Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Dada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Babelle
Zen littéraire
avatar

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: Dada   Lun 20 Aoû 2007 - 22:25

animal, je me suis mal exprimée. Mes impressions aussi sont confuses! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Dada   Lun 20 Aoû 2007 - 22:53

ah ? beeeeeen... moi je ne sais plus du tout quoi dire !

je suis allé faire un bête tour sur dailymotion armé de ce nom Vertov et....

Oulalala !!!! ne me laissez pas comme ça ! admettons que la musique y soit pour quelque chose, ok (et puis ça doit être vrai, elle est de nos jours ça c'est sûr) mais... mais !!!!! ... je suis soufflé là moi tout de suite ! c'est d'une implacable modernité, c'est pas comme si il n'y avait plus rien après, ça ne serait pas juste, m'enfin....

c'est un sacré choc...

il faut que je m'arrête sur deux parties, bien que je ne sois pas sûr que ça m'aide à dormir...

si possible racontez moi quelque chose, n'importe quoi même si vous voulez mais donnez moi une branche à laquelle me rattraper !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lekhan
Main aguerrie
avatar

Messages : 324
Inscription le : 20/08/2007
Age : 28
Localisation : Poitiers-Biarritz

MessageSujet: Re: Dada   Mar 21 Aoû 2007 - 12:10

En fait il est assez facile de définir un avant et un après globale. L'avant disons que c'est une forme de naturalisme, de réalisme où on se contente d'une observation que l'on retranscris en littérature ou en peinture peut importe.

Après on met l'imagination au centre, on observe ou on invente, on mélange, on s'intéresse à l'inconscient et on essaie d'y parvenir, de le retranscrire.

En fait il y à dada, puis la continuité surréaliste (qui vaut ce qu'elle vaut), mais cette continuité permets l'émergence de l'art contemporain, on ne s'embarrasse plus de la forme, et on essaie d'y trouver quelque chose.

On peut penser schématiquement qu'avant dada il y a les impressionnistes huées et après dada et continuité Pollock acclamé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Dada   Mar 21 Aoû 2007 - 20:56

je reviendrai plus tard sur les questions et doutes qui cohabitent avec ma curiosité.

je vous laisse piocher dans cette page pour retrouver L'Homme à la caméra :

clic clic clic clic !!!

je n'ai pas eu le temps de tout voir, je veux en profiter... je remets, encore...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Dada   Mar 21 Aoû 2007 - 23:20

mmmh... je t'avoue que chronologiquement j'ai du mal et je dois souvent consulter pour replacer les choses dans leur contexte, cependant l'intérêt pour l'inconscient (et ce avec des effets sur la forme) me semble bien antérieur... un certain affranchissement dans la forme aussi d'ailleurs (euuuh Henri Rousseau par exemple le douanier du moment ? ou les nabis (au risque de dire des bêtises : je connais très mal tout ça))

je percevrai volontiers une idée de formalisation mais je comprends (encore) mal sa place et son influence scratch

et ça me turlupine, ça a l'air important... et puis vous avez l'air d'être plusieurs à vous y connaitre, ça m'intrigue !

(j'ai hésité à mélangé l'idée d'occulte mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée.)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lekhan
Main aguerrie
avatar

Messages : 324
Inscription le : 20/08/2007
Age : 28
Localisation : Poitiers-Biarritz

MessageSujet: Re: Dada   Mer 22 Aoû 2007 - 11:51

Il y a de l'antérieur à tout mouvement. Seulement que cela soit le douanier Rousseau ou les Nabis, les oeuvres restent figuratifs. Ils représentent leurs visions et non leurs imaginations.

Si je ne me trompe pas les Nabis sont influencés par Paul Gauguin, qui n'est pas connu pour son jeu sur les formes mais plutôt pour son jeu de couleur.
On s'affranchis de codes, qui permettent que plus tard se développe un mouvement qui s'affranchira des normes et des conçues ce que fera dada.

Tous ces artistes que tu cites, son comme Jarry ou Huysmans en littérature des précurseurs du mouvement dada et sa continuité surréaliste.

Il y a toujours une évolution chronologique dans l'histoire de l'art. Disons qu'ils sont une étape pour la réalisation de.

Pour prendre une métaphore de bricolage, ils sont ceux qui débroussaillent le terrain à bâtir. Les impressionnistes contrairement à ce qu'en dira Breton seront d'ailleurs les promoteurs (ils ont trouvé le terrain). Ils s'éloignent dans leur peinture de la réalité pour construire la perception de la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Dada   Jeu 23 Aoû 2007 - 22:36

mmmh... ça mérite réflexion scratch

il me manque encore des morceaux du puzzle, beaucoup, et tant mieux !

je vais revenir encore une fois (rapidement) sur L'Homme à la caméra, j'ai visionné les morceaux que je n'avais pas vus !

un petit lien pour en savoir un peu plus sur dvdclassik

la musique moderne fait merveille (on est bien loin de Tangerine Dream sur l'Enfer de Dante (premier long métrage italien ?), c'est marquant dans la forme, il n'y a pas de doute. Sur l'ensemble et malgré les commentaires ça a vers la fin... à partir d'une bonne moitié, un côté un peu "démonstratif", amour d'une saine union soviétique sportive et mécanisée (pour schématiser).

Il y a beaucoup de mouvements et d'effets, mais aussi d'indispensable (le reste aurait moins de valeur sans) temps d'arrêt sur des visages, expression ou ciels, rapide mais contemplatif.

j'ai une pensée un peu bête à vous soumettre mais je ne sais où la mettre (il est où ce fil sur le communisme ? tongue ) je ne pense pas que ce soit correct de l'exposer ici... je vais chercher ailleurs !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lekhan
Main aguerrie
avatar

Messages : 324
Inscription le : 20/08/2007
Age : 28
Localisation : Poitiers-Biarritz

MessageSujet: Re: Dada   Jeu 23 Aoû 2007 - 22:57

Attention à ne pas faire d'amalgames oui. Il y a une différence entre le socialo-communisme surréaliste et l'apolitisme Dada.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://collectif-ennui.blogspot.com/
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Dada   Jeu 23 Aoû 2007 - 23:03

non, pour l'instant il n'y a pas de danger de politiser mon impression (quoique ça a l'air d'avoir fait des choix entre l'histoire et les hommes), c'était avant tout par rapport au film.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Dada   Ven 23 Mai 2008 - 11:08

Après lecture de la BD Kiki de Montparnasse, voilà que je me plonge dans les oeuvres de Man Ray (Kiki a été son modèle et muse pendant de longues années)

et voilà
chti film bizarres...

L'étoile de mer, 1928 (musique rajoutée par l'internaute)

Le retour à la raison, 1923

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Dada   Lun 28 Mar 2011 - 9:57

Babelle a écrit:
Nous n'oublierons plus Walter Serner et son charmant petit accent Wink
tiens.. je retrouve un nom sur ce fil dont j'ai un livre, je ne l'aurais pas classé côté Dada.... on en apprend tous les jours Very Happy ¨



La tigresse


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Dada   Ven 15 Avr 2011 - 10:09

Il me manque une introduction dans ce sujet Wink

Citation :
Dada, dit aussi dadaïsme, est un mouvement intellectuel, littéraire et artistique qui, entre 1916 et 1925, se caractérisa par une remise en cause, à la manière de la table rase, de toutes les conventions et contraintes idéologiques, artistiques et politiques.

Malgré la Première Guerre mondiale, Dada connut une rapide propagation internationale.

Citation :
Création de Dada
Le terme Dada est né en mai 1916 à Zurich (Suisse) par la grâce des poètes Hugo Ball, Tristan Tzara et des peintres Jean Arp, Marcel Janco, Sophie Taeuber-Arp. Ils investissent une grande taverne, celle de la Spiegelgasse 1 dans le quartier du Niederdorf, la transforment en café littéraire et artistique et la rebaptisent « Cabaret Voltaire ».

La version la plus courante quant à l'origine du mot est celle du hasard ludique : un dictionnaire ouvert au hasard et un coupe-papier qui tombe sur le mot « dada ». En réaction à l'absurdité et à la tragédie de la Première Guerre mondiale, ils baptisent le mouvement qu'ils viennent de créer en ce nom et aussi en opposition avec tous les mouvements se finissant en -isme. Dada n'est « ni un dogme, ni une école, mais plutôt une constellation d'individus et de facettes libres », précisait à l'époque Tristan Tzara. Hétéroclite et spontané, Dada s'est aussi imposé comme un mouvement sans véritable chef de file. Tous les dadaïstes étaient présidents.
source: wikipedia



Hans Arp


Marcel Janco, Bal à Zurich, 1916


Sophie Taeuber-Arp


... à suivre

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dada   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dada
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Dada des couches
» petit quizz de 15 questions
» un legionnaire ( 2 )
» PREPOO A L'APRES SHAMPOING
» Mon dada, la rando canine !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Peinture, photographie…-
Sauter vers: