Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Adalet Ağaoğlu [Turquie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Adalet Ağaoğlu [Turquie]   Ven 11 Juil 2014 - 21:08



Adalet Ağaoğlu est l’une des écrivaines les plus importantes de la littérature turque.
Née en 1929, elle étudie la philologie de la langue française à la faculté de langue et d’histoire-géographie d’Ankara. Puis Adalet Ağaoğlu intègre en 1951 le service public de l’audiovisuel (TRT – Télévision et Radio de Turquie) en tant que dramaturge.
Après l’intervention militaire de 1971, elle démissionne en réaction à la censure imposée par l’armée qui porte atteinte à l’autonomie de la radio publique. Elle décide alors de consacrer son existence à l’écriture et s’essaie à différents genres.
Une quarantaine de ses ouvrages ont été édités : des pièces de théâtre, des romans, des nouvelles, des essais qui, pour la plupart, ont été traduits dans plusieurs langues et récompensés par de nombreux prix.
Son célèbre roman Se coucher pour mourir est traduit en français pour la première fois.
source: Editeur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Adalet Ağaoğlu [Turquie]   Ven 11 Juil 2014 - 21:09


Se coucher pour mourir
Citation :
Présentation de l’éditeur
Au début des années 1970, à Ankara, une femme, Aysel, entre dans une chambre d’hôtel, s’y déshabille et se couche, bien décidée à boire le calice de la vie. Acte radical, c’est aussi le prétexte pour elle, dans ce crépuscule d’une mort ¬orchestrée, de mesurer le chemin parcouru, de faire le bilan de son existence. Que de chemin en effet ! Fille de petit commerçant d’Anatolie, Aysel devient professeure d’université ! Mais à l’afflux des réminiscences que reste-t-il ?
Une liberté durement acquise, une vie construite surtout en réponse aux exhortations modernisatrices de la République ; en butte aux valeurs et références de sa famille. Alors cette existence, l’a-t-elle vraiment voulue ?
Dans le sillage d’Aysel, l’auteure nous plonge aussi dans les vies des jeunes de son âge, tout juste immergés dans la Turquie moderne. C’est le journal intime du fils du sous-préfet appartenant à l’élite et a priori promis à un bel avenir qui nous est alors montré ; ou, a contrario, les souvenirs du jeune paysan que son instituteur envoie à Ankara afin qu’il essaie, justement, d’en avoir un d’avenir ; ou encore la correspondance épistolaire de jeunes filles promises au mariage…
Ce roman choral brosse un portrait vivant, complexe et subtil des trois ¬premières décennies de la république en Turquie après la mort de Mustafa Kemal Atatürk, de 1938 à 1968, et nous confronte également aux conflagrations de la seconde guerre mondiale. Sont alors dévoilés avec brio les espoirs, les illusions et les contradictions de cette époque et de cette modernité imposée d’en haut.

Quel livre ! Quelle aventure ! Quelle découverte !
Mais comment parler de ces 430 pages (en lisant la version allemande j’avais 50 pages de plus Wink )?
Honnêtement, je ne me suis jamais trop occupée des effets d’Atatürk sur la société turque. Naturellement je savais qui il était, ce qu’il a voulu pour son pays… mais sans trop chercher plus.
Et voilà que ce roman donne une image extraordinaire de ces années après sa mort et montre la première génération de ses ‘enfants’ qui doivent faire face à ses idées modernes et si lointain de toute structure turque.

Les jeunes filles qui doivent faire face aux idéaux de leur cher Atatürk qui voulait les femmes turques aussi libres et émancipées que dans les pays de l’ouest. Et les jeunes hommes qui se heurtaient non pas à cette nouvelle liberté, mais qui ont été frustrés parce que les femmes n’arrivaient pas à atteindre cet idéal, souvent retenue par les familles qui étaient encore enracinées dans les anciennes façons de penser.

Dans mon édition il y a une belle postface qui raconte sur plusieurs pages la vie d’ Adalet Ağaoğlu et où j’ai donc appris que ce roman est fortement autobiographique. Adalet s’est tout comme son héroïne Aysel  battu pour pouvoir faire des études. Ses parents auraient peut-être dû faire attention en lui donnant son prénom, Adalet veut dire Justice Very Happy

Très bon moment de lecture, rencontre avec une voix tout à fait exceptionnelle de ce pays… et même si le sujet semble frôler le ‘féminisme’, les hommes ne devraient pas avoir peur de s’engager dans cet opus… c’est extra !!

Tout comme pour mes lectures de Sabahattin Ali et Yusuf Atilgan j’ai opté pour la version allemande qui a été une fois de plus mise en valeur par une image de couverture d’un peintre turque :


Ihsan Cemal Karaburçak (1897–1970)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 49
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Adalet Ağaoğlu [Turquie]   Ven 11 Juil 2014 - 23:56

kenavo a écrit:
Sont alors dévoilés avec brio les espoirs, les illusions et les contradictions de cette époque et de cette modernité imposée d’en haut.


Les jeunes filles qui doivent faire face aux idéaux de leur cher Atatürk qui voulait les femmes turques aussi libres et émancipées que dans les pays de l’ouest. Et les jeunes hommes qui se heurtaient non pas à cette nouvelle liberté, mais qui ont été frustrés parce que les femmes n’arrivaient pas à atteindre cet idéal, souvent retenue par les familles qui étaient encore enracinées dans les anciennes façons de penser.


Tiens! Que je connais mal ce pays.... Ce bouquin m'a l'air tout à fait enrichissant.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Adalet Ağaoğlu [Turquie]   Sam 12 Juil 2014 - 5:29

pia a écrit:
Tiens! Que je connais mal ce pays.... Ce bouquin m'a l'air tout à fait enrichissant.

je pense que ce livre pourrait être idéal pour faire une première 'rencontre'
écrit en 1970, ce livre garde toute son actualité et n'a pas pris une ride!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 38
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Adalet Ağaoğlu [Turquie]   Sam 12 Juil 2014 - 9:13

Tu en parles bien !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 49
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Adalet Ağaoğlu [Turquie]   Sam 12 Juil 2014 - 16:15

kenavo a écrit:
pia a écrit:
Tiens! Que je connais mal ce pays.... Ce bouquin m'a l'air tout à fait enrichissant.

je pense que ce livre pourrait être idéal pour faire une première 'rencontre'
écrit en 1970, ce livre garde toute son actualité et n'a pas pris une ride!

Oui surtout qu'il y a la LC Turquie en octobre. Je ne sais pas ce qu'Arabella a décidé..si c'est un livre commun...ou plusieurs livres. En tout cas c'est noté!

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silou
Agilité postale
avatar

Messages : 601
Inscription le : 24/05/2012
Localisation : centre

MessageSujet: Re: Adalet Ağaoğlu [Turquie]   Lun 14 Juil 2014 - 12:02

Merci Kena pour ta présentation, elle me donne encore plus envie de me lancer dans l'aventure,

il y a un moment que je lorgne sur ce livre, annoncé comme une des prochaines nouveautés de la bibli mais toujours pas disponible !

Les éditions Turquoise publient quelques livres très intéressants notamment dans leur collection Ecriturques.

Un autre livre d'Adalet Ağaoğlu, Le premier bruit du silence a paru en 2010 aux éditions Empreinte temps présent.

Il faudrait que l'on fasse tous des suggestions d'achat dans nos bibliothèques pour montrer que l'on s'intéresse à ces auteurs dont personne ne parle et soutenir ces petites maisons d'édition sans lesquelles nous ne passerions pas de si belles heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Adalet Ağaoğlu [Turquie]   Lun 14 Juil 2014 - 20:48

silou a écrit:
il y a un moment que je lorgne sur ce livre, annoncé comme une des prochaines nouveautés de la bibli mais toujours pas disponible !
j'espère qu'ils vont l'avoir bientôt... je suis pratiquement certaine que tu vas aimer cette lecture  Very Happy 

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Adalet Ağaoğlu [Turquie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Adalet Ağaoğlu [Turquie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestations en Turquie
» La Turquie autorise le port du voile à l'université
» Turquie : flore
» Un beau livre: Hungry planet : what the world eats
» Chasseurs de mines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: