Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Nicolas Bouvier

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitimeDim 20 Sep 2009 - 13:17

En lisant l'oeil qui écrit, j'ai été choquée d'apprendre toutes les difficultés qu'a eues Nicolas Bouvier pour arriver à faire éditer le livre extraordinaire qu'est "l'usage du monde". Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitimeDim 20 Sep 2009 - 16:15

Cachemire a écrit:
En lisant l'oeil qui écrit, j'ai été choquée d'apprendre toutes les difficultés qu'a eues Nicolas Bouvier pour arriver à faire éditer le livre extraordinaire qu'est "l'usage du monde". Shocked
Oui, je crois me souvenir qu'en plus il n'avait pas été très chanceux. Mais de toute façon les éditeurs ne se bousculaient pas pour le publier. Peut-être qu'ils pensaient que le livre n'avait pas de potentiel commercial... ou alors les lecteurs des maisons d'édition avaient mauvais goût...
C'est un problème qui me rappelle ce qu'écrivait Michel Tournier dans son Journal Extime :
Citation :
En matière littéraire, le critère de l'amateur et du professionnel pourrait être le suivant : être capable de reconnaître la valeur éminente d'un livre que personnellement on déteste, tel est le privilège du professionnel. Au contraire l'amateur reste aveugle aux qualités même éclatantes d'un livre dès lors qu'il va à l'encontre de ses goûts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitimeMer 19 Mai 2010 - 19:22

- NICOLAS BOUVIER, L' OEIL QUI ECRIT. - Petite Bibliothèque Payot

Un Nicolas Bouvier intime. Lettres carnet et cahiers du voyageur ont permis d' étayer cette biblographie...
On y découvre un homme anxieux et surtout un écrivain qu' il ne faut pas réduitre à L' Usage du monde. Bouvier n' a pas connu la célébrité de son vivant.
Mais les lecteurs se sont bien rattrapés depuis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitimeMer 15 Déc 2010 - 15:41

Bouvier était simple, modeste, pudique. Il parlait à merveille de ses voyages, des pays qu' il visitait, des gens qu' il rencontrait.
Jamais ou presque de lui meme. Le contraire du narcissisme ou de l' égocentrisme.
On l' aimait pour ce qu' il était et qu' on ne pouvait pas ne pas remarquer : sa curiosité instiable, sa générosité, son ouverture d' esprit.

C' est pour cela qu' il faut lire les rares pages qu' il a consacré à son enfance dans La guerre à huit
ans, publié chez Zoé à Genève.

L' enfance en fragments

Une paume sale nous semblait suffire
pour ces larmes d' enfant
car nous ne savvions pas
que nous étions déjà tombés dans la vie
tombés dans cette vie
si douce et si tuante
que personne jamais
n' en reviendra vivant

Le Dehors et le dedans


Souvenirs, souvenirs : ce titre peut paraitre un peu nostalgique et pompeux de la part d' un homme encore valide et surtout préoccupé d' avenir.
En effet, les tabelles d' espérance de vie des assurances me donnnent encore huit ans d' existence
dont je ne souhaite pas perdre une minute.
Ensuite, un de mes auteurs favorits, l' américain Henry Miller, écrit Dans jours tranquilles à Clichy :

"la mission de l' homme sur terre est de se souvenir".
Ce n' est qu' une mission parmi d' autres mais elle est de taille et mérite qu' on lui consacre un peu
de temps.
Si l' on nous retirait sans crier gare cette petite phrase "vous souvennez-vous ?", nous pourrions tous et aussitot nous trancher paisiblement la gorge.
Enfin j' ai passé une bonne partie de ma vie à me souvenir, ce qui est inhérent à la condition d' écrivain-voyageur : on va, on vient, on trevient, on se souvient et on raconte.


Souvenirs, souvenirs, dans La Guerre à huit ans.

Et puis il y a la publication des lettres écrites à son meilleur ami, Thierry Vernet présent d ès la première grande aventure en commun et qu' on peut lire dans L' Usage du monde.
Cette correspondance va de 1945 à 1964 et publiée égalment par Zoé.
La grande pudeur de Nicolas Bouvier aurait peut etre empeché cette publication, je ne sais pas,
en tout cas je ne peux m' empecher d' y penser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitimeMer 15 Déc 2010 - 18:43

bix229 a écrit:
Bouvier était simple, modeste, pudique.

Et puis il y a la publication des lettres écrites à son meilleur ami, Thierry Vernet présent d ès la première grande aventure en commun et qu' on peut lire dans L' Usage du monde.
Cette correspondance va de 1945 à 1964 et publiée égalment par Zoé.
La grande pudeur de Nicolas Bouvier aurait peut etre empeché cette publication, je ne sais pas,
en tout cas je ne peux m' empecher d' y penser...

Tu penses que cette corrrespondance est tout de même intéressante ? J'hésite à la lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitimeMer 15 Déc 2010 - 19:20

Cachemire a écrit:
bix229 a écrit:
Bouvier était simple, modeste, pudique.

Et puis il y a la publication des lettres écrites à son meilleur ami, Thierry Vernet présent d ès la première grande aventure en commun et qu' on peut lire dans L' Usage du monde.
Cette correspondance va de 1945 à 1964 et publiée également par Zoé.
La grande pudeur de Nicolas Bouvier aurait peut etre empeché cette publication, je ne sais pas,
en tout cas je ne peux m' empecher d' y penser...

Tu penses que cette corrrespondance est tout de même intéressante ? J'hésite à la lire.

Oui, je pense qu' elle est interessante, je regrette d' avoir fait part de mes sentiments.
Ce que j' ai dit sur la pudeur de Bouvier ne concerne que moi, et mes préjugés !
Après tout, Eliane, sa femme a accepté elle-meme qu' on les publie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain-
Envolée postale
sylvain-

Messages : 129
Inscription le : 29/05/2011

Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitimeLun 14 Nov 2011 - 12:42

nezumi a écrit:
Une des choses qui m'ont marquées dans ce livre, c'est que maintes étapes de ce voyage ont été ensuite (ou sont encore) ravagées par la guerre, civile ou pas: du Kurdistan à l'Afghanistan, en passant par la Bosnie, le Kosovo, l'Iran...D'où cette impression étrange et assez glaçante que j'avais en lisant ces pages, de voyage dans un monde en sursis.

oui tout à fait, ça m'a fait le même effet - j'ai eu le sentiment renforcé que Bouvier et son ami Vernet traversaient des paysages d'un autre monde, ce qui est le cas, car l'écriture de Bouvier est d'une telle densité et d'une telle poésie.



Cachemire a écrit:
En lisant l'oeil qui écrit, j'ai été choquée d'apprendre toutes les difficultés qu'a eues Nicolas Bouvier pour arriver à faire éditer le livre extraordinaire qu'est "l'usage du monde". Shocked

les récits de voyages étaient loin d'être en "vogue" à l'époque

d'ailleurs je suis très heureux de voir içi, sur ce forum des personnes qui aiment et apprécient l'oeuvre de cet immense écrivain cheers
c'est réjouissant car je trouve que malgré tout, il n'est guère connu de nos jours - je pense que d'içi qq décennies encore et l'on se rendra compte qu'il fut probablement l'un des plus grand prosateur du XXéme siècle, ni plus ni moins Razz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitimeLun 14 Nov 2011 - 14:44

Si ça peut te consoler, Bouvier est resté longtemps inconnu, ou plus tard encore méconnu. Pourtant dès
L' Usage du monde, il s' était fait des amis durables...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain-
Envolée postale
sylvain-

Messages : 129
Inscription le : 29/05/2011

Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitimeLun 14 Nov 2011 - 16:29

bix229 a écrit:
Si ça peut te consoler, Bouvier est resté longtemps inconnu, ou plus tard encore méconnu. Pourtant dès
L' Usage du monde, il s' était fait des amis durables...

oui, je sais - le succès est venu tardivement.

je l'avais rencontré lors du festival "étonnants voyageurs" peut de temps avant sa mort.
il était malheureusement très fatigué et visiblement tout le battage qui se faisait autour de lui l'ennuyait au plus haut point, il estimait qu'il n'était vraiment pas digne de cela, c'était le personnage, d'une grande humilité et d'une grande distance par rapport aux petites vanités de l'existence
enfin, moi je suis le plus heureux des hommes puisque je lui ais serré la main et eu la chance de discuter un peut avec lui de quelques peintres Japonais (dont Hiroshige et Utamaro) de la musique rock et un peut whisky innocent
hors de question que l'on parle de ses écrits, ça ne le branchait vraiment pas à priori ce jour là. Very Happy
un personnage très très interressant quoiqu'il en soit, passionnant même et d'une grande intelligence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitimeLun 14 Nov 2011 - 17:07

sylvain- a écrit:
bix229 a écrit:
Si ça peut te consoler, Bouvier est resté longtemps inconnu, ou plus tard encore méconnu. Pourtant dès
L' Usage du monde, il s' était fait des amis durables...

oui, je sais - le succès est venu tardivement.

je l'avais rencontré lors du festival "étonnants voyageurs" peut de temps avant sa mort.
il était malheureusement très fatigué et visiblement tout le battage qui se faisait autour de lui l'ennuyait au plus haut point, il estimait qu'il n'était vraiment pas digne de cela, c'était le personnage, d'une grande humilité et d'une grande distance par rapport aux petites vanités de l'existence
enfin, moi je suis le plus heureux des hommes puisque je lui ais serré la main et eu la chance de discuter un peut avec lui de quelques peintres Japonais (dont Hiroshige et Utamaro) de la musique rock et un peut whisky Nicolas Bouvier - Page 5 7591
hors de question que l'on parle de ses écrits, ça ne le branchait vraiment pas à priori ce jour là. Very Happy
un personnage très très interressant quoiqu'il en soit, passionnant même et d'une grande intelligence

En effet, je t' envie !
Qu' il était mal etr souffrant, il le raconte dans Routes et Déroutes, un livre très émouvant.
Michel Polac, un vieux critique, disait de lui qu' il était un homme aussi chaleureux et sympathique que son oeuvre et que c' est rare !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitimeLun 14 Nov 2011 - 17:14

sylvain- a écrit:

d'ailleurs je suis très heureux de voir içi, sur ce forum des personnes qui aiment et apprécient l'oeuvre de cet immense écrivain cheers
c'est réjouissant car je trouve que malgré tout, il n'est guère connu de nos jours - je pense que d'içi qq décennies encore et l'on se rendra compte qu'il fut probablement l'un des plus grand prosateur du XXéme siècle, ni plus ni moins Razz


Je suis d'accord qu'il est méconnu. Je trouve son œuvre remarquable et poétique mais la littérature "de voyage" où il est irrémédiablement classé le dessert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sylvain-
Envolée postale
sylvain-

Messages : 129
Inscription le : 29/05/2011

Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitimeVen 16 Mar 2012 - 23:28

des inédits de Nicolas BOUVIER (le GRAND Nicolas..) sont sortit dernièrement

"Il faudra repartir, voyages inédits de Nicolas Bouvier" - Payot
Nicolas Bouvier - Page 5 9782228907378FS

je n'ai pas eu l'occasion de le lire encore, juste feuilleté à la dérobade au coin d'une librairie.
de ce que j'ai pu en retenir c'est qu'il s'agit quand même de textes aboutit, du moins de brouillons tels que les faisaient cet immense auteur, tout est deja en place ou presque ainsi que la petite musique savoureuse de son style à nul autre pareil, de ce poète de génie à la lucidité chaleureuse et poignante.

les amateurs devraient se délecter !

pour ma part je vais me le procurer très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitimeDim 10 Fév 2013 - 22:58

Nicolas Bouvier a écrit un livre sur Cingria. Et ça s' appelle En roue libre avec Charles Albert Cingria.
Pour moi, c' est une nouvelle et une bonne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitimeSam 7 Sep 2013 - 17:27

Nicolas Bouvier - Page 5 Il-fau10

Première rencontre avec cet auteur.

Il s'agit d'un ensemble de textes inédits qui on trait à des voyages bien évidemment:

Genève-Copenhague, été 1948
France, 1957-1958
Afrique du Nord, automne 1958
Indonésie, été 1970
Chine, été 1986
Canada, automne 1991
Nouvelle-Zélande, été 1992

Je l'ai lu d'une traite, c'est sûr que la plume est alerte, on ne s'ennuie jamais même dans les contrées les plus ordinaires.
Il y a un savant mélange entre les détails sur le quotidien (transport, logement, qualité des repas, accueil ) et les découvertes des sites, ports, montagnes, routes, et toutes les empreintes possibles de civilisation.

Donc je me suis bien promenée, j'en ai un peu plus appris sur l'homme, Nicolas Bouvier, par ses références littéraires ou autres, et je pense qu'il faut approfondir en lisant d'autres livres peut-être plus fouillés sur une question ou une autre.

Je pense que je n'ai eu qu'un survol, ce qui est déjà pas mal.
Une observation tout de même: on ne rit jamais en voyage ? Nicolas Bouvier ne semble pas être très heureux dans ses nombreux déplacements, jamais une anecdote drôle, il sait s'émerveiller (à Bali notamment) mais aucune trace d'humour.

Le voyage est sérieux semble-t-il nous dire....et il est toujours content de rentrer à son hôtel.

Il faut que j'en lise un autre pour voir si ce sentiment perdure.


Dernière édition par darkanny le Sam 7 Sep 2013 - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitimeSam 7 Sep 2013 - 17:50

darkanny a écrit:
Je pense que je n'ai eu qu'un survol, ce qui est déjà pas mal.
Une observation tout de même: on ne rit jamais en voyage ? Nicolas Bouvier ne semble pas être très heureux dans ses nombreux déplacements, jamais une anecdote drôle, il sait s'émerveiller (à Bali notamment) mais aucune trace d'humour.

Le voyage est sérieux semble-t-il nous dire....et il est toujours content de rentrer à son hôtel.

Il faut que j'en lise un autre pour voir si ce sentiment perdure.

Hmmm... tu as sans doute raison, mais ça ne s'applique pas seulement au voyage, il avait l'air comme ça.
Extrait de Le Vide et le Plein :
Citation :
"Beaucoup de ceux qui font ici profession de connaître et d'aimer le Japon le trouvent triste. Quant à moi, la gaieté est une hormone que je ne sécrète pas souvent et qui d'ailleurs ne m'intéresse que médiocrement - ce qui m'intéresse, c'est le bonheur dans l'acceptation et dans l'orgueil."
J'ai perçu (ou cru percevoir) de l'humour dans certains textes de Bouvier (mais je n'ai pas lu le livre que tu as commenté), mais de l'humour triste, si je puis dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Contenu sponsorisé




Nicolas Bouvier - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Bouvier   Nicolas Bouvier - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolas Bouvier
Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» un samedi à Trèves
» Le "Cassini"
» Je t'aime, pour le meilleur et pour le pire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Voyages-
Sauter vers: