Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Boubou Hama [Niger]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Boubou Hama [Niger]   Jeu 20 Mar 2014 - 11:19



Boubou Hama (1906- 29 janvier 1982) est un poète, philosophe, historien, homme de lettres et homme politique nigérien qui fut Président de l'Assemblée nationale du Niger de 1958 à 1974 et joua un rôle majeur dans la vie culturelle de son pays.

Biographie
Né à Fonéko, petit village songhaï à l’ouest du Niger qu'il évoquera dans ses livres, il étudie à la célèbre École normale William Ponty de Dakar. En 1929 il devient le premier instituteur nigérien. En 1933 il rencontre à Tillabéri le Docteur Boulnois avec lequel il publiera plus tard L'Empire de Gao. Il participe aux activités du Rassemblement démocratique africain (RDA) créé en octobre 1946.
En décembre 1958 il accède à la présidence de l'Assemblée nationale et travaille en concertation avec Hamani Diori, le président. Il préside le Parti progressiste nigérien (PPN), une branche du RDA jusqu'au coup d'État d'avril 1974. Il est alors retenu prisonnier à Agadès puis à Niamey.
Membre de nombreuses organisations scientifiques et littéraires, il laisse une œuvre considérable sur la culture africaine. Il reçoit le Grand prix littéraire d'Afrique noire en avril 1971 pour Kotia-Nima et le prix Léopold Sédar Senghor pour Essai d'analyse de l'éducation africaine. En compagnie d'Andrée Clair, il écrit aussi des contes pour les jeunes.
source: Wikipédia

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Boubou Hama [Niger]   Jeu 20 Mar 2014 - 11:20


Contes et légendes du Niger, tome VI

Auteur que j'aurais voulu volontiers approcher via un autre livre mais je n'ai pu me procurer qu'un de ses six tomes de contes et légendes

J’aime bien avoir une idée d’un pays étranger à travers ses contes et légendes et cela fut une belle rencontre avec le Niger.

Bien que j’étais sceptique au début, un peu trop de « Dieu va montrer le chemin », « Dieu prendra la décision »… pas ma tasse de thé.

Mais sinon on y passe un bon moment, bien que c’est marrant de remarquer qu’il y a certains contes qui auraient aussi bien pu se passer en Europe, des ogres et des sorcières, cela existe dans les contes européens ?! Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Boubou Hama [Niger]   Jeu 20 Mar 2014 - 15:38

oui Kena je pense aussi qu'il y a des orges, des sorcières dans les contes Européens (Baba Yaga, ogre du chat botté, du petit poucet ....)

Spoiler:
 

à présent tu vas aborder les romans ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Boubou Hama [Niger]   Jeu 20 Mar 2014 - 20:51

Bédoulène a écrit:
à présent tu vas aborder les romans ?

et ben non, comme je l'ai dit, je n'ai pas trouvé autres livres de lui que celui avec les contes  jypeurien 

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Boubou Hama [Niger]   Lun 29 Fév 2016 - 5:19

Invité a écrit:
Merci kena pour cette jolie découverte qui s'est faite grâce à toi !
ah mais je suis toute contente que tu as eu une si bonne rencontre avec cet auteur...

et ton enthousiasme pourrait m'amener à retenter une autre lecture de cet auteur... je note ce tome V Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quasimodo
Main aguerrie
avatar

Messages : 402
Inscription le : 29/05/2016
Age : 21
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Boubou Hama [Niger]   Sam 26 Nov 2016 - 16:03

J'ai lu le tome V de Contes et légendes du Niger. Armor en a merveilleusement bien parlé.

Les principaux thèmes de ces contes sont la famine, qui hante tout le recueil, la richesse et la pauvreté, et enfin, favorisée par les précédents, la violence.
La famine, qui frappe indifféremment les animaux et les hommes, est une situation idéale pour dévoiler le cœur de chacun. Ainsi, celui qui aide est inévitablement lésé par celui qui réclame. L'hyène, mourant de faim, est aidée par l'épervier qui la nourrit, mais n'hésite pas à le dévorer lorsqu'elle découvre une façon de se nourrir plus largement. Samba-le-citadin confie ses enfants à Samba-le-campagnard, parce qu'il ne peut pas les nourrir. Mais il n'hésite pas à s'approprier le trésor qu'il ont découvert tous les deux. Le caïman se propose de dévorer le chasseur qui l'a épargné et qui lui a sauvé la vie.

Je ne pense pas qu'il faille pour autant penser qu'il ne faut aider personne. Au contraire. Il s'agit plutôt d'une mise en garde. Il ne faut pas être trop naïf, ni brader sa confiance. Pour ceux qui sont aveuglés par le désir d'être riche, de manger, et qui pour cela sont prêts à toutes les trahisons et à toutes les ruses, ces contes montrent qu'ils est peut-être un peu moins risqué d'être bon. Les châtiments plus ou moins cruels qu'ils récoltent (de l'humiliation à la mort) en sont garants.

Je pense à l'exemple de Mahaman, très riche et très généreux, qui devient pauvre à force de donner et continue d'être généreux dans la misère. Cela nous montre que l'attention portée aux autres, l'accueil et la bonté désintéressée ne peuvent qu'apporter du bon, même si ce n'est pas visible immédiatement. A ce rapport sain à la richesse, dont c'est un des seuls exemples, est opposée la cupidité dont fait preuve Assibori. La fortune rapidement acquise, il triche afin de s'enrichir encore plus. Sa famille qui peine n'en profite pas. Le châtiment qu'il reçoit est à la mesure de sa violence et de son égoïsme.

J'ai déjà parlé de la violence, qui marque vigoureusement chacun de ces contes. Souvent, il s'agit d'une opposition profiteur/abusé. Mais une autre forme de violence est remarquable, ce sont les conflits guerriers qui déchirent les familles d'animaux, auxquels les hommes participent parfois.
Un de ces contes, que j'ai beaucoup aimé, commence par le choix du roi des oiseaux. Des oiseaux magnifiques sont désignés aux plus hautes fonctions, seul un petit oiseau noir et bavard en est exclu. Ce petit peuple d'oiseaux, les Sasabiris, uni et combattif, fait la guerre à ceux qui veulent l'asservir, et sort vainqueur. Ici encore, la domination et l'exclusion sont condamnés, la résistance à l'esclavage justifie la violence employée par les petits oiseaux.

Le conte qui met en scène le choix du roi des animaux m'a aussi beaucoup plu. Des animaux comme le lion, l'éléphant ou le buffle sont mis au sommet de la hiérarchie, en se basant sur la peur qu'ils inspirent et qui relève du mythe, de la tradition. D'autres animaux meilleurs guerriers mais moins connus sont négligés. Les animaux sont donc défaits par les chasseurs qui les guettent à la mare. Cela aurait pu être évité si les animaux ne s'étaient pas reposé sur des traditions dépassées. On voit également que les hommes sont les jouets de ces traditions, car ils craignent les animaux qu'il ne faut pas craindre, et sous-estiment ceux qui s'apprêtent à leur causer de graves pertes.

Pour finir, j'ai adoré le style de Boubou Hama : dépouillé, mais très énergique, tantôt coloré, tantôt sombre, et toujours, comme chez les auteurs que j'aime le plus, un ton très simple et très modeste.
Les paysages de plaines, de campagnes et de brousses, dont il se sert surtout comme simple décor, mais qu'il présente avec beaucoup de force à la vue et à l'odorat, m'a fait rêver. Ca a beaucoup contribué au plaisir que j'ai eu pendant la lecture.

Je comprends que Kenavo ait été gênée par les références à la religion. Mais ça ne m'a pas dérangé. Je l'ai plus pris comme un décor. D'ailleurs les proverbes ne m'ont pas toujours intéressé le plus. J'ai trouvé que les contes avaient leur propre beauté et qu'ils n'ont pas forcément besoin d'être justifiés par une morale. Mais s'il y en a une, ce n'est pas gênant pour autant.


Dernière édition par Quasimodo le Sam 26 Nov 2016 - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boubou Hama [Niger]   Sam 26 Nov 2016 - 16:21

Ca fait plaisir de lire ton commentaire Quasimodo !
J'ai moi aussi été conquise par le style de Boubou Hama, à la fois simple et imagé, qui nous donne vraiment l'impression qu'il est là, tout à côté, en train de nous raconter les démêlée de l'hyène stupide et du lièvre malin…
Revenir en haut Aller en bas
Quasimodo
Main aguerrie
avatar

Messages : 402
Inscription le : 29/05/2016
Age : 21
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Boubou Hama [Niger]   Sam 26 Nov 2016 - 16:41

Merci beaucoup pour la découverte Very Happy

Oui, c'est tout à fait ce que j'ai aimé. En tout cas, ça m'a donné très envie de lire plus de contes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boubou Hama [Niger]   Sam 26 Nov 2016 - 18:13

Tu peux tenter un autre recueil qui a eu beaucoup de succès sur Parfum : Le Lac né en une nuit et autres Légendes du Viêtnam de Minh Tran Huy. Un délice !
Le fil de l'auteur : clic
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Boubou Hama [Niger]   Dim 27 Nov 2016 - 5:12

oh oui, quel commentaire!

j'aime bien les contes, je pense que j'ai lu le mauvais tome, puisque vous êtes si enthousiaste sur celui-ci... ou c'est peut-être pas un auteur pour moi...
je vais retenter en tout cas si je tombe sur ce tome V
et doublement oui, Minh Tran Huy est une très bonne idée drunken

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quasimodo
Main aguerrie
avatar

Messages : 402
Inscription le : 29/05/2016
Age : 21
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Boubou Hama [Niger]   Dim 27 Nov 2016 - 16:45

J'ai lu vos commentaires sur le fil de Minh Tran Huy. Je vois pas comment je pourrais ne pas aimer ! sourire


kenavo a écrit:
oh oui, quel commentaire!

j'aime bien les contes, je pense que j'ai lu le mauvais tome, puisque vous êtes si enthousiaste sur celui-ci... ou c'est peut-être pas un auteur pour moi...
je vais retenter en tout cas si je tombe sur ce tome V
et doublement oui, Minh Tran Huy est une très bonne idée drunken

C'est dur de parler de contes, je trouve. J'ai tout le temps peur de me faire piéger par leurs sens ...

Sinon, je peux mettre la main sur le tome VI. Si je suis déçu, tu pourras essayer de lire le tome V, et si j'aime autant, tu pourras t'en dispenser Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Boubou Hama [Niger]   Lun 28 Nov 2016 - 5:44

Quasimodo a écrit:
Sinon, je peux mettre la main sur le tome VI. Si je suis déçu, tu pourras essayer de lire le tome V, et si j'aime autant, tu pourras t'en dispenser Wink
on va pouvoir faire cela Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boubou Hama [Niger]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Boubou Hama [Niger]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1930 - Rallye Méditerranée-Niger
» Niger : décès d’un militaire français
» Les Chichi et Boubou de Snaky ^_^
» 2REP au depart, TCHAD,NIGER,MALI,
» Décès de monsieur BOUTALEB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature africaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: