Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   Jeu 28 Aoû 2014 - 14:11



Quatrième de couverture et biographie de l’auteur



D’après la légende, lorsque les trois Polo, Marco, Niccolo et Malteo, revinrent à Venise après un quart de siècle d’absence, ils frappèrent à la porte de la maison familiale et, à la servante qui leur demandait « qui est-ce ? », ils répondirent tranquillement : « Les maîtres », comme s’ils rentraient d’un voyage de quelques jours. Cet épisode évoque à merveille la figure du commerçant vénitien du XIIIe siècle, artisan de la grandeur de la Sérénissime, et cadre fort bien avec ce que nous savons de Marco Polo, négociant, voyageur, dignitaire et envoyé de l’empereur mongol de Chine, mais toujours fidèle aux principes et aux valeurs de la Venise de son temps. Ceux qui ont jusqu’à présent étudié et raconté la vie de Marco Polo ont trop souvent négligé une clé essentielle pour la connaissance et la compréhension du personnage : la « vénétianité » que cet extraordinaire voyageur porta avec lui jusqu’aux confins de l’univers – jusqu’en Chine, mirage inaccessible dont l’Occident rêvait depuis des siècles – et qu’il communiqua à son magistral reportage, le Devisement du monde, ouvrage qui, lu et médité des siècles plus tard par le Génois Christophe Colomb, devait être à l’origine d’une aventure destinée à bouleverser le destin du monde : la découverte de l’Amérique. Cette Vie de Marco Polo, écrite par un grand connaisseur de l’histoire de Venise, met magistralement en scène les contrastes et les analogies entre la civilisation vénitienne et le kaléidoscope des civilisations du vaste monde eurasiatique. L’inlassable curiosité que l’on reconnaît à Marco se retrouve d’un bout à l’autre de la reconstitution d’Alvise Zorzi, menée à un rythme allègre, malgré la méthode rigoureuse avec laquelle sont analysés les textes et les documents du Moyen Age, les ouvrages d’éminents spécialistes ainsi que les versions les plus complètes et les moins connues de la grande fresque brossée par Marco Polo. Ici se découvrent la vie et la personnalité du vrai Marco Polo.

Alvise Zorzi
Né à Venise dans une famille d’antique noblesse, Alvise Zorzi a trouvé chez les siens la passion des études vénitiennes et a suivi, à l’université de Padoue, les leçons des historiens les plus illustres de son pays. Son travail de responsable des programmes culturels de la télévision italienne, entre 1953 et 1961, puis de coordinateur des rapports internationaux dans le domaine de la radio et de la télévision (il est actuellement vice-président de l’Union européenne de Radiodiffusion), ne l’a pas empêché de mener à bien une série de recherches sur certains aspects de l’histoire et de la civilisation vénitiennes. Il a en publié particulier, en 1972, un ouvrage en deux volumes intitulé Venise disparue, qui reste encore aujourd’hui la seule étude systématique et documentée sur les vicissitudes du patrimoine historique et artistique de Venise depuis la chute de la République jusqu’à nos jours ; en 1979 : la République du Lion, Histoire de Venise ; en 1980 : Une cité, une république, un empire ; En 1981, il a dirigé la réalisation du volume collectif Marco Polo, Venise et l’Orient. Alvise Zorzi fait partie du Comité consultatif international pour Venise de l’UNESCO.



---Le livre de Jacob d'Ancôme, La cité de lumière met en doute le trajet terrestre du premier voyage de Marco Polo vers la Chine, je vous livre ici mes recherches plaidant en la faveur du choix fait par les écrits de Zorzi privilégiant la voie terrestre, ce sont des écrits que j'avais effectué pour un autre forum...:
-"Selon Zorzi les Polo se seraient rendus sur le Detroit d'Ormuz et là ne faisant pas confiance à la qualité des bateaux qu'on leur aurait proposés ils auraient fait un detour et pris la voie terrestre jusqu'en Chine, par contre ils auraient emprunté la voie maritime pour leur retour...
Dans le Livre des Merveilles il est indiqué : "car les nefs, “ très mauvaises [...], cousues de fils grossiers ”, ne semblent guère rassurantes"...."

-"---On sait par les archives historiques que lors de leur retour du premier voyage vers la Chine où Nicolo et Mattéo Polo (père et oncle de Marco Polo) ont rencontré l'Empereur de Chine d'origine Mongol, Koubilaï Khan, ce dernier leur avait donné une mission :- Se rendre auprès du Pape en tant qu'Ambassade de l'Empereur de Chine, lui apporter des présents, et lui demander de lui donner un peu d'huile des lampes du Saint Sépulcre se trouvant à Jérusalem, de revenir auprès de Koubilaï Khan accompagnés de 100 hommes d'Eglise et théologiens, pour débattre en terre de Chine sur la véracité de la religion catholique. Afin que si la demonstration était faite publiquement de la primauté de cette religion chrétienne, l'Empereur, son épouse, sa cour, ses soldats et son peuple embrasseraient la religion romaine (ces éléments figurent dans le Livre des Merveilles dicté par Marco Polo), dans le dit Livre Marco Polo fait état de son voyage terrestre en citant des étapes, parle du passage des 3 Polo à Jerusalem pour recueillir de l'huile des lampes du Saint Sépulcre et d'autres éléments...Or sur l'itinéraire maritime de Jacob d'Ancome on voit clairement qu'il n'a pas été fait étape à Jérusalem, donc que la mission de Koubilaï n'a pas été accomplie ce qui est en contradiction avec les écrits du Livre des Merveilles de Marco Polo...
---Pour ce qui est du fait que les 100 hommes d'Eglise et théologiens n'aient pas été réunis pour le voyage avec les Polo j'en parlerai plus loin en m'aidant du livre de Zorzi.... "


j'ai ensuite pas à pas suivi Marco Polo jusqu'en Chine, apposant des photos des lieux visités, c'est une longue quête que je pourrai reprendre ici si quelqu'un était intéréssé....


Dernière édition par I.T.Nayrant le Ven 29 Aoû 2014 - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   Jeu 28 Aoû 2014 - 16:59

J' ai lu dans le temps un livre de Victor Chklovski : Le Voyage de Marco Polo. - Payot

Et aussi une version du voyage par l' auteur lui-meme. Et c' était traduit par T'Sestevens.
C' était un plaisir peu couteux et qu' on doit toujours trouver en Livre de Poche.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   Jeu 28 Aoû 2014 - 17:20

Very Happy En bibliotheque on doit pouvoir trouver l'ouvrage de Zorzi, c'est là que je l'avais emprunté, c'est une lecture tres agreable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   Jeu 28 Aoû 2014 - 18:10

merci encore pour ton commentaire ITN et tes choix !

comment doit-on comprendre le mot " vénétianité" dans ce livre ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   Jeu 28 Aoû 2014 - 22:32

Bédoulène a écrit:


comment doit-on comprendre le mot " vénétianité" dans ce livre ?

la vie et les moeurs d'un citoyen de Venise dentsblanches

L'itinéraire :

Partis de Venise au printemps 1271 dans un convoi de bateaux en direction de la Syrie, Marco Polo, son père Nicolo et son oncle Matteo font escale à Chypre puis se dirigent vers la ville de Saint-Jean d'Acre au Liban actuel.

Le St Jean d'Acre des Croisés possédait 38 églises et abritait une population de 50 000 personnes. Durant des siècles, les ruines de cette ancienne cité sont restées visibles, mais au 18 ème, lors de la reconstruction par l'empire Ottoman, la cité antique a peu a peu disparu sous la nouvelle ville. Lors de la conquête de St Jean d'Acre par les mamelouks, les survivants de l'ordre des croisés ont réussi à s'échapper par la voie maritime et s'installèrent à Chypre.



Dernière édition par I.T.Nayrant le Ven 29 Aoû 2014 - 12:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   Jeu 28 Aoû 2014 - 23:12

I.T.Nayrant a écrit:

j'ai ensuite pas à pas suivi Marco Polo jusqu'en Chine, apposant des photos des lieux visités, c'est une longue quête que je pourrai reprendre ici si quelqu'un était intéréssé....

C'est dangereux de faire de telles propositions ici, I.T.Nayrant. Very Happy Si tu as le temps et l'envie, bien sûr que ça serait intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   Jeu 28 Aoû 2014 - 23:55

Armor-Argoat a écrit:
I.T.Nayrant a écrit:

j'ai ensuite pas à pas suivi Marco Polo jusqu'en Chine, apposant des photos des lieux visités, c'est une longue quête que je pourrai reprendre ici si quelqu'un était intéréssé....

C'est dangereux de faire de telles propositions ici, I.T.Nayrant. Very Happy Si tu as le temps et l'envie, bien sûr que ça serait intéressant !

Very Happy Alors enfilez vos bottes, prenez votre barda et suivez moi :

En 1269 les frères Polo, Nicolo et Matteo à leur retour de Chine avec pour mission de rapporter au Pape les demandes de Koubilaï Empereur de Chine, trouvèrent la chrétienté sans Pape, et cela dura deux années sans que le Saint-Siège ne trouve de remplaçant. Ils reprirent donc le chemin vers la Chine avec Marco Polo en 1271 sans avoir rempli leur mission. Et c’est à Saint-Jean d’Acre que tous trois rencontrèrent le légat du Pape Tedaldo Visconti qui tenu informé des désirs de Koubilaï leur donna l’autorisation de se rendre à Jerusalem pour y recueillir l’huile des lampes du Saint Sépulcre. Ce qu’ils firent et revinrent à Saint Jean d’Acre où Tedaldo Visconti leur remit une lettre pour l’Empereur de Chine expliquant la vacance pontificale.
Ils se dirigèrent ensuite vers Laïas une ville de Cilicie, terminus des routes caravanières provenant d’Iran, de l’Asie centrale et de la Chine…
Au cours des siècles à l’exception de quelques ruines la ville de l’antique Laïas a été quasiment rasée et sa mémoire en était disparue jusqu’à ce qu’un orientaliste français Victor Langlois ne la retrouve sous le nom de Yumurtalik, ville de la Turquie actuelle (source wikipédia : Voir Victor Langlois, Voyage dans la Cilicie et dans les montagnes du Taurus : exécuté pendant les années 1851-1853., B. Duprat, 1861)

Laïas actuelle Yumurtalik point de départ de l'expédition terrestre de Marco Polo:


Arrivés à Laïas les Polo apprirent l’élection d’un nouveau Pape sous le nom de Grégoire X, ce nouveau Pape n’était autre que Tedaldo Visconti. Ce dernier les fit joindre à Laïas et leur demanda de revenir à Saint-Jean d’Acre. Les intérêts du Pape rejoignaient ceux des croisés car une alliance de ces derniers avec les Chinois leur aurait permis de vaincre les musulmans. Le Pape fit déchirer la première lettre et en rédigea une autre où il demanda une alliance antimusulmane pour la défense du royaume « d’outre-mer » et la protection des Lieux Saints. Par contre il ne pouvait réunir les « cent sages de la loi chrétienne » et chargea deux dominicains qu’il accrédita comme légats pontificaux avec pour charge d’ordonner des prêtres….
Les Polo et les deux moines retournèrent à Laïas, mais des combats violents dans la région firent peur aux deux moines et ceux-ci prirent la fuite sur une galère templière. C’en était fini avec l’espoir d’évangéliser la Chine….


Dernière édition par I.T.Nayrant le Ven 29 Aoû 2014 - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   Ven 29 Aoû 2014 - 9:40

Je suis également très intéressée par ce voyage. J'ai eu la chance de visiter Saint Jean d'Acre il y a quelques années et la vieille ville garde encore tout son charme. Je n'aurais pas été très étonnée d'y croiser des chevaliers en armure et des ottomans à sabre ! Il faudrait que je fouille pour retrouver quelques photos...
(Je suis très étonnée qu'elle soit située au Liban en 1271, je ne pensais pas que ce pays existait déjà...).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
titete
Envolée postale


Messages : 136
Inscription le : 04/07/2012

MessageSujet: Re: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   Ven 29 Aoû 2014 - 9:56

shanidar a écrit:
(Je suis très étonnée qu'elle soit située au Liban en 1271, je ne pensais pas que ce pays existait déjà...).
Je ne pense pas que le Liban existait en tant que tel. D'une récente recherche dans des dictionnaires encyclopédiques, ça m'est paru un peu compliqué. Entre les phéniciens qui peuplaient la côte, puis les chrétiens sur le mont Liban, les dominations perses, arabes, ottomanes, le protectorat français, je ne crois pas que le pays est été indépendant avant la seconde guerre mondiale et j'avais retenu (interprétation purement personnelle des textes lus) qu'on pouvait parler d'une sorte d'unité autour d'un état/nation qu'à partir du 19ème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   Ven 29 Aoû 2014 - 10:00

titete a écrit:
shanidar a écrit:
(Je suis très étonnée qu'elle soit située au Liban en 1271, je ne pensais pas que ce pays existait déjà...).
Je ne pense pas que le Liban existait en tant que tel. D'une récente recherche dans des dictionnaires encyclopédiques, ça m'est paru un peu compliqué. Entre les phéniciens qui peuplaient la côte, puis les chrétiens sur le mont Liban, les dominations perses, arabes, ottomanes, le protectorat français, je ne crois pas que le pays est été indépendant avant la seconde guerre mondiale et j'avais retenu (interprétation purement personnelle des textes lus) qu'on pouvait parler d'une sorte d'unité autour d'un état/nation qu'à partir du 19ème siècle.

ah merci titete, cela confirme ce que j'imaginais.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   Ven 29 Aoû 2014 - 10:11

Merci d'avoir ouvert cette mini polemique Very Happy (preuve que cette rubrique est lue Laughing ) oui le Liban n'existait pas à l'époque des Polo, sa creation est une des consequence de la guerre de 14-18 et de la fin de l'Empire Ottoman qui avait été l'allié de l'Allemagne. Mais il fallait bien situer Saint Jean d'Acre pour la clarté du récit, je pense que tout le monde ne doit pas avoir votre erudition aussi j'ai ajouté le mot "actuel" pour rester dans la rigueur historique et geographique...Les frontieres changent souvent depuis l'eclatement de la pangée et ce qui est vrai aujourd'hui ne le sera peut être plus demain...
Oui pour des photos de Saint Jean d'Acre cheers
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dès lors les Polo se mirent en route vers la Chine, ils se rendirent à Césarée en Turquie à l'entrée de la Cappadoce, à cette époque là le caravanserail du Sultan Han accueillait aux portes de la ville les caravanes de marchands, il y a de fortes raisons de penser qu'ils y aient séjourné et commercé :

Intérieur d'un caravansérail (transformé en restaurant) :

Césarée est le nom ancien de la ville, son nom actuel est Kayseri, il s'agit d'une ville moderne avec buildings et aéroport, dans la ville existe toujours un batiment attribué à la tribu turque des Seldjoukides qui dominaient la région à l'époque de Marco Polo, et ce bâtiment existait :


Dernière édition par I.T.Nayrant le Ven 29 Aoû 2014 - 12:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
shanidar
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   Ven 29 Aoû 2014 - 10:16

(alors il faudrait dire Israël car Accra est situé en Israël aujourd'hui, même si la ville ancienne entourée de murailles est une enclave musulmane)(c'est toujours aussi compliqué finalement)

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   Ven 29 Aoû 2014 - 10:26

shanidar a écrit:
(alors il faudrait dire Israël car Accra est situé en Israël aujourd'hui, même si la ville ancienne entourée de murailles est une enclave musulmane)(c'est toujours aussi compliqué finalement)

Laughing Laughing Laughing  je crois qu'il vaut mieux que les Polo aient quitté la region, ils sont dans l'actuelle Turquie maintenant...A mon avis il vaut mieux ne pas trop se focaliser sur le nom des pays car lorsqu'ils aborderont l'ancienne union sovietique on n'aura pas fini de se casser la tête pour remettre les choses dans l'ordre, de fait mes recherches se sont plutôt portées sur le nom des villes traversées...
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
bien qu'il n'y soit pas passé la ville de Konya n'est située qu'à 280 Kms de Kayseri (Césarée), Konya est la ville sainte de Turquie, une des plus importantes de l'Islam. C'est aussi le berceau des derviches tourneurs

je me souviens avoir parcouru la route partant de la côte méditerranéenne en direction de Konya, après avoir effectué une montée progressive vers le plateau anatolien, cette route passe de vastes étendues de forêts de sapins pour arriver sur un plateau quasi desertique pendant des kilomètres et des kilomètres. Arrivé dans une ville nommée Guneysinir à l'heure du repas tous les restaurants étaient fermés du fait du ramadan, par chance un cafetier à qui je demandais un café et qui ne pouvait me le servir du fait de sa religion m'invita dans une des pièces de son propre appartement à l'abri des regards de ses concitoyens et là il me servit un en-cas avec un bon café à la turc bien costaud, je me souviendrais toujours de la gentillesse de ces personnes, l'hospitalité et l'accueil est de partout, quelle que soit la religion et les iconoclastes auront beau tenter de tout briser je suis persuadé que l'humanité vaincra des épreuves....

Le plateau anatolien à Guneysinir :


Dernière édition par I.T.Nayrant le Ven 29 Aoû 2014 - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   Ven 29 Aoû 2014 - 11:37

je suis aussi les traces de pas ...................

je vais peut-être même rencontrer des connaissances dans "l'ancienne union soviétique" dentsblanches

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
avatar

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 71
Localisation : là haut, vers Aix...

MessageSujet: Re: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   Ven 29 Aoû 2014 - 12:16

Bédoulène a écrit:
je suis aussi les traces de pas ...................

je vais peut-être même rencontrer des connaissances dans "l'ancienne union soviétique" dentsblanches
Tu sais pour moi l'amitié n'a pas de frontière, suffisement de monde s'empresse d'en mettre, ainsi (juste une à parte) à Cuba mon plus proche voisin était policier, il ne m'a pas parlé jusqu'à ce qu'il ait eu sa retraite un an après mon arrivée dans l'île, tout cela parce qu'un  policier ou militaire n'a pas le droit d'avoir de relation avec cette espèce bizarre qu'est un non citoyen Very Happy

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Selon le Livre des Merveilles l'étape suivante a du être la ville de Sivas en Turquie actuelle, où la construction de la Gök Medrese (ou Madrasa Bleue) avait commencé en 1271, il est possible que Marco Polo y ait prété attention :

détails du portail:

---------------------------------------------------------------------------------------------------------
j'ai eu un faible pour cet en-tête le jour où j'ai découvert ce forum :"Un forum pour parler de ses lectures, partager ses découvertes et découvrir de nouveaux horizons ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vie de Marco Polo d'Alvise Zorzi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Suivi du porte-conteneurs CMA CGM MARCO POLO
» Marco Polo.....et 1 de +
» Marco Masini
» Tout nouveau tout beau (Marco)
» Claude Leroy et "Leroy dit Polo" ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Histoire-
Sauter vers: