Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Associations et compléments d'idées autour de nos lectures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Associations et compléments d'idées autour de nos lectures   Jeu 7 Aoû 2014 - 21:59



Myriorama

Citation :
Il existe un jeu de vingt-quatre cartes, le Myriorama (ou Paysage Infini), basé sur une "nouveauté" apparue à Leipzig dans les années 1830. Posez les cartes dans n'importe quel ordre - alignées, ou en deux lignes de 11,4 x 6,3 x 8 - et vous obtenez un "paysage parfaitement harmonieux". Un paysage de symboles : route, lac (ou rivière), basses collines, village au loin, nomades en chemin. Le temps figé, à la limite de l'abolition. Ça ressemble à du Bruegel, du Christian Rose-Croix : hiéroglyphes hermético-cabalistiques. Les rapports d'échelle de ces instantanés de poche donnent le tournis. Les oiseaux noirs suspendus au-dessus des rochers sont trop gros. Pourquoi trouverait-on des aigles ou des vautours aux alentours d'une jolie ville allemande ? Pourquoi le cavalier solitaire souffle-t-il dans un clairon ? Tout vibre, tout tremble. Deux garçons s'accrochent, terrifiés, à un cerf-volant en ascension. Une montgolfière décorée dérive dans une direction; pris dans la tempête, un trois-mâts aux voiles gonflées file dans l'autre. Il y a un obélisque semblable à un mémorial de guerre dont l'inscription est indéchiffrable. Deux promeneurs, ployant sous leurs sacs, discutent de la route à suivre.
London Orbital, Iain Sinclair

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Associations et compléments d'idées autour de nos lectures   Sam 9 Aoû 2014 - 14:13

Description impressionnante pour une invention qui l'est tout autant... un artiste logicien fou inconnu ?

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Associations et compléments d'idées autour de nos lectures   Sam 9 Aoû 2014 - 14:18

un écrivain/illustrateur pour gamins ? (Jean-Pierre Brès sur la wikipage engliche ?)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Associations et compléments d'idées autour de nos lectures   Lun 25 Aoû 2014 - 17:02

en lisant Jordi Soler, je tombe sur cette phrase : "Un jour, alors qu'il buvait un mint julep sous les arcades de la Plaza de Armas en réfléchissant à quelques troubles procédés des frères Penagos, il vit, à quelques tables de là, un homme qui lui tournait le dos et remuait les bras et la tête d'une façon qui lui fit interrompre ses pensées et remettre à plus tard la gorgée qu'il allait boire."

Ne connaissant pas ce mint julep, je suis allée me renseigner et la page wikipedia m'a paru intéressante pour le cercle de lecteurs et de buveurs que nous sommes :


Citation :
Le mint julep est un cocktail alcoolisé généralement associé à la gastronomie du Sud des États-Unis et ayant inspiré le mojito.

Ce cocktail est traditionnellement créé à partir de quatre ingrédients : menthe, bourbon, sucre et eau. Les feuilles de menthe tiennent lieu principalement de garniture, jouant un rôle essentiellement olfactif. Si la menthe est utilisée dans la préparation de la boisson, elles n'est généralement que très légèrement froissée, voire pas du tout. La préparation du mint julep reste cependant sujette à polémique parmi les spécialistes, et les méthodes varient. Jules Verne dans De la terre à la lune décrit en 1865 la recette du « mint-julep », boisson faite de muscade, de sucre, de citron, de menthe verte, de glace pilée, d'eau, de cognac et d'ananas frais. Il parle peu avant du « julep à la menthe ».

Les origines de cette boisson restent incertaines. La première référence écrite à un mint julep remonte à 1803, dans un livre de John Davis publié à Londres, où la boisson est décrite comme un « fond de liqueur spiritueuse contenant de la menthe, que les Virginiens boivent le matin ». Davis ne spécifie cependant pas quel alcool est utilisé dans la boisson. Moins sujet à polémique reste l'origine géographique du mint julep, le Sud des États-Unis, vraisemblablement au XVIIIe siècle. Le sénateur whig du Kentucky, Henry Clay, introduisit le breuvage à Washington DC au bar Round Robin de l'hôtel Willard.

Le terme julep désigne généralement une boisson sucrée, notamment si elle a une application médicinale. Le mot est dérivé de l'arabe julâb et du persan gulâb, signifiant eau de rose.

À titre d'exemple, on retrouve une allusion à cette boisson dans le film de James Bond Goldfinger, lorsqu'il se trouve à Baltimore.

Le mint julep est traditionnellement servi dans un gobelet en argent ou en métal blanc, tenu par la base et le haut du bord, permettant ainsi à un givre de se former à l'extérieur du gobelet.


_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Associations et compléments d'idées autour de nos lectures   Lun 25 Aoû 2014 - 18:12

Ah, le mint julep...Les lecteurs d'Autant en emporte le vent et Des pays lointains de Julien Green sont familiers de cette boisson (sur papier du moins rire ).
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Associations et compléments d'idées autour de nos lectures   Lun 25 Aoû 2014 - 18:14

Je ne sais pas si c'est bon (ça a l'air!), mais c'est beau!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Associations et compléments d'idées autour de nos lectures   Lun 25 Aoû 2014 - 19:44

les variantes de recettes laissent songeur (bourbon coupé et avec du sucre ?). jemetate

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Associations et compléments d'idées autour de nos lectures   Mar 26 Aoû 2014 - 8:14

nezumi a écrit:
Ah, le mint julep...Les lecteurs d'Autant en emporte le vent et Des pays lointains de Julien Green sont familiers de cette boisson (sur papier du moins rire ).
ah mais oui, impossible de ne pas croiser le mint julep un peu partout dans la littérature... j'en ai bu des tonnes (sur papier) Razz
c'était la boisson préférée de William Faulkner (d'ailleurs pour moi, c'est une boisson typiquement du sud des Etats Unis... bien que ses origines sont bien lointaines Very Happy), on le croise chez F.S.Fitzgerald, Hunter S. Thompson en a parlé...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Associations et compléments d'idées autour de nos lectures   Ven 5 Sep 2014 - 11:15

Je lis Les voyages de Daniel Ascher.
C'est absolument délicieux. Ca parle de l'auteur de la célèbre série pour enfants La marque noire. Sa nièce, étudiante, débarque à Paris et découvre ce grand-oncle original. Tous les copains de la nièce ont lu les 23 épisodes, quand ils étaient enfants, en sont des fans  émus comme moi j'étais fan du club des cinq ou des sœurs Parker.
Ca me rappelle quelque chose, cette marque noire. peut-être mon frère le lisait-il? (ça fait plus garçon , toutes ces aventures féroces, je sais , c'est cliché, mais moi c'était la  bibliothèque rose et mon frère la bibliothèque verte). En tout cas, rétrospectivement, je regrette énormément de ne pas les avoir lus, ça aurait vraiment donné toute sa valeur au livre; je me maudis. Passer à côté d'un truc pareil...

Bo,n pour me consoler, je vais aller voir sur internet. J'avais le projet de vous coller les 23 couvertures de la série en tête de mon commentaire, vous savez comme je peux être lourde, parfois.

Et bien...  jemetate  ça n'existe pas , La marque noire. C'est tout inventé. J'ai l'air un peu bête, mais je suis franchement admirative de l'auteure,  Déborah Lévy-Bertherat de m'avoir piégée comme ça. jen rigole toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
titete
Envolée postale


Messages : 136
Inscription le : 04/07/2012

MessageSujet: Re: Associations et compléments d'idées autour de nos lectures   Ven 5 Sep 2014 - 13:48

Cette marque noire m'a fait penser à un livre (en lisant ton poste et croyant que c'était réel) mais ce n'est pas une série : c'était les enquêtes de la main noire. Un livre énigme sur lequel je m'étais bien amusé plus jeune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Associations et compléments d'idées autour de nos lectures   Lun 22 Juin 2015 - 13:03

Je récupère de la LC Guilloux en cours :

shanidar a écrit:

et puis on en apprend beaucoup sur la langue de l'époque en lisant ce livre. Comme par exemple :

- une boule de bleu : vous connaissez peut-être cette poudre utilisée pour blanchir le linge, moi pas. J'ai donc fait quelques recherches sur le net, des recherches que je vous livre en chemin. Jean-Baptiste Guimet épouse une fille de peintre (Zélie Bidault), elle-même aimant s'adonner au barbouillage sur chevalet. Guimet est ingénieur et s'intéresse à la chimie. Son épouse qui utilise pour faire du bleu des pierres semi-précieuses (le lapis-lazuli) importées à pris d'or d'Afghanistan, pousse Jean-Baptiste à s'inscrire à un concours pour synthétiser une substance bleu servant à blanchir le linge (moi, déjà, je n'arrive pas à comprendre comment du bleu outremer peut blanchir du linge, mais bon...). Jean-Baptiste invente donc en 1827, le bleu Guimet qui est utilisé à la fois par les lingères et par les artistes peintres. Il fonde sa propre société qui deviendra plus tard Péchiney... Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Car le couple enfante le petit Emile qui sera à l'origine du fameux Musée Guimet de Paris. Qui a parlé de poudre aux yeux ??!!

Une photo d'une boule de bleu :



Je reviens un peu plus tard avec la goton !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Associations et compléments d'idées autour de nos lectures   Lun 22 Juin 2015 - 17:41

toujours dans "le sang noir"

"les mains croisés sous les basques de son pet-de-loup" (page 150)

je pensais donc à un vêtement mais si je cherche une définition je trouve : professeur vieux et ridicule (cela peut s'appliquer au personnage rire )

intense reflexion

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Associations et compléments d'idées autour de nos lectures   Mer 9 Déc 2015 - 7:15

Maintenant dans le bric-à-brac gibsonien on trouve aussi des animaux rares ou disparus. Quand je suis tombé sur le thylacine : "mai qu'est-ce ?"




Thylacine

Citation :
Le thylacine, appelé également loup marsupial, loup de Tasmanie ou encore tigre de Tasmanie, est un mammifère marsupial carnivore de la taille d’un loup, au pelage tigré. Depuis 1936, l’espèce est considérée comme éteinte.

Citation :
Chassant généralement seul, le thylacine se nourrissait de toutes sortes d’animaux, notamment de kangourous, de wallabies et d’oiseaux nichant à terre. Maladroit dans ses mouvements, se déplaçant lentement, il était plutôt nocturne ou semi-nocturne.


"ThylacineOslo" by L. Shyamal - Own work. Licensed under Public Domain via Commons - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:ThylacineOslo.jpg#/media/File:ThylacineOslo.jpg

Citation :
Les descriptions du loup de Tasmanie sont assez variables, fondées uniquement sur les spécimens conservés, les témoignages écrits, les peaux et les squelettes restants, les photographies et les films noir et blanc de l’animal en captivité et les histoires locales.

L’étude du squelette du thylacine suggère que l’animal comptait plus sur son endurance que sur sa pointe de vitesse pour la chasse.
Le loup de Tasmanie ressemblait à un grand chien, au poil court avec une longue queue raide, serpentiforme et soyeuse tendue dans le prolongement du corps comme celle des kangourous. De nombreux colons européens l’ont comparé à la hyène, en raison de sa posture inhabituelle et de son attitude générale. Son pelage jaune-brun portait 15 bandes sombres bien distinctes sur le dos, la croupe et la base de la queue, qui ont valu à l’animal son surnom de « tigre de Tasmanie ». Les rayures étaient plus marquées chez les jeunes spécimens, pâlissant au fur et à mesure que l’animal vieillissait. L’une des bandes s’étendait jusqu’à la face externe de la cuisse. Son pelage était serré et doux, d’environ 15 mm de long, les jeunes avaient une touffe de poils à l’extrémité de la queue. Les oreilles, arrondies et dressées, mesuraient environ 8 cm de long et étaient couvertes d’une courte fourrure. Le pelage avait une coloration variant du beige clair au marron foncé, le ventre étant de couleur crème.

Les thylacines adultes mesuraient entre 100 et 180 cm de longueur, y compris la queue d’environ 50 à 65 cm. Le plus grand spécimen jamais mesuré faisait 290 cm du nez à l’extrémité de la queue. Ils mesuraient environ 60 cm au garrot et pesaient de 20 à 30 kg. Il existait un faible dimorphisme sexuel, les mâles étant en moyenne plus gros que les femelles.

La femelle avait une poche marsupiale avec quatre mamelles, mais contrairement à de nombreux autres marsupiaux, la poche s’ouvrait vers l’arrière de son corps. Les mâles possédaient une poche scrotale, fait unique en son genre chez les marsupiaux australiens dans laquelle ils pouvaient rentrer leur scrotum.

Le loup de Tasmanie était en mesure d’ouvrir ses mâchoires jusqu’à 120 degrés, valeur inhabituelle chez les autres carnivores. (...)

Ses empreintes étaient facilement reconnaissables, différentes de celles des autres animaux autochtones (diables de Tasmanie, wombats) ou introduits (renards, chats, chiens). Les thylacines avaient un très grand coussinet plantaire avec quatre doigts (aux pattes postérieures (hindfoot), cinq aux pattes antérieures (forefoot)) placés presque en ligne droite. Les griffes étaient non rétractables.



ça vous dirait comme animal de compagnie ?




_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Associations et compléments d'idées autour de nos lectures   

Revenir en haut Aller en bas
 
Associations et compléments d'idées autour de nos lectures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Allaitement et compléments
» Indemnités compléments au salaire
» Compléments alimentaires en début de grossesse?
» Les compléments en vitamine chez le bébé
» Les compléments alimentaires capillaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: Pratiques culturelles-
Sauter vers: