Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Yanagita Kunio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Yanagita Kunio   Mer 11 Juin 2014 - 18:00



Kunio Yanagita, 1875-1962


Il est considéré comme le père de l' ethnologie au Japon. Son influence fut immense et il eut un
nombre considérable de disciples et de continuateurs.

Poète dans sa jeunesse, il fut un innovateur engagé dans les districts ruraux et pauvres du Japon.
A la façon d' un archéologue, il se mit à la recherche des racines populaires du pays et notamment
chez les paysans.
Les contes qu' il présente ont permis aux lecteurs de prendre conscience du fait que s' ils recoupent
des thèmes universels, mais que c' est à travers le reflet d' une société particulière à laquelle, semble-t-il, les japonais d' aujourd' hui restent attachés.

Dans les commentaires que j' ai lus concernant Yanagita, sa longue carrière suscita des jugements
divers. Certains affirment qu' il était un idéaliste et qu' il le resta. D' autres pensent qu' il fut proche
des maxistes. Ou que, du moins, il inspira des chercheurs marxistes.
Enfin, il y a quelques grincheux qui déclarent qu' il était proche de l' extreme droite.

Ce qui m' interesse en tant lecteur  français, ce sont les racines culturelles du Japon à travers
ses contes populaires, ses mythes. Et cela vaut pour tous les autres pays dont je lis les livres.

Bibliographie française :

- Les yeux précieux du serpent. - Le Serpent à plumes/Motifs. - 1997

- Contes japonais d' autrefois. - Presses Orientalistes de France. - 2000

A noter, pour répondre à Ariane, que les contes publiés par Le Serpent à plumes, l' ont été pour
la première fois édités au Japon en 1931 dans une collection pour enfants.
Réédités en 1931, puis en 1953, on les trouve à présent en collections de poche.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Yanagita Kunio   Mer 11 Juin 2014 - 18:37

"Yanagita Kunio (1875-1962), l’un des plus brillants folkloristes japonais, considère les différentes facettes de la forêt comme un ensemble composite qui réunit les coutumes d’un peuple, ses légendes, son mode de vie, etc. ; autant d’éléments qui ont retenu son intérêt. Poète dans sa jeunesse, l’homme fut aussi un innovateur engagé dans des districts ruraux et pauvres ; en vieillissant, folkloriste à la façon d’un archéologue, il se mit à la recherche des origines du peuple japonais. Yanagita Kunio est un penseur idéaliste passionné par le keisei saimin (gouverner le monde d’une façon appropriée et soulager la souffrance du peuple), et qui attachait donc une grande importance à l’origine de son peuple. Comment la forêt apparaît-elle à un tel penseur ?

Je me demande s’il avait une vision simple de la forêt. Il aborde, dans son ouvrage Nihon densetsu meii (Le lexique de légendes japonaises), le cas des grands arbres légendaires et divins mais il ne fait, d’une manière générale, aucune histoire de la forêt. Il mentionne, par exemple, des légendes relatives à un arbre particulier, « un pin sur lequel l’esprit descend », « un pin du sommet duquel on peut voir les étoiles même dans la journée », et « un pin ou un cèdre sur la branche duquel on pose un chapeau (de laîche) ». Qui plus est, il a recueilli aussi d’autres légendes concernant des arbres spécifiques, comme le cerisier auquel on attache un cheval ou le cerisier utilisé pour s’asseoir, et d’autres encore. Lorsqu’il voyagea dans les îles d’Okinawa, bien que la forêt fut omniprésente, Yanagita ne s’intéressa qu’à un arbre précis qui avait un lien légendaire avec la vie et les coutumes de la population rurale, et non pas à la forêt en général (Kainan shoki, Petits écrits sur la mer du Sud ). De même, sa grande mémoire et son imagination lui permirent de s’intéresser à de nombreuses plantes en relation avec la vie et le destin des habitants de l’île".

J' ai copié une partie de ce texte La Foret vue par Yanagita Kunio,  écrit par Mashino Hamashita
parce qu' il m' a paru interessant.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Yanagita Kunio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature japonaise-
Sauter vers: