Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Les poètes cubains

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitimeSam 28 Juin 2014 - 15:49

Carilda Oliver Labra, poètesse cubaine {Cuba}

Carilda Oliver Labra est née à Matanzas (Cuba) en 1922.
En 1950 elle gagne le Prix national de poèsie avec son livre "Al sur de mi garganta" (au sud de ma gorge)...

Les poètes cubains 15031010

Un de ses poèmes tres connu (à Cuba..?):


Me desordeno, amor, me desordeno

Me desordeno, amor, me desordeno
cuando voy en tu boca, demorada;
y casi sin por qué, casi por nada,
te toco con la punta de mi seno.

Te toco con la punta de mi seno
y con mi soledad desamparada;
y acaso sin estar enamorada
me desordeno, amor, me desordeno.

Y mi suerte de fruta respetada
arde en tu mano lúbrica y turbada
como una mala promesa de veneno;

y aunque quiero besarte arrodillada,
cuando voy en tu boca, demorada,
me desordeno, amor, me desordeno.

ma traduction sous réserve de mieux :

Tu me bouleverses, amour, tu me bouleverses.

Tu me bouleverses, amour, tu me bouleverses
Quand je vais dans ta bouche, en retard,
Et presque sans raison, presque pour rien
je te touche avec la pointe de mon sein

je te touche avec la pointe de mon sein
et avec ma solitude abandonnée;
et peut être sans t'aimer
tu me bouleverses amour, tu me bouleverses

Et mon sort de fruit respecté
brûle dans ta main lubrique et troublée
comme une mauvaise promesse de poison;

et bien que je veuille t'embrasser agenouillée,
Quand je vais dans ta bouche, en retard,
Tu me bouleverses, amour, tu me bouleverses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Re: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitimeSam 28 Juin 2014 - 15:53

Allez un autre :

MUCHACHO
Muchacho loco: cuando me miras
con disimulo, de arriba a abajo,
siento que arrancas tiras y tiras
de mi refajo.

Muchacho cuerdo: cuando me tocas
como al descuido la mano, a veces,
siento que creces
y que en la carne te sobran bocas.

Y yo tan seria, tan formalita,
tan buena joven, tan señorita,
para ocultarte también mi sed

te hablo de libros que no leemos,
de cosas tristes, del mar con remos;
te digo: usted...

Je pense avoir traduit le poème ci dessus, il s'est avéré difficile, surtout une expression au huitième vers, si vous avez meilleur je suis preneur.

Garnement

Garnement, quand tu me regardes
En cachette, de haut en bas,
Je sens que tu arraches ma jupe
bandes après bandes.

Garçon sage, quand tu me touches
Avec negligence la main, parfois
Je sens que tu grandis,
Et que dans ma chair restent tes lèvres.

Et moi si sérieuse, si formelle,
Si bonne jeune, si demoiselle
pour te cacher, aussi, ma soif.

Je te parle de livres que nous ne lisons pas,
De choses tristes, de mer à la rame
Je te dis : vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Re: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitimeDim 29 Juin 2014 - 7:25

Merci pour tes traductions.
J'attends la suite (si tu avais prévu), en tout cas d'autres découvertes...

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Re: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitimeDim 29 Juin 2014 - 9:09

passionnés ces vers !

merci I.T. N

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Re: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitimeDim 29 Juin 2014 - 9:43

Merci Colimasson et Bédoulène, je vais en chercher d'autres, récents ou anciens... Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Re: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitimeDim 29 Juin 2014 - 10:42

Eliseo Diego(1920 - 1994).

Les poètes cubains Escrit10

Voici le poème d'Eliseo Diego, que personnellement je trouve tres beau et émouvant, c'est la complainte d'un homme qui quitte un endroit aimé, et qui donne un nom aux choses qu'il quitte pour toujours s'en souvenir, pour un cubain c'est tres significatif, j'espère que vous lirez ce poème, amicalement :


VOY A NOMBRAR LAS COSAS

Voy a nombrar las cosas, los sonoros
altos que ven el festejar del viento,
los portales profundos, las mamparas
cerradas a la sombra y al silencio.

Y el interior sagrado, la penumbra
que surcan los oficios polvorientos,
la madera del hombre, la nocturna
madera de mi cuerpo cuando duermo.

Y la pobreza del lugar, y el polvo
en que testaron las huellas de mi padre,
sitios de piedra decidida y limpia,
despojados de sombra, siempre iguales.

Sin olvidar la compasión del fuego
en la intemperie del solar distante
ni el sacramento gozoso de la lluvia
en el humilde cáliz de mi parque.

Ni el estupendo muro, mediodía,
terso y añil e interminable.

Con la mirada inmóvil del verano
mi cariño sabrá de las veredas
por donde huyen los ávidos domingos
y regresan, ya lunes, cabizbajos.

Y nombraré las cosas, tan despacio
que cuando pierda el Paraíso de mi calle
y mis olvidos me la vuelvan sueño,
pueda llamarla de pronto con el alba.
-----------------------------------------------------------------------
ma traduction (toujours perfectible)

JE VAIS NOMMER LES CHOSES

Je vais nommer les choses, les hauteurs
sonores qui voient la fête du vent,
les vestibules profonds, les paravents
clos à l'ombre et au silence.

Et l'intérieur sacré, la pénombre
que sillonnent les offices poussiéreux,
le bois de l'homme, le bois
nocturne de mon corps quand je dors.


Et la pauvreté de l’endroit, et la poussière
dans laquelle s'inscrivent les traces de mon père,
lieux de pierre déterminée et propre,
dépouillés d'ombre, toujours égaux.

Sans oublier la compassion du feu
dans la rigueur du terrain vague distant
ni le sacrement joyeux de la pluie
dans le calice humble de mon parc.

Ni le mur excellent, à midi,
lisse, indigo et interminable.

Avec le regard immobile de l'été
mon affection connaîtra les sentiers
par où fuient les dimanches avides
et reviennent, ensuite les lundis, têtes basses.


Et je nommerai les choses, si lentement
que quand je perdrai le Paradis de ma rue
mes oublis reviendront en rêve,
pour que je puisse l’appeler tôt avec l'aube.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Re: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitimeDim 29 Juin 2014 - 16:57

Humble et sensible, j' aime !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Re: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitimeLun 30 Juin 2014 - 20:33

bix229 a écrit:
Humble et sensible, j' aime !

je ressens beaucoup de tristesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Re: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitimeSam 5 Juil 2014 - 12:38

Severo Sarduy
25 février 1937 Camagüey, mort le 8 juin 1993 à Paris, réfugié en France depuis 1961. Poète, peintre et critique d'art....

El mar con destructora música invocando la helada quietud...


El mar con destructora música invocando la helada quietud,
la ciudad que la luz redescubre jubilosa.
El ave gritando toscamente hacia un círculo que el agua desdibuja.
Todo su amplia vigilia lo gobierna -a tientas sus señales conjuro, sus palabras invoco-
menos el agua amenazando desde un duro jardín, menos el agua.
El hombre está solo frente a la luz soñada por Dios.
Los gritos de los ángeles, las aguas de la tierra por él han sido nombradas.
He aquí que él se descubre soñado y acepta su señal:
la furia de los ángeles, la nada, el olvido de Dios.

si un membre le demande je pourrai tenter la traduction pour faire plaisir... Very Happy

traduction proposée :

La mer avec sa musique destructrice invoquant la tranquillité glacée,
la ville que la lumière redécouvre joyeuse.
L'oiseau criant grossièrement vers un cercle que l'eau efface.
Tout sa grande vigilance le gouverne. A tâtons je conjure ses signes, j'invoque ses mots – moins d’eau menaçante depuis un jardin sécure, moins d'eau.
L'homme est seul en face de la lumière rêvée par Dieu.
Les cris des anges, les eaux de la terre ont été nommés par lui.
Alors il se découvre rêvé et accepte son signe :
la furie des anges, le néant, l'oubli de Dieu.


Dernière édition par I.T.Nayrant le Mar 8 Juil 2014 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Re: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitimeMar 8 Juil 2014 - 14:33

Avec plaisir ! Very Happy

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Re: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitimeMar 8 Juil 2014 - 16:50

colimasson a écrit:
Avec plaisir ! Very Happy

Merci, je vais m'y mettre... Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Re: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitimeMar 8 Juil 2014 - 18:41

voilà, j'ai rajouté une traduction... Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Re: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitimeMar 8 Juil 2014 - 18:52

As-tu récolté des contes populaires oraux et enregitrés des chants souvent poétiques et tout à faits
swingants ?

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Re: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitimeMar 8 Juil 2014 - 19:55

bix229 a écrit:
As-tu récolté des contes populaires oraux et enregitrés des chants souvent poétiques et tout à faits
swingants ?

désolé non, mais sur youtube ca peut se trouver...J'en connais quelques uns par contre le swing c'est pas trop Cuba....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Re: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitimeMer 16 Juil 2014 - 14:51

Nicolás Cristóbal Guillén Batista est né à Camaguey (centre de Cuba) en 1902. Il fut avocat et journaliste, il participa à la Guerre d'Espagne aux côtés des républicains. Opposé à Batista il vécut en exil de 1952 jusqu'au triomphe de la révolution castriste. De retour à Cuba il fut décrété poète national...
Les poètes cubains Nicola11

Poète de la lutte contre l'esclavage, défenseur de la négritude voici un de ses poèmes aux sonorités africaines que je met au défi de traduire, sans traduction cependant écoutons son chant... :
¡Yambambó, yambambé!
Repica el congo solongo,
repica el negro bien negro;
congo solongo del Songo
baila yambó sobre un pie.

Mamatomba,
serembe cuserembá.
Les poètes cubains Firma010


El negro canta y se ajuma,
el negro se ajuma y canta,
el negro canta y se va.
Acuememe serembó,

yambó,
aé.

Tamba, tamba, tamba, tamba,
tamba del negro que tumba;
tumba del negro, caramba,
caramba, que el negro tumba:
¡yamba, yambó, yambambé!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Contenu sponsorisé




Les poètes cubains Empty
MessageSujet: Re: Les poètes cubains   Les poètes cubains Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les poètes cubains
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques) :: Les fils spécifiques-
Sauter vers: