Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Edward P. Jones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Edward P. Jones   Sam 26 Juil 2014 - 12:02



Né en 1951, Edward P. Jones a grandi à Washington. Il a fait ses études à l’université de Virginie.

Son premier livre, Lost in the City, un recueil de nouvelles paru en 1992, a obtenu le Pen/Hemingway Award.

Le Monde connu a remporté le prix Pulitzer en 2004 et le National Book Critics Circle Award.

Outre son activité de romancier, Edward P. Jones donne des cours de création littéraire dans plusieurs universités.

Source : Babelio



Bibliographie

2005 Le Monde connu,
2007 Perdus dans la ville,

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Edward P. Jones   Sam 26 Juil 2014 - 12:03

/
Lost in the City / Perdus dans la ville
Citation :
Présentation de l’éditeur
Brèves intrigues policières, sagas familiales tissées de remords, de regrets et de nostalgies, ces nouvelles ancrées dans les faubourgs de Washington composent un tableau à la fois pittoresque et émouvant de la communauté noire des États-Unis. Une communauté hier fragilisée par l'esclavage et la ségrégation raciale, aujourd'hui traumatisée par la peur de la perte : d'un proche, d'un être cher et plus largement de la mémoire collective.
À aucun moment, Jones ne joue les sociologues. En véritable écrivain, il raconte, crée des images, rend palpables des sensations, met à nu des sentiments, dévoile la mélancolie et les tourments de l'âme de ses personnages. La diversité des tonalités du récit, la qualité de la langue, à la fois moderne et inscrite dans la tradition orale et écrite de la littérature afro-américaine, l'extrême finesse d'observation font de Perdus dans la villeune œuvre éminemment brillante et originale.

Washington D.C… avant l’élection de Barack Obama on a certainement associé cette ville avec plein de mots-clés qui ne comportaient pas l’allusion d’une communauté noire. Mais elle existe et existait déjà avant 2009. Edward P. Jones est en quelque sorte leur porte-parole, je ne connais pas d’autres auteurs afro-américains qui ont choisi de mettre en évidence la capitale des Etats-Unis.

Et dans ces 14 nouvelles il donne une voix à toute sorte de gens qui font partie de cette ville. De l’employé auprès d’une institution gouvernementale jusqu’au petit trafiquant de drogues, il brosse des portraits et des instantanés de leur vie qui donnent une image à cette partie de l’Amérique.

Les nouvelles se déroulent entre les années 50 jusqu’à nos jours. Ainsi il n’y a pas seulement un aperçu de différentes classes sociales mais aussi les changements au cours des années.

Mais plus que tous ces aspects, c’est le talent de raconter qui fait la fascination de ce livre. Edward P. Jones arrive à rendre ses personnages très clairs et visibles. On est dès les premiers mots à côté d’eux et on suit leur sort, parfois c’est un tout petit bout de temps qu’il nous présente, parfois il leur donne plusieurs années. Et c’est toujours fascinant et prenant.

Il y a des années que j’ai lu Le monde connu, et après ces nouvelles, j’ai de nouveau envie de relire cette épopée qui m’avait tellement marqué lors de ma première lecture.

Un auteur peu prolifique mais une des voix importante de la littérature américaine !

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Edward P. Jones   Sam 26 Juil 2014 - 12:53

J'ai Le Monde connu dans ma bibliothèque mais toujours pas lu.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Edward P. Jones   Sam 26 Juil 2014 - 21:23

si tu es prêt à embarquer dans une histoire du vieux sud des Etats-Unis... laisse-toi tenter Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edward P. Jones   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edward P. Jones
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edward “Babe” Heffron
» J.E.T. Alias John Edward Tang Alias Serge Marjollet
» Mathieu Edward est en couple avec une danseuse !
» Exclusivité: Mathieu Edward & sa copine !
» Patrick Simpson Jones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: