle a écrit:
10 % de Françaises seulement n'ont pas d'enfant. Parmi elles, 3 % sont infertiles et 5 % n'ont jamais vécu en couple. Les autres, bon gré, mal gré, se sont affranchies du diktat social.

zont oublié les homo dans tout ça... ça compte aussi. Parce qu'aller se faire enfanter par le premier venu ou à l'étranger, elles sont pas toutes chaudes pour le faire. Du coup, ne pas avoir d'enfant devient un peu "fatal". Remarque ils les comptent peut-être dans les 5% qui n'ont jamais vécu en couple scratch


je trouve intéressante vos réactions, et c'est vrai qu'aujourd'hui si on veut avoir un super job on va avoir des difficultés à procréer.
Moi je penche plus pour la théorie de Marie et de son homme : faire un enfant dans un tel monde... bofbof... et en plus, je ne veux jamais avoir à dire à quelqu'un "tout ce que j'ai sacrifié pour toi..." ou ce genre de truc. Les parents imposent souvent une pression terrible à leurs gosses, et je sais qu'en tant que mère, je risquerai de devenir complètement psychopathe à vouloir que mon enfant soit ce que je veux qu'il soit. Sans compter que j'aime ma vie tournée essentiellement vers moi et mon couple.

je me méfie également beaucoup des gens qui font des enfants alors que leur couple est déjà bien bancal... beaucoup pensent qu'avoir un môme va reconstruire leur idylle... quelle catastrophe !

on devrait faire passer des tests aux futurs parents, qu'ils montent un dossier avant qu'ils aient le droit d'enfanter, comme pour l'adoption (en moins draconien tout de même) - wech' je vire fasciste là affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Laure
Sage de la littérature
Marie-Laure

Messages : 1190
Inscription le : 12/07/2007
Localisation : Au milieu des couleurs..

Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Re: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitimeJeu 2 Aoû 2007 - 10:59

sentinelle a écrit:
Mon expérience :

Un collègue : "Tant que tu ne seras pas mère avec une bague au doigt, je ne te considèrerais pas comme une vraie femme."
Bon, là-dessus je me suis rebiffée et j'ai fait les gros yeux, même que tous les autres collègues m'ont soutenue en disant que c'était complètement dépassé comme vision. N'empêche, je l'ai entendue cette version !

Un autre collègue, en parlant d'une autre femme à son collègue en ma présence "Cette femme ne veut d'ailleurs pas avoir d'enfant, ça veut bien dire ce que ça veut dire, il y a quelque chose qui tourne pas rond chez elle."

J'ai cru que j'hallucinais en entendant ce commentaire !
C'est du n'importe quoi et c'est vrai que si tu essaies de te dire que ça te passe au dessus de la tête, ça doit tout de même faire mal d'entendre ça. Chacun a sa propre vie à vivre, suivant ses envies, ses priorités, ses possibilités...peut-être , surement même que ta collègue en question met ses enfants à la crèche ou en garderie toute la journée. Ouais...dur dur la vie pour un petit, levé tôt, rarement chez lui, crevé tout petit déjà. C'est à chacun de voir, mais en tout ca ne te culpabilise surtout pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Re: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitimeJeu 2 Aoû 2007 - 12:37

Avant l'ouverture de ce fil, le sujet nous avait inspiré une touchante conversation...
Je la retranscris (à peu près dans son intégralité) ici...
Wink Moi qui cherche toujours des dialogues avec vision théâtre, je nous ai revues ce matin, comme nous étions hier soir, à papoter au bar en toute sincérité et en toute amitié... Wink
Merci à vous pour toute cette chaleur que vous apportez au forum en plus de vos bons plans-lecture! :)

Et bienvenue sur terre à Brewen qui fut le point de départ de cette conversation!... :heart:

-QUEENIE :je me méfie toujours de l'arrivée d'un nouvel être humain sur terre.
je vous ai déjà dit : j'ai une trouille pas possible des enfants dans les films d'horreur, et vu que je regarde pas mal de films d'horreurs... j'ai l'imagination fertile du coup.

bon allez, je sais pas si je vais être une tante gagate, déjà quelques km nous séparent et j'avoue j'en suis contente, je me sens toujours assez mal à l'aise en présence de marmots.

ouais, z'allez me trouver pas normal peut-être... mais je ne me dis pas que c'est d'emblée une bonne nouvelle qu'une naissance, je me dis juste : on verra. Maintenant faut que je joue la carte de l'enthousiaste pendant quelques semaines sinon ils vont finir par me trouver louche dans la famille

-SENTINELLE : Je te comprends très bien Queenie... j'ai les même appréhensions que toi à ce sujet là !

-AERIALE : Queenie, tu me fais trop rire! Je suis sûre que tu vas finir par fondre comme tout le monde devant ce petit Brewen ...il te faut juste un petit temps d'acclimatation !

- COLINE : Bon...forcément...Tu vas craquer Tantine!...
Et si tu regardais autre chose que des films d'horreur?
Et si tu lisais autre chose que des livres glauques?...
De temps en temps Queenie !...

-MARIE LAURE : si tu lis des livres où l'on parle d'une famille qui s'agrandit par la naissance d'un petit être à qui tu apporteras tes propres valeurs...ton regard devient alors différent !

- COLINE : Queenie, Sentinelle...Je trouve bien que les jeunes femmes d'aujourd'hui puissent dire qu'elles n'ont pas forcément un goût immodéré pour les bébés...C'est encore timide mais elles commencent à revendiquer le droit de ne pas trouver forcément leur épanouissement dans la maternité ...

-MARIE LAURE : je vous dirais que je pensais ne pas en avoir et quand j'ai rencontré mon mari, ça a changé... J'en ai quatre !!!!!

- COLINE : Ce que je veux dire c'est que beaucoup de femmes ont dû être mères sans en avoir le désir, parce que c'était la norme, parce que c'était de leur devoir...Et il était difficile d'aller contre cela...
Moi j'aurais rêvé d'avoir une famille nombreuse et si je n'ai qu'une fille, ce n'est pas par choix. Mais j'avais des amies qui n'avaient pas ledésir d'être mères et qui le furent pour satisfaire la famille, le mari, le regard de la société...

Les femmes, en un peu plus d'une génération, ont dû gagner ce droit inestimable d'avoir des enfants à un moment choisi...ou de ne pas en avoir du tout...et même d'en avoir plein si c'est leur profond désir...

- SENTINELLE : La question de la maternité est une question qui m'angoisse fortement.
Je me suis toujours dit "bah j'ai le temps d'y penser", jusqu'au jour où mon médecin m'a demandé s'il pouvait se permettre de me dire que si je voulais être mère, je ne devais plus tarder à y penser car si je tardais trop, je risquais de vivre une grossesse à risque.
Si je n'avais pas mon horloge biologique en route, j'en serais toujours au stade "j'ai le temps" sauf que je ne l'ai plus !!!!

Je suis un peu comme Queenie, les enfants, ça m'angoisse !
Mais en même temps, je sais que je passe à côté de quelque chose d'essentiel si je n'en avais pas... alors oui, nous avons la chance d'avoir le choix d'avoir ou pas des enfants, mais que ce choix me semble difficile !

- SENTINELLE : J'ai ressenti quelques pressions sociales , même mes collègues masculins me demandent "mais qu'est-ce que tu attends encore pour en avoir"... visiblement, une femme qui ne veut pas avoir d'enfant est toujours coupable d'une manière ou d'une autre...

- MARIE LAURE : Tu peux très bien avoir une vie épanouie sans avoir d'enfants. Ce qui serait surement lourd à porter, serait le regret de ne pas en avoir eu ! Les copines dont je parle n'ont elles aucun regret. A toi seule de voir, comme Coline le di, les femmes ont maintenant le choix. Ouf

- COLINE: L'évolution est en cours...mais je crois que dans bien des milieux, en effet, on en est encore là!...

J'ai été harcelée parce que je n'avais qu'une fille..."Alors, et le petit frère?.." J'en avais marre...
Et pour ma fille qui a choisi, elle, d'en avoir un seul, c'est pareil!
Parce qu'on ne se contente même pas que la femme ait un seul enfant!

- MARIE LAURE : Là encore je vais vous parler de moi...j'ai donc quatre enfants, quatre filles...A quand le petit frère ? ou alors "quatre et demi ?" Non, j'ai du ventre, c'est tout, je ne suis pas enceinte !"

T'inquiète Sentinelle, c'est normal

- COLINE : Ce n'est donc jamais fini!

- SENTINELLE : Effectivement, ce type de question est plutôt... fréquent à ce que je vois
Pourtant, tu as déjà donné du tien MarieLaure, 4 enfants ! Woauw ça m'épate
vraiment !

- MARIE LAURE: Moi aussi Surtout que je déteste les grossesses, les trimballer partout...
J'attendais le moment où elles s'expriment, me disent qu'elles sont ou non d'accord,qu'elles adorent, détestent...
Elles adorent être ensemble, adorent lire, sont épanouies, bonnes élèves...le pied, quoi !

Le déclic est vraiment venu quand j'ai rencontré l'Homme de ma vie Sans rire, il a été le déclencheur de mon désir d'enfants. Quel bonheur alors d'en avoir...

Sans tout te raconter, ce n'était pas du tout ça avant, mais pas du tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Re: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitimeJeu 2 Aoû 2007 - 12:52

sentinelle a écrit:
Mon expérience :

Un collègue : "Tant que tu ne seras pas mère avec une bague au doigt, je ne te considèrerais pas comme une vraie femme."
Bon, là-dessus je me suis rebiffée et j'ai fait les gros yeux, même que tous les autres collègues m'ont soutenue en disant que c'était complètement dépassé comme vision. N'empêche, je l'ai entendue cette version !

Un autre collègue, en parlant d'une autre femme à son collègue en ma présence "Cette femme ne veut d'ailleurs pas avoir d'enfant, ça veut bien dire ce que ça veut dire, il y a quelque chose qui tourne pas rond chez elle."

J'ai cru que j'hallucinais en entendant ce commentaire !

Je crois qu' on n'empêchera jamais les gens de balancer impunément des généralités, bien pratiques pour asseoir leurs propres certitudes, et que c'est de cela qu'il faut se préserver, être assez fort soi-même et en accord avec ses désirs profonds, pour éviter les pièges de la pression sociale et du confort moral.
Décider d'enfanter est un acte tellement important vu les responsabilités qu'il engage, qu'il ne peut que répondre à un fort besoin, irrépressible, je dirais..(le reste ne vaut rien de bon...)
Tout comme Marie-Laure qui ne voulait pas entendre parler de ça... puis en a eu quatre! Very Happy

Laissons parler les diseurs, ils en sont peut-être à se persuader eux-mêmes par leurs sentences lapidaires, le bien fondé d'une entreprise qu'ils ont sans doute eux-mêmes du mal à gérer. J'en ai connus des tas dans le genre de ceux dont vous parlez. Si ce n'est pas sur les gosses, ils nous cupabiliseront sur le fait de travailler ou pas...Souvent ce sont les mêmes d'ailleurs, qui font ainsi passer leurs propres angoisses (de ne pas gérer les deux par exemple) ou leur mal-être, sur des affirmations péremptoires...

...Laissons les parler ...et vivons la vie que l'on a choisie cat Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Re: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitimeJeu 2 Aoû 2007 - 13:28

Je suis complètement d'accord avec ce que vient d'écrire Aériale...

Et ce sujet m'évoque un roman qui m'a beaucoup touchée: La virevolte de Nancy Huston.

Voir ce fil:
ici

L'histoire d'une jeune femme, Lin, passionnée par son métier, la danse et qui se réjouit dans un premier temps d'être mère...
Puis le temps passe, et des deux métiers de mère et danseuse, l'un va forcément souffrir...Lin va souffrir...
Vient le moment où elle va choisir...

"Le fruit était mûr. Il avait mûri dans le coeur blanc et glacé de l'hiver, et il est tombé." (La virevolte)

Au-delà de l'histoire bouleversante de ce choix que Lin a fait, il y a Nancy Huston , l'auteur, qui jamais ne juge...Et en toile de fond, sa propre histoire puisque Nancy Huston a été abandonnée par sa mère alors qu'elle était toute petite...


Dernière édition par le Jeu 2 Aoû 2007 - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Pas d'enfant... Empty
MessageSujet: Re: Pas d'enfant...   Pas d'enfant... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas d'enfant...
Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» qui a un enfant avec un TDA
» Un enfant ça coute cher
» Un autre enfant apres la dpj
» L' ENFANT DE LA MISERE
» pierre-enfant-martyr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: L'humain, la société, la nature...-
Sauter vers: