Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 LC Giono - Le grand troupeau

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitimeDim 20 Avr 2014 - 23:00

Bédoulène a écrit:
folio 72 réédité en 93 donc pas la même image

le beau livre Sigismond !

Moi, je viens de récupérer mon Folio 72 mais réédité octobre 2013, avec le bandeau "14-18 les grands romans de la grande guerre". Je peux commencer de lire demain mais je préfère mardi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitimeDim 20 Avr 2014 - 23:05

même édition, le bon point est que l'impression est assez nette. demain ou mardi ça colle. 

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitimeLun 21 Avr 2014 - 14:55

J'ai commencé, c'est beau-beau-beau, du genre qu'on a envie de s'arrêter en cours de route pour en garder pour demain. Pas souvent qu'un texte me donne une telle émotion.

Rien que cette phrase:
giono a écrit:

Les herbes, c'était comme de la nouvelle mariée, toutes en fleurs blanches et du rire d'herbe qui luisait sur des kilomètres.

(animal, je dirais  que tu vas adorer)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitimeLun 21 Avr 2014 - 17:08

on va bientôt pouvoir en parler. il ne me reste que quelques pages de Max Frisch. cat 

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitimeLun 21 Avr 2014 - 19:57

Oh! oui, je me sens seule  Sad  !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitimeLun 21 Avr 2014 - 21:27

topocl a écrit:
Oh! oui, je me sens seule  Sad  !
 encouragement Ben non , j'ai commencé aussi Topocl : à moins que je compte pour du beurre . dentsblanches Et je suis assez bouleversée aussi .
De belles phrases certes mais Giono ne ménage pas son lecteur : la cruauté du monde éclabousse chaque page ! c'est extrêmement puissant .vie et mort se cotoient dans le quotidien .....le chapitre "A la charité du monde" suscite une grande émotion malgré et peut-être à cause d'une économie de mots , voire une pauvreté de vocabulaire qui accentue le dénuement psychologique de ces victimes de l'histoire ....Je ne sais pas où tu en es .....

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  


Dernière édition par églantine le Lun 21 Avr 2014 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitimeLun 21 Avr 2014 - 21:33

Je n'ai lu que la dédicace mais déjà elle est impressionnante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitimeMar 22 Avr 2014 - 10:29

Nous sommes plusieurs à avoir lu des livres sur la Première Guerre Mondiale (puisque le thème est d'actualité) et je suis très surprise et intriguée par le choix narratif de Giono. Alors que tous les autres auteurs lus (Remarque, Barbusse, Chevallier...) prennent pour 'héros' un jeune ou dans le cas de Barbusse un peu moins jeune soldat pour plonger le lecteur directement dans les entrailles de la guerre, Giono parle de ceux qui restent. Il raconte non pas la vie mais le changement dans la vie que la guerre a produit sur ceux de l'arrière. Il raconte la folle descente des alpages d'un troupeau de bêtes éventrées, suintantes de sang coagulé et d'abeilles mortes dans la laine, il raconte la vie des pères, des femmes, des mères qui voient partir leurs fils, leurs époux le sel de la terre, ceux qui la font vivre, prospérer, qui la cultivent et la travaillent.
Et puis, au milieu de ces scènes de l'intérieur survient Joseph, le soldat, dont on ne sait rien sauf qu'il doit attendre avec deux blessés (bientôt moribonds) une hypothétique ambulance. La guerre est dite dans l'ombre, dans l'attente, le sommeil infernal et les blessures qui suintent.
De la campagne blessée, vidée de ses hommes à la campagne meurtrie, guerrière, la lisière est bien mince et l'angoisse identique.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitimeMar 22 Avr 2014 - 11:20

églantine a écrit:
 Ben non , j'ai commencé aussi Topocl : à moins que je compte pour du beurre . dentsblanches .

Maiiiis non, bien sûr! J'étais un peu seule sur le fil, c'est tout, mais là tout le monde s'y met, c'est bien.

Tout le monde continue la vie et le travail après le départ des troupes, décrit en moins de dix lignes: pas de fleur au fusil ici, et avant même que Giono n'enchaîne sur le passage du troupeau, ce départ m'a fait peser aux transhumances..
Quand à ceux qui restent ici, la dignité et la volonté farouche de tenir sont ébréchés par l'annonce des morts, l'employé de mairie n'en peut plus porter les nouvelles. D'ailleurs il n'a plus rien à annoncer, il lui suffit d'apparaître.
Toutes petites choses quotidiennes, bouleversées par la guerre, et en même temps chacun fait comme si tout cela était normal..
je ne sais comment décrire la prose de Giono,mais c'est très prenant, très dense, limpide et sombre à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitimeMar 22 Avr 2014 - 11:26

je n'ai lu que le premier chapitre pour le moment. les deux choses marquantes c'est la façon de parler de la guerre et des soldats en ne parlant presque exclusivement que du reste et, forcément, la vision de cauchemar que représente le passage de cet interminable troupeau. c'est terrifiant et on comprend sans peine que ça appelle des prophéties obscures de la part des villageois qui sont témoins de cet évènement.

brrrrr...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitimeMar 22 Avr 2014 - 11:48

topocl a écrit:

Toutes petites choses quotidiennes, bouleversées par la guerre, et en même temps chacun fait comme si tout cela était normal..
je ne sais comment décrire la prose de Giono,mais c'est très prenant, très dense, limpide et sombre à la fois.
C'est ce que semble vouloir souligner Giono : le quotidien continue , l'être humain s'adapte ....à l'absence , à la mort , au désir frustré ....Le chapitre 'Julia se couche " est une magnifique description de la force de vie qui émane d'elle dans  sa sensualité fruste et primaire ...
On anticipe aussi dans un instinct de survie .....si Untel ne revient pas du front , il ne faut pas laisser perdre l'occasion d'acheter la terre .....on parle cru , sans se cacher derrière des faux-semblants et sans se faire d'illusions .....

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitimeMar 22 Avr 2014 - 12:19

je n'ai pas commencé, je viendrais plus tard, période de vacances donc je suis moins libre et j'ai une 60 de pages à finir sur le livre entamé

à plus tard donc, je ne vous lis pas pour le moment !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitimeMar 22 Avr 2014 - 15:51

La vie continue... mais quid de la guerre ? Elle est à peine nommée, l'ennemi n'est pas désigné, n'apparait pas, n'intervient pas, il ne fait que bombarder et mitrailler, il est invisible. De chaque côté du temps, celui civil et celui militaire, plus rien ne fonctionne comme avant. La terre travaillée par les femmes et la nature qui en profite pour reprendre ses droits, coloniser à nouveau avec les herbes folles et de l'autre côté les morts que les rats et les corbeaux dépècent, là aussi la nature reprend le pouvoir avec sa cohorte de vers...
D'ailleurs, l'une des figures prépondérantes du roman semble être la pourriture, pourriture de la vigne, pourriture des hommes puant la mort et pourriture de la terre qui se fait cimetière épouvantable. Les forces en jeu sont autant celles des hommes (et encore) que celle du vent, du soleil, des nuages musclés et des forêts qui attirent... Les hommes semblent retrouver leur animalité, leurs instincts les plus primaires (pour se terrer ou ne pas se laisser déposséder de ses chèvres, car la guerre vampirise tout et tous) et la nature semble elle aussi revenir au chaos, à la démence de temps anciens. Ce n'est pas tant le fer qui crie que l'âme même de la terre qui éructe.


Et je rejoins topocl sur la densité toute ténébreuse d'un texte d'une rare puissance d'évocation.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitimeMar 22 Avr 2014 - 16:01

shanidar a écrit:
La vie continue... mais quid de la guerre ? Elle est à peine nommée, l'ennemi n'est pas désigné, n'apparait pas, n'intervient pas, il ne fait que bombarder et mitrailler, il est invisible. De chaque côté du temps, celui civil et celui militaire, plus rien ne fonctionne comme avant. La terre travaillée par les femmes et la nature qui en profite pour reprendre ses droits, coloniser à nouveau avec les herbes folles et de l'autre côté les morts que les rats et les corbeaux dépècent, là aussi la nature reprend le pouvoir avec sa cohorte de vers...
D'ailleurs, l'une des figures prépondérantes du roman semble être la pourriture, pourriture de la vigne, pourriture des hommes puant la mort et pourriture de la terre qui se fait cimetière épouvantable. Les forces en jeu sont autant celles des hommes (et encore) que celle du vent, du soleil, des nuages musclés et des forêts qui attirent... Les hommes semblent retrouver leur animalité, leurs instincts les plus primaires (pour se terrer ou ne pas se laisser déposséder de ses chèvres, car la guerre vampirise tout et tous) et la nature semble elle aussi revenir au chaos, à la démence de temps anciens. Ce n'est pas tant le fer qui crie que l'âme même de la terre qui éructe.


Et je rejoins topocl sur la densité toute ténébreuse d'un texte d'une rare puissance d'évocation.
Excellente analyse Shanidar qui résume bien l'essentiel , et très bien formulée  !  bravo  bravo  bravo  bravo  bravo 
Peu de temps cet après-midi pour continuer mais ça fait durer le plaisir !

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitimeMar 22 Avr 2014 - 16:06

Je suis sidérée par la crudité de certaines scènes au réalisme éprouvant (pas de gnognotte chez Giono, un rat est un rat), heureusement atténuée par le lyrisme tout personnel de l'auteur à propos du rapport entre les hommes et la nature.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Giono - Le grand troupeau   LC Giono - Le grand troupeau - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Giono - Le grand troupeau
Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» P.Duron... "le grand Caen"?
» Le grand voyage.
» Rotrou III le Grand.
» Le Grand Bazar
» Recette de grand mere

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: