Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Max Ducos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Max Ducos   Lun 7 Avr 2014 - 21:30



Max Ducos est né en 1979 à Bordeaux, où il vit toujours. En 2006, tout frais émoulu des Arts déco de Paris (illustration), il publie son premier album jeunesse, Jeu de piste à Volubilis, chez Sarbacane. Avec 15 000 exemplaires vendus, le succès dépasse ses espérances et l’encourage à poursuivre dans cette voie, où art et culture servent de toile de fond à la fiction et au divertissement. Soignant son récit imagé dans les moindres détails, il est devenu depuis la coqueluche des enfants, qui adorent son univers riche et singulier, et l’ont primé à maintes reprises. Il expose régulièrement ses peintures à Bologne, Paris et Arcachon.
Source : Editeur

son site


Bibliographie

2006 Jeu de piste à Volubilis
2008 L’ange disparu
2010 Le Carnaval des dragons
2011 Vert secret
2013 Le Mystère de la grande dune
2015 Mille était une fois
2016 Le Royaume de minuit

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par kenavo le Mer 21 Sep 2016 - 6:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Max Ducos   Lun 7 Avr 2014 - 21:31


Le Mystère de la grande dune
Citation :
Présentation de l’éditeur
Arrivé de nuit dans une forêt inconnue, un garçon est réveillé par les aboiements insistants d’un chien. Intrigué, il le suit. C’est le début de découvertes en cascade : un lieu unique, la grande dune du Pyla, désert immense et majestueux dominant la forêt d’un côté, l’océan de l’autre, un blockhaus en ruines, quelques touristes, un pêcheur solitaire… Et puis LA découverte qui accélère soudain le récit…

C’est grâce à PAGE des Libraires que j’ai découvert ce livre et cet auteur/artiste.
Livre de grand format, il y a des images de double pages qui montrent qu’il est non seulement illustrateur… mais aussi bien peintre. Des images qui donnent une très jolie présentation de l’histoire.
Conquise dès les premières pages, ce fut un plaisir de suivre le garçon et ce chien dans leur aventure. Et c’est une aventure qu’ils vont vivre. En plus elle se base sur des faits réels qu’on apprend à la fin du livre. Malheureusement pas tous avec une fin heureuse comme Max Ducos la raconte. Mais il y en a… et il la raconte sublimement…



_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Max Ducos   Lun 7 Avr 2014 - 21:31


Jeu de piste à Volubilis
Citation :
Présentation de l’éditeur
Un jour qu'elle peine à apprendre une poésie, une fillette découvre une mystérieuse clé cachée dans son bureau. C'est le premier indice d'un palpitant jeu de piste, qui la conduira à découvrir le secret de sa grande maison moderne, la villa Volubilis.

Enthousiasmée par cette première rencontre, je voulais continuer avec lui.
Ah, quel magnifique jeu de piste ! Extra !
Et quelle belle maison il s’est imaginée pour faire vivre ce jeu de piste à cette jeune fille.
Des planches aussi jolies que dans Le Mystère de la grande dune et une histoire qui tient en haleine jusqu’à la fin.

Et oui, cette bibliothèque fait rêver…

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Max Ducos   Lun 7 Avr 2014 - 21:31


L’Ange disparu
Citation :
Présentation de l’éditeur
Lors d’une sortie scolaire au musée des Beaux-Arts de sa ville, Eloi est interpellé par la Vénus d’un tableau : son petit ange a disparu, pourrait-il l’aider à le retrouver ? D’abord interloqué, Eloi se prend vite au jeu et plonge, au sens propre, au coeur des oeuvres, traversant sans effort cadres, styles et époques. Non seulement il retrouvera le petit ange disparu, mais il se découvrira des alliés inattendus parmi les oeuvres… Cet album ludique et très structuré repose comme le précédent sur le plaisir de la quête, dans le contexte de la sacro-sainte sortie scolaire. Il offre par la même occasion une balade fantastique dans l’histoire de l’art : Poussin, Chardin, Velasquez, Vinci, Latour, Rembrandt, Sisley, Monet, Corot, Turner, Gauguin, Cézanne, Rodin… avec des clins d’oeil plein d’humour aux grands contemporains.

Une visite de musée tout à fait exceptionnelle. Et tout à fait charmant.
Et ce n’est pas tous les jours qu’on voit une sculpture de Giacometti sauver un petit garçon et un ange d’une image de Yves Klein Cool
Faut le voir pour le croire !
Quelle imagination ! Et quelle belle visite cela fut pour moi !


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Max Ducos   Lun 3 Aoû 2015 - 6:14


Le Carnaval des dragons
Citation :
Présentation de l’éditeur
A Draguignan, c'est l'année du dragon.
Un appel est lancé aux inventeurs du monde entier, et le plus beau dragon présenté deviendra l'emblème de la ville.
Les enfants de l'école décident aussitôt d'imaginer un animal extraordinaire. Mais le concours est réservé aux adultes...
Qu'à cela ne tienne, le jour du défilé, une belle surprise attend tout le monde - petits et grands !

Depuis ma première rencontre avec un album de Max Ducos,  je me considérais conquise.

Puisqu’il va y avoir du nouveau en octobre, je voulais quand même découvrir les deux livres qui m'étaient encore inconnus de sa bibliographie.

Le dragon est un sujet souvent rencontré dans les livres de jeunesse et la façon dont Max Ducos s’en est approprié est certainement très réussi.

En tout cas j’ai beaucoup adoré.

L’histoire et le graphisme sont parfaits.




_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Max Ducos   Lun 3 Aoû 2015 - 6:14


Vert Secret
Citation :
Présentation de l’éditeur
Flora visite avec sa grand-mère le château de la Tour Mirandole, quand elle tombe sur Paolo, un garçon étrange et débrouillard, qui semble connaître étonnamment les lieux.
Il lui révèle leur légende : un secret extraordinaire serait caché quelque part, entre serres, potager, fontaines de pierre et labyrinthe de verdure...
Les deux enfants se lancent à sa recherche.

De tous les albums, je pense que celui-ci est, jusqu’à présent, mon coup de cœur.
Je les adore tous, mais voilà que le sujet et sa façon de mener le lecteur sur un jeu de piste m’a vraiment donné le plus de plaisir.

Le sujet du jardin est très bien mené et l’idée de cette énigme dont les deux enfants essaient de trouver la solution, c’est tout bon. En plus de l’amitié (voire l’amour) qui va naître entre les deux !

On ne s’ennuie pas une seconde et c’est vraiment un très beau livre.









Ce qu’on peut trouver sur le site de l’auteur:

Imaginé durant mes études mais réalisé bien plus tard, je souhaitais écrire une histoire qui mette le jardin à l’honneur. Tout comme le musée de L’ange disparu, je me suis amusé à créer un jardin idéal en mélangeant des inspirations réelles, ceci ayant pour but de présenter aux enfants la nature d’un jardin classique. Ayant pris pour base les proportions du jardin de Vaux-le-Vicomte, chef d’œuvre de André Le Nôtre, j’ai mélangé des éléments des plus grands jardins d’Europe, comme celui de Villandry ou de Stourhead en Angleterre, mais aussi celui de la Villa d’Este à Tivoli, ce qui a été l’objet d’un fabuleux voyage d’études. Mais un décor aussi fourni soit-il ne suffit pas à faire un livre. Comme les jardins classiques possèdent une forte dimension romantique, ce livre était un bon prétexte pour aborder un thème nouveau, celui de la rencontre amoureuse.

Flora, une petite fille de la ville passe le week-end chez sa grand-mère. Intriguée par une curieuse marguerite en argent torsadée, elle part au château de la Tour Mirandole pour demander l’origine de cet objet mystérieux. Mais alors qu’elle a le dos tourné, c’est un petit garçon au caractère bien trempé qui va lui dérober son objet fétiche. Il s’agit de Paolo, le fils du jardinier. Celui-ci va alors expliquer à Flora que cette marguerite en argent serait la clé pour retrouver un cadeau extraordinaire, enfoui il y a plus de deux siècles par le comte de la Mirandole pour la belle Marguerite de la Rivière, quelque part dans ce jardin.
Outre les références iconographiques à la mythologie gréco-latine, c’est avant tout le langage des fleurs (présenté en pages de garde) qui permet de comprendre la véritable trame symbolique de l’histoire et la relation romantique et conflictuelle qui unit les deux enfants.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Max Ducos   Lun 3 Aoû 2015 - 8:00

Ah mais il te plait beaucoup cet illustrateur !

super les enfants sortant de la cascade

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Max Ducos   Lun 3 Aoû 2015 - 9:04

Bédoulène a écrit:
Ah mais il te plait beaucoup cet illustrateur !
ah oui, il a tout pour me plaire... non seulement ses images, mais les histoires qu'il invente, c'est vraiment extra...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Max Ducos   Sam 24 Oct 2015 - 6:07


1000 était une fois…
Citation :
Présentation de l’éditeur
Un méli-mélo en cinémascope, par un as de la mise en scène de l’image jeunesse !!!
Qu’y a-t-il de commun entre un stade de foot, un château de conte de fées, une piscine, des cosmonautes arpentant la lune et un western au cinéma ? Un volcan cracheur de feu, des dinosaures et une soucoupe volante ? Ou encore une scène de guerre, un après-midi à la patinoire et des ours blancs au pôle Nord ?
Réponse : cet album de Max Ducos, qui nous propose dix vues découpées en trois bandes horizontales pour un méli-mélo aux allures de cadavre exquis très jouissif ! En tout, 1000 combinaisons possibles, avec une phrase de texte en vis-à-vis de chaque bande, pour jouer aussi à mêler les descriptions, et donc l’histoire que le lecteur se raconte…

Max Ducos joue avec ses fans et les surprend par une forme narrative ludique et nouvelle.

En effet, il m’a surpris… et puisque je suis fan à 100%, j’ai adoré jouer ce jeu avec lui.

Un livre certainement destiné à un public plus jeune, mais toutefois une belle découverte.

Si vous voulez lire mille histoires, voici la possibilité de le faire.

Extra !





_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Max Ducos   Mer 21 Sep 2016 - 6:36


Le Royaume de Minuit
Citation :
Présentation de l’éditeur
Achille est élève à l’école des bois profonds. Une école extraordinaire à plus d’un titre : elle a été conçu par le grand architecte Jean Prouvé, et elle accueille des enfants pas comme les autres… Achille, lui, se distingue par son goût prononcé pour les bêtises. Et ce soir-là, après une énième punition, il décide de se laisser enfermer pour la nuit… Cette fois, enfin, l’école est à lui ! Nul ne pourra l’empêcher de donner libre cours à son imagination échevelée ! Achille 1er, monarque sans sujets, entreprend d’explorer son Royaume de Minuit… Enfant rêveur et rebelle aux ambitions donquichottesques, il va pourtant se faire un ami du fils du directeur, garçon replet et timide lui aussi en vadrouille secrète dans le Royaume. Massimo deviendra ainsi son « Sancho Pansa » dans l’aventure, suivi de son chat, baptisé Rossinante, évidemment !

Grand, grand, GRAND fan de Max Ducos, c’est plutôt évident que je me suis réjouie de voir du nouveau de lui… et je me suis précipitée de l’avoir dès la sortie Very Happy

Et une fois de plus, c’est un délice. Quel bel album plein d’imagination, d’aventures et d’amitié.

C’est assez extraordinaire de voir un artiste du domaine des albums jeunesse s’occuper d’aussi bien des images que du texte. Et Max Ducos excelle dans les deux.

Oui, je dois avouer, je suis subjective, j’adore trop ce qu’il fait… jugez par vous-même et je suis sûre que vous allez être enchanté… cela ne peut pas être autrement avec ses albums drunken




_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Max Ducos   Mer 21 Sep 2016 - 16:11

En fin de compte, on se rend compte qu' un certain nombre d' illustrateurs sont depuis toujours des artistes. Parfois meme des très grands.
Notamment parmi les plus anciens, Kay Nielsen, Arthur Rackham, ou Dulac, Edward Gorey, Sempé et combien d' autres qui ont enchanté des générations d' enfants et d' adultes.
Et qui ne sont pas suffisamment connus.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Max Ducos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Max Ducos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» photographe Leila Ducos
» stages Max Ploquin
» Agresseur du Gendarme J.P DUCOS : 4 ans de prison requis.
» Des nouvelles du gendarme Ducos blessé en 2007 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature jeunesse (par auteur, illustrateur ou fils spécifiques) :: Les illustrateurs-
Sauter vers: