Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Laurent Alexandre - David Angevin

Aller en bas 
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Laurent Alexandre - David Angevin Empty
MessageSujet: Laurent Alexandre - David Angevin   Laurent Alexandre - David Angevin Icon_minitimeMar 7 Jan 2014 - 12:01

Laurent Alexandre - David Angevin Alexan10

Laurent Alexandre est médecin, Président de DNA Vision, il est expert des nouvelles technologies médicales.

David Angevin est romancier et journaliste. Spécialiste des Etats-Unis, il est fasciné par la loi de Moore et ses conséquences.

Bibliographie

2011 Google démocratie
2013 Adrian humain 2.0

source éditeur : naïve (qui n'est pas seulement un (bon) label musical mais également éditeur de livres !)

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Laurent Alexandre - David Angevin Empty
MessageSujet: Re: Laurent Alexandre - David Angevin   Laurent Alexandre - David Angevin Icon_minitimeMar 7 Jan 2014 - 12:34

Laurent Alexandre - David Angevin Adrian10 Adrian Humain 2.0

Avant de commenter ce livre de SF, je voudrais juste apporter quelques informations au sujet des nouvelles technologies, qui sont le socle de ce roman.

En 2000, Bill Clinton signe des accords pour le développement et la convergence des NBIC ! Les NBIC ne sont pas une nouvelle série télé, ni une équipe de basket, les NBIC représentent l'avenir de l'homme (ou bien sa disparition).

N = nanotechnologie = l'infiniment petit colonisé par de minuscules robots capables de s'auto-réparer ou de se répliquer et d'agir dans le monde de l'infiniment petit.

B = biotechnologie = l'idée est de contrer les effets du vieillissement et à terme d'offrir à des hommes modifiés l'immortalité, les biotechnologies travaillent par exemple sur les cellules souches afin de permettre de réparer des organes endommagés (par le temps ou la mauvaise hygiène de vie), elle s'intéresse également à la reproduction sexuelle (une sorte d'aberration) en envisageant des matrices externes et surtout en imaginant à terme le clonage reproductif et/ou la reproduction spontanée des cellules.

I = information = les sciences de l'information au service de l'immortalité, c'est un domaine qui touche aux cyborgs et aux humains augmentés (les fameux 2.0 de notre roman), c'est à dire des êtres possédant des prothèses à haute technologie leur permettant de communiquer ou d'avoir accès aux informations rapidement et efficacement. C'est bien sûre une réflexion sur les IA (intelligence artificielle) et sur les progrès des systèmes de communication (Google...).

C = cognitives = les sciences cognitives s'intéressent à la manière dont notre cerveau fonctionne. L'idée ultime des transhumanistes (ceux qui croient aux NBIC) est de pouvoir créer une base de données dans laquelle le cerveau humain (qui ont le sait contient tout à la fois connaissance, souvenirs, sensibilité, toute une vie humaine en somme) pourrait être dématérialisé. Plus de corps, plus de maux. Les données pourraient être échangées d'un serveur à l'autre et grossir ainsi les possibilités de connaissances. Imaginez que vous puissiez ainsi pénétrer la boîte noire d'un de vos ancêtres, découvrir sa vie, son œuvre, ses sentiments, grâce à un simple transfert d'informations et tout ceci en un click roboratif puisque votre cerveau amplifié sera hyper performant !


Voilà en (très) gros le programme des transhumanistes. Le débat est largement ouvert sur les problèmes et les progrès que ces nouvelles technologies permettent déjà dans notre vie quotidienne. Le futur est vertigineux... puisqu'il touche au domaine des dieux : l'Immortalité !

C'est de cet avenir que nos deux auteurs s'emparent pour écrire : Adrian Humain 2.0.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Laurent Alexandre - David Angevin Empty
MessageSujet: Re: Laurent Alexandre - David Angevin   Laurent Alexandre - David Angevin Icon_minitimeMar 7 Jan 2014 - 12:54

mais revenons à notre roman !

Adrian est un humain modifié, son génome a été nettoyé de toutes les scories possibles, il est imperméable aux maladies, il peut boire et fumer et manger gras sans endommager ses artères, son QI frôle les 200, son corps superbe est celui d'un blanc, blond, accroc à la musculation et qui s'ennuie.

Son père, Peter Crawford, un humain biologique (c'est à dire non modifié) est le maire de Los Angeles, il se présente au primaire démocrate et vise la maison blanche. Il se présente comme un transhumaniste soft qui fera la transition entre les biologiques et les modifiés.

Sa mère, Blanche est une française en pleine ménopause.

Sa sœur Kelly (non modifiée) est une gourdasse qui passe son temps à faire du shopping.

Adrian méprise cyniquement toute sa famille et à ses heures perdues il tue des néo-luddistes, c'est-à-dire des êtres qui s'opposent aux nouvelles technologies, des écologistes, des décroissants...

Dans ce livre, le lecteur passe son temps à regarder Adrian boire des verres d'alcool, fumer de gros cigares, lever des putes de trottoir (beurk) et dézinguer des gus. Il lit aussi beaucoup de passages bien racistes (les bamboulas rêvent tous d'être blanc), bien sexistes (les femmes sont des putes ou des accrocs au shopping), bien eugénistes (les biologiques sont pourris, bêtes et bons à être mis au rebut). La jeunesse 2.0 de la Californie ne fait rien, ne crée rien, n'aspire à rien, se laissant vivoter dans leurs maisons de luxe, hermétiques à tout engagement social, attendant que le temps passe, s'ennuyant, bouffant des drogues de synthèse et s'envoyant en l'air avec des bimbos.

Je ne suis pas très sensible à ce genre de littérature.

En revanche certains passages sont plutôt bien trouvés, ceux en particulier qui nous interrogent sur le pouvoir de Sergey Brin, l'homme qui se trouve à la tête de Google, de la plus grosse intelligence artificielle, l'homme qui dirige le monde.
Bien sur, l'Europe a loupé le coche des nouvelles technologies et pourrit dans un marasme débilitant, seuls la Chine et les Etats-Unis sont encore capables d'innovation et de création de richesse, -dans ce livre, l'aspect géopolitique généré par la candidature de Crawford à la présidence permet d'explorer avec intelligence et cynisme les rôles politiques des uns et des autres. Il ne faut pas oublier non plus les pasteurs américains qui pèsent de tout leur poids sur les votes républicains et anti-transhumanistes.

L'effort des auteurs pour donner à leur texte une valeur littéraire n'est hélas pas vraiment à la hauteur de certaines de leurs analyses plutôt pertinentes.

Bref, un roman qui fait froid dans le dos car les humains 2.0 sont cyniques, froids, détachés, immortels et les biologiques sont à terme condamnés à s'éteindre. Le délire de serial killer du héros ne fait que renforcer l'écoeurement du lecteur et c'est peut-être là l'erreur des auteurs : ne donner aucun attrait aux personnages, les rendre inexistants et priver ainsi le lecteur de toute forme d'empathie.

Une lecture ambivalente donc pour un sujet qui me passionne. (Je reviens avec un extrait).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Laurent Alexandre - David Angevin Empty
MessageSujet: Re: Laurent Alexandre - David Angevin   Laurent Alexandre - David Angevin Icon_minitimeMar 7 Jan 2014 - 13:14

Citation :
- Elle parle comme une Européenne, comme une bourgeoise pétrie de remords, débordante de culpabilité post-coloniale, dit Adrian d'une voix blanche. Les Européens ont une lecture marxisante de la société : il y a d'un côté les opprimés, et de l'autre les oppresseurs.
- Je l'ai googlée. Maureen Le blanc est la femme d'un gros industriel du textile qui possède des usines en Afrique et en Amérique du Sud. Elle est richissime. C'est une généreuse donatrice du parti républicain.
- J'éprouve une aversion sans limites pour cette racaille blanche qui débite ce genre de discours tiers-mondiste depuis le salon d'une propriété de luxe...
- Elle n'a pas complètement tort, s'amusa Paulie. Nous n'avons aucun lien affectif réel avec nos parents, et n'éprouvons que du dédain pour les singes*...

Adrian se redressa sur son siège. Il fixa Paulie dans les yeux. Il parla lentement, en détachant bien les mots, comme s'il parlait à un demeuré.

- Il n'y a là rien d'amusant. C'est une guerre souterraine qui se joue. Les soldats de l'ombre de l'armée bioluddite veulent nous éliminer, Paulie. Les singes biologiques sont majoritaires et commencent à comprendre que nous sommes différents. Ils commencent à saisir que nous sommes une nouvelle race, plus forte, plus brillante, et que l'avenir nous appartient. Ils saisissent que nous n'avons que faire de la pathétique histoire d' homo sapiens. L'héritage de la philosophie des Lumières ? Deux mille ans d'histoire judéo-chrétienne ? Quel intérêt ? Nous sommes immortels. (...)

* les singes sont les humains biologiques

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Laurent Alexandre - David Angevin Empty
MessageSujet: Re: Laurent Alexandre - David Angevin   Laurent Alexandre - David Angevin Icon_minitimeMar 7 Jan 2014 - 14:33

ton commentaire n'engage pas à lire ce livre, ni les personnages décrits ; de plus tu précises qu'il n'y a pas d'empathie..........

du coup Rolin va te rattraper peut-être  rire 

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Laurent Alexandre - David Angevin Empty
MessageSujet: Re: Laurent Alexandre - David Angevin   Laurent Alexandre - David Angevin Icon_minitimeMar 7 Jan 2014 - 15:41

Bédoulène a écrit:
ton commentaire n'engage pas à lire ce livre, ni les personnages décrits ; de plus  tu précises qu'il n'y a pas d'empathie..........

du coup Rolin va te rattraper peut-être  rire 


 tongue

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Laurent Alexandre - David Angevin Empty
MessageSujet: Re: Laurent Alexandre - David Angevin   Laurent Alexandre - David Angevin Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Laurent Alexandre - David Angevin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» laurent de smet
» laurent Gretchanovsky - l.gretcha@free.fr
» Lieutenant-colonel Laurent DEPUI.
» Photos de David Wenham
» AGASSE Jacques-Laurent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: