Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ali Bécheur [Tunisie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Ali Bécheur [Tunisie]   Lun 7 Juil 2014 - 16:05



Ali Bécheur est un écrivain, romancier, essayiste et nouvelliste tunisien de langue française.
Il a reçu plusieurs prix littéraires en Tunisie. Il est actuellement l'animateur d'un atelier d'écriture au sein de la Médiathèque Charles de Gaulle de Tunis.
Source : Wikipédia


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Ali Bécheur [Tunisie]   Lun 7 Juil 2014 - 16:06


Chems Palace
Citation :
Présentation de l’éditeur
L'oasis enclavée entre le roc, le désert et les marais salants, jaillit au cœur de la steppe brasillant sous un soleil féroce. Ilot de luxuriance où le narrateur, un instituteur à la retraite, se propose de vivre le temps qu'il lui reste. Avec les « fils » de l'oasis, il partage le miel des dattes, le thé âcre et sirupeux, les rites et les pèlerinages... Monde minuscule, ancré dans ses traditions immémoriales. Pourquoi est-il amené à raconter de Nadir, magnat de l'hôtellerie, parti les mains vides et revenu cousu d'or? Et qui est cette Sandra, qui transforme un va-nu-pieds en pacha?
Un roman foisonnant et sensuel où l'on apprend que celui qui s'évade de l'oasis est condamné à y revenir, à l'issue d'un voyage initiatique à travers le périple de l'existence.


Découverte d’un éditeur… ensuite une couverture… une 4ème de couverture qui me parle… je tente donc un voyage en Tunisie.

Dès les premières pages je me dis "c’est poétique… mais peut-être un peu trop?" ensuite je me retrouve au bas de la page sans savoir ce que je viens de lire… bon, stop, pause !

Je reprends… retrouve le sens des mots, des phrases… je pense que je vais y arriver à trouver les clés pour les percer toutes…

Je dois avouer que je n’y suis pas arrivée partout… mais je dois aussi dire que je n’ai pas eu assez de calme pour cette lecture, j’aurais dû laisser reposer le livre pour le reprendre à un autre moment.
Mais bon, ce que je retiens ce sont quelques très belles images du désert, de la vie dans cette oasis et d’un auteur qui m’a quand même donné envie de noter son nom pour une prochaine rencontre avec son pays, plein de couleurs, chaleur et senteurs !


Extrait

D’un coup le désert me sauta à la gorge.
Un pas, à peine, hors de l’oasis, la frontière est franchie. L’invisible frontière de l’eau, là où elle coule, l’herbe foisonne, drue, les plantes potagères s’accrochent à leurs sillons, les palmiers s’élancent, il suffit d’une enjambée et c’est un autre monde qui surgit, aride celui-ci, l’essence même de la stérilité. Ici rien ne pousse, pas un brin d’herbe, pas une ombre, à perte de vue miroite le sable, ses plis et ses replis, ses cavités, ses crevasses, sa texture, fluide et à la fois minérale, ruisselant sur la pente des dunes. Eau sèche, rêche au creux de la paume, en saisir une poignée, qui irrépressible, file entre les doigts, c’est confronter son grain volatil au grain de la peau qui enseigne cette vérité essentielle que la vie fuit telle la poignée de silice s’évade du poing serré. Vainement tentera-t-on de la retenir, elle est la matière dont se tisse l’infini de l’espace, sans bornes, sans centre, mimant la mer, ses vagues, ses remous, ses tourbillons, où naviguent les vaisseaux des caravanes, sans ne plus laisser qu’un sillage. Tramant un labyrinthe où l’œil se perd à chercher un repère où se poser, le temps y étant arrêté dans la coïncidence de l’instant et de l’éternité des choses immuables et cependant mouvantes.



Plus d’extraits : ici

et remarquez la petite phrase dans ce commentaire Cool
Citation :
Écriture hors norme, loin de "ce qui se lit", on est carrément décontenancé dès les premières pages, l'auteur annonçant lui même une "lecture exigeante" avec ce nouvel ouvrage.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Ali Bécheur [Tunisie]   Lun 7 Juil 2014 - 17:13

Merci Kenavo, chems c'est le soleil en arabe, c'est un prenom courant en Tunisie. Beau texte sur le desert Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ali Bécheur [Tunisie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ali Bécheur [Tunisie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Pasqua Siciliano "à Hammam-Lif (Tunisie)
» cherche site de jouets livrant en Tunisie
» Tunisie et liberté d'expression
» Bouchées fraîcheur (apero)
» 1958 guerre d'Algérie : 3 soldats français fusillés en Tunisie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature africaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: