Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Chiew-Siah Tei [Malaisie]

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Chiew-Siah Tei [Malaisie]   Ven 4 Juil 2014 - 18:08



Chiew-Siah TEI est née et a grandi à Tampin, petite ville du sud de la Malaisie. Écrivain bilingue, elle a remporté de nombreux prix pour sa prose chinoise. Elle est arrivée au Royaume-Uni dans les années 1990 et habite maintenant à Glasgow. La Petite Cabane aux poissons sauteurs est son premier roman. Elle écrit également des scénarios et des pièces de théâtre.
Source : Editeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Chiew-Siah Tei [Malaisie]   Ven 4 Juil 2014 - 18:09


La petite cabane aux poissons sauteurs
Citation :
Présentation de l’éditeur
Mingzhi est né pour être mandarin.
En tant que premier petit-fils du puissant Maître Chai, sa vie est tracée dès sa naissance. Maître Chai, riche propriétaire et cultivateur d'opium, règne sur sa maison en scandant ses ordres à grands coups de sa canne-dragon. Mais, en grandissant, Mingzhi se rebelle de plus en plus contre l'atmosphère étouffante du domaine familial. Impatient d'échapper aux secrets et aux ombres qui tapissent ses recoins, de fuir les rivalités et les jalousies qui le cernent - et entêtante odeur des pavots en fleur -, il réalise très vite que le seul chemin menant à la liberté passe par le savoir.
Mais nous sommes à la fin du 19ème siècle, au moment où les fondements de l'empire chinois sont bouleversés par les "diables étrangers", les puissances occidentales. Mingzhi se retrouve déchiré entre deux cultures. Il doit choisir son propre chemin entre passé et futur, entre la fidélité aux origines et le vent du changement qui se lève.

Comment résumer un livre de 500 pages qui se lit pratiquement tout seul?
Dès les premières lignes, on est happé par une histoire passionnante et bien écrite, les pages se tournent à une vitesse incroyable.

Le livre prend ses débuts en 1875 avec la naissance de Mingzhi et va mener le lecteur jusqu’à la veille de la révolte des Boxers en 1900.

Il y a une multitude de personnages mais Mingzhi est au centre de ce roman tout à fait charmant et extraordinaire. Une lecture qui garantit un dépaysement total et qui sait conquérir le lecteur avec sa part de malheurs et bonheurs, le tout centré sur ce personnage tout à fait exceptionnel qu’est Mingzhi.
Il représente l’image modèle du Chinois : plein de sagesse et ancré dans la longue tradition de ce pays, mais curieuse et avide d’aller à l’encontre de nouvelles découvertes, même s’ils viennent de l’étranger.

C’est passionnant de le voir dans son évolution et Chiew-Siah Tei sait certainement mener tous les fils de son histoire avec brio.
Un pur plaisir de lecture !

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chiew-Siah Tei [Malaisie]   Ven 4 Juil 2014 - 18:34

Merci pour ce fil Kenavo. Tu sembles faire de belles lectures en ce moment.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 50
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Chiew-Siah Tei [Malaisie]   Ven 4 Juil 2014 - 19:38

Un livre de 500 pages qui se lit facilement et qui est extraordinaire? Avec en fond la malaisie? Très tentant!

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chiew-Siah Tei [Malaisie]   Ven 4 Juil 2014 - 20:21

Oserai-je dire que je suis beaucoup plus mitigée sur ce livre ? J'ai hésité à poster ceci, je ne voudrais pas vous ôter l'envie d'une lecture.

J'en attendais beaucoup, de ce roman, après lecture de la quatrième de couverture. Le potentiel était là, mais le résultat ne fut pas à la hauteur de mes espérances. Je voulais m'immerger dans une époque, me passionner pour un personnage, sentir le conflit interne entre idées nouvelles et conservatisme, et j'ai été quelque peu déçue.
Bien sûr, le livre n'est pas dénué de qualités : c'est intéressant historiquement et le personnage principal est sympathique. Mais il m'a manqué quelque chose, j'ai regretté quelques maladresses, des situations ou personnages parfois trop prévisibles, et si je me souviens bien, le manque d'aspérités du héros, trop lisse à mon goût. En résumé, j'ai lu le tout sans déplaisir, mais sans passion non plus.

Mais un livre c'est un moment, une atmosphère, un lecteur. Peut-être est-ce moi qui suis passée à côté.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Chiew-Siah Tei [Malaisie]   Ven 4 Juil 2014 - 20:54

Arabella a écrit:
Tu sembles faire de belles lectures en ce moment.

oui, j'ai eu de très bons moments ces derniers temps

pia a écrit:
Avec en fond la malaisie?

l'auteure est née en Malaisie, mais le livre se déroule en Chine...
et si on considère le pourcentage de personnes d'origine chinois vivant en Malaisie et en prenant en considérant la fin du livre, je peux tout à fait m'imaginer que Chiew-Siah Tei a peut-être écrit un livre sur ses ancêtres...

Armor-Argoat a écrit:
Oserai-je dire que je suis beaucoup plus mitigée sur ce livre ? J'ai hésité à poster ceci, je ne voudrais pas vous ôter l'envie d'une lecture.

ah mais bien sûre tu dois oser! on le sait bien, si je fais un commentaire, je suis souvent très enthousiaste... et je suis tout à fait consciente que ce livre peut laisser des lecteurs sur sa faim

Armor-Argoat a écrit:
j'ai regretté quelques maladresses, des situations ou personnages parfois trop prévisibles

en effet, par moment c'est un peu du noir et blanc... et on peut s'imaginer ce qui va suivre... mais à partir du moment que je me suis embarquée dans cette aventure, je me suis laissée emporter...

Armor-Argoat a écrit:
et si je me souviens bien, le manque d'aspérités du héros, trop lisse à mon goût.  

oui, il est trop bon pour être vrai... mais il en faut parfois de tels héros Wink


on peut trouver sur la 4e de couverture un extrait d'un commentaire d'Altermondes que j'aime bien:
La petite cabane aux poissons sauteurs se lit comme on boit un thé vert... il ne déploie pas l'amertume de la passion mais dégage a poésie de la lenteur, la sagesse de Confucius et, en filigrane, la force des convictions qui naissent en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Chiew-Siah Tei [Malaisie]   Ven 4 Juil 2014 - 21:21

Oui Armor, c'est important de donner ton sentiment. De toute façon aucun livre ne donne lieu à l'unanimité, ce serait presque suspect d'ailleurs.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chiew-Siah Tei [Malaisie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chiew-Siah Tei [Malaisie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» que c est il passé en Décembre
» Quel avenir pour le F910 & le F911 ???
» Nos MSI's ont-ils traversé l'Atlantique ?
» La plus grande fleur au monde
» La contrefaçon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: