Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 LC Henri Bosco : L'âne culotte

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
AuteurMessage
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: LC Henri Bosco : L'âne culotte   LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Icon_minitimeLun 21 Juil 2014 - 8:46

L'œuvre de Bosco intrigue, la preuve, j'y repense encore après plusieurs semaines et, excusez mon esprit un peu lent, je me demandais si ce serpent étrange et monstrueux ne représentait pas le côté obscur et maléfique de M. Cyprien.

Un côté qu'il essaye de dissimuler - les deux yeux jaunes dans la cavité du mur caché par un rideau et entre-aperçus par Constantin.
Un 'serpent' ou des penchants bien noirs que M. Cyprien a bien du mal a canaliser - il a le plus grand mal à 'dompter' le serpent monstrueux et maléfique lors de sa séance de flûte avec les bohémiens.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: LC Henri Bosco : L'âne culotte   LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Icon_minitimeLun 21 Juil 2014 - 8:56

je ne peux que te lire Dom, car mon livre était la version junior donc le passage dont tu parles m'est inconnu.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: LC Henri Bosco : L'âne culotte   LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Icon_minitimeLun 21 Juil 2014 - 10:54

domreader a écrit:
je me demandais si ce serpent étrange et monstrueux ne représentait pas le côté obscur et maléfique de M. Cyprien.
Cyprien est un peu comme tous les personnages de la longue tradition des récits initiatiques mythologiques ou bibliques (y compris de Merlin l'enchanteur à Gandalf ou même certains personnages ou divinités chez Miyazaki et dans la plupart des contes de fées!). La guerre des étoiles propose aussi ce type d'histoire où un héros affronte des épreuves, se retrouve confronté à son propre double et finit par résoudre un conflit oedipien... Il est question à chaque fois de trouver son chemin entre bien et mal, foi et hérésie, d'accéder l'âge adulte, à la sexualité, à une forme de morale. Les symboles ne sont là que pour indiquer la présence d'un monde invisible qui est à la fois intérieur (projections inconscientes) et abstrait (figuration de conflits ambivalents, d'antagonismes, d'influences). Les magiciens ont le pouvoir que leur confère la connaissance de l'étymologie des mots qui leur donne un pouvoir sur ce qu'ils représentent. Dans le cycle de Terremer, Ursula Le Guin montre comment le personnage devient lui-même un sorcier en apprenant à maîtriser la matière en pouvant désigner chaque objet par son nom originel.

Cyprien est l'équivalent de ces sorciers qui tentent de maîtriser la nature, de la façonner à leur idée, de se prendre pour des divinités. Ils peuvent le faire pour le bien (Gandalf le blanc) ou le mal (Saroumane, Sauron...). Ou parfois basculer de l'un à l'autre. Le serpent est un symbole ambigu. Il est issu de la terre, mue, incarne la dualité corps/esprit, a une fonction chamanique, incarne nos peurs, hallucinations mais aussi le cycle de la vie, la connaissance divine. Il n'est pas que maléfique. Comme Cyprien n'est pas forcément diabolique. Il est en tout cas ambigu, inquiétant, un peu fou. Le narrateur lui-même n'est pas au clair avec toutes les expériences qu'il traverse. Mais il évolue et tente de rétablir un certain équilibre rompu. Il m'a vraiment fait penser à Kurtz dans Au coeur des ténèbres de Conrad (que Bosco admire tant).

Dans Le Trestoulas que je viens de lire il y a aussi un personnage très matériel et terrien qui possède les eaux souterraines de la région et le moyen d'empêcher leur écoulement. Il est tenté par ce pouvoir presque démiurgique mais est finalement là aussi pour rétablir l'équilibre et préserver les cycles de la nature.

Dans les romans de Bosco les personnages sont souvent doubles, par l'existence de leur contraire mais aussi en eux-mêmes. Et de ces conflits naît une nouvelle identité, une renaissance. Bosco est mystique et donc il y a en plus la volonté que le héros finisse par l'emporter sur sa part de ténèbres et devienne un éclairé. On peut le lire au sens religieux, alchimique, ésotérique ou de façon plus pragmatique en lien avec la nature. Chacun peut vivre cette expérience comme il le ressent. Lire Bosco c'est aussi entrer dans une langue qui s'apparente à de la sorcellerie. Les mots sont magiques, nous envoûtent. On bascule dans des mondes oniriques et on finit par sortir un peu transformé ou en tout cas plein de questionnements. C'est fantastique comme expérience.

LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Fafnir10


_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: LC Henri Bosco : L'âne culotte   LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Icon_minitimeLun 21 Juil 2014 - 11:21

Marko a écrit:
domreader a écrit:
je me demandais si ce serpent étrange et monstrueux ne représentait pas le côté obscur et maléfique de M. Cyprien.
Cyprien est l'équivalent de ces sorciers qui tentent de maîtriser la nature, de la façonner à leur idée, de se prendre pour des divinités. Ils peuvent le faire pour le bien (Gandalf le blanc) ou le mal (Saroumane, Sauron...). Ou parfois basculer de l'un à l'autre. Le serpent est un symbole ambigu. Il est issu de la terre, mue, incarne la dualité corps/esprit, a une fonction chamanique, incarne nos peurs, hallucinations mais aussi le cycle de la vie, la connaissance divine. Il n'est pas que maléfique. Comme Cyprien n'est pas forcément diabolique. Il est en tout cas ambigu, inquiétant, un peu fou. Le narrateur lui-même n'est pas au clair avec toutes les expériences qu'il traverse. Mais il évolue et tente de rétablir un certain équilibre rompu. Il m'a vraiment fait penser à Kurtz dans Au coeur des ténèbres de Conrad (que Bosco admire tant).

Cyprien est ambigu et le serpent est ambigu, j'ai moi aussi pensé à Kurtz à plusieurs reprises pendant ma lecture, cet homme qui avait été jusqu'au bout de la magie africaine au cœur de la jungle, jusqu'à être dépossédé de lui-même, ou possédé, fou. Lire Bosco est magique comme tu le dis, en tous les cas, ce livre me trotte dans la tête.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louvaluna
Envolée postale
Louvaluna

Messages : 136
Inscription le : 10/08/2012

LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: LC Henri Bosco : L'âne culotte   LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Icon_minitimeVen 1 Aoû 2014 - 20:27

Vos commentaires m'ont donné envie de lire L'Âne Culotte. Elle était là, elle attendait, l'édition complète trouvée d'occasion il y a quelques années ; la magie des vieux livres jaunis et parfumés.

Belle surprise, je ne m'attendais pas à découvrir une œuvre aussi riche et pleine de mystère. On navigue sans cesse entre réalisme et fantastique, on est pris dans une multitude de symboles, on est envoûté par l'écriture de Bosco, et tout cela pour notre plus grand plaisir.

Marko a écrit:
Bosco est mystique et donc il y a en plus la volonté que le héros finisse par l'emporter sur sa part de ténèbres et devienne un éclairé.
Est-ce en ce sens que tu fais un rapprochement avec L'Âne d'or d'Apulée ? La métamorphose permettant à Lucius d'évoluer sur le plan spirituel (initié aux mystères d'Isis).
Mais comment considérer l'âne Culotte ? Il fait le lien entre deux mondes. Belles-Tuiles et Peïrouré / le vieux Cyprien et l'abbé Chichambre / magie ancestrale et mystique chrétienne.
Symbolise-t-il la dimension primitive de l'homme ? Sa dimension spirituelle ? Sa dualité ?
Une chose est sûre, nous avons affaire à deux parcours initiatiques.

Marko a écrit:
Lire Bosco c'est aussi entrer dans une langue qui s'apparente à de la sorcellerie. Les mots sont magiques, nous envoûtent.
Bosco semble vouloir travailler par la magie de la langue la vie secrète des êtres et des choses. La description de l'âne au début du récit m'a fait l'effet d'une incantation, comme si l'auteur, par l'écriture, cherchait à incarner l'idée d'âne, pure, défaite de ses nombreux clichés.
Les personnages sont voilés, leur part d'ombre reste intacte ou n'est qu'effleurée. Leur complexité s'impose et ils n'en sont que plus charismatiques.

Quelqu'un parlait aussi de l'opposition entre l'univers des adultes et celui des enfants. A ce propos, je pense à la dimension du secret régnant sur cet ouvrage. Les enfants aiment les secrets, je crois (cf. la cabane où se réfugie Hyacinthe), et, tout doit leur paraître secret au sens où ils détiennent encore peu de clefs de compréhension. Mais il y a encore tous ces secrets qui résistent au monde des adultes, d'où la naissance des mythes.

Pour le personnage de Cyprien, j'y ai vu la déchéance après avoir été atteint d'hybris (démesure), alors que l'abbé Chichambre représenterait quant à lui la tempérance.

Outre ces interrogations sur le pourquoi du comment, on prend surtout beaucoup de plaisir à lire ce style qui tend vers la poésie, des portraits magiques, un monde de parfums et de couleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: LC Henri Bosco : L'âne culotte   LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Icon_minitimeSam 2 Aoû 2014 - 8:37

ça fait plaisir de te revoir et de te lire ! sourire 

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: LC Henri Bosco : L'âne culotte   LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Icon_minitimeSam 2 Aoû 2014 - 9:48

Bédoulène a écrit:
ça fait plaisir de te revoir et de te lire ! sourire 
Et en plus avec Bosco  cheers 

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: LC Henri Bosco : L'âne culotte   LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Icon_minitimeSam 2 Aoû 2014 - 15:56

C' est bien ce que tu dis, Louvaluna ! Pourquoi viens-tu si peu souvent ?

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: LC Henri Bosco : L'âne culotte   LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Icon_minitimeSam 2 Aoû 2014 - 16:46

Louvaluna a écrit:


Bosco semble vouloir travailler par la magie de la langue la vie secrète des êtres et des choses. La description de l'âne au début du récit m'a fait l'effet d'une incantation,

Quelqu'un parlait aussi de l'opposition entre l'univers des adultes et celui des enfants. A ce propos, je pense à la dimension du secret régnant sur cet ouvrage. Les enfants aiment les secrets, je crois (cf. la cabane où se réfugie Hyacinthe), et, tout doit leur paraître secret au sens où ils détiennent encore peu de clefs de compréhension. Mais il y a encore tous ces secrets qui résistent au monde des adultes, d'où la naissance des mythes.



Tiens l'âne t'a fait l'effet d'une incantation? Pas mal..Justement je n'arrivais pas à le placer.Et bizarrement le livre s'appelle "l'âne culotte". jemetate 

Quand à l'opposition entre l'univers des adultes et celui des enfants, Je crois que j'en avais parlé dans mon commentaires. Et j'ai la même perception que toi. "Mais il y a encore tous ces secrets qui résistent au monde des adultes, d'où la naissance des mythes."  content 

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: LC Henri Bosco : L'âne culotte   LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Icon_minitimeSam 2 Aoû 2014 - 17:25

Bon et beau retour Louvaluna !

J'aime bien lire tous vos commentaires et vos ressentis sur ce livre les parfumés. Chacun le voit à sa façon et c'est enrichissant.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louvaluna
Envolée postale
Louvaluna

Messages : 136
Inscription le : 10/08/2012

LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: LC Henri Bosco : L'âne culotte   LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Icon_minitimeSam 2 Aoû 2014 - 20:45

bix229 a écrit:
C' est bien ce que tu dis, Louvaluna ! Pourquoi viens-tu si peu souvent ?
Bonne question, Bix. Parfois, j'ai plus de facilité à parler de mes lectures, à participer tout simplement, et à d'autres moments, moins...
Je suis contente d'avoir réussi à m'investir dans cette lecture commune, même si j'ai commencé un peu tard. C'est tellement plus stimulant lorsqu'on est tous plongé dans le même univers et qu'on peut croiser nos perceptions. On a tellement à apprendre des autres. En même temps, il n'est pas évident de s'imposer un livre et une date butoir.

pia a écrit:
Tiens l'âne t'a fait l'effet d'une incantation? Pas mal..Justement je n'arrivais pas à le placer.Et bizarrement le livre s'appelle "l'âne culotte".
Oui, j'ai beaucoup tourné autour du titre en me demandant pourquoi celui-ci et pas le nom d'un autre personnage, par exemple. L'âne doit être l'élément clef, je ne sais pas. En tout cas, tout arrive par lui, il attise la curiosité de Constantin, puis le transporte sur son dos pour qu'il accède au "paradis" de Cyprien, une sombre aventure, mais une aventure spirituelle tout de même, me semble-t-il.
L'animal est aussi décrit de manière anthropomorphique et m'est apparu comme un fil conducteur dans le récit. Bosco en fait un personnage romanesque à part entière, d'où peut-être le titre...

Merci à vous pour vos messages sympathiques content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: LC Henri Bosco : L'âne culotte   LC Henri Bosco : L'âne culotte - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Henri Bosco : L'âne culotte
Revenir en haut 
Page 8 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8
 Sujets similaires
-
» décès d'HENRI TROYAT
» Le Havre - Rue Henri Gautier
» patron culotte en laine
» culotte de protection en laine
» Question sur le culotte en laine Disana mesure P1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: