Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Elizabeth Bowen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Elizabeth Bowen   Ven 15 Aoû 2014 - 10:29



Elizabeth Bowen, née le 7 juin 1899 à Dublin et décédée le 22 février 1973 à Londres, est une romancière irlandaise.

Biographie
Elle perd sa mère à douze ans et, à partir de quatorze ans, fait son éducation dans un pensionnat anglais. Son père s'étant remarié quand elle avait dix-neuf ans, elle mène à partir de ce moment une existence indépendante, vivant l'hiver à Londres, l'été en Italie. C'est pour tenter d'améliorer ses revenus qu'elle se décide à écrire, après avoir abandonné sa vocation première de peintre.
Rencontres (1923), son premier livre, publié alors qu'elle n'a que vingt-quatre ans, est un recueil de nouvelles, genre dans lequel elle passera maître par la suite. Quatre ans plus tard, en 1927, elle compose son premier roman L'Hôtel, écrit à Bordighera, et les caractéristiques de son talent s'affirment : une pénétrante intuition, une redoutable perspicacité, un curieux mélange de sympathie et d'ironie envers les petitesses humaines, un esprit caustique, un style incisif.
Elle continuera à publier, à intervalles espacés, mais régulièrement, romans et recueils de nouvelles constituant peu à peu une œuvre abondante et originale, parfois comparée à celles de Jane Austen ou de Virginia Woolf.
On peut citer Dernier Automne (1929), roman dont l'action se déroule en Irlande, Emmeline (1932), La Maison à Paris (1935), Les Cœurs détruits (1938) et surtout L'Ardeur du jour (1949), aussi traduit en français sous le titre La Chaleur du jour.
Source : Wikipédia


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Elizabeth Bowen   Ven 15 Aoû 2014 - 10:30

Après que j’ai regardé Le Libraire de Belfast, j’avais envie de retrouver des auteurs irlandais et j’ai réalisé qu’on n’a pas de fil pour une des « grandes dames » des lettres irlandaises.
Pour ouvrir son fil, j’ai pensé que je pourrais commencer par ses nouvelles


The Collected Stories

Ce recueil n’est jamais trop loin de ma pile de livres que je suis en train de lire. Comme j’aime alterner mes lectures de romans en lisant une à deux nouvelles, je retrouve volontiers celles d’Elizabeth Bowen.
Grâce à une table de matières que j’ai trouvé en ligne, j’ai pu retrouver sept des huit nouvelles qui se trouvent dans cette édition:


L’amant démoniaque

Dans le livre anglais que j’ai, les nouvelles sont éditées chronologiquement, ainsi j’ai pu constater qu’on a choisi pour L’amant démoniaque deux nouvelles qui figurent parmi ses premières (avant 1920), une des années 30 et puis quatre pendant la deuxième guerre mondiale.

Ainsi il y a déjà le ton qui change mais elles sont en plus toutes très diversifiées. Elle prend aussi bien la vue d’une jeune élève de douze ans que d’une jeune écrivaine de trente ans et se met même dans la peau d’un homme, marié pour la deuxième fois et qui n’arrête pas de comparer sa nouvelle femme avec celle qui l’a quitté ou elle donne une voix à une servante qui accueille sa maîtresse qui revient après que la maison a été endommagée par un bombardement la nuit précédente…

Pour la plupart d’entre elles, il y a dix pages (dans ma version anglaise, pages plus grandes que le format poche, en caractères assez petites) et ainsi il s’agit pour toutes que d’un instantané, un moment dans la vie de chacun de ces personnages qu’elle a choisi de montrer de plus près. Souvent pas d’allusion concernant un passé, pas plus pour une vue sur un futur…

On vit quelques heures, un jour, auprès d’eux, mais avec son talent pour ce genre littéraire, elle arrive à leur donner une vie, une visibilité, … pour tous ceux qui aiment les nouvelles elle figure parmi les auteurs à ne pas rater !

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louvaluna
Envolée postale
avatar

Messages : 136
Inscription le : 10/08/2012

MessageSujet: Re: Elizabeth Bowen   Ven 15 Aoû 2014 - 18:19

kenavo a écrit:
On vit quelques heures, un jour, auprès d’eux, mais avec son talent pour ce genre littéraire, elle arrive à leur donner une vie, une visibilité, … pour tous ceux qui aiment les nouvelles elle figure parmi les auteurs à ne pas rater !
Ajoutée à ma liste d'auteurs de nouvelles à ne pas manquer. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Elizabeth Bowen   Ven 15 Aoû 2014 - 18:49

Dans mes  piles, Les Petites filles. - Phébus

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
avatar

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Elizabeth Bowen   Ven 15 Aoû 2014 - 19:17

Ah voilà de quoi alimenter ma LAL encore !  Very Happy 
Je viens de réserver "Les petites filles" à la BDP .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Elizabeth Bowen   Sam 16 Aoû 2014 - 7:29

Louvaluna a écrit:
Ajoutée à ma liste d'auteurs de nouvelles à ne pas manquer. Very Happy
bonne idée
et si ce sont des nouvelles qui t'intéressent, tu pourrais aussi consulter ce fil Wink

je n'ai jamais lu de roman d'elle, le résumé des Les petites filles est tentant... je vais attendre vos commentaires Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rejeton
Posteur en quête


Messages : 66
Inscription le : 08/05/2014
Localisation : Kent, Angleterre

MessageSujet: Re: Elizabeth Bowen   Sam 16 Aoû 2014 - 23:42

Last September (Dernier automne en français) est un bon exemple de ce qu'on appelle un "Big House novel", c'est-à-dire un roman qui se déroule dans et près d'une grande maison, où habitent les riches, souvent protestants, toujours anglophones. Les paysans irlandais, catholiques, qui parlent irlandais, sont, en général opposés aux habitants de la grande maison.  Dans ce roman de Bowen, ils finissent par brûler la maison!  Voici une liste d'autres romans Big House (en anglais).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://themodernnovel.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elizabeth Bowen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elizabeth Bowen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vol de la statue de la reine Elizabeth II
» L'Arche dans la tempête Elizabeth Goudge
» Elizabeth Taylor
» Livres de Elizabeth George
» Mary Elizabeth Whittle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature irlandaise-
Sauter vers: