Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jean-Paul Michel (alias Jean-Michel Michelena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sigismond
Agilité postale
avatar

Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Jean-Paul Michel (alias Jean-Michel Michelena)   Sam 14 Fév 2015 - 18:22

Ecrits sur la poésie 1981-2012 (Flammarion, essai ou compilation, 300 pages environ, 2013)


Sans doute suite au prix européen francophone de poésie Léopold-Sédar-Senghor 2013, que je citais en présentation de l'auteur, Flammarion dû sentir une "urgence" à publier du Jean-Paul Michel.

On peut penser qu'il n'y avait pas le feu à porter sous presse cette compilation d'écrits sur l'art poétique, et aussi qu'un recueil de vers eû été davantage approprié, mais, y en avait-il d'inédits, prêts à être livrés au public, et surtout aboutis, sachant que Jean-Paul Michel se compare "à un peintre qui corrigerait ses toiles alors même qu'elles sont déjà exposées dans les musées"  ?
Ce n'est pas sûr !

En l'occurrence, c'est loin d'être la main basse sur les fonds de tiroirs et les corbeilles à papier Micheliennes que l'on pouvait craindre.

Quoi qu'il en soit, ces réflexions débordent largement le cadre strict de ce qu'on qualifie généralement de poésie. Pour rejoindre une réflexion sur l'art en général. Sur ce thème dont tant se sont emparés je suis méfiant envers la plupart, confiant envers peu (dont René Huyghe, "Dialogue avec le visible", le peu que j'échafaude comme propos prudents en ce domaine coulerait des sources René Huyghe et Jean-Paul Michel).
Nous, lecteurs, recevrons tout ce qui est dit sur le "langage", exactement ce que Michel appelle "signes". Et comme les Parfumés sont de grands lecteurs, je le conseille vivement à tous !


Le meilleur échantillon qu'on puisse peut-être donner, des pistes et du ton général, provient de l'auteur lui-même dans l'émission de France-Culture "du jour au lendemain" du 4 juillet 2014.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigismond
Agilité postale
avatar

Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

MessageSujet: Re: Jean-Paul Michel (alias Jean-Michel Michelena)   Dim 15 Fév 2015 - 17:51

Peut-être un petit extrait ?

Le premier texte du chapitre "Nous avons voué notre vie à des signes" (1996), qui donne l'intitulé général du chapitre:

Citation :
                         "Nous avons voué notre vie à des signes"


                                         (Une "chasse", un jeu, une fête)



Ce livre aura trouvé de lui-même la meilleure métaphore
de sa nécessité: celle d'une "chasse".
 Quelques indices permettant d'entrevoir d'assez près la
nature de cette poursuite ont été semés ici.
 Pour quels demains joueurs ?

 Qu'un
jeu en vaille encore la peine, c'est ce, qu'après vingt
ans, on croit encore.


 Les quelques noms ici conviés, de plusieurs temps, de plu-
sieurs arts - aucune intention d'exhaustivité bien sûr : tout
juste, disséminés ici et là, valent à nos yeux réserve de force.
 Encore.  

 Nous nous sommes interdits toute didactique.
 Si tout le monde, ici, peut apprendre, il est douteux que
beaucoup y aient pu, très aisément, enseigner.
 Ce qui s'indique, dans ces pages, d'un encore possible "jeu",
notre souhait serait que cela fasse signe, plutôt, vers une fête.
 Puisse le beau plafond doré de Mantoue en être comme l'hiéroglyphe !


  Nous sera-t-il permis, au seuil du labyrinthe, de formuler
un soupçon ? Peut-être n'aurions-nous besoin de rien davan-
tage que d'une confiance nouvelle en des
arts (ils sont tout
ce que nous sommes).

  On l'entend. Un vœu se risque, ici. À peine énoncé, on
connaît qu'il demande le plus difficile. Plus difficile que
"jamais", peut-être : "une nouvelle confiance en des
arts"  
- ("impossible", c'est le sentiment des modernes).
Qui sait ? Rien n'appelle comme l'"impossible",
n'
intime davantage.

  Allez ! Qu'on lance les dés !
  Avec un peu de chance, le siècle qui vient aura commencé.
 
                                                               
                                                      Epidaure, 8 août 1996.
               

J'essaie de respecter avec les plus grands scrupules la mise en page d'origine, sachant que celle-ci est de prime importance pour Jean-Paul Michel (j'en touche un mot page précédente), et ce même si cet extrait est de la prose et non de la poésie. L'italique aussi est de mise, sauf en titre et pour trois mots.
Parfois, je dois composer avec les possibilités de rendu des caractères; ici trois astérisques disposés en triangle au milieu des lignes de séparation laissées blanches manquent entre le paragraphe qui s'achève par comme l'hiéroglyphe ! et celui qui commence par "Nous sera-t-il permis,".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jean-Paul Michel (alias Jean-Michel Michelena)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» JEAN PAUL II
» Jean Paul Belmondo
» Présentation de GUIHENEUF Jean Paul
» · WOJTYLA, Karol, pape Saint JEAN-PAUL II (1920-2005)
» jean-paul massey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: