Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Philippe Annocque

Aller en bas 
AuteurMessage
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Philippe Annocque Empty
MessageSujet: Philippe Annocque   Philippe Annocque Icon_minitimeJeu 16 Jan 2014 - 18:36

Philippe Annocque Photo-10

Pas bien sûr d’être un, dubitatif quant à la mention « Du même auteur » qui commence à accompagner ses livres, Philippe Annocque répond cependant quand on l’appelle par son nom, par souci de commodité. Ses papiers le disent né en 1963, il veut bien les croire. D’origines variées, animé de passions diverses et hétéroclites, il écrit des livres qui lui ressemblent sans pour autant se ressembler entre eux : disparates et convergents, nés de la question de l’identité.

Source et suite: ici

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Philippe Annocque Empty
MessageSujet: Re: Philippe Annocque   Philippe Annocque Icon_minitimeJeu 16 Jan 2014 - 18:41

Par temps clair

En exergue:
Pas nécessairement une aile
Steven Jay Gould ( L'adaptation, La foire aux dinosaures)

Association d'idées pendant cette lecture,Louis Aragon avec:

Il n'aurait fallu
Qu'un moment de plus
Pour que la mort vienne
Mais une main nue
Alors est venue
Qui a pris la mienne

Qui donc a rendu
Leurs couleurs perdues
Aux jours aux semaines
Sa réalité
A l'immense été
Des choses humaines



La " main" étant remplacée par ce "tu"....Et on espère qu'elle viendra après.

Première phrase: Tu es mort. Derniers mots:parce que bien sûr tu n'es pas mort encore; parce que bien sûr, depuis toujours , tu meurs.

Entre-temps, dans le bref moment d'existence de ce personnage , le " tu" va dominer. Le "tu qui lui parle en permanence. De tout. Le "tu" qui lui dit , par exemple, que sur les choses simples, naturelles, il faut mettre des noms pour qu'elles existent. Et qu' il faut les regarder. En botanique, il sait bien le faire. Dans d'autres domaines, un peu moins.
Le "tu" qui le dérange, quand même, qui dérange sa quiétude, son sommeil alors qu'il n'a pas l'impression de dormir . Le "tu" qui traverse la carapace de défenses mises en place au fil des années pour des raisons qui lui sont propres et qui le protègent de la souffrance . Mais qui parvient à lui faire prendre conscience juste d'un détail, que la couleur de ses dessins pâlit avec le temps..

Le temps...

Oui, c'est bien comme ça qu'il faudrait faire, comme Jules, quand il joue sur son ordinateur: sauvegarder! Il est fort, ce mot, grandiloquent; il y a là quelque chose de crucial: sauvegarder, garder sauf, afin de pouvoir y revenir en cas d'erreur, en cas d'errance, à ce moment là, à cette situation, et la retrouver telle quelle, inchangée, aussi vive, aussi présente qu'au premier jour, prête à se développer, à croître, à former de nouveaux rameaux , à mettre tes vies au pluriel. C'est comme ça qu'on peut envisager l'infini, l'éternité; plutôt que d'essayer vainement de tout connaître, de tout savoir faire. Plutôt que d'essayer de compter, un, deux, trois, quatre, jusqu'au bout; se contenter de deux et trois, par exemple , se les approprier, sans rien chercher ni au-delà ni en deçà, se contenter de leur intervalle, et le partager, le partager encore, dès que le besoin s'en fait sentir, à perpétuité: après tout, le temps qui te sépare de ta mort, quelque court qu'il soit, tu pourras toujours le diviser.

Mais l'espace de temps de la vie ne se divise pas à l'infini. Et la sauvegarde n'existe pas.
Il n'est pas mort, ce personnage, mais il n'est pas vivant non plus. Il attend de vivre.
Cette sorte de mentisme insistant, presque pathologique, c'est un .. réveil. Un tournant. Une naissance? Ou du moins une sortie de l'enfance où l'on croit que tout est éternel et qu'on peut prendre son temps. Où on tue des personnages dans des jeux vidéos, sauf qu'ils renaissent à chaque fois. Où on pense qu'à ses parents, on parlera la prochaine fois. Où on a des amies "du moment".
Mais le temps, c'est comme les couleurs, ça passe.

C'est un beau roman sur la possibilité de l'évolution d'un être humain, la naissance d'un " Je". D'un " moi". D'un homme.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Philippe Annocque Empty
MessageSujet: Re: Philippe Annocque   Philippe Annocque Icon_minitimeJeu 16 Jan 2014 - 19:27

ah.  Cool 

(ouais ça c'est de la réaction !)

et j'ai appris mentisme au passage.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Philippe Annocque Empty
MessageSujet: Re: Philippe Annocque   Philippe Annocque Icon_minitimeJeu 16 Jan 2014 - 20:23

Marie, tes lectures sont très prégnantes et encore un commentaire qui me donne un regret ; que ce ne soit pas moi qui l'ai écrit !

merci

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Philippe Annocque Empty
MessageSujet: Re: Philippe Annocque   Philippe Annocque Icon_minitimeJeu 16 Jan 2014 - 20:29

Surprise.... absent du catalogue de la médiathèque!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Philippe Annocque Empty
MessageSujet: Re: Philippe Annocque   Philippe Annocque Icon_minitimeJeu 16 Jan 2014 - 20:33

en citant Aragon, la moitié du chemin est déjà parcourue pour aller à la rencontre de ce livre et de cet auteur !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Philippe Annocque Empty
MessageSujet: Re: Philippe Annocque   Philippe Annocque Icon_minitimeJeu 16 Jan 2014 - 20:46

topocl a écrit:
Surprise.... absent du catalogue de la médiathèque!
Et oui. En fait, l'éditeur a disparu et celui-là, je crois qu'on ne le trouve plus. L'auteur lui-même est tout à fait sympathique..

Et Aragon, Shanidar, c'est moi qui y pensais, comment ne pas penser à cet extrait en lisant ce livre.
Merci Bédou !

Ah! Oui  Cool Merci encore...

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Philippe Annocque Empty
MessageSujet: Re: Philippe Annocque   Philippe Annocque Icon_minitimeJeu 16 Jan 2014 - 20:47

Marie a écrit:
topocl a écrit:
Surprise.... absent du catalogue de la médiathèque!
Et oui. En fait, l'éditeur a disparu et celui-là, je crois qu'on ne le trouve plus. L'auteur lui-même est tout à fait sympathique..

Et Aragon, Shanidar, c'est moi qui y pensais, comment ne pas penser à cet extrait en lisant ce livre.
Merci Bédou !

Ah! Oui  Cool Merci encore...

c'est ce que j'avais compris et tout texte qui rappelle Aragon ne peut que m'interpeller.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Philippe Annocque Empty
MessageSujet: Re: Philippe Annocque   Philippe Annocque Icon_minitimeJeu 16 Jan 2014 - 20:51

réédition prévue chez Quidam si ma mémoire ne me joue pas des tours...

(effectivement sympathique le monsieur).

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Philippe Annocque Empty
MessageSujet: Re: Philippe Annocque   Philippe Annocque Icon_minitimeVen 17 Jan 2014 - 7:32

c'est gros?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




Philippe Annocque Empty
MessageSujet: Re: Philippe Annocque   Philippe Annocque Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Philippe Annocque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de philippe.caire
» proces philippe fontaine
» Philippe Warnauts gravement blessé à bord du F911
» Philippe De Frantal, Corsaire malouin
» Frégate Aconit (F713)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: