Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 William Maxwell

Aller en bas 
AuteurMessage
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

William Maxwell Empty
MessageSujet: William Maxwell   William Maxwell Icon_minitimeDim 4 Mai 2014 - 12:30

William Maxwell Maxwel10

William Keepers Maxwell, Jr. (1908-2000) est né dans l’Illinois en 1908. Lors de l’épidémie de grippe espagnole qui fait rage en 1918, il perd sa mère et est lui-même gravement malade. Il est ensuite confié à des parents puis rejoint son père à Chicago. Il sort diplômé de l’Université de Chicago puis obtient un master à l’université de Harvard.

Il est célèbre pour avoir été le rédacteur en charge de la fiction au sein du magazine The New Yorker pendant 40 ans. Il a travaillé avec les auteurs les plus reconnus de son époque et leur a parfois servi de confident ou de mentor, on peut citer Vladimir Nabokov, J.D. Salinger, John Cheever, Mavis Gallant, Eudora Welty ou encore Isaac Bashevis Singer.

Bien qu’il soit plus connu pour son métier de rédacteur, il a lui-même écrit des nouvelles, des livres pour enfants et des essais ainsi que six romans très bien reçus par la critique et dont certains ont été récompensés par des prix. Son œuvre romanesque est largement autobiographique en particulier concernant son enfance dans le Middle West rural des Etats Unis.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

William Maxwell Empty
MessageSujet: Re: William Maxwell   William Maxwell Icon_minitimeDim 4 Mai 2014 - 12:36

They Came Like Swallows
Comme Un Vol d’Hirondelles
William Maxwell


William Maxwell Hirond10William Maxwell Swallo10


William Maxwell est de ces auteurs qui a une élégance naturelle de l’écriture, un style fluide et simple ou chaque mot est à sa place et en appelle un autre tout aussi normalement. Dans ce beau roman d’enfance qui se situe aux environs de 1918, il fait appel à des souvenirs épars, parfois doux et chauds comme des cocons lorsqu’il parle de sa mère ou parfois très douloureux ; on sent poindre une grande tendresse et une certaine douleur de ce passé révolu dont l’auteur conserve encore les cicatrices. Un roman simple et magnifique, largement autobiographique qui m’a fait découvrir un bel écrivain. Ce livre en appellera certainement d’autres.

Voici l’extrait du poème de W.B Yeats qui était en exergue  et dont le début du premier vers forme le titre anglais :

They came like swallows and like swallows went,
And yet a woman’s powerful character
Could keep a swallow to its first intent;
And half a dozen in formation there,
That seem to whirl upon a compass-point.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

William Maxwell Empty
MessageSujet: Re: William Maxwell   William Maxwell Icon_minitimeDim 4 Mai 2014 - 16:13

J' ai doré Comme un vol d' hirondelle et Au revoir à demain.
Ce sont deux livres qui touchent quelque chose de très profond, de très subjectif en moi. Au point
que je suis incapable d' en parler vraiment.
Probablement pour cela.
Il y a  toute une série de livres qui m' ont ainsi marqué de très près. J' ai meme  créé un fil
particulier pour eux. Tout en sachant l' inanité de la chose.

Au fait ça s' appelle Ecrivains rares écrivains secrets. Vous pouvez y jeter un coup d' oeil si vous
voulez...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silou
Agilité postale
silou

Messages : 601
Inscription le : 24/05/2012
Localisation : centre

William Maxwell Empty
MessageSujet: Re: William Maxwell   William Maxwell Icon_minitimeDim 4 Mai 2014 - 16:54

bix229 a écrit:

Au fait ça s' appelle Ecrivains rares écrivains secrets. Vous pouvez y jeter un coup d' oeil si vous
voulez...

Merci Bix de nous rappeler ce fil que je n'avais jamais remarqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

William Maxwell Empty
MessageSujet: Re: William Maxwell   William Maxwell Icon_minitimeDim 4 Mai 2014 - 19:24

bix229 a écrit:
J' ai doré Comme un vol d' hirondelle et Au revoir à demain.
Ce sont deux livres qui touchent quelque chose de très profond, de très subjectif en moi. Au point
que je suis incapable d' en parler vraiment.
Probablement pour cela.
Il y a  toute une série de livres qui m' ont ainsi marqué de très près. J' ai meme  créé un fil
particulier pour eux. Tout en sachant l' inanité de la chose.

Au fait ça s' appelle Ecrivains rares écrivains secrets. Vous pouvez y jeter un coup d' oeil si vous
voulez...

Merci bix, je vais aller regarder ce fil. C'est vrai qu'il est bien difficile de parler de ce beau livre. Je vais sûrement lire Au Revoir A Demain aussi. Maxwell sait nous toucher vraiment avec beaucoup de grâce, sans effort apparent, comme tu le dis, c'est un auteur rare.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

William Maxwell Empty
MessageSujet: Re: William Maxwell   William Maxwell Icon_minitimeDim 4 Mai 2014 - 19:36

Vous dites peu mais bien les choses.
ça donne envie.
(C'est ardu à lire en anglais tu penses ?)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

William Maxwell Empty
MessageSujet: Re: William Maxwell   William Maxwell Icon_minitimeDim 4 Mai 2014 - 19:45

Queenie a écrit:
Vous dites peu mais bien les choses.
ça donne envie.
(C'est ardu à lire en anglais tu penses ?)

C'est une langue élégante mais pas ardue et puis le roman est court, ce qui est un avantage. Je te le prêterai, si tu veux comme ça tu pourras t'y essayer.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

William Maxwell Empty
MessageSujet: Re: William Maxwell   William Maxwell Icon_minitimeDim 4 Mai 2014 - 19:46

J'veux bien.
J'ai terminé le dernier livre que j'avais en anglais.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

William Maxwell Empty
MessageSujet: Re: William Maxwell   William Maxwell Icon_minitimeLun 5 Mai 2014 - 6:18

Merci pour ce fil
J'ai lu deux livres de lui, So long, see you tomorrow et The folded leaf dont je garde de très bons souvenirs
je vais voir de plus près celui que tu présentes Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




William Maxwell Empty
MessageSujet: Re: William Maxwell   William Maxwell Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
William Maxwell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Havre - Rue William-Cargill
» La famille Bruce.
» La Ligne verte
» Samuel Doe: Qui tue par l´épée...
» Le Commandant William BECHTEL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: