Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 LC Giono / Les grands chemins

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitimeJeu 27 Mar 2014 - 21:02

shanidar a écrit:
A noter également la même ambiguïté (pour trouver ou sauver son bonheur jusqu'où est-on capable d'aller, ) dans le personnage principal de Un roi sans divertissement, qui est un texte également très troublant sur la justice faite par les hommes (et aussi quelques balades en luge dont je garde un souvenir ébloui...), avec un personnage particulièrement insaisissable et séduisant. Giono est plus tordu qu'il n'y parait !
Je pense qu'il pourrait me plaire celui-là aussi donc !  oui 
Mais je viens déjà de commander :

Un Des Baumugnes
Le Chant Du Monde
Le Moulin De Pologne
Le Grand Troupeau

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitimeJeu 27 Mar 2014 - 21:12

waouh !

bonnes lectures Eglantine, mais attends nous pour le Grand troupeau ne t'emballes pas  sourire 

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigismond
Agilité postale
Sigismond

Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitimeVen 28 Mar 2014 - 5:23

églantine a écrit:
shanidar a écrit:
A noter également la même ambiguïté (pour trouver ou sauver son bonheur jusqu'où est-on capable d'aller, ) dans le personnage principal de Un roi sans divertissement, qui est un texte également très troublant sur la justice faite par les hommes (et aussi quelques balades en luge dont je garde un souvenir ébloui...), avec un personnage particulièrement insaisissable et séduisant. Giono est plus tordu qu'il n'y parait !
Je pense qu'il pourrait me plaire celui-là aussi donc !  oui 
Mais je viens déjà de commander :

Un Des Baumugnes
Le Chant Du Monde
Le Moulin De Pologne
Le Grand Troupeau
Le chant du monde, super choix  bravo . Vraiment un de mes tout préférés. Idem pour Un de Baumugnes, sans doute ce dernier est-il plus connu, "notoire" disons.

Pour en revenir à la lecture, et toujours ces pérégrinations, le passage du narrateur en douce par la montagne pour porter deux cent mille francs à un créancier de son patron donne l'occasion, encore et j'allais écrire comme d'habitude, à Giono de nous livrer une superbe mise en scène; Giono ne décrit pas la neige de façon courante, je ne sais ce que vous en pensez. Enfin l'"artiste" sanguinolent, laissé pour mort, donne une accélération à l'histoire - j'en suis à la bourgade où ils ont trouvé refuge, avec la tenancière de boui-boui et le couvent des Soeurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitimeVen 28 Mar 2014 - 7:59

Ah, tu vois alors comme le narrateur sait choisir le village qui doit les accueillir. La pension boui-boui comme tu dis et le couvent des soeurs deux lieux où ils ne seront pas trop questionnés.

en relisant certains passages et en te suivant, le narrateur m'apparait de plus en plus opaque.

et un passage aussi que tu as du lire à présent et qui fait aussi partie des zones d'ombres

Spoiler:
 

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitimeVen 28 Mar 2014 - 9:40

c'est l'idée qu'une battue, ça se fait avec un fusil, non? qu'un assassin, ça se traque comme un animal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitimeVen 28 Mar 2014 - 10:16

je suis d'accord avec topocl, le comte (?) est un pragmatique et surtout un homme à peu près aussi ambivalent que notre narrateur (il semble laisser à sa femme une certaine liberté que le narrateur d'ailleurs condamne ou ne comprend pas mais quand le narrateur surprend leur conversation il est en train de menacer sa jeune épouse...), c'est comme si ce patron avait compris l'enjeu de la chasse à l'homme et lui donnait sa bénédiction (mais le terme religieux convient mal, il faudrait parler de passe-droit ?), en tout cas il l'incite à aller au bout, jusqu'à l'hallali. Parce que lui-même n'est pas capable de le faire ? Parce que lui-même compte le faire ? Mystère... ou plutôt, peut-être, à chaque lecteur sa réponse...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitimeVen 28 Mar 2014 - 11:00

Il pense aussi que le narrateur, étant son ami et le connaissant retrouvera plus facilement l'artiste?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitimeVen 28 Mar 2014 - 11:10

topocl a écrit:
Il pense aussi que le narrateur, étant son ami et le connaissant retrouvera plus facilement l'artiste?

Oui mais pourquoi lui donner une arme ?
C'est comme si par ce geste, Giono dédouanait le narrateur de l'acte qu'il va accomplir, comme si une instance supérieure celle de la bourgeoisie, du pouvoir et de l'argent représentée par le 'patron' l'autorisait à tuer l'artiste, l'indigent, le profiteur, le sans-abri, l'antisocial !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitimeVen 28 Mar 2014 - 12:05

shanidar a écrit:
je suis d'accord avec topocl, le comte (?) est un pragmatique et surtout un homme à peu près aussi ambivalent que notre narrateur (il semble laisser à sa femme une certaine liberté que le narrateur d'ailleurs condamne ou ne comprend pas mais quand le narrateur surprend leur conversation il est en train de menacer sa jeune épouse...), c'est comme si ce patron avait compris l'enjeu de la chasse à l'homme et lui donnait sa bénédiction (mais le terme religieux convient mal, il faudrait parler de passe-droit ?), en tout cas il l'incite à aller au bout, jusqu'à l'hallali. Parce que lui-même n'est pas capable de le faire ? Parce que lui-même compte le faire ? Mystère... ou plutôt, peut-être, à chaque lecteur sa réponse...

Je vous  rejoins tout à fait la dessus Shanidar , Topocl  ! Ce comte est pour le moins aussi malsain que les protagonistes principaux ...Toute l'atmosphère baigne dans une perversité déguisée : Je ne m'attendais pas à ça avec Giono !   Shocked  mais c'est justement pour cela que c'est intéressant .
Hé hé vous voyez bien qu'il nous fait mieux pénétrer le monde Gionesque pour parvenir à trouver un semblant de réponse........Voilà pourquoi j'ai envie d'en lire d'autres !  Wink

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitimeVen 28 Mar 2014 - 13:28

Sigismond a écrit:


Pour en revenir à la lecture, et toujours ces pérégrinations, le passage du narrateur en douce par la montagne pour porter deux cent mille francs à un créancier de son patron donne l'occasion, encore et j'allais écrire comme d'habitude, à Giono de nous livrer une superbe mise en scène; Giono ne décrit pas la neige de façon courante, je ne sais ce que vous en pensez. Enfin l'"artiste" sanguinolent, laissé pour mort, donne une accélération à l'histoire - j'en suis à la bourgade où ils ont trouvé refuge, avec la tenancière de boui-boui et le couvent des Soeurs...

J'ai l'impression qu'au delà de la neige, Giono porte un regard unique et très personnel sur ce qui l'entoure (sans doute lié à sa vie errante, comme tu l'imagines Sigismond). Je n'arrive pas à me sortir de la tête ces instants au tout début du roman, où marchant dans le noir de la nuit, le narrateur se fie à son sens olfactif pour comprendre le paysage et à son ouïe pour demander à l'homme qui marche à côté de lui : Vous êtes un homme ou une femme ? (un prêtre). Cela met immédiatement le lecteur dans l'ambiance d'un livre où il ne faut pas se laisser guider par les mots mais aller peut-être, si possible, un tout petit peu au delà...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitimeVen 28 Mar 2014 - 14:19

oui je comprends ce que vous dites Topocl et Shanidar et oui le châtelain est aussi ambigu que le narrateur. Celui-ci "tombe" sur des patrons pas très nets puisque celui du moulin avait aussi des pratiques répréhensibles.

je n'en finirai pas de lire et relire des passages, d'essayer d'y voir plus clair. E j'y découvre d'autres ressentis, une autre conclusion.

j'ai aussi dans mon commentaire des "zones d'ombre"  sourire  Je n'étais même pas sure de le rédiger ce commentaire tant j'étais perplexe.

Ma seule assurance l'écriture de Giono


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitimeVen 28 Mar 2014 - 15:07

shanidar a écrit:
Sigismond a écrit:

son ouïe pour demander à l'homme qui marche à côté de lui : Vous êtes un homme ou une femme ? (un prêtre). Cela met immédiatement le lecteur dans l'ambiance d'un livre où il ne faut pas se laisser guider par les mots mais aller peut-être, si possible, un tout petit peu au delà...
Et encore une ambiguité ....!  Very Happy 

Concernant le jeune prêtre,  là-aussi Giono se fait un malin plaisir à nous dévoiler ses lectures quelques peu irrévencieuses face à sa profession : du Daniel Rops  !  Shocked 
Enfin on pourrait décortiquer le texte pendant des heures car il ya matière à réflexion !

J'ajouterais aussi que le narrateur dégage une puissance sensuelle qui imprègne chaque regard qu'il porte sur son environnement ( les exemples foisonnent , c'est le texte entier qu'il faudrait citer presque ! )

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitimeVen 28 Mar 2014 - 15:23

l'ambiguité quant au prêtre ne t'a pas échappé !

je te suis sur la "puissance sensuelle", son regard se promène amoureusement

je pense à sa barbe aussi !  sourire 


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitimeVen 28 Mar 2014 - 18:47

Bédoulène a écrit:
l'ambiguité quant au  prêtre ne t'a pas échappé !

je te suis sur la "puissance sensuelle", son regard se promène amoureusement

je pense à sa barbe aussi !  sourire 

 oui  rire

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigismond
Agilité postale
Sigismond

Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitimeSam 29 Mar 2014 - 16:22

Terminé - autre issue possible, mais sans doute trop chargée en espoir, trop édulcorante: le narrateur aurait pu, une fois de plus, se comporter en ange gardien et sauver l'artiste; mais ça ne fait pas conclusif, ça ne fait pas "fin de livre" sans doute.
le soliloque du narrateur lors de la chasse à l'homme, un temps fort, traduit bien l'intimité équivoque de ce qu'on peut- rejoignant ainsi le narrateur - appeler leur amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 9 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Giono / Les grands chemins
Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» GARAGE SOLIDE
» Le regard d'un animal à grandes oreilles
» mascara et faux cils
» Monica Seles
» OPEP: Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: