Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jean Follain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Jean Follain   Jeu 3 Avr 2014 - 21:26

"La plus belle victoire
sur le temps et la pesanteur
c' est peut etre de passer
sans laisser de trace."





Jean  Follain
, je l' ai souvent cité et j' ai pensé qu' il méritait mieux. Donc acte.

Follain,
1903-1971, est en train se s' effacer de nos mémoires. Et, à le lire, on peut penser qu' il
le souhaitait. C' était aussi le souhait de Kafka aparemment, mais Max Brod, son ami, a refusé de bruler son oeuvre.
Il a bien fait.

On peut dire brièvement que Follain  est un homme de terroir, obsédé par son enfance. Un homme
intrigant, et qui a laissé des témoignages  variés et contradictoires.
Un poète intimiste, écrivant des textes brefs et denses, intemporels ou presque.
Sa simplicité n' est qu 'apparente et ses poèmes sont parfois bouleversés par quelque chose
d' inattendu.


Bibliographie  chronologique


- Cinq poèmes

- La Main chaude

- L' Année poétique

- Huit poèmes

- Paris

- Le Gant rouge

- La Visite du domaine

- Chants terrestres

- L' Epicerie d' enfance

- Poètes

- Ici bas

- Canisy

- Usage du temps

- Exister

- Chef-lieu

- Les Choses données

- Territoires

- Palais souterrain

- Objets

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jean Follain   Jeu 3 Avr 2014 - 21:42

LES  BELLES  NOYEES


Des femmes au coeur de feuillage
sur les routes poudreuses
déploient des ombrelles,
elles courbent des reins souples
pour tout au bord du fleuve
cueillir des fleurs doubles ;
mais poussées par la main
d' un libertin cynique
elles tombent dans l' eau verte
qui reflète les chenes ;
la voix d' or des enfants
répond seule à leurs cris,
la course du soleil
est aux trois quarts remplie
qu' un homme au remords  voué
suit les berges attiédies
et les corps adultères
charmants au fil de l' eau
servent d' iles aux oiseaux.


La Main chaude.  Jean Follain. - Poètes d' aujourd' hui. - Seghers

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Jean Follain   Ven 4 Avr 2014 - 14:19

Présentation intéressante mais extrait trop frugal. Tu nous en balances d'autres maître Bix ?

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jean Follain   Ven 4 Avr 2014 - 15:58

colimasson a écrit:
Présentation intéressante mais extrait trop frugal. Tu nous en balances d'autres maître Bix ?
Bien  entendu ! C' était juste un appéritif, et je pense avoir un peu plus de temps devant moi désormais...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jean Follain   Sam 5 Avr 2014 - 17:53

PAYSAGE DE RURALE DOULEUR


Des fruits tombent doucement sur la terre serrée
et le vieillard
au trop court capuchon d' enfant
suit le chemin
d' un pas menu jusqu' à l' extreme.
Un petit jardin de cives
tremblote sous les étoiles.
A l' habitation du tournant
une roue bleue au mur s' appuie,
le charron et ses aides
forment, mangeant debout, un groupe muet
semblant attendre pour réduire
dans un dernier effort
la misère et la peur du monde.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire


Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Jean Follain   Sam 5 Avr 2014 - 21:09

Des extraits, des extraits, Bix... Tu nous en a déniché un bon poète... Wink

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jean Follain   Sam 5 Avr 2014 - 22:19

jack-hubert bukowski a écrit:
Des extraits, des extraits, Bix... Tu nous en a déniché un bon poète... Wink

Je me doutais qu' il te plairait Follain, JHB !  Wink

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jean Follain   Sam 5 Avr 2014 - 22:23

SIGNES  POUR  VOYAGEURS


Voyageurs des grands espaces
lorsque vous verrez une fille
tordant dans ses mains de splendeur
une chevelure immense et noire
et que par surcroit
vous verrez
près d' une boulangerie sombre
un cheval couché dans la mort
à ces signes vous reconnaitrez
que vous ètes parmi les hommes.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire


Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Jean Follain   Mar 12 Aoû 2014 - 22:14

.


Vie des campagnes




Une renoncule âcre appelée
bouton d’or
un matin est simplement cueillie
l’arbre n’en frémit pas d’autant
les insectes constructeurs
tournent autour
et ils sont cuirassés
ils ont des yeux à facettes
et portent des armes
minuscules et lancinantes
mais lorsque le sol s’échauffe
les rondes des enfants commencent.



(Extrait de "Territoires", in Exister suivi de Territoires/ Préface de Henri Thomas/ NRF/Poésie/Gallimard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anagramme
Agilité postale


Messages : 909
Inscription le : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Jean Follain   Mer 13 Aoû 2014 - 13:14

Quel beau poème Vie des camapagnes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire


Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Jean Follain   Dim 7 Déc 2014 - 20:49

.


Les portraits



Les portraits aux murs de nos villas
montrent d'autoritaires enfants
de dentelles et de velours vêtus;
à dix ans déjà prêts pour la lutte
leurs mères les embrassaient
avec sauvagerie
et quand la nuit tombe sur ces portraits pâlis
tout est si morne que le monde
nous semble à jamais mort à ses mythologies.


(Extrait de Exister, in Exister suivi de Territoires/ NRF/Poésie/Gallimard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire


Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Jean Follain   Mar 9 Déc 2014 - 12:45

.


Effacement



L'herbe a grandi au fossé profond
l'homme en marchant fixe
le nuage étiré
frangé comme son habit gris
des chiens aux horizons béants
diversement aboient
pourtant c'est la paix
le jour va s'incliner
il faudra bien encore
couper le pain à la nuit
assis sur le billot rustique
avec en fin de compte
l'impensable mort.



(Extrait de "Territoires" in "Exister" suivi de "Terrioires"/ NRF/ Poésie/ Gallimard)



En 1961, sous le titre "Vie des campagnes : Cycle de mélodies", Henri Sauguet composa un cycle de 8 mélodies sur des poèmes de Jean Follain.
Ce cycle comprend les poèmes " Les images" (N°1); "Vie des campagnes" (no 2) ; "Au pays" (no 3) ; "Domaine d'homme" (no 4) ; "Pensées d'octobre" (no 5) ; "Églogue" (no 6) ; "Promeneur" (no 7), et le poème "Effacement".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire


Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Jean Follain   Ven 2 Jan 2015 - 11:37

.


Parler seul



Il arrive que pour soi
l'on prononce quelques mots
seul sur cette étrange terre
alors la fleurette blanche
le caillou semblable à tous ceux du passé
la brindille de chaume
se trouvent réunis
au pied de la barrière
que l'on ouvre avec lenteur
pour rentrer dans la maison d'argile
tandis que chaises, table, armoire
s'embrasent d'un soleil de gloire.


(Extrait de "Exister" in "Exister" suivi de "Territoires"/ NRF/ Poésie/ Gallimard))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anagramme
Agilité postale


Messages : 909
Inscription le : 29/08/2008

MessageSujet: Re: Jean Follain   Ven 2 Jan 2015 - 13:29

Constance a écrit:
.


Parler seul



Il arrive que pour soi
l'on prononce quelques mots
seul sur cette étrange terre
alors la fleurette blanche
le caillou semblable à tous ceux du passé
la brindille de chaume
se trouvent réunis
au pied de la barrière
que l'on ouvre avec lenteur
pour rentrer dans la maison d'argile
tandis que chaises, table, armoire
s'embrasent d'un soleil de gloire.


(Extrait de "Exister" in "Exister" suivi de "Territoires"/ NRF/ Poésie/ Gallimard))

C'est beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jean Follain   Ven 2 Jan 2015 - 15:21

Merci pour Follain, Anagramme !


L' EPICIER


L' épicier époux de l' épicière,
avec sa serpillère
et ses doigts de crabe laineux
vend des poix chiches
à la saison pluvieuse
et puis ces grains de riz des Carolines
dents d' Andalouse,
et puis la pipe en sucre rouge,
qui dans la ville où la batisse croit,
transfigure
l' enfant à capuchon de  crépuscule.

Dans le receuil La main chaude, 1933


_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Follain   Aujourd'hui à 13:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Follain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Je fais toujours les choses qui [...] plaisent [à Dieu]. — Jean 8:29.
» intervention de Jean Lassalle
» Saint-Jean-de-la-Neuville
» Saint Jean de Folleville - LEGER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: