Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Maurice Genevoix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Maurice Genevoix   Mer 26 Mar 2014 - 11:41

Maurice Genevoix


Major de l'Ecole normale supérieure en 1911, Maurice Genevoix est grièvement blessé pendant la Première Guerre mondiale. Il tire de cette période plusieurs volumes de souvenirs rassemblés dans 'Ceux de quatorze'. Son oeuvre ensuite bifurque, et devient plus régionaliste. Observateur de la nature, fasciné par les paysages de Sologne, il traduit dans de nombreux romans ses émerveillements champestres. En 1925, 'Raboliot' roman du braconnier, des attentes nocturnes du chasseur auprès des étangs froids, obtient le prix Goncourt. Une part de son oeuvre fut consacrée aux animaux, qu'il affectionnait particulièrement. L'écrivain, en connaisseur attentif, publia 'Tendre bestiaire', et le 'Bestiaire enchanté'. Il est élu à l'Académie française en 1946.(Source Evene)

Exemple d'oeuvres:
Sous Verdun, août-octobre 1914 (coll. Mémoires et récits de guerre, Hachette, 1916)
Nuits de guerre (Hauts de Meuse) (Flammarion, 1917)
La Boue (Flammarion, 1921)
Raboliot (Éditions Grasset & Fasquelle|Grasset. (Prix Goncourt)
Le Jardin dans l'île (Flammarion, 1936)
Les Compagnons de l'Aubépin (Livre de lecture courante, Hachette, 1937, réédité par Flammarion en 1950)
La Dernière Harde (Flammarion, 1938; réédité par Garnier-Flammarion en 1988)
L'Hirondelle qui fit le printemps (Flammarion, 1941)
La Framboise et Belle humeur (Flammarion, 1942)
Canada (Flammarion, 1943)
Ceux de 14 (1949)
L'Aventure est en nous (Flammarion, 1952)
Cadran de mon clocher (Plon, 1960)Jeux de glaces (Wesmael-Charlier,1961)
Les Deux Lutins (Casterman, 1961)
La Loire, Agnès et les garçons (Plon, 1962)
Derrière les collines (Plon, 1963)
Beau François (Plon, 1965)
La Forêt perdue (Plon, 1967)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Maurice Genevoix   Mer 26 Mar 2014 - 12:05

Ceux de 14

L'officier Genevoix raconte ses souvenirs de guerre. Il est mobilisé le 2 août 1914 et affecté au 106ème régiment d'infanterie. Comme sous-lieutnant puis comme commandant de sa compagnie, il participe aux violents combats de la marne et de la Meuse. Le 25 avril 1915 il est grièvement blessé sur la colline des épargnes près de Verdun.

Ce sont ses notes qu'il livre, la description précise mais courte de son vécu au front. Il ne cache rien et c'est ce qui rend son témoignage si intéressant et même poignant. Il dit ses sentiments, ses doutes, ses moments de découragements mais il exprime aussi son courage, son exaltation à certains moments des combats et surtout sa tendresse pour ses compagnons, que ce soit ses hommes ou son ami Porchon à qui est dédié le livre. C'est à eux qu'il pense quand, blessé et évacué, il sait que pour lui la guerre est fini. Il exprime une grande tristesse de devoir les abandonner, de se désolidariser du groupe.

Beau témoignage même si les descriptions sont souvent un peu trop rapides pour ceux qui ne l'ont pas vécu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Maurice Genevoix   Mer 26 Mar 2014 - 12:08

Tu veux dire les descriptions de quoi? Paysages, personnages, combats, ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Maurice Genevoix   Mer 26 Mar 2014 - 12:45

merci Cachemire pour l'ouverture de ce fil. J'ai une question technique à te soumettre : j'ai regroupé sous le titre Ceux de 14, plusieurs écrits de Genevoix : Sous Verdun, Nuits de guerre, La Boue et Les Eparges, du coup je me demandais lequel de ces livres tu avais lus ?

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Maurice Genevoix   Mer 26 Mar 2014 - 13:20

shanidar a écrit:
merci Cachemire pour l'ouverture de ce fil. J'ai une question technique à te soumettre : j'ai regroupé sous le titre Ceux de 14, plusieurs écrits de Genevoix : Sous Verdun, Nuits de guerre, La Boue et Les Eparges, du coup je me demandais lequel de ces livres tu avais lus ?

J'ignorais que je n'avais lu qu'un extrait et non l'integral (Edition Les contemporains Larousse): Deux écrits "sous Verdun" et "les Eparges".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Main aguerrie
avatar

Messages : 381
Inscription le : 21/03/2014
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Maurice Genevoix   Mer 26 Mar 2014 - 13:21

Je compte m'offrir un de ces quatre Ceux de 14 et j'ai une question moi aussi.

Au seuil des guitounes (1918), qui semble-t-il fait partie du cycle Ceux de 14, n'est mentionné nulle part dans les nouvelles éditions (je pense notamment à la collection Omnibus. Le titre n'apparaît pas sur la couverture). Il n'est question que des quatre titres évoqués par Shanidar.
Ca m'interpelle vivement.
Qu'en est-il de ce texte ? Aurait-il été "évincé" ?

J'ai l'autre jour feuilleté viteuf en librairie la version Flammarion, et il m'a semblé voir qu'un chapitre d'un des quatre textes (sais plus lequel, le deuxième je crois) comportait dans le titre "guitounes". Mais j'étais pressé et n'ai pas trop fait attention.
Je me demande du coup s'il n'aurait pas été "fusionné" avec un autre texte ?

Merci d'avance  content


Dernière édition par Max le Mer 26 Mar 2014 - 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Maurice Genevoix   Mer 26 Mar 2014 - 13:28

topocl a écrit:
Tu veux dire les descriptions de quoi? Paysages, personnages, combats, ... ?

Non, pas les paysages (pas nécessaire et ce qu'il dit parfois est très beau) mais les personnages, les différentes situations ( 40 heures dans la boue= 3 lignes) et les combats. C'est normal puisque c'est un journal qui fixe des souvenirs mais pour moi, plus s'apesantir sur chaque situation m'aurait permis de mieux comprendre et de mieux "vivre" à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Maurice Genevoix   Mer 26 Mar 2014 - 13:30

Max a écrit:
Je compte m'offrir un de ces quatre Ceux de 14 et j'ai une question moi aussi.

Au seuil des guitounes (1918), qui semble-t-il fait partie du cycle Ceux de 14, n'est mentionné nulle part dans les nouvelles éditions (je pense notamment à la collection Omnibus. Le titre n'apparaît pas sur la couverture). Il n'est question que des quatre titres évoqués par Shanidar.
Ca m'interpelle vivement.
Qu'en est-il de ce texte ? Aurait-il été "évincé" ?

J'ai l'autre jour feuilleté viteuf en librairie la version Flammarion, et il m'a semblé voir qu'un chapitre d'un des quatre textes (sais plus lequel, le deuxième je crois) comportait dans le titre "guitounes". Mais j'étais pressé et n'ai pas trop fait attention.
Je me demande du coup s'il n'aurait pas été fusionné avec un autre texte ?

Merci d'avance  content

Je ne sais pas! Tu peux sans doute trouver la réponse en faisant une petite recherche Internet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Main aguerrie
avatar

Messages : 381
Inscription le : 21/03/2014
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Maurice Genevoix   Mer 26 Mar 2014 - 13:33

Cachemire a écrit:
Je ne sais pas! Tu peux sans doute trouver la réponse en faisant une petite recherche Internet.

Justement, je n'ai pas trouvé la réponse... Enfin, j'ai pas cherché à fond non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Maurice Genevoix   Mer 26 Mar 2014 - 13:42

d'après ce que je comprends, en 1949, Genevoix a refondu en 4 volumes (ceux que je cite) les 5 volumes initiaux sous le titre générique de Ceux de 14... Au seuil des guitounes a donc soit été intégré au reste soit a été exclu par Genevoix, car ce n'est pas très clair...

wikipedia a écrit:
En 1949 Genevoix décida de rassembler ces livres en un seul gros volume qu’il intitula alors Ceux de 14. Il modifia le découpage de ses récits et apporta quelques modifications au texte original de ses cinq récits, supprimant des passages ou des phrases, comme il le fera en 1952 avec Raboliot, éliminant alors les préciosités de style. L’édition définitive de Ceux de 14 réunit de ce fait quatre volumes légèrement modifiés par rapport à l’état original.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max
Main aguerrie
avatar

Messages : 381
Inscription le : 21/03/2014
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Maurice Genevoix   Mer 26 Mar 2014 - 13:48

Merci !

shanidar a écrit:
wikipedia a écrit:
En 1949 Genevoix décida de rassembler ces livres en un seul gros volume qu’il intitula alors Ceux de 14. Il modifia le découpage de ses récits et apporta quelques modifications au texte original de ses cinq récits, supprimant des passages ou des phrases, comme il le fera en 1952 avec Raboliot, éliminant alors les préciosités de style. L’édition définitive de Ceux de 14 réunit de ce fait quatre volumes légèrement modifiés par rapport à l’état original.

En plus, ça explique peut-être ce qu'évoquait Cachemire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Maurice Genevoix   Mer 26 Mar 2014 - 14:14

J'ai décidé d'avancer ma lecture de Giraudoux " lectures pour une ombre" parce qu''il s'agit de la même chose, le journal de guerre tenu par le sergent Giraudoux en 1914. Je vais pouvoi comparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Maurice Genevoix   Mer 26 Mar 2014 - 16:30

trouvé sur le net : "Après ce premier livre-témoignage, Maurice Genevoix persévère. Il se doit toujours de raconter ce qui se passe au front. Voici en 1917 « Nuits de guerre » ; « Au seuil des guitounes » en 1918, « La boue » en 1921, puis en 1923 « Les Eparges ». Cette vaste saga de guerre fut rassemblée par l’auteur en 1949 sous le titre générique « Ceux de 14 ». Cet impressionnant ouvrage de plus de 700 pages est de nouveau accessible."

peut-être faut-il donc trouver l'édition antérieure à celle de 1949 pour y voir "au seuil des guitounes"

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Maurice Genevoix   Mer 26 Mar 2014 - 16:50

Bédoulène a écrit:
trouvé sur le net : "Après ce premier livre-témoignage, Maurice Genevoix persévère. Il se doit toujours de raconter ce qui se passe au front. Voici en 1917 « Nuits de guerre » ; « Au seuil des guitounes » en 1918, « La boue » en 1921, puis en 1923 « Les Eparges ». Cette vaste saga de guerre fut rassemblée par l’auteur en 1949 sous le titre générique « Ceux de 14 ». Cet impressionnant ouvrage de plus de 700 pages est de nouveau accessible."

peut-être faut-il donc trouver l'édition antérieure à celle de  1949 pour y voir "au seuil des guitounes"

700 pages?!! Ce n'est pas 97 pages, évidemment... Il faut que je trouve une édition complète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Maurice Genevoix   Mer 26 Mar 2014 - 19:28

Cachemire a écrit:
Bédoulène a écrit:
trouvé sur le net : "Après ce premier livre-témoignage, Maurice Genevoix persévère. Il se doit toujours de raconter ce qui se passe au front. Voici en 1917 « Nuits de guerre » ; « Au seuil des guitounes » en 1918, « La boue » en 1921, puis en 1923 « Les Eparges ». Cette vaste saga de guerre fut rassemblée par l’auteur en 1949 sous le titre générique « Ceux de 14 ». Cet impressionnant ouvrage de plus de 700 pages est de nouveau accessible."

peut-être faut-il donc trouver l'édition antérieure à celle de  1949 pour y voir "au seuil des guitounes"

700 pages?!! Ce n'est pas 97 pages, évidemment... Il faut que je trouve une édition complète.

chez Omnibus l'ensemble de Ceux de 14 compte 690 pages (donc les coupes ne doivent pas être si importantes que ça !?!) et l'ensemble du volume auquel il faut ajouter Jeanne Robelin, La joie et La mort de près, écrits plus tardivement... compte 1060 pages et des brouettes d'annexes !!

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maurice Genevoix   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maurice Genevoix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint Maurice d'Etelan FENESTRE
» Maurice revient de chez le médecin et apprend à sa femme qu'il ne lui reste que 24 heures à vivre
» Maurice André
» général Maurice CHALLE
» Deux nouveaux DVD chez LumièreBro : Jean Herraud et Maurice Rilhac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: