Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Isaac de Lapeyrère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Isaac de Lapeyrère   Jeu 10 Avr 2014 - 20:37

Isaac de Lapeyrère  (1596 – 1676)



Né à Bordeaux dans une famille protestante aisée (son père est le secrétaire personnel du maréchal de Matignon, lieutenant général de Guyenne), il est l’aîné de neuf enfants. Il a fait des études de droit et il a une grande maîtrise du latin. Il s’engage auprès du parti protestant, et perd une grande partie de ses biens dans la guerre avec les armées royales et il est contraint de s’endetter. En 1626 il est accusé de d’athéisme et d’impiété devant un synode provincial de l’Eglise reformée, mais finalement les charges sont abandonnées. Il se lie avec le prince de Condé, avec des fonctions floues et il est introduit dans le milieu intellectuel parisien par l’entremise de Bourdelot, médecin de la famille Condé.

A la fin des années trente il élabore sa théorie préadamite : le monde est beaucoup plus ancien que ne l’indique la Bible, Adam n’a pas été le premier homme, mais seulement le premier juif, le Bible est la seule histoire du peuple juif, le Pentateuque n’est pas un original mais une copie parfois fautive, d’où les contradictions internes.
Il dédie une première version à Richelieu en 1641, qui interdit la publication, mais des manuscrits circulent.

En 1643 Lapeyrère trouve un poste auprès de Gaspard Coignet de La Thuillerie, ambassadeur de France à La Haye, envoyé en mission diplomatique en Scandinavie. Cette mission contribuera à la signature du traité de Brömsebro qui met un terme aux hostilités entre le Danemark et la Suède. Cela donne l’occasion à Lapeyrère de voyager en Suède et au Danemark, d’y lier des relations utiles et travailler sur des documentations rares, qui lui permettront de rédiger une Relation de l’Islande, puis sa Relation du Groenland.

En 1647 Lapeyrère se brouille avec La Thuilleire et devient « gentilhomme ordinaire » du nouveau prince de Condé, dit le Grand Condé. Il remplit diverses missions diplomatiques pour le prince qui le font voyager en Europe.

En 1655 Les Preadamitae paraissent anonymement à Amsterdam et suscitent de vives condamnations. Lapeyrère est arrêté en Belgique (territoire espagnol à l’époque), pour être libéré il doit se convertir officiellement au catholicisme.

En 1659 il rentre avec le prince de Condé en France où il est très actif intellectuellement, menant des travaux et publications tout en poursuivant une activité diplomatique.

Il se retire en 1665 chez les oratoriens à Aubervilliers, et participe à une traduction de la Bible dont la publication sera interrompue.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Isaac de Lapeyrère   Jeu 10 Avr 2014 - 20:39

Le Groenland retrouvé

Voyage au Groenland, et dans le temps. Un petit rappel historique. Le Groenland est découvert au Xe siècle par Erik le Rouge. Norvégien, banni d’abord de son pays puis d’Islande, Erik le Rouge, avec quelques bateaux va à la recherche de cette île, déjà aperçue par des marins. Le climat y est plus chaud qu’aujourd’hui et elle semble avoir été désertée à cette époque par les Inuits. Les colons s’installent, et vont y subsister pendant plusieurs siècles. Au XIIIe siècle, le pays, comme l’Islande passe sous la couronne norvégienne (qui passe sous contrôle danois à la fin du siècle avec toutes ses possessions). En même temps le climat se refroidit et les relations entre la Norvège, le Danemark et le Groenland se font de plus en plus rares (entre autre à cause de la grande peste) avant de cesser complètement. Les dernières traces de colons datent d’environ 1500, sans qu’il soit possible de dire exactement quelle fut leur fin exacte.

A partir de la fin du XVI siècle, des recherches ont été entreprises pour retrouver l’île mythique, sur laquelle le Danemark tient à affirmer ses droits.

C’est cette histoire, celle de la découverte du Groenland au moyen âge, ainsi que celle des recherches faites pour le retrouver que nous conte Isaac de Lapeyrère. Il s’appuie sur différentes sources auxquelles il a pu avoir accès au Danemark.

Le texte de Lapeyrère est complété par une longue postface de Fabienne Queyroux, qui détaille la vie de l’auteur, la façon dont il a rédigé l’ouvrage, ainsi que son retentissement, et le replace dans le contexte de l’époque.

L’ensemble est tout a fait passionnant, même si le récit de Lapeyrère peut sans doute à l’heure actuelle être contesté sur tel ou tel aspect historique. Néanmoins il est étonnamment moderne par le souci des sources, le questionnement d’un certain nombre de faits (comme la corne de la licorne qui provient du narval). On réalise à quel point cette époque, son soucis de rigueur et de remise en cause des évidences marque une rupture. De même l’intérêt pour le monde, même le plus lointain. On ne découvre pas seulement le Groenland mais aussi le bouillonnement intellectuel qui précède les Lumières, et les annonce.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Isaac de Lapeyrère   Ven 11 Avr 2014 - 8:08

Merci pour ce commentaire, Arabella !

Encore un livre bien intéressant de l'éditeur Anacharsis, donc...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isaac de Lapeyrère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Isaac de Lapeyrère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Newton, Isaac
» Trafalgar & Astute Class Submarine (SSN Fleet Submarines)
» Yshmael ou Isaac?
» FABLES - ISAAC DE BENSERADE (Version Intégrale)
» quels sont ces navires?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Voyages-
Sauter vers: