Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Sophie Fontanel

Aller en bas 
AuteurMessage
Sosegalil
Espoir postal
Sosegalil

Messages : 45
Inscription le : 03/09/2009
Localisation : Ile-de-France

Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: Sophie Fontanel   Sophie Fontanel Icon_minitimeMar 4 Fév 2014 - 8:35

Sophie Fontanel Sophie10

Sophie Fontanel est une journaliste et écrivaine française née à Paris en 1962.
Journaliste pour la presse écrite, elle collabore à plusieurs quotidiens (Le Matin de Paris, Le Monde, Libération) avant d'occuper le poste de rédactrice en chef adjointe de Cosmopolitan. Elle publie son premier roman, Sacré Paul, en 1995. Elle travaille ensuite en tant qu'animatrice pendant trois ans chez Canal+, ce qui lui inspirera le sujet de son deuxième roman: Le plus jeune métier du monde. Elle travaille actuellement pour le magazine Elle, pour lequel elle tient un blog.

Bibliographie:

  • Sacré Paul (1995)
  • Le plus jeune métier du monde (1999)
  • L'amour dans la vie des gens (2003)
  • Sublime amour (2005)
  • Grandir (2010)
  • L'envie (2011)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sosegalil
Espoir postal
Sosegalil

Messages : 45
Inscription le : 03/09/2009
Localisation : Ile-de-France

Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: Découverte de Sophie Fontanel   Sophie Fontanel Icon_minitimeMar 4 Fév 2014 - 9:11

J'ai découvert Sophie Fontanel par hasard, au détour d'un rayon chargé de livres. J'ai alors craqué pour son très joli roman L'amour dans la vie des gens. C'est un roman simple, court, léger. On y trouve de jolies phrases bien tournées, tout à fait vraies, dans lesquelles les romantiques et les fleurs bleues se retrouveront sans doute. Il ne faut donc pas s'attendre à la révélation du siècle, mais à passer un agréable moment en compagnie de Sophie.


 Sophie Fontanel Sophie-fontanel_l-amour-dans-la-vie-des-gens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sosegalil
Espoir postal
Sosegalil

Messages : 45
Inscription le : 03/09/2009
Localisation : Ile-de-France

Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: Re: Sophie Fontanel   Sophie Fontanel Icon_minitimeMar 4 Fév 2014 - 9:52

L'envie c'est le dernier roman de Sophie Fontanel, publié en 2011. Après avoir traité de L'amour dans la vie des gens lors d'un précédent roman, l'auteure s'attaque ici à un sujet plus controversé: l'absence d'amour et de sexe. Controverse en effet, puisque son abstinence provoque de nombreuses questions de la part de son entourage, et parfois même un rejet. Comme on n'a pas toujours la chance d'être en couple, j'ai eu, moi aussi, envie de lire L'envie.
Là encore Sophie Fontanel nous livre un roman facile à lire, bien qu'un peu brut. L'écriture est découpée en huit parties, elles-mêmes composées de courts récits qui se succèdent les uns aux autres.

Pour celles et ceux qui auraient envie d'en découvrir un peu plus, je dépose ci-après quelques phrases qui m'ont plu (en mode spoiler pour ceux qui ne l'ont pas encore lu):
Citations:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: Re: Sophie Fontanel   Sophie Fontanel Icon_minitimeMar 4 Fév 2014 - 12:47

(bon retour parmi nous !)

comme bizarre histoire de solitude (d'une certaine manière) tu pourrais tenter un oeil du côté de Un peu d'air frais de Orwell, peut-être.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sosegalil
Espoir postal
Sosegalil

Messages : 45
Inscription le : 03/09/2009
Localisation : Ile-de-France

Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: Re: Sophie Fontanel   Sophie Fontanel Icon_minitimeMar 4 Fév 2014 - 14:00

(merci animal, la régularité n'est pas mon fort, mais je suis contente d'apporter ma pierre à l'édifice)

Je n'avais jamais entendu parler d'Un peu d'air frais, je retiens l'idée, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: Re: Sophie Fontanel   Sophie Fontanel Icon_minitimeMar 4 Fév 2014 - 14:04

Sosegalil, si j'ai bien compris, elle parle de non-sexualité qui est différente de la solitude?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Sosegalil
Espoir postal
Sosegalil

Messages : 45
Inscription le : 03/09/2009
Localisation : Ile-de-France

Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: Re: Sophie Fontanel   Sophie Fontanel Icon_minitimeMar 4 Fév 2014 - 14:28

Topocl, en fait elle parle à la fois de solitude et d'absence de sexe, mais surtout de la réaction que ça entraîne chez les gens. Il y a ceux qui veulent à tout prix caser les célibataires, ceux qui jugent très sévèrement l'abstinence - comme une maladie -, ceux qui déçus par l'amour croient trouver en l'abstinence une "solution". Elle raconte avant tout comment son statut de célibataire/abstinente est perçu par les autres et par elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: Re: Sophie Fontanel   Sophie Fontanel Icon_minitimeMar 4 Fév 2014 - 20:34

Citation :
Elle raconte avant tout comment son statut de célibataire/abstinente est perçu par les autres et par elle-même.
Oui.. je l'ai lu, je la trouve assez drôle, Sophie Fontanel. Enfin, le genre d'humour que j'aime bien.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sosegalil
Espoir postal
Sosegalil

Messages : 45
Inscription le : 03/09/2009
Localisation : Ile-de-France

Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: Re: Sophie Fontanel   Sophie Fontanel Icon_minitimeMar 4 Fév 2014 - 20:56

Marie a écrit:

Oui.. je l'ai lu, je la trouve assez drôle, Sophie Fontanel. Enfin, le genre d'humour que j'aime bien.

T'en as lu d'autres à part L'envie et L'amour dans la vie des gens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: Re: Sophie Fontanel   Sophie Fontanel Icon_minitimeMer 5 Fév 2014 - 1:18

Sosegalil a écrit:
Marie a écrit:

Oui.. je l'ai lu, je la trouve assez drôle, Sophie Fontanel. Enfin, le genre d'humour que j'aime bien.

T'en as lu d'autres à part L'envie et L'amour dans la vie des gens ?
J'ai lu Grandir, joli livre dans lequel elle parlait de sa mère.
Et, bien sûr, les aventures de Fonelle! Qui sont quelquefois amusantes.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: Re: Sophie Fontanel   Sophie Fontanel Icon_minitimeMer 5 Fév 2014 - 15:47

Sosegalil a écrit:
Topocl, en fait elle parle à la fois de solitude et d'absence de sexe, mais surtout de la réaction que ça entraîne chez les gens. Il y a ceux qui veulent à tout prix caser les célibataires, ceux qui jugent très sévèrement l'abstinence - comme une maladie -, ceux qui déçus par l'amour croient trouver en l'abstinence une "solution". Elle raconte avant tout comment son statut de célibataire/abstinente est perçu par les autres et par elle-même.
Je l'avais entendu à la radio (et je ne dirai pas dans quelle émission...).
Si je me souviens bien, l'idée est de dire que la personne n'est pas forcément abstinente pas défaut,
et que, pire que cela (!), elle peut ne ressentir aucun manque, et ne s'en sentir nullement peinée.
Une façon de dire merde à la dictature du sesque.

j'ai bon madame ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: Re: Sophie Fontanel   Sophie Fontanel Icon_minitimeMer 5 Fév 2014 - 16:07

Maryvonne a écrit:
Sosegalil a écrit:
Topocl, en fait elle parle à la fois de solitude et d'absence de sexe, mais surtout de la réaction que ça entraîne chez les gens. Il y a ceux qui veulent à tout prix caser les célibataires, ceux qui jugent très sévèrement l'abstinence - comme une maladie -, ceux qui déçus par l'amour croient trouver en l'abstinence une "solution". Elle raconte avant tout comment son statut de célibataire/abstinente est perçu par les autres et par elle-même.
Je l'avais entendu à la radio (et je ne dirai pas dans quelle émission...).
Si je me souviens bien, l'idée est de dire que la personne n'est pas forcément abstinente pas défaut,
et que, pire que cela (!), elle peut ne ressentir aucun manque, et ne s'en sentir nullement peinée.
Une façon de dire merde à la dictature du sesque.

j'ai bon madame ?
On dirait que t'as bien compris .
J'avais entendu parler de ce livre et je crois avoir compris tout pareil .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sosegalil
Espoir postal
Sosegalil

Messages : 45
Inscription le : 03/09/2009
Localisation : Ile-de-France

Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: Re: Sophie Fontanel   Sophie Fontanel Icon_minitimeMer 5 Fév 2014 - 20:47

Maryvonne a écrit:

Si je me souviens bien, l'idée est de dire que la personne n'est pas forcément abstinente pas défaut,
et que, pire que cela (!), elle peut ne ressentir aucun manque, et ne s'en sentir nullement peinée.
Une façon de dire merde à la dictature du sesque.

j'ai bon madame ?

églantine a écrit:

On dirait que t'as bien compris .
J'avais entendu parler de ce livre et je crois avoir compris tout pareil .

Oui c'est bien cela !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: L'envie   Sophie Fontanel Icon_minitimeJeu 12 Juin 2014 - 7:30

L'envie

Il pourrait sembler – voir les réactions massive (positive) chez des lectrices – que ce livre ne parle que du point de vue d’une femme ou pour des femmes. Certes, mais il y a des hommes dont elle parle aussi dans ce livre, même si avec compassion elle doit constater que nous autres ont encore moins de force (?) pour parler à cœur ouvert.

Je suis tombé sur le livre par hasard, dans une de ces boîtes à livres au bord des chemins, et je fus attiré par la brève description, le sujet.


CONTENU :
Pendant une longue période, une jeune femme vit sans connaître une intimité physique avec un homme. Ce n'est pas tant une décision qu'elle a prise, c'est un état de fait, c'est une absence d'envie de sa part. De cet état habituellement inavouable, elle parle. Dans ce rien, elle trouve des ressources insoupçonnées, des rêves, un certain bien-être. Elle découvre aussi des relations différentes avec les hommes et les femmes qui l'entourent. Soit parce qu'ils se rapprochent d'elle afin de lui faire part de leur propre situation, soit parce qu'ils essaient de la comprendre, ou de l'encourager, ou de la convaincre qu'elle fait fausse route. Cette femme incertaine traverse avec légèreté et gravité l'existence ; ses perceptions, sa sensibilité, son empathie sont décuplées. Il semble qu'il ne lui appartienne pas d'évoluer. Pour elle, la vie privée ce n'est pas ce qu'on fait, c'est ce qu'on ne fait pas. Un jour, pourtant, les choses vont changer.

REMARQUES :
Sophie Fontanel dédie ce livre à tous ceux qui pour une raison ou d’une autre, vît pendant des périodes, même longues, sans une vie de couple. Contrairement au mythe selon lequel « tout le monde a quelque chose en cours tout le temps », il peut bien être qu’une certaine partie de femmes, d’hommes connaissent un moment où « ils en ont marre », tout justement plus envie ou où la vie les a menés devant un état de fait. Cherchant ses mots, l’auteur évite des termes tels qu’abstinence et chasteté, il s’agit même pas de ça. Mais ce qu’elle décrit, cela demande beaucoup de courage, me semble-t-il. Il s’agit pas non plus d’un moment « sans » pour rebondir après (certaines descriptions d’ouvrages en font une pure optimisation de l’effet érotique!). Ah, que cela doit être difficile de laisser tomber quelques masques et mythes.

Quelle libération qu’un auteur décrit un état de fait (pas tellement désiré ou choisi) dans lequel beaucoup se réconnaissent, et ainsi l’écho fût énorme, voir par exemple ici : http://www.histoiresordinaires.fr/Nous-avons-rencontre-Sophie-Fontanel-L-Envie_a362.html .
Car il s’agit bien d’un sujet tabou : nous nous trouvons dans une societé hypersexualisée et on doit tout le temps faire preuve de performances extraordinaires, même dans cette domaine là. C’est avec un clin d’oeil d’humour aussi bien qu’avec un regard critique que Fontanel décrit ce qu’elle perçoit de plus en plus autour d’elle lorsqu’elle vît cette période longue : Combien de mensonges, de mythes créés, combien de pures phantasies – obsessions nous rendant presque des esclaves ? Et l‘inacceptation envers elle de presque tout le monde de vivre comme elle le fait : cela n’est pas permis, anormal ! Elle n’a qu’à se chercher un partenaire. Et pourtant : combien de malheurs cachés en vie de couple, dans la vie sexuelle toute courte, chez ces mêmes gens ? Combien de masques, de rôles ?

Bien sûr que le lecteur sceptique ou moqueur, voir psychologuisant, pourrait essayer avec un certain succès de trouver des raisons concrètes dans la vie de Fontanel pour « expliquer » son comportement : l’initiation étant très jeune, par un Méxicain âgé, d’une manière forcée..., une vie sexuelle très tôt très débridée jusqu’au trop plein. Soit. Mais son expérience d’un tel trop plein, d’un « cela me suffit », « je ne veux plus ça de telle façon » est honnête et partagé par plus de gens qu’on ne pense. Comme si beaucoup ressentent comment une unité harmonieuse entre corps et Soi (âme?) avait été perdu...

Merci à Sophie Fontanel de trouver le courage de parler d’une telle période de sa vie et de poser des questions importantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: Re: Sophie Fontanel   Sophie Fontanel Icon_minitimeMar 17 Juin 2014 - 20:29

Tiens tiens original de sa part de s'y attaquer. On nous pourrit tellement la vie avec ce qu'on doit faire et ne pas faire pour être heureux. Avoir un partenaire, avoir des enfants, et à un certain âge, être des grands-parents comblés. Combien de fois par semaine, rester jeune etc....

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Sophie Fontanel Empty
MessageSujet: Re: Sophie Fontanel   Sophie Fontanel Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sophie Fontanel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sophie
» origine du nom FEUILLOLEY
» Yvetot Monnier Piednoel Tesniere
» Inspecteur Gadget
» Centre de beauté Valmy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: