Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Slobodan Despot [Serbie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Slobodan Despot [Serbie]   Dim 9 Fév 2014 - 10:47



Slobodan Despot est un éditeur et écrivain suisse d'origine serbo-croate, né le24 juillet 1967 à Sremska Mitrovica (Voïvodine, ex-Yougoslavie, actuellement Serbie).
Il est le cofondateur et le directeur des éditions Xenia à Sion.
source et suite

son site

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Slobodan Despot [Serbie]   Dim 9 Fév 2014 - 10:48


Le Miel
Citation :
Quatrième de couverture
En sauvant un apiculteur déraciné, le Vieux, au bord d'une route délabrée par la guerre, Vera l'herboriste ignore qu'elle se sauve elle-même. Pour le comprendre, il lui faudra recueillir l'histoire du fils, Vesko le Teigneux, encore prisonnier de ses peurs. Le voyage épique de Vesko en voiture avec son père, à travers un pays devenu étranger, n'a été possible que par la grâce d'une substance bénéfique, un véritable viatique : le miel. «Chacun de nos geste compte», assène Vera au narrateur, venu chez elle pour soigner un mal profond. Dans le cabinet enfumé par les cigarettes et la tisane, pendant plusieurs jours et plusieurs nuits, Vera lui conte cette aventure placée sous le signe du miel. L'herboriste a peut-être trouvé là le meilleur remède à ses maux, et le secret d'une sagesse...

PAGE des Libraires a attiré mon attention sur ce premier roman avec la citation de la première phrase de ce roman :

Il est des pays où les autobus ont la vie plus longue que les frontières.

Après un début un peu cahoteux où je n’ai pas trouvé tout de suite le fil rouge de ce livre, je n’ai plus terminé la lecture jusqu’à la fin.

La plus grande partie de ce roman est une sorte de « road-movie » du fils qui va chercher son père en « terrain d’ennemis ».
Les terreurs lors du passage des frontières, sa nostalgie de ses souvenirs d’un pays réunis, le retour avec son père qui s’est obstiné de ne pas partir sans ses pots de miel qui vont devenir monnaie de chantage pour un retour sauf à Belgrade. Jubilatoire !

Un pur plaisir de lecture et une très belle découverte d’une nouvelle voix serbe, bien qu’elle est équipée d’une double nationalité suisse qui ne se fait pas trop remarquée dans ce récit plein de poésie slave…

Citation :
La leçon du Miel est celle de l'Iliade. De retour de la guerre, on compte les morts, mais il est vain  de dénombrer les vainqueurs. Il n'y a que des perdants.
source

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Slobodan Despot [Serbie]   Dim 9 Fév 2014 - 12:36

Intéressant. Encore un nom de noté !

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 36

MessageSujet: Re: Slobodan Despot [Serbie]   Dim 9 Fév 2014 - 12:45

La date de naissance de Slobodan Despot coïncide avec un événement important de l'histoire. Nous pouvons nous rappeler le Vive le Québec libre lancé par le Général De Gaulle au balcon de l'hôtel de ville de Montréal ce même 24 juillet 1967. Aujourd'hui, nous pouvons compter sur un écrivain étranger qui s'insère bien dans le circuit éditorial hexagonal.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violette14
Espoir postal
avatar

Messages : 22
Inscription le : 08/07/2014

MessageSujet: Re: Slobodan Despot [Serbie]   Lun 25 Aoû 2014 - 12:08

" il est des pays où les autobus ont la vie plus longue que les frontières".

Pour sauver un homme de la colère de son fils, une femme donne donne tout l'argent qu'elle avait. C'est avec cette scène que débute le Miel . Le personnage principal n'est pas le miel, mais la Yougoslavie.

Ce miel est une métaphore de l'amour. Il est un lien naturel entre deux êtres. Il est aussi au cœur de l'existence de deux êtres. Nikola K., instituteur à la retraite, qui s’occupe de ses ruches dans les montagnes de la Krajina de Knin, autrefois enclave serbe en Croatie, et Vera, l’herboriste qui a besoin de beaucoup de ce nectar pour élaborer ses potions miraculeuses. C’est elle qui raconte au narrateur l’histoire de Nikola et de ses fils, Vesko le Teigneux et Dusan, le soldat d’une guerre perdue d’avance, l'histoire de cette Yougoslavie morcelée. Cette femme énigmatique qui se consume à la cigarette représente un savoir ancestral, la connaissance et le respect de la nature, une morale aussi, rude et désenchantée.

Chacun de nos gestes compte»

Ce roman est une méditation sur la valeur de la vie humaine, le sens de l'histoire et le devenir des peuples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Slobodan Despot [Serbie]   Lun 25 Aoû 2014 - 16:48

Deux avis très positifs sur ce livre… Encore un que je note, d'autant plus que je ne connais guère la littérature d'Europe centrale.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Slobodan Despot [Serbie]   Lun 25 Aoû 2014 - 17:00

La Serbie ce n'est pas vraiment l'Europe centrale, mais les Balkans. Un peu un autre monde quand même. dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Slobodan Despot [Serbie]   Mar 26 Aoû 2014 - 0:09

Arf, mon ignorance en matière de géographie se fait là cruellement sentir. honte
Où s'arrêtent et où commencent le monde slave, l'Europe centrale, le Moyen ou le proche orient, voilà des notions qui ne cessent de me perdre… Mea culpa.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Slobodan Despot [Serbie]   Mar 26 Aoû 2014 - 0:15

En Europe centrale, tu n'as pas que le monde slave, et tu retrouves des Slaves en dehors de l'Europe centrale. Tout est très entremêlés dans ces contrées. Les Serbes sont bien Slaves, mais vivent au Sud, et il y a l'importance de la longue occupation ottomane. Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Slobodan Despot [Serbie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Slobodan Despot [Serbie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» accoucher en Serbie, vaut mieux éviter aussi
» sauvetage pour les chiens du refuge de Becej en Serbie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: