Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Chart Korbjitti [Thaïlande]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Chart Korbjitti [Thaïlande]   Jeu 7 Aoû 2014 - 22:42

Chart Korbjitti alias Tchât Kopjitti


Citation :
Chart Korbjitti est un écrivain thaïlandais né en 1954 à Samut Sakhon, qui reçut deux fois le SEA Write Award, pour ses romans pour La Chute de Fak (Khamphiphaksa - The Judgment) en 1981 et ensuite Sonne l'heure en 1994.

Chart est né dans la région du Khlong Sunak Hon, à Samut Sakhon, en Thaïlande. Il est le second d'une fratrie de neuf enfants d'une famille de marchands de sel et d'épiciers. A l'âge de sept ans, il quitte Samut Sakhon, qui était encore alors un village de pêcheurs et de paludiers pour aller à Bangkok chez sa grand-mère. Il y suit à la fois les cours de l'école publique et un enseignement religieux dans un monastère.

En 1969, à l'âge de 15 ans, il publie sa première nouvelle, Nak Rian Nak Leng, dans une publication scolaire de l'école Pathum Khong Kha.

Il entre ensuite à l'Université des Beaux Arts de Bangkok (Pho Chang), étudiant les disciplines de la peinture et de la gravure.

Son histoire Phu Phae gagne en 1979 le prix Cho Karaket pour les nouvelles, du magazine Lok Nangsue.

Après avoir exercé différents métiers puis créé une entreprise artisanale de maroquinerie avec sa femme, il vend son affaire et s'établit en tant qu'écrivain à plein temps, déclarant : "J'ai choisi d'être écrivain. J'y consacre toute ma vie. J'ai vendu toute ma vie pour ça."

Il a fondé la maison d'édition Samnakphim Hon (Howling Books), qui publie toutes ses œuvres.

Citation :
Œuvres traduites:

Une histoire ordinaire : récits, trad. du thaï par Marcel Barang, Arles, P. Picquier, 1992
Sonne l'heure : roman, trad. du thaï par Marcel Barang, Paris, Éd. du Seuil, 2002
La Chute de Fak : roman, trad. du thaï par Marcel Barang, Paris, Éd. du Seuil, 2003
Chiens fous, trad. du thaï par Marcel Barang, Éd. Asphalte, 2011, 519 p., (ISBN 978-2-918767-09-1), extrait sur le site de l'éditeur
Nouvelle De retour au village, traduction et commentaire biographique de Louise Pichard-Bertaux, Impressions d'Extrême-Orient, 2010, consultable en ligne



Le premier intérêt à la lecture de ce roman est d'abord la préface de Marcel Barang qui a traduit l'essentiel des romans thaïlandais contemporains (dont Saneh Sangsuk dont on a déjà parlé). Cette préface propose une analyse stylistique et un historique de la littérature thaïlandaise depuis la poésie et le théâtre de cour (lakone) ou populaire (liké) des Siamois à l'influence des missionnaires américains qui ont introduit l'imprimerie au XIXe siècle et notamment le médecin Beach Bradley qui a donné au Siam ses premiers journaux et chroniques. La fiction thaïlandaise a pu naître à partir de là (pour le meilleur ou pour le pire ajoute-t-il).

Le 1er roman paraît en 1902 en feuilleton: "La Vendetta". Une histoire d'amour vengeur qui déplaît aux bouddhistes et donne droit à la première longue oeuvre de fiction: "La non-vendetta". La littérature semble d'abord assez médiocre et soucieuse de flatter les goûts du public tantôt puritain et moraliste, tantôt licencieux...

Ensuite les coups d'états militaires depuis 1932 empêchaient la création d'une littérature plus polémique ou engagée. A partir des années 60/70 des écrivains plus intéressants ont commencé à voir le jour (on y reviendra peut-être si on fait une lecture commune Thaïlande).  On trouve peu de choses traduites en français mais davantage en anglais.

Chart Korbjitti fait partie d'une génération qui introduit la modernité dans la littérature thaïlandaise en s'éloignant en partie des récits classiques de fantômes ou d'inspiration bouddhiste et en faisant le portrait de personnages contemporains.

Une Histoire Ordinaire

L'histoire est celle d'un jeune homme qui vit dans un immeuble chez une vieille femme et sa fille. Cette dernière est atteinte d'un cancer qui la ronge progressivement. La bienveillance de ceux qui l'entourent se transformant en exaspération puis en rejet.

Ce qui est très intéressant dans ce roman c'est d'abord son mode de narration. Le personnage principal exprimant sa propre ambiguité, partagé entre compassion plus ou moins intéressée (se faire "bien voir", être le "bon voisin") et cynisme qui prend à témoin le lecteur pour ménager ses effets... L'action se situe également au point de rencontre d'un quartier traditionnel quasi rural et de la vie urbaine impersonnelle et anonyme des immeubles modernes de Bangkok qui est considérée de façon dérisoire comme "la ville enchantée".

Le roman est donc à la fois le portrait d'une agonie dans l'indifférence urbaine et une métaphore des métamorphoses de la Thaïlande contemporaine. Cette jeune femme mourant dans l'anonymat après avoir été visitée par toutes sortes de charlatans de toutes obédiences. L'ironie est donc autant dans l'observation de traditions archaïsantes d'un autre temps que dans la critique du monde moderne émergeant.

Un livre original qui vaut la lecture.



Sonne l'heure est également un roman original dans sa conception et encore plus fort dans son écriture. Un metteur en scène de cinéma assiste à une représentation théâtrale quasi expérimentale qui montre la banalité quotidienne d'un hospice pour femmes en fin de vie et plus ou moins délaissées par leurs familles. On a l'impression d'assister soi-même à cette pièce de théâtre, d'en ressentir la mise en espace, la lumière, le hors champ en même temps que le cinéaste se réapproprie ce qu'il voit en le transposant dans son univers cinématographique. On revoit donc certaines séquences sous un autre angle et avec des éléments de dialogues ou de situations qui s'ajoutent à l'intrigue de départ pour enrichir les personnages en fonction des projections du cinéaste.

C'est au départ un peu déroutant car j'avais presque envie de laisser la pièce de théâtre se dérouler tout simplement mais peu à peu ce procédé crée une mise en abîme très troublante car c'est aussi une expérience cathartique pour le narrateur comme pour le lecteur dans une perspective bouddhiste d'apprivoisement de notre rapport au spectacle de la vieillesse et de la mort où il faut pouvoir se dépouiller de tout avant de disparaître.

On s'attache à toutes ces petites mamies dont on découvre l'histoire à travers toutes sortes de petites anecdotes pleines de saveur et d'humour comme de tragédies intimes. Hors champ une voix qui semble sortir d'une possible prison à moins que ce ne soit du néant scande régulièrement "Il n'y a rien! Absolument rien!". Voix qui s'adresse autant au spectateur de la pièce (et au lecteur) qu'à ces vieilles femmes qu'un au-delà potentiel attend ou non à brève échéance... Cette porte vers nulle part sera ouverte à la fin du spectacle. "Il n'y a rien! Absolument rien!".

Ces portraits de femmes sont superbes et subtils. L'expérience de lecture étrange et envoûtante. Un auteur vraiment singulier.

Il me reste à lire La chute de Fak et Chiens fous.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Chart Korbjitti [Thaïlande]   Ven 8 Aoû 2014 - 8:13

Huhu...intéressant ! Je vais suivre tes commentaires de lectures thaïlandaises, ça a l'air très original, novateur dans la narration ?

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chart Korbjitti [Thaïlande]   Ven 8 Aoû 2014 - 10:53

Ca donne très envie en effet. Personnellement c'est surtout Une histoire ordinaire qui me "parle". Tout comme dans La chute de Fak, l'auteur semble en dire beaucoup sur la société thaï en plein bouleversement, et sur ses coutumes ancestrales. Forcément, c'est terriblement tentant !
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Chart Korbjitti [Thaïlande]   Ven 8 Aoû 2014 - 13:50

Invité a écrit:
Ca donne très envie en effet. Personnellement c'est surtout Une histoire ordinaire qui me "parle". Tout comme dans La chute de Fak, l'auteur semble en dire beaucoup sur la société thaï en plein bouleversement, et sur ses coutumes ancestrales. Forcément, c'est terriblement tentant !
Pourtant c'est dans Sonne L'heure qu'on en apprend le plus finalement à travers ces destins de femmes et leurs récits. Mais en ce qui me concerne je sature justement de ces littératures qui veulent trop illustrer l'histoire de leur pays ou leurs traditions. D'une littérature chinoise par exemple qui se réfère si souvent à Mao, à la révolution culturelle même si ça a conditionné leur vie et leur mode de pensée évidemment. Ça m'intéresse davantage de voir quelle littérature  plus moderne ou plus affranchie s'en dégage. Dans la psychologie comme dans l'abstraction. Ce qui me plait chez Chart Korbjitti c'est justement le fait qu'on se sente finalement si proches malgré les différences culturelles et de découvrir des personnages complexes et qui portent un regard actuel sur le monde qui les entoure. Chez Saneh Sangsuk c'est plus le talent de conteur et la puissance chamanique de son écriture qui me touche. Il est dans une tradition orale à la manière d'un sorcier de village mais il a une écriture originale et contemporaine. Son œuvre autobiographique L'ombre blanche est une œuvre étonnante en hommage à Joyce dans une certaine mesure.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chart Korbjitti [Thaïlande]   Ven 8 Aoû 2014 - 14:24


Ce qui me plaît tellement, dans la littérature asiatique, c'est de découvrir des sociétés aux modes de vie et de pensée éloignés des nôtres. Et pourtant, aussi et avant tout, une humanité qui nous rapproche. Les problèmes humains sont partout les mêmes, mais les façons de les traiter diffèrent d'une culture à l'autre. C'est ce que je trouve passionnant.

Je ne pense pas qu'il faille forcément faire référence au passé pour en apprendre beaucoup sur un pays. J'avoue aimer en apprendre plus sur les coutumes, et c'est pourquoi La chute de Fak, qui se déroule dans un village thaï, me tente depuis longtemps. Mais il n'est pas besoin de s'appesantir sur les rites ou le passé : certains auteurs ont le don de de distiller l'âme de leur pays à travers leurs écrits, quand d'autres ont une écriture beaucoup plus "blanche", qui donne l'impression que leur roman pourrait se dérouler n'importe où sans que cela influe sur l'histoire.

Après, c'est aussi une question de sensibilité. Je viens par exemple de regarder The Lunchbox, film que j'ai adoré, et en lisant les commentaires j'ai vu que tu reprochais cet aspect des choses, l'impression que ce film aurait pu se passer n'importe où ailleurs. Personnellement, j'ai eu le sentiment inverse, celui d'un film à la fois universel par son histoire, mais aussi très indien, abordant l'air de rien une foultitude de problématiques bien indiennes. (différences de religion et de régime alimentaire, relations de caste, rapports homme-femme etc…) Je compte d'ailleurs revoir ce film car certains détails m'ont forcément échappé.

Enfin bref, je note aussi Sonne l'heure, tes précisions me le rende lui aussi très tentant. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Chart Korbjitti [Thaïlande]   Ven 8 Aoû 2014 - 14:44

Armor-Argoat a écrit:


Après, c'est aussi une question de sensibilité. Je viens par exemple de regarder The Lunchbox, film que j'ai adoré, et en lisant les commentaires j'ai vu que tu reprochais cet aspect des choses, l'impression que ce film aurait pu se passer n'importe où ailleurs. Personnellement, j'ai eu le sentiment inverse, celui d'un film à la fois universel par son histoire, mais aussi très indien, abordant l'air de rien une foultitude de problématiques bien indiennes. (différences de religion et de régime alimentaire, relations de caste, rapports homme-femme etc…) Je compte d'ailleurs revoir ce film car certains détails m'ont forcément échappé.)
Tu as raison il y a beaucoup de petits détails qui inscrivent ce film dans son contexte culturel et social mais je pensais davantage à sa forme qui est très formatée pour la distribution internationale. Je ne le trouve pas très bon en tant qu'objet cinématographique mais l'histoire est touchante et j'ai passé un bon moment.

Je vais commencer La chute de Fak justement et on pourra donc en reparler  Very Happy  Et te l'envoyer...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 50
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Chart Korbjitti [Thaïlande]   Sam 9 Aoû 2014 - 16:59

A quand la lecture commune? Par contre je ne lis pas bien l'Anglais. ça m'intéresse parce que ma Grand-mère est Thaïlandaise (moitié en fait). Elle est venue à l'âge de 11 ans en France et à oublié la langue. Par contre elle parle beaucoup du Siam comme elle l'appelle encore et de son enfance.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Chart Korbjitti [Thaïlande]   Sam 9 Aoû 2014 - 19:02

Profite de ses souvenirs! C'est chouette d'entendre ses grands-parents évoquer leur enfance. D'autant plus si c'est exotique !

Je vais préparer un fil sur la littérature thaïlandaise avec lecture commune. Je m'y mets lundi. J'aurai fini La chute de Fak qui me plait beaucoup (et qui comblera sûrement Armor-Argoat  Very Happy ).

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chart Korbjitti [Thaïlande]   Dim 10 Aoû 2014 - 2:34

swing Je me réjouis d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Chart Korbjitti [Thaïlande]   Lun 20 Juil 2015 - 20:13

Je suis en train de lire des nouvelles de Chart Korbjitti rassemblées en anglais sous le titre A bakeŕs dozen. Toujours sous la traduction de Michel Barang. On peut les trouver en format kindle.

J'aime bien une courte nouvelle qui s'intitule "The cat on the roof". Une jeune femme enceinte, délaissée par son mari, observe une chatte qui s'est réfugiée sous le toit de sa maison et qui veille sur son propre chaton. Un style simple, direct, émouvant. Je continue !

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Chart Korbjitti [Thaïlande]   Jeu 6 Aoû 2015 - 20:34

Super, Invité ! Heureux d'avoir pu partager cet auteur passionnant.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chart Korbjitti [Thaïlande]   Jeu 6 Aoû 2015 - 23:23

Oui, merci encore ! Je compte lire La chute de Fak dans les jours à venir. (Je me suis permis une petite pause, j'ai du mal à lire plusieurs ouvrages d'un même auteur d'affilée)
Revenir en haut Aller en bas
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Chart Korbjitti [Thaïlande]   Ven 7 Aoû 2015 - 7:24

J'ai de plus en plus envie de découvrir cet auteur....ce forum est terriblement néfaste à ma PAL !

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Chart Korbjitti [Thaïlande]   Sam 29 Aoû 2015 - 19:17

Je reviens en discuter rapidement. En espérant que le temps n'a pas trop effacé mes souvenirs.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 73
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Chart Korbjitti [Thaïlande]   Sam 29 Aoû 2015 - 20:36

tu deviens peut-être trop exigeante avec lui Invité ! sourire

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chart Korbjitti [Thaïlande]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chart Korbjitti [Thaïlande]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Normands et la Nouvelle Zélande.
» La rubrique Face Chart
» recherche une face chart !!
» Sept Français arrêtés en Thaïlande pour séquestration
» La Nouvelle-Zélande ordonne l'abattage massif de bovins pour éradiquer une maladie infectieuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: