Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Nicole Garcia

Aller en bas 
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Nicole Garcia Empty
MessageSujet: Re: Nicole Garcia   Nicole Garcia Icon_minitimeMer 15 Déc 2010 - 22:57

Nicole Garcia Un-bal10

Vu Un balcon sur la mer, le film de Nicole Garcia que j'ai trouvé très mauvais. Le scénario est complètement bricolé, artificiel, peu crédible, survolant tout sans conviction et générant beaucoup d'ennui. Rien ne fonctionne dans cette vague variation sur Vertigo (avec quelques échos aux films d'Atom Egoyan aussi). Les flash-backs sont amenés lourdement, les traumas du passé n'ont aucune consistance. Je n'ai cru à rien et j'ai lutté contre le sommeil. Jean Dujardin est plutôt bien par contre, Marie-Josée Croze en rajoute dans le côté énigmatique et Sandrine Kiberlain est complètement mise sur la touche (comme bien des aspects du film à peine ébauchés et jamais achevés). Un ratage presque complet malgré quelques belles images un peu carte postale. Flop!


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Nicole Garcia Empty
MessageSujet: Re: Nicole Garcia   Nicole Garcia Icon_minitimeMer 15 Déc 2010 - 23:36

Dommage!....Je pensais qu'il allait être bien ce film moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Nicole Garcia Empty
MessageSujet: Re: Nicole Garcia   Nicole Garcia Icon_minitimeMer 15 Déc 2010 - 23:50

coline a écrit:
Dommage!....Je pensais qu'il allait être bien ce film moi...

J'aime plutôt bien ce que fait Nicole Garcia pourtant (pas toujours) mais là je ne sais pas ce qui lui a pris. Et pourtant j'y allais avec l'envie de passer un bon moment. Peut-être y trouverez vous des choses à sauver... Les critiques semblent divisées (comme d'hab). J'ai vu le même film que la critique du "contre" dans Télérama même si je ne suis pas d'accord pour Dujardin:

Citation :
Générique prometteur : images d'un Oran désert, à l'aube ou au crépuscule. Hélas, les plongées dans le passé algérien des héros sont lisses, dénuées d'émotion. Mais la plus grande déception, c'est qu'entre les mains de Nicole Garcia Jean Dujardin rate sa conversion en acteur tragique. Dans le costume d'un petit notable marié à Sandrine Kiberlain - incroyablement sacrifiée -, il ne peut s'appuyer sur aucun humour, fût-il noir comme dans Le Bruit des glaçons, de Bertrand Blier. Il fronce mécaniquement les sourcils (on s'attend toujours à une blague), ses silences sont trop longs, ses regards ostensiblement embués, aussi bien pour annoncer les flash-back algériens que pour signifier son trouble devant une femme dont le mystère s'arrête à la racine de ses cheveux décolorés...

Nicole Garcia a surchargé son scénario : voyage au coeur d'une mémoire refoulée, crise identitaire d'un quadra trop sage, absurde magouille immobilière... Pas assez virtuose pour entrelacer tous ces sujets, le film les entortille en un écheveau enflé et vainement complexe.

Juliette Bénabent


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Nicole Garcia Empty
MessageSujet: Re: Nicole Garcia   Nicole Garcia Icon_minitimeJeu 16 Déc 2010 - 6:45

Marko a écrit:
Un ratage presque complet malgré quelques belles images un peu carte postale. Flop!


Hé hé, déjà que les bons films de Nicole Garcia, ils m'aident à trouver le sommeil les rares fois où j'en ai besoin...
Si ça se trouve, j'aimerais celui-ci ? dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Nicole Garcia Empty
MessageSujet: Re: Nicole Garcia   Nicole Garcia Icon_minitimeVen 17 Déc 2010 - 18:58

Marko a écrit:
Nicole Garcia Un-bal10

Vu Un balcon sur la mer, le film de Nicole Garcia que j'ai trouvé très mauvais. Le scénario est complètement bricolé, artificiel, peu crédible, survolant tout sans conviction et générant beaucoup d'ennui.

Tout n'est pas à jeter du haut du Balcon sur la mer, mais pas loin. La partie algérienne du film de Nicole Garcia ne manque pas de charme même si elle joue sur ce qui s'apparente désormais à un certain nombre de clichés sur le contexte de la pré-indépendance. Ce qui ne fonctionne pas, c'est l'architecture du film, à commencer par son point de départ, cette coïncidence/erreur sur la personne, qui déclenche une vague nostalgique et une grande confusion des sentiments. Et que dire de cette magouille immobilière, qui est au coeur du film, et qui n'a strictement aucun intérêt ? Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Les pistes narratives se brouillent et se chevauchent dans Un balcon sur la mer, éloignant du thème principal : la relation entre les personnages joués par Dujardin et Croze. Si le premier se tire sans trop de dommage d'un rôle qui demande une certaine subtilité, sa petite camarade semble très mal à l'aise en fausse vamp rattrapée par un amour d'enfance. Etonnant, d'ailleurs, de voir qu'une fois débarrassée de sa teinture blonde, qui ne lui va pas du tout, elle redevient l'actrice naturelle et sensuelle que l'on connait. Quant aux seconds rôles, ils sont inexistants et d'une fadeur à faire peur. Native d'Algérie, Nicole Garcia n'a pas, par pudeur, sans doute, voulu concentrer son film sur les "événements" du début des années 60. Son scénario, touffu et artificiel, manque totalement d'émotion et de vérité, si l'on excepte quelques courtes scènes baignées par la lumière éclatante du sud. Ce sixième film de la réalisatrice est le moins abouti de tous, et largement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Nicole Garcia Empty
MessageSujet: Re: Nicole Garcia   Nicole Garcia Icon_minitimeVen 17 Déc 2010 - 19:01

traversay a écrit:
Marko a écrit:
Nicole Garcia Un-bal10

Vu Un balcon sur la mer, le film de Nicole Garcia que j'ai trouvé très mauvais. Le scénario est complètement bricolé, artificiel, peu crédible, survolant tout sans conviction et générant beaucoup d'ennui.

Tout n'est pas à jeter du haut du Balcon sur la mer, mais pas loin.


jemetate
Vos avis comptent beaucoup pour moi...Je n'irai donc pas le voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Nicole Garcia Empty
MessageSujet: Nicole Garcia   Nicole Garcia Icon_minitimeVen 17 Déc 2010 - 23:57

traversay a écrit:
Ce qui ne fonctionne pas, c'est l'architecture du film, à commencer par son point de départ, cette coïncidence/erreur sur la personne, qui déclenche une vague nostalgique et une grande confusion des sentiments.

C'est vraiment le gros hic du film!! ça paraît tellement invraisemblable qu'on ne croit plus à rien. Mais tout est comme ça. Je n'ai surtout pas cru une seconde à cette histoire de trauma amoureux de la pauvre gamine délaissée qui tient la chandelle. C'est quand même un grand n'importe quoi ce film rire

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Nicole Garcia Empty
MessageSujet: Nicole Garcia   Nicole Garcia Icon_minitimeSam 8 Fév 2014 - 15:47

-Un beau dimanche-

Nicole Garcia Talach24

Avec Louise Bourgoin, Pierre Rochefort, Dominique Sanda.

...

C'est l'histoire de trois solitudes et de leur délivrance.  De secrets de famille et de plaies mal cicatrisées. Baptiste est un jeune instit vacataire, un taiseux qui préfère bouger au gré de ses postes, plutôt que de se fixer quelque part.  La veille du week end de pentecôte, il recueille un peu malgré lui Mathias, un de ses élèves, trimbalé entre des parents divorcés, que son père a oublié de venir chercher.  Plus ou moins contraint de le ramener à sa mère, serveuse dans un restaurant de plage près de Montpellier, il prend la route et rencontre Sandra à qui la vie n'a pas fait de cadeaux. Décidé à lui venir en aide, Baptiste va alors prendre sur lui et affronter ses vieux démons en retournant dans la demeure familiale qu'il a quittée dix ans plus tôt...


Le pitch est sans doute banal, l'intrigue peut-être sans surprise majeure, et la confrontation entre ces deux mondes (les précaires et les nantis) surement déjà vue ailleurs, mais Nicole Garcia insuffle à son récit beaucoup de tendresse et de charme. Comme dans ses précédentes réalisations, elle filme ses personnages par plans serrés, au plus près des visages, et laisse les tensions intérieures se libérer sans débordements, avec beaucoup de nuances. Les jeu des acteurs, très intériorisé pour l'un, beaucoup plus rebelle pour l'autre,  se complètent subtilement tout en se nourrissant de leurs différences.  


Pierre Rochefort, le fils de la cinéaste et du comédien Jean Rochefort, est une vraie révélation, toujours dans la retenue, il est carrément craquant. Louise Bourgoin prouve qu'elle n'est pas qu'une belle fille dotée de franc parler, mais aussi une comédienne en devenir, capable de se délester du surplus pour arriver à faire passer de vraies émotions. Quant à Dominique Sanda, son retour est comme une image rassurante sur laquelle Nicole Garcia fait reposer cette idée de tradition, comme une ancre autour de laquelle les autres devront se déterminer, ou pas.

Ce n'est pas appuyé, c'est sensible et juste, c'est du cinéma comme je l'aime. Un chouette moment  sourire 

Nicole Garcia 21061511

Nicole Garcia 21061512
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Nicole Garcia Empty
MessageSujet: Re: Nicole Garcia   Nicole Garcia Icon_minitimeMar 11 Fév 2014 - 13:53

Un beau dimanche

Comme Aériale, j'ai été sensible à l'interprétation de Pierre Rochefort et Louise Bourgoin, tout en étant particulièrement touché par ce retour au cinéma de Dominique Sanda. Nicole Garcia cherche à cerner un couple qui se découvre et qui va parvenir à sortir grandi des épreuves de la vie, de la frustration et des sensations accumulées d'échec.
J'ai tout de même été gêné par l'opposition très caricaturale des classes sociales, ce qui prive les échanges familiaux d'une spontanéité tant chaque dialogue est surjoué pour appuyer un état d'esprit et la permanence d'un sentiment d'exclusion.
Le scénario est aussi problématique, avec une première moitié confuse et agaçante dans ses intrigues secondaires (les dettes de Louise Bourgoin) avant d'aborder, tardivement, le vif du sujet. Le film reste donc bancal malgré de belles intentions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Nicole Garcia Empty
MessageSujet: Re: Nicole Garcia   Nicole Garcia Icon_minitimeLun 24 Fév 2014 - 14:16

Un beau dimanche

Je rejoins Aeriale et Avadoro pour le plaisir et les réserves. Il se dégage de ce film quelque chose de très agréable qui fait passer un bon moment plutôt solaire malgré la tristesse du personnage principal. Pierre Rochefort a une candeur et un charme qui touchent malgré le côté un peu fade de son jeu (c'est subjectif) mais qui convient au personnage. Le scénario est bien calibré et parfois caricatural (la famille aristocratique très prévisible et monolithique) mais ça fonctionne bien. Louise Bourgoin n'a jamais été aussi bonne actrice. La mise en scène est élégante et rattrape ce que l'histoire a de fabriqué et de trop appuyé. Dominique Sanda a une dureté et une fragilité en même temps dans le regard vraiment étonnantes. Et à l'arrivée j'aime bien!

Nicole Garcia Un-bea10

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Nicole Garcia Empty
MessageSujet: Re: Nicole Garcia   Nicole Garcia Icon_minitimeMer 26 Fév 2014 - 8:42

Un beau Dimanche
Nicole Garcia


Je serai un peu plus sévère que vous sur ce film, qui certes au final n’est pas désagréable, mais qui s’oublie diablement vite. Dommage que la première partie du film soit un peu loupée, le scénario traîne en longueur, on a l’impression que la caméra n’est jamais à la bonne place et que les prises de vues sont ratées. Cela contribue vraiment à l’impression de confusion dont parlait Avadoro et qui m’a gênée.
Le scénario commence à prendre de la consistance vers le milieu du film, mais un peu maladroitement, avec des personnages peu crédibles et des contrastes un peu trop manichéens. La seule à tirer son épingle du jeu est Louise Bourgoin, une bonne surprise. Dominique Sanda s’en tire plutôt bien aussi avec son personnage de mère, rempli de contradictions, de regrets et d’espoirs, mais qui en fait est sans pitié.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Nicole Garcia Empty
MessageSujet: Re: Nicole Garcia   Nicole Garcia Icon_minitimeDim 23 Oct 2016 - 18:59

Nicole Garcia 03474010

Mal de pierres

Je n'ai pas été convaincu par ce nouveau film de Nicole Garcia, adaptation du roman éponyme de Milena Agus. Marion Cotillard donne beaucoup d'elle-même pour incarner une frustration passionnée, une soif d'absolu mais l'interprétation ne suffit pas tant une ampleur romanesque est absente. Le triangle relationnel entre un mari attentif, fidèle au-delà des circonstances et un soldat blessé symbolisant un idéal inaccessible apparait fade et surchargé dans ses rebondissements. Le contraste des époques et des lieux n'est jamais suffisamment valorisé, avec pour conséquence d'affaiblir la portée d'un malaise intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Nicole Garcia Empty
MessageSujet: Re: Nicole Garcia   Nicole Garcia Icon_minitimeLun 24 Oct 2016 - 9:18

Tu avais lu le livre, Avadoro?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Nicole Garcia Empty
MessageSujet: Re: Nicole Garcia   Nicole Garcia Icon_minitimeDim 6 Nov 2016 - 23:55

Je m'aperçois que je ne t'avais pas répondu...je n'ai pas lu l'ouvrage mais l'adaptation s'en détache assez nettement, puisque l'introduction se déroule en Provence et qu'il n'est jamais question de la Sardaigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Nicole Garcia Empty
MessageSujet: Re: Nicole Garcia   Nicole Garcia Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicole Garcia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» zik trad en Cotentin (association) et région Vire
» Sharon Stone
» Brioche miel et citron de Nicole
» - Qui est ce Général.
» Récap des recasts!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: