Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Livres sur l´art

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Livres sur l´art   Ven 18 Mar 2011 - 22:20


Tzvetan Todorov - Eloge du quotidien : Essai sur la peinture hollandaise du XVIIème siècle

Editeur a écrit:
« La beauté gît dans le geste le plus humble. Quand Steen et Ter Borch, de Hooch et Vermeer, Rembrandt et Hals nous font découvrir la beauté des choses, ils ne se comportent pas en alchimistes capables de transformer en or n’importe quelle boue. Ils ont compris que cette femme qui traverse une cour, cette mère qui pèle une pomme, pouvaient être aussi belles que les déesses de l’Olympe, et ils nous incitent à partager cette conviction. Ils nous apprennent à mieux voir le monde, non à nous bercer de douces illusions ; ils n’inventent pas la beauté, ils la découvrent – et nous permettent de la découvrir à notre tour. Menacés aujourd’hui par de nouvelle forme de dégradation de la vie quotidienne, nous sommes, en regardant ces tableaux, tentés d’y retrouver le sens et la beauté de nos gestes les plus élémentaires.
La vie domestique au Pays-Bas, l’amour du monde, réalisme et allégorie, ambiguïté morale…

Et oui il faut se rendre à l'évidence (partagée avec moi-même), le XVIIème, Hollande ou ailleurs ce n'est pas le plus inspirant ! mais pourquoi ne pas lire malgré tout un petit livre sur le sujet ?

c'est ce qui m'est arrivé après de longues minutes à hésiter devant le rayon art, esthétique et autres de la librairie et après avoir choisi ce livre. Que pouvais-je bien chercher... il me semble un livre qui me permettrait de mieux approcher ma gêne face à un trop plein d'esthétique depuis l'expo Hopper de Lausanne (oui, ça m'a marqué) et d'une façon plus générale quelque chose qui aide à construire le point de vue en le remettant en cause et en contexte.

Et je suis bien tombé. Bien que l'épaisseur assez faible de l'édition façon petites poches et que le texte font que c'est un peu rapide, il faut reconnaître que c'est bien amené. Contexte historique et culturel pour une période de transition, de détachement par rapport au religieux. Contexte social aussi... une modernité observée et un point de vue sur une mouvance entre esthétique/art/représentation et morale. Plus quelques aspects historiques et des exemples choisis, le résultat s'avère très convaincant (et merci à internet de palier la qualité peu recommandable des repros en n&b). Le mérite est de faire apparaitre les décalages entre un art et son moment, et entre notre maintenant et celui d'alors. Le constat d'impossibilité de la vision totale est fait et à partir de là poser la question de l'attrait de scènes proches, de leur séduction particulière et ce selon les tons divers des artistes, un point éventuel avant que l'art ne deviennent plus complètement son objet premier.

Tout n'est pas neuf c'est vrai dans cette vision quelque peu "musée imaginaire" mais il y a pas mal de conviction et aussi de la finesse et ce qu'il faut de retenu pour que ça marche et qu'on se prenne au jeu d'aller voir ce que l'auteur nous montre, ce que nous pourrions ne pas voir et ce qui compte tenu des très actuels manques culturels est une accroche instructive sur le rapport à un art passé en le sortant d'une trop rapide abstraction du contexte pour raison de pureté de l'art et incite à une lecture du ou des tableaux pour imaginer, s'intéresser à ce qu'ils pourraient bien nous dire sur eux-mêmes et à travers eux-mêmes par leur contenu et leur état. Une sorte de mécanique de construction du regard qui n'empêche pas les sens et aide à s'attarder sur ce que ces derniers font vivre.

Un petit livre pas bête qui ouvre le regard et met en mouvement le spectateur blasé ou interloqué. C'est bien. Et après plus de six mois d'un drôle d'attentisme face aux images ce mouvement est salutaire. Pile poil ce qu'il me fallait.

Si en plus on complète la lecture par deux expositions qui n'ont pas très directement à voir mais qui sont elles aussi intéressantes... c'est bien, on est comme remis sur pattes !

vous me pardonnerez la légèreté de la vision sur un contenu varié et justement structuré, pirouette convenue : vous n'avez qu'à y jeter un œil !


_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Livres sur l´art   Sam 19 Mar 2011 - 12:18

Noté Animal... J'aime ces livres concis quand ils vont à l'essentiel et apportent un éclairage accessible et intéressant.

Les 3 livres sur l'art qui m'ont le plus séduit ces 2 dernières années:


Sur le rapport de la musique de Debussy avec l'art de son époque (symbolisme, orientalisme, pré-raphaélites...)


Très beau livre concis et très éclairant avec des illustrations parfois peu connues


Toutes les références picturales et artistiques du roman de Yourcenar. A lire en parallèle du roman.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Livres sur l´art   Dim 3 Avr 2011 - 22:14


l'éditeur a écrit:
Botticelli, poète et orfèvre de Vénus : c'est ainsi que nous regardons encore, et à juste titre, le célèbre tableau que Laurent de Médicis commanda au peintre vers 1484, La Naissance de Vénus.
C'est ainsi que nous nous représentons l'idéal du nu que la Renaissance florentine fit revivre à partir de modèles antiques, telle la Vénus des Médicis. Ce livre propose un contre-motif : Botticelli, bourreau de Vénus. A travers un réexamen des sources littéraires, le lecteur découvrira comment, dès le Quattrocento, l'image de la nudité forme un ensemble impur, inquiet, menacé et menaçant tout à la fois.
Humiliation ou damnation chrétiennes (Botticelli a écouté les sermons de Savonarole, illustré l'Enfer de Dante), sadisme ou métamorphoses des thèmes païens : une analyse de quatre panneaux illustrant un conte cruel de Boccace fera découvrir comment, chez le grand peintre, la nudité se tresse de cruauté et la beauté de malaise, en un travail formel qui puise dans le rêve et dans le fantasme ses opérations fondamentales. Botticelli repensé avec Freud, avec Bataille, voire avec Sade ? L'anachronisme n'est qu'apparent.
Car c'est d'un même instrument que le peintre se montre tout à la fois l'orfèvre et le bourreau de Vénus : c'est bien avec son style qu'il incise et qu'il ouvre, froid et cruel, l'image du corps féminin. De plus, l'humanisme médicéen, dans la longue durée de son histoire, révèle ici toute son ambivalence, déjà notée par Aby Warburg : entre la Vénus des Médicis du musée des Offices et la Vénus des médecins du musée anatomique de Florence (1781) il n'y a que le mouvement structural, historique et esthétique d'une nudité offerte transformée inexorablement en nudité ouverte.

pratique ce genre présentation assez complète pour un livre relativement compliqué. dit autrement un clic par ici : www.artclair.com

Compliqué et pas aidé par une lecture par petits morceaux surtout qu'il y a beaucoup de références que je ne possède pas. L'articulation du livre m'a donc été délicate à suivre convenablement avec des thématiques qui semblent se succéder sur la base d'interprétations essentiellement freudiennes, freudiques... freudistes ? des images proposées (se reporter au résumé pour les images en question). Toujours est-il qu'au delà de ce flou qui me reste et du fait que certaines des analyses peuvent ne pas être partagées (ou suivies), il y a que l'auteur, Georges Didi-Huberman, développe une lecture très référencée (et historiques pour beaucoup) des images et incite donc, ou force carrément, la remise en question d'une perception aveugle ou trop rapide, qui dans le cas de cette Vénus peuvent en plus être un peu trop attendue et schématique. Il y a donc une lecture culturelle qui se double d'une lecture interprétative (et plus picturale en fin de compte ?).

Le constat du manque de savoir et de repères pour la perception compréhension de l'œuvre apparait donc sensiblement au fil des pages et paradoxalement, malgré une interaction mal définie mais forte, l'attrait, l'instinct voire la fascination, ce qui est sans temps propre est à ce moment aussi mis en mouvement dans son rapport au corps, avec dans ce livre une série d'œuvres marquantes comme possible reflet de ce même tiraillement et conjugué par l'art .

Une sorte de construction de l'idée ou d'état de la beauté. Quelque chose à creuser encore. Un livre pas facile à suivre et ambitieux avec des illustrations choisies dont le texte est celui d'un séminaire de l'auteur et une de ces sources pour d'autres occasions et à ce que j'ai compris des explications de mon libraire une des pièces de la réflexion de cet homme qui s'intéresse aux images et à leur vision/réception.

Intéressant car bien construit et sur des bases énoncées et nombreuses et d'abord pour le néophyte parce que sans rien enlever à l'intrigue et au plaisir du regard simple il emmène derrière, plus loin, en amenant à regarder encore, à réfléchir et à questionner aussi le regard porté avec tant d'impatience et de nécessité.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Livres sur l´art   Dim 26 Juin 2011 - 10:47

Découverte d'une belle collection de la maison d'édition Scala:

Ateliers imaginaires
Des rencontres fictives et vraies avec des artistes: une autre façon d'écrire l'histoire de l'art


J'ai succombé pour une rencontre avec Otto Dix:



Marie Gispert, La femme à la cigarette

Citation :
Quatrième de couverture
Alors que son tableau, le Portrait de la journaliste Sylvia von Harden vient d'être acquis par le musée national d'Art moderne de Paris, Otto Dix invite son excentrique modèle Sylvia von Harden à Hemmenhofen, sur les bords du lac de Constance. À son arrivée, le peintre est absent, retenu par des problèmes de douane à Dresde, en RDA. C'est donc les personnes de l'entourage de Dix (sa femme, le charpentier-chauffeur de taxi, une élève, sa petite-fille...) qui vont recevoir Sylvia von Harden avant l'arrivée de Dix lui-même. Ces différentes rencontres sont l'occasion évoquer, au-delà de l'histoire même de ce portrait, toute la carrière du peintre depuis les années 1910, en passant par le Berlin des années 1920, son « exil intérieur » pendant la période nazie, l'après-guerre et sa difficile reconnaissance en France et en Grande-Bretagne.




Mais il y a aussi
Philippe Dagen, L'Australien (Paul Gauguin)
Anne Malherbe, Orphée décapité (Gustave Moreau)
Pierre Wat, Les Nymphéas, la nuit (Claude Monet)
Eric Darragon, Il était plus grand que nous ne pensions (Edouart Manet et Degas)
Philippe Ducat, Le Duc et le Maître (Piero della Francesca)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par kenavo le Mar 28 Juin 2011 - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Livres sur l´art   Dim 26 Juin 2011 - 16:27

Quelques livres de réflexion sur l'art ou sur son histoire :

Le détail de Daniel Arasse
La querelle de l'art contemporain de Marc Jimenez
Qu'est ce que l'art moderne ? de Denys Riout
Qu'est ce que l'art abstrait ? de Georges Roque.
Revenir en haut Aller en bas
Constance
Zen littéraire
avatar

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Livres sur l´art   Dim 26 Juin 2011 - 18:49




Par Thomas Schlesser



Citation :
Cinq siècles d'interdits et de résistances.
Parfois, les artistes font peur, la création fait mouche et les oeuvres font mal. Alors, la censure frappe, et souvent fort. Elle interdit la production d'images, les détruit, en contrôle la diffusion. Elle bâillonne ou emprisonne leurs auteurs pour étouffer leur nuisance. De la Renaissance à nos jours, ils sont nombreux à en avoir été les victimes : Michel-Ange, Caravage, Manet, Malevitch, Pasolini... Cet essai explore les transgressions, les luttes et les résistances de ces géants face à l'abus de pouvoir ; il explique comment leur génie peut ébranler les autorités ; il raconte aussi les châtiments qu'occasionnent leurs audaces.
À travers le récit et l'analyse de nombreuses affaires, l'auteur nous conduit à la découverte de chefs-d'oeuvre méconnus et parfois disparus, de tableaux scandaleux, de gravures condamnées, de films prohibés. Du procès de Véronèse aux photographies de Larry Clark en passant par l'iconoclasme de la Réforme, l'incarcération de Daumier ou l'exposition d'art "dégénéré" organisée par les nazis, il trace le portrait des sociétés, des États, des Églises, évoquant leurs craintes et leurs fantasmes. Fort de documents, de commentaires détaillés, d'oppositions entre culture officielle et iconographie subversive, cet ouvrage est le témoin passionnant d'un combat sans fin pour la liberté artistique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Livres sur l´art   Jeu 25 Aoû 2011 - 14:06

on a un membre qui s'appelle Onuphrius.. mais pas de fil pour Théophile Gautier?? hm....


Théophile Gautier, Le musée du Louvre
Citation :
Présentation de l'éditeur
19 x 25,5 cm, relié semi-toilé. 304 pages, 150 illustrations couleur.

On connaît Théophile Gautier (1811-1872), grand romancier et poète romantique, auteur de Mademoiselle Maupin, du Capitaine Fracasse, du Roman de la Momie et des célèbres vers du recueil Émaux et camées. Ses travaux de critique d’art et de fervent défenseur des beaux-arts méritent amplement d’être redécouverts. C’est ce que propose cette réédition illustrée et annotée du guide du musée du Louvre, rédigée par Gautier en 1867, alors que la seconde Exposition universelle de Paris ouvrait ses portes. À travers une prose chatoyante, l’auteur nous invite à parcourir les salles et galeries de ce « sanctuaire de l’art » pour découvrir sous son œil d’esthète avisé les collections telles qu elles s’offraient au public sous le Second Empire. Des différentes écoles de peinture (française, italienne, hollandaise et flamande mais aussi espagnole), selon un choix que seule guide la délectation visuelle, il donne une lecture qui loin de s’encombrer d’érudition favorise une approche directe de la forme et du coloris. Authentique entreprise de vulgarisation, ses descriptions vivantes, relevées d’anecdotes et de détails inattendus, constituent une initiation réjouissante à l’histoire de la peinture de la Renaissance au XIXe siècle. Par ses partis pris esthétiques, ce texte nous dévoile le musée imaginaire de Théophile Gautier : son goût des grands maîtres italiens de la Renaissance, son admiration pour le réalisme hollandais et particulièrement pour Rembrandt, son inclinaison pour les artistes de son siècle (Gros, Girodet, Géricault...).
POINTS FORTS
L’un des plus grands textes d’auteur consacré à un musée
Coédition avec le musée du Louvre à l’occasion du bicentenaire de la naissance de T. Gautier
Une lecture réjouissante des grandes œuvres du Louvre mais aussi la redécouverte de tableaux moins célèbres.


une visite de ce livre peut se faire ici

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theo
Envolée postale
avatar

Messages : 259
Inscription le : 30/07/2011
Age : 45
Localisation : Région parisienne

MessageSujet: Re: Livres sur l´art   Jeu 25 Aoû 2011 - 14:23

animal a écrit:

l'éditeur a écrit:
Botticelli, poète et orfèvre de Vénus : c'est ainsi que nous regardons encore, et à juste titre, le célèbre tableau que Laurent de Médicis commanda au peintre vers 1484, La Naissance de Vénus.
C'est ainsi que nous nous représentons l'idéal du nu que la Renaissance florentine fit revivre à partir de modèles antiques, telle la Vénus des Médicis. Ce livre propose un contre-motif : Botticelli, bourreau de Vénus. A travers un réexamen des sources littéraires, le lecteur découvrira comment, dès le Quattrocento, l'image de la nudité forme un ensemble impur, inquiet, menacé et menaçant tout à la fois.
Humiliation ou damnation chrétiennes (Botticelli a écouté les sermons de Savonarole, illustré l'Enfer de Dante), sadisme ou métamorphoses des thèmes païens : une analyse de quatre panneaux illustrant un conte cruel de Boccace fera découvrir comment, chez le grand peintre, la nudité se tresse de cruauté et la beauté de malaise, en un travail formel qui puise dans le rêve et dans le fantasme ses opérations fondamentales. Botticelli repensé avec Freud, avec Bataille, voire avec Sade ? L'anachronisme n'est qu'apparent.
Car c'est d'un même instrument que le peintre se montre tout à la fois l'orfèvre et le bourreau de Vénus : c'est bien avec son style qu'il incise et qu'il ouvre, froid et cruel, l'image du corps féminin. De plus, l'humanisme médicéen, dans la longue durée de son histoire, révèle ici toute son ambivalence, déjà notée par Aby Warburg : entre la Vénus des Médicis du musée des Offices et la Vénus des médecins du musée anatomique de Florence (1781) il n'y a que le mouvement structural, historique et esthétique d'une nudité offerte transformée inexorablement en nudité ouverte.

pratique ce genre présentation assez complète pour un livre relativement compliqué. dit autrement un clic par ici : www.artclair.com

Compliqué et pas aidé par une lecture par petits morceaux surtout qu'il y a beaucoup de références que je ne possède pas. L'articulation du livre m'a donc été délicate à suivre convenablement avec des thématiques qui semblent se succéder sur la base d'interprétations essentiellement freudiennes, freudiques... freudistes ? des images proposées (se reporter au résumé pour les images en question). Toujours est-il qu'au delà de ce flou qui me reste et du fait que certaines des analyses peuvent ne pas être partagées (ou suivies), il y a que l'auteur, Georges Didi-Huberman, développe une lecture très référencée (et historiques pour beaucoup) des images et incite donc, ou force carrément, la remise en question d'une perception aveugle ou trop rapide, qui dans le cas de cette Vénus peuvent en plus être un peu trop attendue et schématique. Il y a donc une lecture culturelle qui se double d'une lecture interprétative (et plus picturale en fin de compte ?).

Le constat du manque de savoir et de repères pour la perception compréhension de l'œuvre apparait donc sensiblement au fil des pages et paradoxalement, malgré une interaction mal définie mais forte, l'attrait, l'instinct voire la fascination, ce qui est sans temps propre est à ce moment aussi mis en mouvement dans son rapport au corps, avec dans ce livre une série d'œuvres marquantes comme possible reflet de ce même tiraillement et conjugué par l'art .

Une sorte de construction de l'idée ou d'état de la beauté. Quelque chose à creuser encore. Un livre pas facile à suivre et ambitieux avec des illustrations choisies dont le texte est celui d'un séminaire de l'auteur et une de ces sources pour d'autres occasions et à ce que j'ai compris des explications de mon libraire une des pièces de la réflexion de cet homme qui s'intéresse aux images et à leur vision/réception.

Intéressant car bien construit et sur des bases énoncées et nombreuses et d'abord pour le néophyte parce que sans rien enlever à l'intrigue et au plaisir du regard simple il emmène derrière, plus loin, en amenant à regarder encore, à réfléchir et à questionner aussi le regard porté avec tant d'impatience et de nécessité.

tiens je n'avais pas vu cette partie du forum. Celui là on me l'a recommandé aussi ainsi que Images malgré tout Faut vraiment que je me les commande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Livres sur l´art   Mar 27 Sep 2011 - 13:31


Martine Lacas, Désir et peinture

Citation :
Présentation de l'éditeur
Qu’elles soient plaisantes, édifiantes, émouvantes, troublantes ou inquiétantes, qu’elles soient profanes ou religieuses, soixante-douze œuvres peintes entre le XVIe et le XIXe siècles sont ici observées de près pour tenter de découvrir comment et pourquoi la peinture à partir de la fin du XVe siècle, entretient manifestement un lien si étroit avec le désir, comment et pourquoi le désir devient un sujet, voire une structure, en peinture. Du désir et de son objet représentés au désir du spectateur sollicité et mis en scène par l’œuvre, du désir de l’artiste lui-même au désir de savoir ce qu’il en est du désir de peindre et du désir « tout simplement » : au gré de cette enquête qui puise également à des sources littéraires et philosophiques, c’est une histoire critique de l’art pictural qui progressivement se trace. Mais c’est aussi une histoire du spectateur, l’histoire possible d’un individu qui cherche à savoir pourquoi il est attiré par certaines œuvres et non par d’autres, pourquoi la mémoire plus exacte qu’il conserve de certaines d’entres elles se double du désir de les revoir, et cela même quand il les a déjà revues plusieurs fois. Une histoire d’amour et de désir pour la peinture.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
avatar

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

MessageSujet: Re: Livres sur l´art   Mar 27 Sep 2011 - 13:58

Je me souviens d'une prof d'histoire géo de 4ème qui nous faisant passer nombre de livres d'art pour illustrer le programme.....c'est certainement grâce à elle, que je résiste pas bien longtemps à une monographie, ou un catalogue d'expo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Livres sur l´art   Sam 16 Juin 2012 - 17:51


Thomas Schlesser, Escapades impressionnistes


Citation :
Quatrième de couverture

De la gare Saint-Lazare à la côte normande, en passant par Montmartre, Chatou ou Giverny, la vallée de la Seine a vu naître et s'épanouir l'impressionnisme. Sortant de leur atelier pour planter leur chevalet en plein air, Monet, Renoir, Cézanne, Pissarro, Sisley et leurs proches ont cherché à rendre la beauté fugace et chatoyante des ciels et des paysages. Le périple nous entraîne sur les sites qu'ils ont figurés, dans les cafés et les auberges qu'ils ont fréquentés, dans l'intimité de leurs maisons... Les anecdotes ne manquent pas et restituent tout à la fois l'atmosphère bohème et les mondanités de l'époque. Ce parcours nous conduit aussi dans les musées, prestigieux ou confidentiels, qui accueillent, à eux tous, la plus fabuleuse collection impressionniste au monde. Avec rigueur et sensibilité, Thomas Schlesser en analyse les oeuvres majeures et nous fait découvrir des trésors méconnus.

envie de faire quelques-unes de ces escapades en visitant les lieux... pour l'instant ce sera seulement via ce livre sublime...


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Livres sur l´art   Jeu 25 Oct 2012 - 0:34

3 livres énormes et très richement illustrés que je mettrais bien sur ma liste pour le père Noël...


Une monographie complète consacrée à 40 ans de création par Giuseppe Penone (lisez aussi ses textes! un vrai poète). Le livre sort apparemment fin novembre mais je l'ai vu et feuilleté à Bruxelles dans la boutiques du BOZAR. Un gros pavé à baver d'envie... Il faut absolument que je lui fasse un fil. Pour parler aussi de ses écrits. Un des artistes contemporains qui comptent le plus pour moi avec Anselm Kiefer et quelques autres.



Une monographie dans une édition de luxe pour Peter Doig (voir fil). Prévoir un caddie... il est très lourd!




Un livre sur l'étonnante Chiharu Shiota. Je ne sais plus si quelques photos de son travail ont circulé sur le forum...


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Livres sur l´art   Jeu 25 Oct 2012 - 9:03

Marko a écrit:
Un livre sur l'étonnante Chiharu Shiota. Je ne sais plus si quelques photos de son travail ont circulé sur le forum...
si c'est le cas, je l'ai oublié, mais les images que je découvre avec google images, sont faites pour me plaire Very Happy




_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esperluette
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1660
Inscription le : 09/04/2012

MessageSujet: Re: Livres sur l´art   Mer 16 Jan 2013 - 22:45

Redoutable ce fil. sunny
N'y allez surtout pas! Impossible d'effectuer un choix, en fait.
rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Livres sur l´art   Mer 16 Jan 2013 - 22:46

Razz c'est ce que j'ai pensé en le relisant!!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livres sur l´art   

Revenir en haut Aller en bas
 
Livres sur l´art
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Livres utiles pour les parents
» Les livres de Roger Vadim
» Quels livres avez-vous dans votre bibliothèque?
» Consultation Livres Hebdo? (&autres revues professionnel
» Deux nouveaux livres à paraître sur BB !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Peinture, photographie…-
Sauter vers: