Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège]

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Empty
MessageSujet: Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège]   Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Icon_minitimeVen 27 Déc 2013 - 10:40

Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Aa441

Kjersti Annesdatter Skomsvold est née en 1979 à Lutvann (Oslo).
Jo fortere jeg går, jo mindre er jeg, publié en 2009 aux éditions Oktober, est son premier roman. Il a reçu le Prix Débutant Tarjei Vesaas en 2009, et s’est vu traduire dans une dizaine de langues.
Source : Editeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Empty
MessageSujet: Re: Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège]   Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Icon_minitimeVen 27 Déc 2013 - 10:41

Ce livre va paraître le 09/01/14

Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Aa444
La vie au ralenti
Citation :
Présentation de l’éditeur
Mathea Martinsen, une veuve âgée de « presque cent ans", vit seule dans un petit appartement à Haugerud, une banlieue calme d’Oslo. Depuis le décès de son mari, Epsilon, elle sent l’approche de sa propre mort, et sa pente la vouerait facilement à l’effacement, au repli ou à la transparence, mais elle décide de surmonter sa phobie sociale afin de laisser quelques traces dans ce monde. Ses efforts de socialisation sont héroïques, drôles, et souvent ratés. Sa meilleure compagnie demeure en fin de compte les fantômes qui l’habitent, en particulier celle d’Epsilon, avec qui elle maintient un dialogue presque permanent, pour une belle histoire d’amour qui ne s’éteint pas.
Un roman écrit à la première personne, où souvenirs et impressions se confondent dans un présent décloisonné et hanté par le passé, pour offrir le récit drôle et poignant de la vieillesse approchant de son terme.

Un livre étrange… que je n’aurais probablement pas remarqué si je ne l’aurais pas vu parmi les nouveautés pour janvier. Et puisque le livre est déjà traduit depuis 2011 en allemand, j’ai opté pour cette version.

Il m’a fallu une bonne partie du livre (qui ne compte que 150 pages) pour m’habituer à cette étrange façon de penser et de vivre de cette Mathea qui a été en quelque sorte invisible tout au long de sa vie. À l’exception pour son mari qui l’a choisi, pour quelles raisons, on ne peut que s’en douter.

Par après je ne pouvais que ressentir de l’empathie pour cette femme qui n’a vécu tout au long de sa vie qu’avec et à travers son mari et ses pensées, souvent assez farfelues.

Est-ce que cela suffit d’en faire une bonne lecture ? Je ne saurais pas le dire pour l’instant, j’ai l’impression que c’est un texte qui va me suivre encore pendant plusieurs jours et certainement Mathea va m’accompagner les semaines à venir.


Une fois de plus je me pose des questions concernant le titre du livre.
On a bien réussi de traduire le titre original Jo fortere jeg går, jo mindre er jeg (Plus vite je marche, plus petite je suis) aussi bien en allemand qu’en anglais… mais cela n’a probablement pas sonné trop bien pour l’éditeur français ?!

Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Aa442 / Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Aa443
Je schneller ich gehe, desto kleiner bin ich / The Faster I Walk, The Smaller I Am

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Empty
MessageSujet: Re: Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège]   Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Icon_minitimeVen 27 Déc 2013 - 10:53

Je ne pense pas que ce soit un livre pour moi mais le nom de l'auteur est magique.

Tu nous diras dans quelques jours de quel côté de la balance ton avis penche ?

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Empty
MessageSujet: Re: Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège]   Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Icon_minitimeVen 27 Déc 2013 - 10:56

Heyoka a écrit:
Tu nous diras dans quelques jours de quel côté de la balance ton avis penche ?
oui, je vais attendre que mes impressions auront le temps de 'se poser' pour en dire plus...
Ce qui est quand même déjà à retenir, c'est en effet le nom de l'auteur que je vais certainement suivre, son écriture est très belle et par moment avec une touche d'humour qui fait du bien

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Empty
MessageSujet: Re: Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège]   Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Icon_minitimeVen 27 Déc 2013 - 12:25

kenavo a écrit:
Une fois de plus je me pose des questions concernant le titre du livre.
On a bien réussi de traduire le titre original Jo fortere jeg går, jo mindre er jeg (Plus vite je marche, plus petite je suis) aussi bien en allemand qu’en anglais… mais cela n’a probablement pas sonné trop bien pour l’éditeur français ?!

Un tel titre passait peut-être mieux dans deux langues issues d'une même famille de langues (germanique dans le cas de l'allemand et de l'anglais). Je sais tout de même que les éditeurs français tiennent à une marque culturelle distinctive. Je ne saurais pas nécessairement te répondre là-dessus, kenavo. Je crois qu'une lecture de la version française nous aiderait peut-être mieux à repérer le côté judicieux ou non de l'expression. Pour le moment, j'ai l'impression qu'elle est un peu aseptisée. Faut de même comprendre, pour avoir été un assidu de la lecture constante des titres français, que c'est une connotation qui m'est familière. Juan Carlos Onetti a écrit La vie brève par exemple. Nous pouvons ainsi mieux comprendre l'univers culturel un peu...

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Empty
MessageSujet: Re: Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège]   Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Kjersti Annesdatter Skomsvold [Norvège]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Omelette norvégienne
» Attentat et fusillade en Norvège.
» omelette norvégienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: