Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Antoine Abel [République des Seychelles]

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antoine Abel [République des Seychelles] Empty
MessageSujet: Antoine Abel [République des Seychelles]   Antoine Abel [République des Seychelles] Icon_minitimeMer 19 Mar 2014 - 9:07

Antoine Abel [République des Seychelles] A1930

Antoine Abel est un écrivain et poète seychellois né le 27 novembre 1934 et mort le 19 octobre 2004 à Anse Boileau sur l'île de Mahé aux Seychelles.

source et suite


Bibliogrraphie

1969 Coco sec,
1970 Paille en queue,
1977 Une tortue se rappelle,
1977 Contes et poémes des Seychelles,

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antoine Abel [République des Seychelles] Empty
MessageSujet: Re: Antoine Abel [République des Seychelles]   Antoine Abel [République des Seychelles] Icon_minitimeMer 19 Mar 2014 - 9:08

Antoine Abel [République des Seychelles] A1929
Une tortue se rappelle
Citation :
4ème de couverture
« Mon intention était de pallier une certaine carence en ce qui concerne la littérature dans la République.
Dans cette légende, qui remonte le cours de l'histoire des Seychelles, la tortue apparaît comme un portrait symbolique du Seychellois qui ne se presse jamais et qui croit, peut-être, tout savoir ; le moulapa est l'arbre de la connaissance traditionnelle seychelloise. Cet arbre, qui est un puits de connaissances, l'a relié à l'Afrique dès le peuplement de nos îles ; autrement dit, il représente la mémoire ancestrale.
Ce récit veut faire disparaître une certaine croyance selon laquelle les Seychelles auraient toujours été inhabitées. Or, il y a des vestiges, des traces tangibles, qui indiquent une présence humaine bien avant la venue des colons ou le passage des Arabes ou des Portugais.
L'aire dans laquelle se déroule le récit est évidemment une terre idyllique. Les tortues ont une civilisation qui leur est propre et elles refusent de perdre ce patrimoine de même que les Seychellois désirent garder le leur. « A.A.

Il s’agit d’une légende, la tortue qui raconte sa vie parmi ses congénères. Mais naturellement en tant que fable, on devine bien vite de ce qu’il veut en fait parler.

Les Seychelles, qui sont dans ma tête surtout liées aux images de plages pour les vacanciers, changent d’apparence.
Sa vision est pleine d’humeur et de tendresse et ne suit certainement pas toujours les faits historiques, mais cela fait aussi le charme de ce texte.

C’était une lecture agréable, mais je pense que j’aurais aimé aborder cet archipel plutôt via son livre Coco sec où il décrit le labeur d'humbles familles de pécheurs et paysans créoles, milieu dont il était issu.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Antoine Abel [République des Seychelles]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La République Frêchoise
» Syndic des gens de mer
» La République Frêchoise
» médaille outre-mer
» Lettre de notre chef de file à Sarko 1er

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature africaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: