Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Mario Bellatin [Mexique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Mario Bellatin [Mexique]   Sam 16 Aoû 2014 - 19:38

Mario Bellatin
(Mexico, 23/07/1960 -)

Citation :
"Fils de parents péruviens, Mario Bellatin est né à Mexico. Il est né sans bras droit. Sa famille part pour le Pérou lorsqu’il a quatre ans. Il étudie la théologie pendant deux ans au séminaire Santo Toribio de Mogrovejo, puis les sciences de la communication à l’Université de Lima. C’est à Lima qu’il publie son premier livre en 1986 : Mujeres de sal.

En 1987, il part pour Cuba afin d’étudier le scénario de film à la Escuela Internacional de Cine y Televisión à San Antonio de los Baños. De retour au Pérou, il continue à y publier ses œuvres jusqu’en 1995 - date à laquelle il regagne le Mexique.

Bellatin a été directeur du Département de Lettres et Sciences Humaines de l'Université du Cloître de Sor Juana et membre du Système national des créateurs du Mexique de 1999 à 2005.

Il est directeur de l’École dynamique des écrivains à Mexico, créée en 2001, qui propose des méthodes alternatives de création littéraire.

L’écriture de Bellatin est fortement influencée par sa formation académique, d’une part, mais aussi d’autre part par son expérience du cinéma. Il propose une réalité fragmentée dans le temps, non linéaire, et cherche à créer des sensations fortes, troublantes, déstabilisantes, chez le lecteur. Son œuvre, fortement expérimentale, est un jeu permanent entre réalité et fiction, entre récits apocryphes et biographies, qui crée des situations improbables, étranges et parfois drôles."
(Source : Wikipedia)


Dernière édition par eXPie le Sam 16 Aoû 2014 - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Mario Bellatin [Mexique]   Sam 16 Aoû 2014 - 19:38




- Salon de beauté (Salón de belleza, 2000, révisé en 2013). Traduit de l'espagnol (Mexique) par Christophe Luquin. 76 pages. Christophe Luquin Editeur.
Le livre s'ouvre sur une citation de Kawabata Yasunari : "L'Univers le plus inhumain devient humain par la force de l'habitude."
Nous sommes sans doute au Mexique. Le narrateur, gay, a tenu un salon de beauté.
"Néanmoins, je sentais qu'il manquait quelque chose pour que le salon se distingue vraiment. C'est alors que j'ai pensé aux poissons. Ils seraient la touche qui donnerait au local son caractère particulier." (page 44).
Il installe donc des aquariums, fait des essais.
Citation :
"Au début, ce sont les gupppies que j'ai fini par trouver trop insignifiants pour les majestueux aquariums que je voulais acquérir. Sans aucun remords, j'ai cessé peu à peu de les nourrir. J'espérais qu'ils allaient se dévorer entre eux. J'ai jeté ceux qui étaient encore en vie dans la cuvette des cabinets, comme je l'avais fait avec cette mère morte. Les aquariums libérés, j'ai pu ainsi accueillir des poissons plus difficiles à élever." (page 12).
On verra par la suite qu'il sera possible, dans une certaine mesure, d'établir une comparaison avec les humains.

La présence de poissons n'est pas la seule particularité de ce salon de beauté.
Citation :
"Il est vrai que je remplissais mes obligations quotidiennes, mais il me tardait de voir venir le jour de la semaine que nous avions choisi pour sortir habillés en femme. Nous prîmes aussi l'habitude de nous habiller ainsi quand nous nous occupions des clients. Il me semblait que cela permettait de créer une ambiance plus intime au salon. Les clientes pouvaient se sentir plus à leur aise. Elles pouvaient nous parler de leur vie, de leurs secrets. Se sentir soulagées de leurs problèmes. Mais malgré le climat agréable d'unité et d'harmonie qui put s'établir au salon, ma vie perdit peu à peu se son équilibre psychologique en raison de mes aventures de rue." (pages 44-45).

Puis, il a transformé le salon en mouroir - ce qui n'est pas très bien vu par les habitants du quartier -, où il n'accueille que des hommes en phase terminale d'une maladie qui est vraisemblablement le Sida.
Citation :
"Depuis quelque temps, je me suis rendu compte que le mal attaquait par vagues. Il y a des périodes où le salon est complètement vide. C'est bien souvent le cas quand tous les pensionnaires meurent vite et qu'aucun nouveau malade ne se présente pour les remplacer. Mais ces périodes ne durent pas très longtemps. Alors qu'on s'y attend le moins, les futurs pensionnaires frappent de nouveau à la porte du salon. D'un seul coup d'oeil, je peux prédire combien de temps il leur reste à vivre." (pages 39-40)

Un court texte (dont la première version, non révisée, avait été finaliste du Prix Médicis étranger en 2000), à l'indéniable originalité.

Pour finir, deux phrases auraient mérité d'être corrigées :
"Même les patrouilleurs de la zone ne faisaient pas fait leurs rondes habituelles." (page 15).
"Avec le temps, j'ai réussi à faire la sourde oreille, aussi bien aux supplications qu'à à l'animadversion de certains." (page 33).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Mario Bellatin [Mexique]   Dim 17 Aoû 2014 - 7:53

pas trop glauque ?

y a t-il de l'humour pour soulager ?

merci Expie

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Mario Bellatin [Mexique]   Dim 17 Aoû 2014 - 13:17

je viens de lire un article* sur Mario Bellatin dans lequel il explique comment il a écrit ses premiers livres. D'abord, il faut peut-être commencer par dire qu'il est né au Mexique mais part tout jeune vivre au Pérou (pays d'origine de ses parents), des parents qu'il définit comme des anti-intellectuels : "Quand un film de Woody Allen passait à la télé, ma mère aussitôt changeait de chaine en disant que c'était du porno" (comment va réagir kenavo !?!).

Les deux livres qui fascinent notre futur auteur sont La maison verte de Vargas Llosa et Théorème de Pasolini. Pour pouvoir publier son premier livre, il édite des bons qu'il vend à l'université. Une fois la somme nécessaire recueillie, il invite tous ceux qui ont des bons à une réception durant laquelle il distribue son livre. La presse en parle et le livre devient un succès.

Ensuite il part à Cuba pour poursuivre ses études de cinéma. Il y reste plus longtemps que prévu et revient au Pérou avec des centaines de pages écrites... Il ne sait pas trop quoi en faire et finit par comprendre qu'en choisissant certains textes il peut composer un roman (ce sera Salon de beauté qu'eXPie a commenté). C'est cette technique qu'il utilisera ensuite :

"Je n'écris jamais un livre, j'écris des textes différents que je place autour de moi et qu'ensuite j'essaie d'organiser comme sur un banc de montage et là où je me considère comme écrivain, c'est que je fais le contraire de ce qu'on attendrait : je quitte l'imagination débordante, j'enlève le langage trop fleuri. Je rends tout plus petit, j'essaie d'utiliser l'expression la plus étroite, je mélange un texte écrit il y a deux mois avec un texte écrit la veille, ce qui m'importe à moi, c'est de garder tout ce qui est vraisemblable et d'enlever tout ce qui peut paraitre invraisemblable".

Je voulais lire les deux courts romans qui se trouvent à la médiathèque mais ils sont empruntés depuis le début de l'été. Je vois cela comme un 'bon signe' !

* Dossier Mexique dans Le Matricule des anges, n°135-juil/août 2012

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Mario Bellatin [Mexique]   Dim 17 Aoû 2014 - 17:05

Bédoulène a écrit:
pas trop glauque ?

y a  t-il de l'humour pour soulager ?
La sobriété du style fait que ça n'est pas trop glauque, ça passe plutôt bien (et c'est court). Mais il n'y a pas d'humour, non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mario Bellatin [Mexique]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mario Bellatin [Mexique]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout en haut (Mario Ramos)
» L'Impact au Mexique: un match (presque) sans lendemain
» Super Mario Bros Z
» Marée Noire 1/07/2010 dans le golfe du Mexique : Pétition de PETA pour que BP soit reconnu et accusé de crime contre les animaux
» Haricot Mexicain : échec au brevetage du vivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature d'Amérique Centrale (et Antilles)-
Sauter vers: