Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le train des écrivains

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 EmptySam 8 Mar 2014 - 14:07

Je ne sais pas si c´est redondant. J´ai plutôt envie de penser que, quand on a du talent pour écrire, on peut écrire dans n'importe quelle situation et que tout nous inspire.  sourire 

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 EmptySam 8 Mar 2014 - 14:09

Mais... mais... il faut-tu pas que ce soit viscéral en quelque part? Si c'est uniquement une question de style, j'ai un peu de misère à concevoir que ça entre dans le cadre d'une vocation...

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 EmptySam 8 Mar 2014 - 14:18

Ayant plutôt tendance à trouver en tout le bon plutôt que l'arnaque, le grandguignol et le sensationnel. je constate qu'il y a des livres au bout, et qu'ils ne semblent pas mauvais du tout.

Une autre réponse peut être trouvée dans un article de La Croix:
Citation :
Ces auteurs ne sont pas les plus connus des Russes, la plupart ne sont pas traduits. Ceux qui trouvent leur place dans les librairies de Russie se nomment Anna Gavalda, Marc Levy, Christian Jacques, Frédéric Beigbeder. Pourquoi ne pas avoir choisi de les inviter à bord ?

« Certes, il existe des auteurs à succès connus des Russes. Mais l'intérêt de ce train est justement de faire découvrir aux Russes d'autres écrivains, en apportant plus de profondeur, de poids littéraire, explique Paul de Sinety, de Culturesfrance, monté à bord pour le dernier tronçon. Ce n'est pas pour déconsidérer ces auteurs à succès, qui viendront en Russie à l'occasion de la foire de Moscou. Mais il faut essayer d'aller plus loin. »
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 EmptySam 8 Mar 2014 - 14:19

Maylis de Kerangal, Tangente vers l'est chez Verticales

Le train des écrivains - Page 2 Kerang10

Quatrième de couverture a écrit:
«Le cœur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d'autres provinces, ils filaient vers d'autres corps.» Réparer les vivants est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d'accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le cœur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l'amour.

Le commentaire de kenavo
Le commentaire d'Emmanuelle Caminade
Le commentaire de Mimi54
Le commentaire d'Harelde
Le commentaire de topocl

Kris, Svoboda! Tome 1 - De Prague à Tcheliabinsk illustré par Jean Denis Pendanx, chez Futuropolis

Le train des écrivains - Page 2 Kris_110

Quatrième de couverture a écrit:
Le contexte historique: Russie, 1918. 70 000 soldats austro-hongrois, mais de nationalité tchèque et slovaque, profitent de la Révolution russe pour s'enfuir des camps de prisonniers tsaristes. Leur but : rejoindre les troupes alliées sur le front Ouest afin d'obtenir, à terme, la création d'une république tchécoslovaque. Un seul moyen : s'emparer du Transsibérien pour rejoindre Vladivostok, d'où ils comptent s'embarquer pour l'Europe, via les États-Unis. Prévu pour durer deux mois, ce périple ferroviaire deviendra odyssée et s'étalera sur trois années et des milliers de kilomètres. Une aventure incroyable, celle d'une nation en marche, au sens propre comme au figuré, avec au bout de la voie, un cri de guerre qui deviendra réalité : « Svoboda ! Liberté ! ».Prague, automne 1938. Josef Cerny dit « Pepa », juif, professeur d'arts plastiques, apprend les accords de Munich. Il se sent trahi par la France, sa mère et terre d'adoption, et imagine sans peine la suite : la mort de la Tchécoslovaquie, son pays et cette république qu'il a contribué à faire passer du rêve à la réalité, vingt ans auparavant. Alors, il ressort ses vieux carnets de croquis et les écrits de son compagnon, l'écrivain Jaroslav Chveïk, et se souvient...Tcheliabinsk, mai 1918, c'est là que tout a vraiment commencé. Parti de Samara, le régiment de Jaroslav rejoint enfin les éléments avancés de la 1re division tchèque, qui est coincée en gare depuis trois semaines. Parmi eux, se trouve son ami Pepa. La joie de leurs retrouvailles est brève, des événements dramatiques surviennent...

(Et il y a un tome 2 :Lekaterinbourg, été 1918: Carnet de guerre imaginaire d'un combattant de la Légion Tchèque)

.../...
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 EmptyDim 9 Mar 2014 - 8:13

jack-hubert bukowski a écrit:
Mais... mais... il faut-tu pas que ce soit viscéral en quelque part? Si c'est uniquement une question de style, j'ai un peu de misère à concevoir que ça entre dans le cadre d'une vocation...

Je trouve que la création et l'imagination gagnent souvent à être stimulée et dérangée par des "défis", des contraintes, des exercices. Ça s'est vu et ça se voit encore (oulipo, est mon premier exemple à l'esprit), et ça donne souvent de très bons résultats.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 EmptyDim 9 Mar 2014 - 9:50

oui, un peu de poivre sur les viscères, ça peut être stimulant!!
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 EmptyDim 9 Mar 2014 - 9:51

Olivier Rolin, Sibérie chez Inculte

Le train des écrivains - Page 2 Rolin10

Quatrième de couverture a écrit:
Fleuves géants, déserts glacés, taïga sans limites, températures extrêmes : en Sibérie, la géographie n'y va pas de main morte. L'histoire non plus, qui en a fait la terre des bagnards, et des déportés, l'un des noms du Malheur au XXe siècle. On peut pourtant trouver un charme secret à cette partie du monde qui désigne assez bien le vieux mot de solitudes, et qui est comme le grand large sur terre. C'est mon cas. Les chroniques ici réunies témoignent à leur façon d'une inclination contre nature...

Le commentaire de topocl

Danielle Sallenave, Sibir

Le train des écrivains - Page 2 Sallen10

Quatrième de couverture a écrit:
«Sibérie en russe c'est "Sibir", du nom d'un petit royaume mongol défait par les Russes après la victoire d'Ivan le Terrible en 1552 sur les tatars de Kazan. Symbole et départ d'une conquête et d'une colonisation de la Sibérie qui durera des siècles. Située en Asie par la géographie, la Sibérie appartient à l'Europe par l'histoire et par la civilisation. L'Europe ne s'arrête pas à l'Oural. Comment cela s'est imposé à moi, je le raconte jour après jour, tandis que sous mes yeux s'étire un paysage de forêts, de campagnes désertées, de grands fleuves, de villes géantes, de gares monumentales. Le printemps explose sur la trace enfouie des anciens goulags. Et le Transsibérien pousse l'Europe devant lui à travers dix mille kilomètres et neuf fuseaux horaires. "Sibir ! Sibir !" chuchotent les roues.» Danièle Sallenave.

Le commentaire de Tom léo


Dernière édition par topocl le Mar 25 Mar 2014 - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 EmptyLun 10 Mar 2014 - 8:17

A propos du Transsibérien, Michel Strogoff semble un incontournable. Michel Strogoff , à une période où le tarin n'existait pas, fait le trajet Moscou-Irkoutsk. Certains parmi vous l'ont-ils lu?

(A vrai dire , dans En Russie, Olivier Rolin raconte qu'il l'avait emmené pour accompagner son trajet dans le fameux train, et a fini par s'en lasser, ça ne m'encourage pas trop à me lancer)
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 EmptyLun 10 Mar 2014 - 8:33

Oh il y a si longtemps que je l'ai lu...........................

mais il y a eu aussi les films (Curd Jürgens, Raimund Harmstorf par exemple)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 EmptyLun 10 Mar 2014 - 11:37

Queenie a écrit:
jack-hubert bukowski a écrit:
Mais... mais... il faut-tu pas que ce soit viscéral en quelque part? Si c'est uniquement une question de style, j'ai un peu de misère à concevoir que ça entre dans le cadre d'une vocation...

Je trouve que la création et l'imagination gagnent souvent à être stimulée et dérangée par des "défis", des contraintes, des exercices. Ça s'est vu et ça se voit encore (oulipo, est mon premier exemple à l'esprit), et ça donne souvent de très bons résultats.

Je suis d'adon avec l'Oulipo et ce n'est pas ce que je conteste. Je trouve juste que cette contrainte est comment dire, poussée à bout, non...?

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 EmptyLun 10 Mar 2014 - 12:08

jack-hubert bukowski a écrit:
Queenie a écrit:
jack-hubert bukowski a écrit:
Mais... mais... il faut-tu pas que ce soit viscéral en quelque part? Si c'est uniquement une question de style, j'ai un peu de misère à concevoir que ça entre dans le cadre d'une vocation...

Je trouve que la création et l'imagination gagnent souvent à être stimulée et dérangée par des "défis", des contraintes, des exercices. Ça s'est vu et ça se voit encore (oulipo, est mon premier exemple à l'esprit), et ça donne souvent de très bons résultats.

Je suis d'adon avec l'Oulipo et ce n'est pas ce que je conteste. Je trouve juste que cette contrainte est comment dire, poussée à bout, non...?

Je ne vois pas en quoi.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 EmptyLun 10 Mar 2014 - 12:12

Queenie a écrit:
jack-hubert bukowski a écrit:
Queenie a écrit:
jack-hubert bukowski a écrit:
Mais... mais... il faut-tu pas que ce soit viscéral en quelque part? Si c'est uniquement une question de style, j'ai un peu de misère à concevoir que ça entre dans le cadre d'une vocation...

Je trouve que la création et l'imagination gagnent souvent à être stimulée et dérangée par des "défis", des contraintes, des exercices. Ça s'est vu et ça se voit encore (oulipo, est mon premier exemple à l'esprit), et ça donne souvent de très bons résultats.

Je suis d'adon avec l'Oulipo et ce n'est pas ce que je conteste. Je trouve juste que cette contrainte est comment dire, poussée à bout, non...?

Je ne vois pas en quoi.

Incitation à produire des livres et à multiplier les textes à partir d'un seul et même voyage sur la thématique imposée de la figure du voyage en train en Russie. Nous parlons tout de même d'une pléthore d'oeuvres qui sont parues à intervalle rapproché. Je n'ai pas lu les oeuvres, mais je questionne la pertinence de faire publier des textes suivant la même ligne d'inspiration... surtout que nous parlons d'écrivains assez «connus». Il me semble que la diversité thématique est nécessaire et sans que l'écrivain soit dans sa tour d'ivoire, je pense qu'il est important de préserver une individualité créatrice.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 EmptyLun 10 Mar 2014 - 12:52

Ils n'avaient aucune obligation de publier. Leurs obligations étaient dans la participation aux manifestations organisée sur place et pour 3 les émissions sur France Culture
Tu remets en cause le principe de la Résidence d'artiste, qui est pourtant quelque chose de vital dans la dynamique de l'art et de la culture.
Et puis je pense que les artistes qui ne s'inspirent que de leur intériorité sont rares. On se nourrit de ce qu'on vit, aussi. C'est une richesse. Leur offrir cette chance, le transsibérien, et cette émulation culturelle, il ne m'était même pas venu à l'esprit qu'on pouvait le critiquer.
Je n'ai lu que deux des livres pour le moment, mais je les ai trouvés très forts, et nulle uniformité il me semble. La voix de l'auteur s'y fait entendre.
Montrer comment une même expérience donne selon l'artiste des œuvres diverses, c'est intéressant , non?
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 EmptyLun 10 Mar 2014 - 13:48

Je comprends un peu la position de Jack-Hubert, le côté institutionnel de l'affaire paraît à première vue un peu rebutant, être sponsorisé par l'Agence fédérale russe pour la presse et les télécommunications....

En même temps, faire un beau voyage quand on est écrivain peut être source d'inspiration, après cela dépend du positionnement de chacun, certains avaient peut être ce rêve depuis longtemps, d'autres ont pu le faire pour des raisons plus opportunistes, comme dans chaque groupe. C'est les résultats qui sont probants ou non.

Mais comme lire ces écrivains-là, ne m'attire pas particulièrement, ce n'est pas forcément le voyage qui va me décider. En revanche je regrette de ne pas avoir essayé d'écouter les émissions de radio.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 EmptyLun 10 Mar 2014 - 14:14

Je ne vois pas en quoi c'est un problème d'avoir la même ligne d'inspiration pour des auteurs différents. Il existe beaucoup de livres qui parlent d'un même thème par différents auteurs. C'est une richesse, aussi : la diversité se trouve dans le regard pas dans l'idée de départ.

Les ateliers d'écriture sont également construit ainsi. Et si tu prends 10 personnes, tu les enfermes dans une pièce, leur soumet le même exercice, il en sortira 10 versions différentes.


Alors que je comprends mieux Arabella, la gêne pour le côté institutionnel, qui peut être dirigiste, mais apparemment, les auteurs avaient liberté de produire ou non, et liberté sur leurs œuvres.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le train des écrivains - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le train des écrivains   Le train des écrivains - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le train des écrivains
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» vue eclatée du train
» train avant
» 14 juillet à Dijon
» anecdotes.
» Auteur jeunesse, je vous rejoins.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général… :: Prix, événements, concours…-
Sauter vers: