Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 LC Giono / Les grands chemins

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitimeDim 16 Mar 2014 - 21:08

Dans la compilation " Chroniques romanesques" de la collection quarto de chez Gallimard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Mar 2014 - 13:44

je vous rejoins  swing 

Cachemire j'ai aussi folio 98 (couverture feuilles et carte valet de pique)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitimeJeu 20 Mar 2014 - 10:50

La LC débute aujourd'hui ! Je vous souhaite une excellente lecture !!  sunny 

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitimeJeu 20 Mar 2014 - 11:02

merci toi aussi et à tous !

perso ce WE un peu chargé

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitimeJeu 20 Mar 2014 - 11:15

Aujourd'hui, ce sera juste quelques lignes, et j'attaque sérieusement demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitimeJeu 20 Mar 2014 - 11:55

Bédoulène a écrit:
je vous rejoins  swing 

Cachemire j'ai aussi folio 98  (couverture feuilles et carte valet de pique)

Moi aussi! La qualité de l'impression est mauvaise tu ne trouves pas?

Je viens de lire les premières pages. Tout de suite, on retrouve le style de Giono. Des expressions qui ne sont qu'à lui (par exemple "ce n'est pas un pays de vignobles: c'est de la vigne de petit bonhomme"). Le narrateur est en chemin, il est perturbé mais on ne sait pas encore pourquoi. C'est l'automne. Il dit que cette saison est tendre ou bien que le monde est "en cuivre de haut en bas", de jolies expressions!
J'avais oublier l'expression "gazer" pour dissimuler.
Les réactions de l'homme sont parfois incompréhensibles. Pourquoi ne veut-il pas aller au café Sube? Pas comme il le dit parce que c'est trop cher puisqu'il a de l'argent. Il n'ose pas mais pourquoi? Par contre, il sait bien "voir" et observe tout. Quand il rencontre l'artiste, il est frappé par son regard mauvais et cela sonne comme une alarme. C'était plein de charme ce début de roman avant cette rencontre. Mais maintenant, je suis sur mes gardes, je m'attends au pire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitimeVen 21 Mar 2014 - 9:50

Bédou ! Où est passé ton commentaire !?!
J'ai un doute : s'agit-il vraiment d'un livre sur la Première guerre mondiale ou plus tardif (année 50) ? et nous aurions alors confondu avec Le grand troupeau ???

Le début de ce livre sylvestre est un pur régal de nature et d'automne, saison d'odeurs et de couleurs, mais aussi la saison où les corps voyageurs s'apprêtent à nidifier, ce que semble rechercher notre personnage errant. C'est une époque heureuse où les saisonniers passent de travaux des champs en travaux des bois et trouvent du travail sans trop chercher.
L'étonnement et la fraîcheur lié au texte viennent peut-être du fait que le lecteur est plongé dans la tête du personnage, suivant ses réflexions bonnasses, à la va-comme-je-te-pousse, parfois écourtées ou elliptiques ('gazées' comme il dirait -expression que je ne connaissais pas-). Une part d'ombres et peut-être l'aléatoire de la course rendent le bonhomme attachant. Jusqu'à ce qu'il rencontre le joueur de guitare et joueur de cartes, sorte de magicien au regard désagréable, qui semble comme ensorceler le narrateur...
Comme le disait Cachemire, le début presque tendre devient peu à peu angoissant, inquiétant et sournois.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitimeVen 21 Mar 2014 - 10:59

Rafraichissant , enivrant dans cette apparente insouciance au sein d'une nature qui ressemblerait presque à un Eden , on pourrait presque  parler de "road movie à la française " , l'ambiance serait presque bon enfant  ...........Notre narrateur prête  aux animaux des sentiments humains et fait parler la nature, on pourrait s'imaginer voir Saint François d'Assise apparaitre  .....
Pourtant comme vous l'avez souligné , une menace semble sourdre dès lors que "l'artiste " apparait et un malaise indéfinissable se glisse insidieusement dans le texte ! Suspect

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitimeVen 21 Mar 2014 - 11:02

j'ai refait Shanidar ! et pour ton interrogation j'ai cru aussi en lisant les premières pages que je m'étais trompée de titre !

Cachemire pour l'impression ça va sur mon exemplaire

Depuis hier je suis avec plaisir le narrateur de ce récit sur les chemins. Quelle observation pointue de la Nature et des hommes. Cet homme, apparemment dans la force de l'âge, beau, d'ailleurs il vente souvent  la barbe qu'il porte en hiver, va de villes en villages cherchant l'embauche, car il a besoin de gagner son pain et son lit.

Toutefois le lecteur  s’interroge, sur ce qui se cache sous : « sauf un truc qui me fout la trouille : un château à tourelles. Pas de château à tourelles dans l’état d’esprit où je suis.  J’ai soupé des châteaux à tourelles. »
Et : « Je me paye le luxe de jeter un coup d’œil sur les titres du journal, mais je n’y suis pas. »

La mentalité de ces gens de montagnes nous est révélée au travers des réflexions du narrateur.
Il rencontre un jeune homme portant  guitare et s’il en joue c’est surtout avec un jeu de cartes en mains qu’il démontre sa dextérité. Bien que notre héros lui trouve l’ air mauvais, laid il se prend d’amitié avec lui et ensemble  ils continuent le chemin, avec celui  qu’il nommera l’Artiste,  sans être  dupe de sa vénalité et de sa rouerie.

De l'automne bel et doux nous voici en l'hiver blanc période de distance où le narrateur réfléchit sur sa vie, sur la vie en général.  Il voit  l’Artiste gagner de l’argent au jeu de cartes avec les riches du village qui perdent volontiers ,  et son patron  avec  des pratiques  pas très nettes.

« Quand on est bel et bien en présence du problème qui consiste à ce qu’on appelle vivre qui est  simplement en définitive « passer son temps », on s’aperçoit vite qu’on arrive pas à le passer sans détourner les choses de leur sens. Père et mère,  femme et enfants, voisins, voisines, si l’on s’en sert  comme il se doit ça mène à peu de chose. Mais si on s’en sert comme on ne doit pas, quel miracle !
C’est le cas de dire, les arbres sont rouges, les truites font leur nid dans les buissons ; les montagnes obéissant au moindre mot  se mettent en marche. C’est le seul moyen pour  jamais être Gros-Jean comme devant. »
« Or, tout ça c’est la vie courante, la morale tout le monde la fait. Qui la pratique ? personne, en tout cas je l’espère bien. »


Il décide lui aussi de participer aux jeux de cartes  et  donc de miser de l’argent. Il reconnait l’avantage de tromper le temps, la vie.

L’Artiste lui dit souvent qu’il devrait se servir de sa belle gueule ; pourquoi pas ?

à suivre

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitimeVen 21 Mar 2014 - 11:47

shanidar a écrit:
Bédou ! Où est passé ton commentaire !?!
J'ai un doute : s'agit-il vraiment d'un livre sur la Première guerre mondiale ou plus tardif (année 50) ? et nous aurions alors confondu avec Le grand troupeau ???

Le début de ce livre sylvestre est un pur régal de nature et d'automne, saison d'odeurs et de couleurs, mais aussi la saison où les corps voyageurs s'apprêtent à nidifier, ce que semble rechercher notre personnage errant. C'est une époque heureuse où les saisonniers passent de travaux des champs en travaux des bois et trouvent du travail sans trop chercher.
L'étonnement et la fraîcheur lié au texte viennent peut-être du fait que le lecteur est plongé dans la tête du personnage, suivant ses réflexions bonnasses, à la va-comme-je-te-pousse, parfois écourtées ou elliptiques ('gazées' comme il dirait -expression que je ne connaissais pas-). Une part d'ombres et peut-être l'aléatoire de la course rendent le bonhomme attachant. Jusqu'à ce qu'il rencontre le joueur de guitare et joueur de cartes, sorte de magicien au regard désagréable, qui semble comme ensorceler le narrateur...
Comme le disait Cachemire, le début presque tendre devient peu à peu angoissant, inquiétant et sournois.

Oui, je me demande moi aussi si on ne m'a pas mal conseillé (le libraire aura confondu les titres?!)  jypeurien 
Mais cela ne fait rien, n'est-ce pas?  rire 
On change seulement le titre du fil pour "les grands chemins"? Histoire que les connaisseurs ne se moquent pas de nous?! honte 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitimeVen 21 Mar 2014 - 13:51

Oui, c'est bien Le grand troupeau qui parle de la guerre:

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 51fj2910

Pas grave, on pourra toujours le lire après.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitimeVen 21 Mar 2014 - 14:20

topocl a écrit:
Oui, c'est bien Le grand troupeau qui parle de la guerre:

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 51fj2910

Pas grave, on pourra toujours le lire après.


Oui, tout à fait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitimeVen 21 Mar 2014 - 16:19

j'ai changé le titre, ni vu, ni connu...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitimeVen 21 Mar 2014 - 16:46

Je suis un peu en retard, je commence juste.
Giono, j'avais juste lu Que ma joie demeure, il y a très très très longtemps, et j'avais mis.

Je trouve que ça démarre très bien, il y a une vraie légèreté d'écriture. Je me dis que Giono a fait nature-writing avant l'heure, cet homme qui marche, qui apprécie l'instant, la lumière, chaque détail de la nature… qui partage ses pensées et qui ne manque pas d'humour, qui aime sa solitude mais. ne craint pas de tailler une bavette.

Je me pose quelque questions :
Daniel Rops, vous avez lu ?
Et est-ce que le livre n'est pas la suite d'un autre : il écrit : "je lui raconte mon histoire chez le Dr Ch", comme si on la connaissait, et il passe à autre chose; il écrit aussi « il me rappelle Thomas surtout quand il boit", Alors qu'on ne sait pas qui est Thomas… Mais peut-être qu'il reviendra nous en parler plus tard ?

Pour les pensées qu'il partage :
Citation :
Je traîne un peu dans le village. Il est loin d'être conséquent. Il a un côté douillet, comme tous les villages, le soir.
C'est difficile d'aborder les gens à cette heure-ci. On ferme les portes. C'est le soir qu'on a inventé le verrou ; et il y a une bonne paye d'années. Que c'est important la frousse ! Pour résister à l'instinct il faut des types bien,et les types bien, c'est rare.

Et pour l'humour, il parle avec le curé :
Citation :
Il me dit que dans un moment on mettra une paillasse par terre. Il me demande si ça ira. Je lui réponds que c'est le paradis. Il prétend que le paradis c'est mieux que ça. Moi, je crois que c'est exactement ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitimeVen 21 Mar 2014 - 17:53

shanidar a écrit:
j'ai changé le titre, ni vu, ni connu...
 sourire 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono / Les grands chemins   LC Giono / Les grands chemins - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Giono / Les grands chemins
Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» GARAGE SOLIDE
» Le regard d'un animal à grandes oreilles
» Monica Seles
» OPEP: Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole
» allaitement d'un grand enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: