Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Philippe Delerm

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitimeDim 25 Aoû 2013 - 10:42

Philippe Delerm exerce son métier d'écrivain avec humilité à mon sens. Il fallait tout de même ambitionner que d'écrire un court récit de blogueur et adepte de Bartleby après qu'Enrique Vila-Matas ait écrit Bartleby et compagnie. Je ne saurais pas comment le dire, après tout, vous l'avez dit, Delerm affectionne la série de proses courtes. Je ne vous mentirai pas en disant que j'ai préféré l'original à la copie... quoique Vila-Matas ne fut pas seul dans cette entreprise pour déterrer cette oeuvre classique que le Bartleby d'Herman Melville constitue.

L'originalité de la démarche de Philippe Delerm réside dans son art de raconter les fragments dans leur succession. Il a bien tenté de dégager ce qui fait l'art d'un blogue tout en s'insérant dans un canon littéraire français en priorité. Je ne saurais dire si Julien Gracq constitue l'une de ses références stylistiques obligées, mais Philippe Delerm reste dans ce qu'il maîtrise le mieux comme écriture.

Quant aux péripéties de l'histoire narrée, je retiens surtout le flottement et le besoin de revenir à un anonymat pour rompre avec cette vie moderne où il nous faut être omniprésents et faire preuve d'un sens de l'image. À cette enseigne, nous pouvons dénoter le besoin de recourir à l'esthétique des écrivains négatifs. Si certaines lourdeurs stylistiques peuvent subsister sous la plume de Philippe Delerm, elles tiennent à cette omniprésence française qui gonfle le propos littéraire.

S'il est possible de traiter des fugacités qui résident dans les aventures amoureuses, Philippe Delerm a bien réussi à illustrer le paradoxe du blogueur qui finit par exister et qui n'en retrouve pas moins sa vacuité comme personne. L'aventure amoureuse illustre bien le vide et les masques du blogueur qui finit par vouloir se dérober à l'attention publique. Reprendre vie passe par cette condition essentielle de renouer sens avec l'anonymat, quel qu'il soit.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitimeJeu 12 Sep 2013 - 12:25

Ma grand-mère avait les mêmes, les dessous affriolants des petites phrases (2011) de Philippe Delerm


Philippe Delerm - Page 5 20_23010

Les petites phrases « courantes » relevées par Philippe Delerm sont les suivantes : « il a refait sa vie » ; « y a un peu plus, je laisse ? » ; « n’oubliez pas d’éteindre vos portables », « j’ai moins huit su’l’plateau » ; « je préfère Trouville à Deauville » ; « je vais prendre les matchs un par un » ; « que son frère » ; « v’là l’bord d’la nuit qui vient » ; « c’est maintenant qu’il faut en profiter »


Dans ce palmarès représentatif, on notera déjà que la plupart des petites phrases que Philippe Delerm a choisi d’analyser sont d’une extraction douteuse et ne relèvent absolument pas du langage courant de la majorité. Ainsi, on découvre souvent des chapitres dont le seul titre suffit à nous déstabiliser. « Je vais prendre les matchs un par un » : comment ? Qui a jamais prononcé cette phrase ? Si le but de l’entreprise était de passer au crible le comportement de ces personnes méticuleuses et organisées jusque dans l’organisation de loisirs aussi triviaux que le sport devant la télé, la démarche pour l’atteindre est tellement artificielle qu’elle biaise d’emblée l’intention. Philippe Delerm avance avec ses gros sabots et tape bien fort des pieds pour qu’on l’entende venir de loin. Lorsqu’il approche, il continue à se faire remarquer en défonçant des portes déjà grandes ouvertes.


Parmi les petites phrases socialement révélatrices, Philippe Delerm nous fait le coup du « n’oubliez pas d’éteindre vos portables » dans une lutte déjà surannée et inutile contre l’envahissement de l’homme par la technologie. Puisque tout a déjà été dit et écrit, on aurait aimé qu’une variation originale sur ce sujet qui ne l’est pas nous soit proposée. Mais non : Philippe Delerm nous sert le même air faussement apitoyé et désolé que les autres contempteurs du téléphone, ceux-là mêmes qui décrochent toujours avant la troisième sonnerie. C’est qu’il ne faudrait pas être trop surprenant… pas trop dérangeant… et faire plaisir à tout le monde, même aux vieux crasseux de la cambrousse. Quand Philippe Delerm s’adresse à cette catégorie de son lectorat, on le remarque tout de suite : aussitôt s’insèrent entre les mots des apostrophes censées traduire un langage parlé typique –« qui sent bon le sud »-, qui respire surtout le peuple, celui des vieux détenteurs de la tradition ou des fidèles artisans levés à l’aube. A la boulangerie : « j’ai moins huit su’l’plateau » -ne cherchez pas à comprendre le sens de cette déclaration avant d’avoir lu le développement édifiant qui l’accompagne. Plus terrorisant encore : « v’là l’bord d’la nuit qui vient » : Philippe, que cherches-tu à nous dire ? qu’essaies-tu de nous faire comprendre ? est-ce qu’on doit rire ? ça marche pas…


La couverture de ce livre devrait spécifier que l’intention de Philippe Delerm n’est pas de nous faire connaître le dessous affriolant des petites phrases mais plutôt de créer des variations personnelles (peu originales) autour de petites phrases qu’il est souvent le seul à avoir l’honneur d’entendre. Ces variations ne cherchent jamais à communiquer des informations ou à révéler les pensées authentiques d’un auteur mais à approcher le plus possible ce qu’il croit être l’opinion populaire. Malheureusement, Philippe Delerm est loin du peuple. Lorsqu’il s’en approche, ça empeste l’hypocrisie, la sympathie exagérée et la tendresse apitoyée. Qu’ils sont braves ces ducons qui regardent la télé (« tiens, l’autre jour j’ai regardé l’imitateur, vous savez, le nouveau ») ou ces bouchers monomaniaques qui devraient ne rien faire d’autre de leur journée que de couper du steak (« Je dirais la même chose de mon boucher, qui a pris sa retraite, et que je croise quelquefois, étonnamment taciturne, lui qui savait distiller des petites phrases d’une sagesse liée au découpage de la bavette ou de l’entrecôte »). Philippe, de qui te moques-tu ? est-ce que ça t’amuse seulement ? En fait, ta grand-mère n’avait sans doute pas les mêmes…

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitimeJeu 12 Sep 2013 - 12:32

coline a écrit:
moinonplus a écrit:
Je suis en train de lire son recueil La Première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules. J’adore…Il choisit des petites choses toutes simples auxquelles il donne des descriptions magiques ; il est difficile d’expliquer comment il fait ça ! …
Delerm est à lire à doses homéopathiques qui font un bien fou...Rn abuser peut  menacer d'indigestion ...Je dis cela parce que j'aime bien le lire quelquefois... content
Tu as bien cerné le problème... l'indigestion. Il ne faudrait pas lire plus d'un chapitre à la fois (et encore... une page peut-être ?)

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitimeJeu 12 Sep 2013 - 12:36

colimasson a écrit:
coline a écrit:
moinonplus a écrit:
Je suis en train de lire son recueil La Première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules. J’adore…Il choisit des petites choses toutes simples auxquelles il donne des descriptions magiques ; il est difficile d’expliquer comment il fait ça ! …
Delerm est à lire à doses homéopathiques qui font un bien fou...Rn abuser peut  menacer d'indigestion ...Je dis cela parce que j'aime bien le lire quelquefois... content
Tu as bien cerné le problème... l'indigestion. Il ne faudrait pas lire plus d'un chapitre à la fois (et encore... une page peut-être ?)
Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shéhérazade
Agilité postale
shéhérazade

Messages : 926
Inscription le : 01/11/2009
Age : 35

Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitimeJeu 12 Sep 2013 - 20:48

Ben dis donc Colimasson, le pauvre Philippe Delerm n'a pas réussi à te charmer dentsblanches 
Je l'aime bien moi, lui trouve une couleur particulière, mais peut-être n'est-ce pas le meilleur de ses recueils. La première gorgée de bière est bien meilleure je trouve, ou disons me parle bien plus. Mais bien sûr je n'enchaine pas ses livres, une page de temps en temps met du baume au cœur et j'aime ça.

_________________
"Vous me demandez quel est le supreme bonheur ici bas ? C'est d'écouter la chanson d'une petite fille qui s'éloigne après vous avoir demandé son chemin." Li-tai-Po
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitimeVen 13 Sep 2013 - 14:10

shéhérazade a écrit:
Ben dis donc Colimasson, le pauvre Philippe Delerm n'a pas réussi à te charmer dentsblanches 
Je l'aime bien moi, lui trouve une couleur particulière, mais peut-être n'est-ce pas le meilleur de ses recueils. La première gorgée de bière est bien meilleure je trouve, ou disons me parle bien plus. Mais bien sûr je n'enchaine pas ses livres, une page de temps en temps met du baume au cœur et j'aime ça.
Toi aussi tu sembles malgré tout avoir conscience de l'aspect rapidement écoeurant de ses textes Laughing

C'est drôle, plus j'y pense, et plus je lui trouve des ressemblances avec André Compte-Sponville !

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitimeSam 14 Sep 2013 - 8:06

En commun avec Comte Sponville: le calme, la pondération, deux pieds sur terre, la poursuite d'un bonheur simple qui n'exclue pas la vigilance, une façon de poursuivre son chemin serein malgré l’œil supérieur de certains, content d'apporter humblement  sa pierre..


Dernière édition par topocl le Sam 14 Sep 2013 - 9:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitimeSam 14 Sep 2013 - 8:11

Philippe Delerm est un écrivain, c'est indubitable. Quant aux mérites de sa plume, pour le moment, je vois surtout un amour des mots et de la littérature. Je ne le connais pas encore assez pour le décrire davantage.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitimeMer 18 Sep 2013 - 20:13

topocl a écrit:
En commun avec Comte Sponville: le calme, la pondération, deux pieds sur terre, la poursuite d'un bonheur simple qui n'exclue pas la vigilance, une façon de poursuivre son chemin serein malgré l’œil supérieur de certains, content d'apporter humblement  sa pierre..
Oui, sans doute, je faisais le rapprochement par plaisanterie Wink

Peut-être que j'aimerais et comprendrais sincèrement un jour, y a pas de raison...

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Invité
Invité



Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitimeMer 18 Sep 2013 - 20:32

Ton commentaire m'a amusée Coli, mais je ne peux te répondre sur le fond, n'ayant jamais lu Delerm.

Par contre, peut-être pourrai-je t'éclairer quelque peu sur la phrase "je vais prendre les matchs un par un". D'évidence tu n'es pas fan de foot, sinon tu t'amuserais de voir tous les joueurs, à l'issue d'une rencontre, te  dire avec le plus grand sérieux qu'ils prendront les matchs un par uns.
Les grands, les gros, ceux qui visent le titre de champions de France t'assureront avec le plus grand calme qu'ils ne pensent pas au titre, non non, il faut prendre les matchs un par un, après, oh seulement après, viendra l'heure du bilan.
Les petits, ceux que la relégation en seconde division guette, te déclareront avec componction qu'ils s'accrochent, et qu'ils prendront les choses "match par match"...
Les tennismens, arrivés en huitième de finale d'un grand chelem, t'affirmeront qu'ils ne pensent pas au titre, que le chemin est long et qu'ils le prendront...  match par match.

Je continue ou bien as-tu réalisé combien cette petite phase a effectivement envahi notre espace vital ? Razz


Dernière édition par Armor-Argoat le Mer 18 Sep 2013 - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
unmotbleu
Sage de la littérature
unmotbleu

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 60
Localisation : Normandie Rouen

Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitimeMer 18 Sep 2013 - 20:33

colimasson a écrit:
topocl a écrit:
En commun avec Comte Sponville: le calme, la pondération, deux pieds sur terre, la poursuite d'un bonheur simple qui n'exclue pas la vigilance, une façon de poursuivre son chemin serein malgré l’œil supérieur de certains, content d'apporter humblement  sa pierre..
Oui, sans doute, je faisais le rapprochement par plaisanterie Wink

Peut-être que j'aimerais et comprendrais sincèrement un jour, y a pas de raison...
Oui attends de prendre de l'âge!diablotin 
Delerm fait vibrer la corde de la nostalgie... Tu es bien trop jeune pour jouer cette musique.choeur 

_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitimeVen 20 Sep 2013 - 12:54

Armor-Argoat a écrit:
Ton commentaire m'a amusée Coli, mais je ne peux te répondre sur le fond, n'ayant jamais lu Delerm.

Par contre, peut-être pourrai-je t'éclairer quelque peu sur la phrase "je vais prendre les matchs un par un". D'évidence tu n'es pas fan de foot, sinon tu t'amuserais de voir tous les joueurs, à l'issue d'une rencontre, te  dire avec le plus grand sérieux qu'ils prendront les matchs un par uns.
Les grands, les gros, ceux qui visent le titre de champions de France t'assureront avec le plus grand calme qu'ils ne pensent pas au titre, non non, il faut prendre les matchs un par un, après, oh seulement après, viendra l'heure du bilan.
Les petits, ceux que la relégation en seconde division guette, te déclareront avec componction qu'ils s'accrochent, et qu'ils prendront les choses "match par match"...
Les tennismens, arrivés en huitième de finale d'un grand chelem, t'affirmeront qu'ils ne pensent pas au titre, que le chemin est long et qu'ils le prendront...  match par match.

Je continue ou bien as-tu réalisé combien cette petite phase a effectivement envahi notre espace vital ? Razz
C'est bon, j'ai compris dentsblanches
Et tu m'as démasquée... je ne suis absolument pas fan de foot (encore un point de divergence entre Delerm et moi ? Razz) . Merci pour l'explication.


unmotbleu a écrit:
colimasson a écrit:
topocl a écrit:
En commun avec Comte Sponville: le calme, la pondération, deux pieds sur terre, la poursuite d'un bonheur simple qui n'exclue pas la vigilance, une façon de poursuivre son chemin serein malgré l’œil supérieur de certains, content d'apporter humblement  sa pierre..
Oui, sans doute, je faisais le rapprochement par plaisanterie Wink

Peut-être que j'aimerais et comprendrais sincèrement un jour, y a pas de raison...
Oui attends de prendre de l'âge!diablotin 
Delerm fait vibrer la corde de la nostalgie... Tu es bien trop jeune pour jouer cette musique.choeur 
Et pourtant ! ... quand je pense à tout ce qui me rend déjà nostalgique.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitimeSam 21 Sep 2013 - 7:22

colimasson a écrit:
unmotbleu a écrit:
colimasson a écrit:
topocl a écrit:
En commun avec Comte Sponville: le calme, la pondération, deux pieds sur terre, la poursuite d'un bonheur simple qui n'exclue pas la vigilance, une façon de poursuivre son chemin serein malgré l’œil supérieur de certains, content d'apporter humblement  sa pierre..
Oui, sans doute, je faisais le rapprochement par plaisanterie Wink

Peut-être que j'aimerais et comprendrais sincèrement un jour, y a pas de raison...
Oui attends de prendre de l'âge!diablotin 
Delerm fait vibrer la corde de la nostalgie... Tu es bien trop jeune pour jouer cette musique.choeur 
Et pourtant ! ... quand je pense à tout ce qui me rend déjà nostalgique.
Alors, revenons au style de Delerm. Je ne saurais pas dire si tu as pris le bon livre, coli, mais je n'en ai pas l'impression. Pour ma part, je vais essayer quelques livres pour me faire une idée sur l'écrivain. Si tu es nostalgique, je pense que c'est un atout avec Delerm... Wink À l'impossible, nul n'est tenu cependant...

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitimeSam 21 Sep 2013 - 7:37

Delerm, je le vois comme un acteur qui aime les films d'auteurs, mais qui doit bien vivre. Alors, de temps en temps, il publie un livre d'auteur ( Automn - un régal - La bulle de tiepolo....) et le reste du temps, il touche un large public avec des livres à qui il doit sa notoriété, mais qui sont faciles et que je trouve plutôt ennuyants. Quand j'ai lu Automn, que je considère comme un grand livre et que je lis ensuite La première gorgée ou encore enregistrements pirates, je trouve ça dommage.
Le dernier livre que j'ai lui aussi - Le portique - je l'avais trouvé très réussi !

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitimeLun 21 Oct 2013 - 11:30

J'ai commencé à lire Dickens, barbe à papa. Delerm est bon pour créer des impressions et toucher la littérature avec un regard qui lui est bien propre et particulier. J'imagine qu'Écrire est une enfance reprend un peu le même refrain. En tous les cas, j'apprécie et savoure lentement certaines pages. Il y a des passages que je citerai au moment d'avoir fini ma lecture du livre.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Philippe Delerm - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Philippe Delerm   Philippe Delerm - Page 5 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Philippe Delerm
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Présentation de philippe.caire
» proces philippe fontaine
» Philippe Warnauts gravement blessé à bord du F911
» Philippe De Frantal, Corsaire malouin
» Frégate Aconit (F713)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: