Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 LC Arthur Koestler : La lie de la terre

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitimeMer 22 Jan 2014 - 16:04

J'ai fini cette nuit La lie de la terre et je suis atterrée... je me sens honteuse d'être française et je pense que ce livre salutaire devrait être étudié dans nos écoles...

Je reviens sur ma première intuition qui concernait les espaces géographiques du livre, chacun correspondant à un état d'esprit et à une lente descente vers l'horreur de la condition humaine.

Le premier cercle, celui de Roquebillère est celui des limbes, où l'on peut encore être insouciant et créateur, amoureux et plein d'humour.

Le second cercle, celui de Paris est le cercle de l'angoisse, dans l'attente d'une arrestation qui ne saurait tarder.

Le troisième est celui du camp du Vernet, cercle de l'internement avec d'autres réfugiés, là où règnent encore l'illusion d'une possible fraternité, d'un compagnonnage et même s'il est impossible de répartir les avantages à tous, il est encore envisageable de former une petite équipe soudée, amicale, avec des gens auxquels on peut parler.
Le quatrième cercle est celui de l'enfer kafkaïen avec le retour à Paris. L'enfer de l'administration, des hommes qui vous caressent pour mieux vous étrangler. Le cercle de l'absurdité d'une situation qui tourne à la tragédie. Le hasard et la chance évitent à Koestler le camp de Buffalo dont il ne serait sorti que par la déportation...

Le cinquième cercle est celui de la fuite à travers la France grignotée par l'avance gourmande de l'armée allemande. Périgueux, Bergerac, Bordeaux et la capitulation française, c'est celui du renoncement à soi, de la dépression et de la perte d'identité.

Le sixième cercle, sans doute le plus terrible pour le moral de K. est celui de l'attente de la démobilisation en zone non-occupée. Je connais les villages dont parle K. (Susmiou, Navarrenx et son fort, le gave d'Oloron...), région idyllique pour tout homme mais pas pour K. Car c'est au milieu des soldats français qu'il découvre combien ces hommes sont sales, bêtes et méchants, répétant à l'envi les derniers mots prononcés par la propagande de Vichy : la guerre a été faite et perdue par les juifs, par Blum, par les réfugiés... et oui, il faut bien un coupable et il est ici tout désigné par le vieux Pétain et sa clique fasciste. La lie de la terre est bien ici, dans cette belle région pyrénéenne où les hommes pissent contre les murs de leur chambrée, où ils ne font plus à longueur de temps que se réjouir de détester (comme s'il ne leur restait plus que cette absurde dignité là), ils détestent l'Allemagne et l'Angleterre, les juifs et Daladier, la guerre et la défaite, ils rêvent de rentrer chez eux, retrouver leur femme et leurs gosses, reprendre leur vie d'avant, comme si c'était possible et ils n'ont pas compris que le temps d'hier est définitivement aboli. Tristement, K. prend conscience qu'il ne peut parler à personne, qu'ils sont tous effroyablement sots et sans éducation et que la tâche de les sauver d'eux-mêmes est incommensurable !
 
La rencontre à Marseille de K. avec les anciens ministres de la République de Weimar, amène cette réflexion amère : leur destinée reflète celle de leur nation, la tragédie de la crédulité et de l'illusion, j'aimerais tellement que ces derniers mots soient remplacés par la probité et la foi... mais c'est impossible. Les mots de K. résonnent comme des coups de fusils tirés par derrière... et c'est avec étonnement et un étrange apaisement qu'on lit les derniers mots du livre :
Je souhaite que vienne le temps du rire.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitimeMer 22 Jan 2014 - 19:52

shanidar a écrit:
Arbitraire l'internement de A.K. dans le camp de concentration de Vernet, arbitraire et injuste, puisqu'il est là sans procès, sans condamnation, livré à la folie imbécile des officiers français... Il n'est ni Allemand, ni Autrichien, ni juif et il n'est plus communiste depuis 38...

Il est juif, non?
Ce livre m'intéresse beaucoup, mais j'ai terminé récemment le livre d'un historien, Histoire des grands-parents que je n'ai pas eus, grands-parents qui étaient polonais pourchassés comme communistes en Pologne, étrangers illégaux en France, Juifs sous le régime de Vichy. Alors que pour eux, comme pour beaucoup, le mot " juif" n'avait pas grande signification. Par contre Koestler avait été très actif pour la cause sioniste, d'après ce que j'ai lu.
De plus Koestler a été condamné à mort par les franquistes..

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitimeMer 22 Jan 2014 - 21:12

En effet, Marie, Koestler cumule les problématiques : juif, il a milité pour le parti sioniste avant de s'en détacher (La tour d'Ezra relate cet engagement), Hongrois, il est étranger à la France, il a été communiste avant de quitter le parti en 1938 (lire Le zéro et l'infini qui explique sa désillusion), révolutionnaire, il a été journaliste en Espagne pour des journaux à fortes connotations de gauche et en effet emprisonné, condamné à mort et échangé contre un prisonnier franquiste (Le testament espagnol)... C'est un homme engagé qui en 38 a créé un journal antifasciste et publie de manière régulière des articles antifascistes. Son internement reste arbitraire dans une France de 1938 qui n'est pas sensée (mais c'est mon erreur et ma méconnaissance de la politique française de l'époque) être fasciste, antisémite, antibolchévique, ni anti- brigade internationale... Le problème essentiel est que l'internement n'est pas la résultante d'un procès mais bien l'application arbitraire d'une ségrégation non sanctionnée par une décision de justice. En tout cas, d'après ce que je crois comprendre entre les lignes de La lie de la terre, c'est plus son passé communiste que sa judaïté qui lui occasionne tant de déboires en France...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitimeJeu 23 Jan 2014 - 2:00

Merci shanidar!
Citation :
mais c'est mon erreur et ma méconnaissance de la politique française de l'époque
Oh, mais c'étaient les miennes aussi..
Et puis il y a eu Jordi Soler et le camp d'Argelès. Qui m'a fait un peu plus ouvrir les yeux. Et puis d'autres lectures, bien sûr, mais finalement assez récentes.
Dont le livre de Marcel Cohen, et là j'ai découvert que ce que faisaient des infirmières françaises à de pauvres femmes enceintes et jeunes mamans, avant qu'elles ne partent toutes et les bébés avec , se faire gazer. C'est un exemple, mais il m'a marquée, car nul ne les y obligeait. Bon, c'est plus tard, mais c'est une suite logique.
Les polonais, dans le livre de cet historien, c'est plus en tant que juifs qu'ils ont été raflés. De toute manière, ces polonais , réfugiés en France, avaient peu le loisir de s'afficher communistes. Ils se cachaient et tentaient de survivre.
En fait, toujours dans L'enracinement, Simone Weil décrit très bien les raisons du terreau favorable à tout cela dans notre beau pays ...

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitimeJeu 23 Jan 2014 - 9:16

Shanidar, combien j'apprécie ton commentaire final !

et oui comme on se sent honteux de lire tout ça ! combien j'ignorais !

Je retiens aussi la dernière phrase de l'appendice :

"Mais peut-être les historiens futurs déterreront-ils leur histoire pour conter l'épopée des Brigades Internationales et de mon vieux camp de concentration ; et peut-être changeront-ils l'étiquette qu'on leur a collée et les appelleront-ils ce qu'ils furent réellement : "Le sel de la terre".

Et j'ai recherché, il y avait plusieurs camps d'internement en France à cette époque.

Mais à voir la montée du Front National je me demande si les français n'ont pas besoin d'une piqure de rappel !

A noter que l'Angleterre a aussi interné les Etrangers pendant cette guerre (mais je ne connais pas les conditions de vie dans leurs camps)

Il me faut absolument lire l'ensemble de ses oeuvres autobiographiques, je me procurerai ce livre, car je dois rendre celui de la médiathèque.

pour finir sur une note plus légère ; il sait bien choisir ses vins Koestler !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitimeJeu 23 Jan 2014 - 10:43

@ Marie, merci d'indiquer d'autres lectures à faire sur ce thème douloureux. Je les note précieusement.
@ Bédoulène, dis-moi quand tu comptes lire d'autres œuvres autobiographiques de Koestler et j'essaierai de me les procurer. Il me reste à entreprendre la lecture de Croisade sans croix de Koestler et je pense ensuite tenter Hiéroglyphes qui est disponible à la médiathèque... et puis la biographie de Koestler par Michel Laval.

En tout cas, j'invite tout le monde parfumé et au-delà à lire les livres de Koestler. Ils ne peuvent que surprendre par leur honnêteté et leur lucidité.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaliz
Main aguerrie
Aaliz

Messages : 424
Inscription le : 07/11/2012
Age : 39
Localisation : Paris

LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitimeJeu 23 Jan 2014 - 13:58

J'ai terminé ma lecture moi aussi et j'en ressors avec des sentiments identiques aux vôtres. La stupéfaction, l'indignation et la honte.

Tout comme toi Shanidar, je pense aussi que ce livre devrait être étudié et il devrait en tout cas être plus connu et beaucoup plus lu.

J'ai vraiment l'impression que la France s'est offerte aux allemands.

Et puis comme quoi l'alcool peut aussi sauver des vies ! Il est revenu de loin notre Arthur.

Touchée aussi par cet épisode du commandant de troupes allemand qui se charge d'évacuer les échappés d'un camp vers la zone libre.

Au final, Koestler dénonce une France qui se regardait le nombril et aurait voulu qu'on lui fiche la paix. J'avoue ne plus savoir quoi penser. La mentalité des français est une chose, manipulée par la presse etc... mais les motivations des dirigeants m'échappent complètement. Et que dire de cette prétendue prolongation de la ligne Maginot ...

Comme Bédou, j'avais emprunté le livre à la bibli mais je vais le commander. Je vais le faire lire à mon entourage. Et comme vous, je compte également ne pas m'arrêter là et poursuivre ma lecture des oeuvres de Koestler.

Petite question : savez-vous de quel écrivain Koestler parle lors de l'épisode de Vera et du poison ?


_________________
" S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème ..." (devise Shadoks)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://booksandfruits.over-blog.com
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitimeJeu 23 Jan 2014 - 17:10

Aaliz a écrit:


Petite question : savez-vous de quel écrivain Koestler parle lors de l'épisode de Vera et du poison ?

non, aucune idée... et pas d'info sur le net (peut-être nos germanophones pourront nous donner quelques pistes, j'ai éliminé B. Brecht, W. Benjamin, W. Bredel, H. Broch, W. Bergengruen, qui n'avaient pas de femme prénommée Véra...).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitimeJeu 23 Jan 2014 - 18:22

Bédou a écrit:
A noter que l'Angleterre a aussi interné les Etrangers pendant cette guerre (mais je ne connais pas les conditions de vie dans leurs camps)
Sans comparaison, à mon avis..
David Baddiel en parle dans Les intentions secrètes

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitimeJeu 23 Jan 2014 - 18:39

merci Marie !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitimeJeu 23 Jan 2014 - 22:43

Encore un mot pour remercier Aaliz de nous avoir conviés à cette lecture commune, riche, dure et en même temps utile. J'espère qu'elle sera suivie par bien d'autres !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaliz
Main aguerrie
Aaliz

Messages : 424
Inscription le : 07/11/2012
Age : 39
Localisation : Paris

LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitimeJeu 23 Jan 2014 - 23:40

shanidar a écrit:
Encore un mot pour remercier Aaliz de nous avoir conviés à cette lecture commune, riche, dure et en même temps utile. J'espère qu'elle sera suivie par bien d'autres !  

C'est à toi que doivent revenir les remerciements Shanidar car c'est toi qui m'a conseillé d'ouvrir cette LC. Sans ton impulsion et tes encouragements, je n'en aurais probablement pas eu l'idée. Donc un grand merci à toi Shanidar !  bisous 

J'espère aussi que d'autres LC suivront. Si vous souhaitez poursuivre avec Koestler, je suis bien sûr partante !

_________________
" S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème ..." (devise Shadoks)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://booksandfruits.over-blog.com
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitimeVen 24 Jan 2014 - 8:06

à bientôt de se rejoindre sur une autre LC

merci Aaliz !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitimeVen 24 Jan 2014 - 10:06

je compte lire Croisade sans croix le mois prochain, si certains sont partants...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitimeVen 24 Jan 2014 - 11:55

Je ne l'ai pas encore fini, faute de temps disponible et aussi de forme physique, mais je vais continuer à poster mes impressions bien entendu.

Comme vous, chaque nouvelle page m'effare évidemment...

Le prochain livre de lui que je lirai sera Le zéro et l'infini. Car Dans la lie de la terre son analyse de l'histoire de la gauche m'a particulièrement intéressée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: LC Arthur Koestler : La lie de la terre   LC Arthur Koestler : La lie de la terre - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Arthur Koestler : La lie de la terre
Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» 49 livres à avoir lu absolument et vous ?
» Betameche, Arthur, E.T, Stitch et Jack (Mes ratous)
» Purée de pommes de terre au kiri
» Pommes de terre au roquefort et aux oignons nouveaux
» Pour observer la terre au jour le jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: