Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Paul Claudel

Aller en bas 
AuteurMessage
Sullien
Sage de la littérature
Sullien

Messages : 1591
Inscription le : 23/10/2012

Paul Claudel Empty
MessageSujet: Paul Claudel   Paul Claudel Icon_minitimeMer 15 Jan 2014 - 15:16

Paul Claudel Claudel-37
Paul Claudel

Citation :
Né à Villeneuve-sur-Fère (Aisne), le 6 août 1868.

Ayant passé les premières années de sa vie en Champagne, Paul Claudel fut d’abord à l’école chez les sœurs, puis au lycée de Bar-le-Duc, avant d’entrer au lycée Louis-le-Grand en 1882. A quinze ans il écrivait son premier essai dramatique : L’Endormie, puis, dans les années 90, ses premiers drames symbolistes (Tête d’Or, La Ville). Mais c’est l’année 1886 qui allait se révéler décisive pour le jeune Claudel, par sa rencontre avec la foi en Dieu, lors d’une fulgurante conversion, la nuit de Noël à Notre-Dame.

Parallèlement à ses activités d’écrivain, Paul Claudel devait mener pendant près de quarante ans une carrière de diplomate.
Son œuvre est empreinte d’un lyrisme puissant où s’exprime son christianisme. C’est à la Bible qu’il emprunte sa matière préférée : le verset dont il use autant dans sa poésie (Cinq grandes Odes), ses traités philosophico-poétiques (Connaissance de l’Est, Art poétique) que dans son théâtre (Partage du Midi). Œuvres de maturité, la trilogie dramatique : L’Otage — Le Pain dur — Le Père humilié, puis L’Annonce faite à Marie, et enfin Le Soulier de satin, son œuvre capitale, devaient lui apporter une gloire méritée. Le Soulier de satin, pièce épique et lyrique à la fois, où convergent tous les thèmes claudéliens, et d’une longueur inhabituelle pour la scène, fut représentée à la Comédie française pendant l’Occupation.

Il fut élu à l’Académie française, sans concurrent, le 4 avril 1946, à presque quatre-vingts ans, « l’âge de la puberté académique » comme il se plaisait à dire. François Mauriac, qui le reçut le 13 mars 1947, a consacré à Claudel académicien plusieurs pages de son Bloc-notes : « Et qui dira le splendide isolement de Claudel ? Booz dont le socle est fait de gerbes accumulées, avec Dieu à portée de sa voix, mais aucune rose à ses pieds, seulement ces grains de sable que nous sommes.... »

Mort le 23 février 1955.

Source : site de l'Académie française, cf. Paul Claudel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agnès
Main aguerrie
Agnès

Messages : 343
Inscription le : 11/07/2015
Age : 47
Localisation : Nord-Isère

Paul Claudel Empty
MessageSujet: Re: Paul Claudel   Paul Claudel Icon_minitimeMar 22 Sep 2015 - 8:45

Quelques photos du parc du château de Paul Claudel à Brangues (38), prises ce week-end :

Paul Claudel Brangues_0915_21

Paul Claudel Brangues_0915_22

Paul Claudel Brangues_0915_23

Paul Claudel Brangues_0915_24

Paul Claudel Brangues_0915_24_bis

Paul Claudel Brangues_0915_25

Paul Claudel Brangues_0915_26

Paul Claudel Brangues_0915_27

Paul Claudel Brangues_0915_28

Paul Claudel Brangues_0915_29

Paul Claudel Brangues_0915_31

Paul Claudel Brangues_0915_32
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orbispictura.wordpress.com
ArturoBandini
Sage de la littérature
ArturoBandini

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 33
Localisation : Aix-en-Provence

Paul Claudel Empty
MessageSujet: Re: Paul Claudel   Paul Claudel Icon_minitimeMar 22 Sep 2015 - 12:09

Belles photos, mais personne ne lit ce bon vieux Paulo?

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agnès
Main aguerrie
Agnès

Messages : 343
Inscription le : 11/07/2015
Age : 47
Localisation : Nord-Isère

Paul Claudel Empty
MessageSujet: Re: Paul Claudel   Paul Claudel Icon_minitimeMar 22 Sep 2015 - 12:15

Merci Arturo - pas moi, en tout cas honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orbispictura.wordpress.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Paul Claudel Empty
MessageSujet: Re: Paul Claudel   Paul Claudel Icon_minitimeMar 22 Sep 2015 - 12:47

merci pour cette jolie balade, Agnès

et il me semble que ce fil (sans avis de lecture) devrait se retrouver dans la section "fils en devenir", non?

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Paul Claudel Empty
MessageSujet: Re: Paul Claudel   Paul Claudel Icon_minitimeMar 22 Sep 2015 - 12:49

tu lis dans mes pensées. Cool

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sullien
Sage de la littérature
Sullien

Messages : 1591
Inscription le : 23/10/2012

Paul Claudel Empty
MessageSujet: Re: Paul Claudel   Paul Claudel Icon_minitimeMar 22 Sep 2015 - 12:57

ArturoBandini a écrit:
Belles photos, mais personne ne lit ce bon vieux Paulo?

Que si !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agnès
Main aguerrie
Agnès

Messages : 343
Inscription le : 11/07/2015
Age : 47
Localisation : Nord-Isère

Paul Claudel Empty
MessageSujet: Re: Paul Claudel   Paul Claudel Icon_minitimeMar 22 Sep 2015 - 13:11

kenavo a écrit:
merci pour cette jolie balade, Agnès
Avec plaisir kenavo bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orbispictura.wordpress.com
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Paul Claudel Empty
MessageSujet: Re: Paul Claudel   Paul Claudel Icon_minitimeMer 23 Sep 2015 - 13:36

Je vais suivre les ajouts sur ce fil. Paul Claudel m'intrigue depuis un moment...

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

Paul Claudel Empty
MessageSujet: Re: Paul Claudel   Paul Claudel Icon_minitimeDim 9 Oct 2016 - 9:13

J'ai lu L'annonce faite à Marie dans le cadre de la chaîne de lecture de l'été 2016. Je vous livrerai mes impressions à chaud.

Paul Claudel est très empreint de religiosité. Ça transparaît dans sa plume. Au début de la pièce, il y a une fiancée, Violaine, qui est tentée par l'adultère. Il ne serait pas exact de parler d'adultère car elle vient d'avoir sa demande en mariage et elle cogite sa passion envers un certain Pierre. Elle est même certaine de vouloir le suivre jusqu'au bout du monde. Pour se remettre dans le contexte, M. Vercors, le père de Violaine et de sa soeur, veut faire marier Violaine sa fille aînée auprès d'un certain Jacques. Cette union est malheureuse dès le début car il est vu et senti de la plupart des gens de l'entourage de Violaine qu'elle est véritablement éprise par Pierre. Les deux amoureux finiront par faillir face aux vicissitudes de la vie et des convenances d'autant plus que M. Vercors annonce à la surprise générale qu'il quitte sa femme et ses filles. Cette disruption dans la dynamique de la vie des filles fera en sorte de bouleverser l'équilibre de la vie de ces gens. M. Vercors finira par arriver sur le tard, lui qui revient d'un pèlerinage de plus de 7 ans à Jérusalem. Jacques et Violaine sont malheureux comme anticipé et il y a même mésalliance entre les protagonistes. Je ne vous citerai pas toutes les péripéties car c'est l'intérêt de lire la pièce.

Dans l'ensemble, j'ai apprécié la force morale de la pièce. On sent que les personnages sont bien incarnés. Toutefois, quand la morale s'en mêle, il y a risque de dérapages. En outre, j'ai senti que la pièce était écrite à partir de la perspective masculine alors qu'on décrit l'amour chez une femme. Nous sentons parfois certains effets de décalages perceptibles. Je dirai aussi que l'élément religieux est omniprésent. C'est une force, comme ça peut devenir une faiblesse car nous entrons dans le «convenu» de ces conceptions morales. Il n'en reste pas moins qu'à travers sa description de l'amour et des émotions qui transparaissent, Paul Claudel réussit à faire preuve d'éloquence et permettre à des personnages de prendre vie dans ses pages.

J'aurais tendance à recommander la lecture de cette pièce. Elle est assez complexe et même si le thème religieux est présent, nous sentons que la pièce est mue par une véritable vocation littéraire. Même si la religion a tendance à vieillir les moeurs, je dirais que la pièce reste contemporaine dans la mesure où les émotions dépeintes sont toujours d'actualité surtout dans le cadre où nous définissons des conduites en butte à une transgression sentie et désirée.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quasimodo
Main aguerrie
Quasimodo

Messages : 402
Inscription le : 29/05/2016
Age : 24
Localisation : Rennes

Paul Claudel Empty
MessageSujet: Re: Paul Claudel   Paul Claudel Icon_minitimeLun 10 Oct 2016 - 20:18

Merci pour ton commentaire, Jack-Hubert !
Je te rejoins sur pas mal de choses (notamment sur la force et l'éloquence de la pièce). J'ai aussi un peu trop senti l'auteur masculin au-dessus du personnage de Violaine. Mais ça n'empêche pas de prendre du plaisir à la lecture.
Par contre, je ne suis pas tout à fait sûr que Violaine est tentée par l'adultère, au début de la pièce. Si on le pense, sa sainteté (dans la suite) est discutable et le miracle ne pourra pas avoir lieu. Enfin, peut-être qu'il y a un peu désir (refoulé ?) de sa part, mais j'ai surtout vu la scène du baiser avec Pierre de Craon comme une action sublime mue par la pitié, un pas vers le martyr et la sainteté, même si elle ne s'en doute pas immédiatement.
Et je me demande si Violaine n'aime pas Jacques tout de même, malgré ses défauts. Quelques questions qu'elle lui pose, la mélancolie qu'elle laisse paraître lorsqu'elle doit renoncer à la vie - à son mariage - m'y ont fait penser. Mais les allusions de leur entourage trompent Jacques.
Mais je suis d'accord avec toi, tout n'est pas clair. sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Paul Claudel Empty
MessageSujet: Re: Paul Claudel   Paul Claudel Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Paul Claudel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amiral Paul Romé
» CHEVALIER PAUL (EE)
» PAUL (CHEVALIER) - D626 (1956-1975) : ce qu'il faut avoir lu ou vu
» Paul Kagame invite Etienne Tshisekedi!
» FDA - Frégates type Horizon (Forbin & Chevalier Paul)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: