Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Karim Miské

Aller en bas 
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

miske - Karim Miské Empty
MessageSujet: Karim Miské   miske - Karim Miské Icon_minitimeLun 25 Aoû 2014 - 11:53

miske - Karim Miské Karimi10

Karim Miské est né en 1964 à Abidjan d'un père mauritanien (diplomate) et d'une mère française. Il réalise depuis vingt ans des documentaires sur des sujets très divers.

Depuis son premier film Économie de la débrouille à Nouakchott réalisé en 1988 avec Brigitte Delpech, il observe les mutations du monde, à travers des thèmes comme les rapports Nord-Sud et Orient-Occident (Islamisme, le nouvel ennemi en 1995, Sur la route des Croisades en 1996, Contes Cruels de la Guerre, réalisé avec Ibéa Atondi en 2002), la surdité (La parole des sourds en 2000) ou encore la bioéthique (Un choix pour la vie en 2009).

En mars 2012, il publie son premier roman, Arab Jazz, chez Viviane Hamy.

En 2013, il réalise un documentaire remarqué en 4 épisodes, Juifs et musulmans, si loin, si proches, diffusé sur Arte.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

miske - Karim Miské Empty
MessageSujet: Re: Karim Miské   miske - Karim Miské Icon_minitimeLun 25 Aoû 2014 - 11:59

miske - Karim Miské Arab_j10

Karim Miské, un peu à la manière d'un Thierry Jonquet connaissant et maitrisant parfaitement son sujet, s'attaque à ceux, brûlant, des quartiers à forte immigration de Paris (18 et 19ème) et à la religion.

Le lecteur croise de jeunes salafistes (anciens rappeurs rattrapés par l'Islam fondamentaliste), de jeunes Loubavitch (orthodoxes juifs) et des Témoins de Jéhovah sans scrupules. Au milieu émerge la silhouette anguleuse d'Ahmed, attentif lecteur de roman policier (qu'il achète au kilo chez Mr Paul, un Arménien), passionné par Ellroy et qui vit en reclus ne sortant que le plus rarement possible de son appartement. De temps en temps, il lui arrive de monter arroser les orchidées de sa jeune voisine du dessus, hôtesse de l'air. Jusqu'au jour où celle-ci se fait assassiner au côté d'un rôti de porc…

On imagine facilement ce que la mise en scène évoque pour les deux flics chargés de l'enquête : Rachel jeune juive non-religieuse et Jean le breton fils de communiste. Tous les deux ont des passés chargés et s'entendent comme larrons en foire. Le duo a du charme et du chien. Le récit est mené avec beaucoup de brio par un écrivain dont il faut reconnaitre l'inventivité mais aussi la précision et la connaissance dans l'évocation des différents sujets traités. Vont se dérouler sous nos écarquillés et attentifs, les vies de ceux qui peuplent les quartiers de la Chapelle et de Montmartre, avec des échos en Amérique (puisque c'est à Brooklyn que les fondamentalistes religieux ont leurs principales bases) et jusqu'à Niort (oui, Niort). Le roman mené tambour battant est agréablement ficelé, bien écrit et vraiment passionnant.

J'ai seulement (mais à peine) regretter de temps en temps une certaine grandiloquence dans le propos, un lyrisme légèrement étonnant mais qui peut être justifié par les thèmes religieux abordés. Difficile dans ces conditions de ne pas évoquer les notions fondamentales du Bien et du Mal, de l'Enfer et des différents paradis proposées par les nombreuses religions. On peut aussi s'étonner du nombre de personnes néfastes qui se retrouvent à travailler les unes pour les autres mais ces quelques réticences n'enlèvent rien au très grand plaisir que j'ai eu à dévorer ce roman atypique.

Evoquant tour à tour les grands auteurs de polar américain mais également la musique (de Gainsbourg à Patti Smith en passant par Portishead) en une play list que l'on trouve à la fin du roman, c'est sans aucun tabou que l'auteur nous parle de religions, de sexe, de drogues et de fantômes, de pourritures et d'interdits, de flics machiavéliques et de religieux pas mieux.

Un livre que j'ai dévoré. Très dépaysant par le choix de son sujet, très intéressant dans son didactisme, jamais scabreux mais ambitieux et inventif. Karim Miské signe avec ce premier roman son entrée dans la cours des grands ! Un auteur à suivre...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Karim Miské
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs français à découvrir, nés après 1914.-
Sauter vers: