Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 LC Kôbô Abé : L'homme-boîte

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte EmptyDim 31 Aoû 2014 - 12:45

Dans le cadre de la Lecture Commune Japon nous sommes plusieurs à avoir envie de découvrir L'homme-boîte de Kôbô Abé.

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Koboab10

Les participants :

pia
Aeriale
Ariane
Allumette
shanidar

On démarre quand vous voulez (à partir de minuit) !!

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Allumette
Main aguerrie


Messages : 558
Inscription le : 31/12/2007
Age : 43

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte EmptyDim 31 Aoû 2014 - 14:15

coucou shanidar content

je suis prête !

_________________
Au revoir bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte EmptyDim 31 Aoû 2014 - 14:52

Je suis prête aussi.
Ou plutôt je l'ai déjà commencé toute seule, mais juste un petit peu. honte
Revenir en haut Aller en bas
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte EmptyDim 31 Aoû 2014 - 15:21

Oh Ariane! surpris Razz

Moi aussi, je commence dès...minuit!


_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Allumette
Main aguerrie


Messages : 558
Inscription le : 31/12/2007
Age : 43

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte EmptyDim 31 Aoû 2014 - 15:30

Ariane SHOYUSKI a écrit:
Je suis prête aussi.
Ou plutôt je l'ai déjà commencé toute seule, mais juste un petit peu. honte

heu....

_________________
Au revoir bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte EmptyDim 31 Aoû 2014 - 15:53

Ariane SHOYUSKI a écrit:
Je suis prête aussi.
Ou plutôt je l'ai déjà commencé toute seule, mais juste un petit peu. honte

Ro la vilaine!!!

(On te pardonne pour cette fois, mais gare à toi diablotin)

De mon côté, je suis parée! J'ai le livre depuis un moment, ert je suis juste entre deux lectures vu que je reprends mes LC avec mon groupe d'amies en fin de semaine. D'ici là, je peux caser Kôbô Abé

sourire
Revenir en haut Aller en bas
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte EmptyDim 31 Aoû 2014 - 20:23

J'ai déjà lu ce livre mais je vais suivre vos échanges content

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
http://colimasson.over-blog.com/#
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte EmptyLun 1 Sep 2014 - 0:47

Comme Shanidar a ouvert la page spéciale LC Kôbô Abé, je remets la présentation de l'auteur ici à nouveau. (désolée pour la mauvaise traduction)

C'est la présentation par l'auteur à la couverture de la première édition :
Citation :
"L'odeur d'hérétiques flotte dans la grande ville. On cherche l'occasion de libre participation et rêve d'obtenir une éternelle carte d'absence. Du coup certains essaient parfois d'entrer dans une boîte en carton. Une fois dedans, on ne peut plus être personne. Mais quand on n'est plus personne, on peut donc être n'importe qui. Au moment où on a obtenu une carte d'absence, on perd automatiquement sa carte de présence (d'identité). C'est un rêve d'anonymat. Pourrons-nous supporter un tel rêve ?"

La recommandation par Jun Ishikawa (4e de la couverture) :
Citation :
"Même si l'humanité vaut mieux disparaître de la Terre, ne pouvons-nous pas trouver une autre façon de vivre avant cela ? Kobo Abé nous a proposé une idée dans sa nouvelle oeuvre "l'homme-boîte". Si on fabrique une pupe (chrysalide ?) en boîte et y entre, on pourra désormais recommencer la vie comme un autre être vivant. Alors comment va cet être vivant ? Le déroulement est bien rempli dans ce volume".
Revenir en haut Aller en bas
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte EmptyLun 1 Sep 2014 - 0:53

Un peu d'extrait d'une petite brochure dans le livre

Notre époque s'interroge sur notre appartenance ultime.

(Je suis désolée pour ma mauvaise traduction)
Citation :
"Alors que la structure de village rural nous force lui appartenir, l'histoire de l'humanité a plutôt pris une direction pour adoucir cette appartenance. Mais nous avons encore la nation comme ultime appartenance. Et on ne peut pas facilement la dépasser. Les lois et les morales restent tous dans cette appartenance. Cependant à présent certains ont commencé à douter cette ultime appartenance à la nation. Si on réfléchit vraiment sur l'appartenance, l'être humain ne pourra plus appartenir qu'à soi-même. C'est la motivation de mon écriture. Surtout dans "l'homme-boîte", j'ai essayé d'atteindre à l'extrémité de cette question.

Par exemple à l'affaire de Tel Aviv à l'année dernière (1972, Lod Airport massacre par Red Army japonais), comme ils étaient les êtres anti-national qui ont refusé d'appartenir au Japon, le gouvernement japonais, qui aurait pu ne pas les mettre en question, a exprimé son regret et payé l'indemnité. C'est-à-dire, même si certains refusent l'appartenance, la nation veut exprimer la légitimité de leur appartenance pour l'intérieur et pour l'extérieur.

Également à la recherche sur l'ïle Lubang, en un mot, le gouvernement le cherche désespérément car il veut prouver clairement son appartenance (l'affaire d'un soldat japonais trouvé en 1972 dans la forêt des Philippines 27 ans après la fin de la seconde guerre).

La nation répète sans cesse que non-appartenance est mauvaise. Il persiste à le répéter jusqu'à ce que les gens ont peur de sortir de cette appartenance même pendant leur sommeil. Mais notre époque a commencé à douter, comme une nécessité historique, comment devenir si on refuse cette ultime appartenance. Il n'y a aucune légitimité (orthodoxie) qui n'a pas péri dans l'histoire".
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte EmptyLun 1 Sep 2014 - 19:11

C'est très étonnant.

Au début j'ai eu l'impression d'être en train de lire un mode d'emploi de chez Ikea pour construire un meuble ou comment bien choisir sa boîte, la customiser, la rendre accueillante et à sa propre image. Je ne sais pas s'il faut en rire ou s'inquiéter.

La seconde étape (qui tombe sous le sens d'une certaine logique) est de savoir qui peut devenir un homme-boîte (avec en sous-texte l'idée que ces hommes qui ont renoncé au monde existent depuis suffisamment longtemps pour que leurs modes de vie soient acceptés par l'ensemble de la société). Réponse : n'importe qui. Il n'y a pas de prédestination... Le narrateur, toi, moi, peuvent devenir des hommes-boîtes (je ne sais pas en revanche s'il existe des femmes-boîtes, pour l'instant). Inquiétant.

Autre élément, les personnages n'ont pas de noms. Ils s'appellent A. ou se définissent par leur profession : policier, vagabond...

Voilà pour l'instant. Encore une fois c'est étonnant parce que je ne sais pas si c'est drôle ou terrible ou les deux à la fois... En tout cas c'est très plaisant à lire !

A suivre...

P.S. : D'où vient la citation que tu donnes Ariane ?

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Allumette
Main aguerrie


Messages : 558
Inscription le : 31/12/2007
Age : 43

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte EmptyLun 1 Sep 2014 - 19:34

Shanidar,

Je partage ton commentaire : lecture plaisante mais le "monde" dans lequel on entre est plus que surprenant.
J'ai la sensation que devient homme-boîte l'homme qui souhaite s'isoler du monde.
En tout cas, l'homme boite doit tout prévoir puisqu'il est amené à rester dans sa boite, comme dans une maison.
A suivre...

_________________
Au revoir bonjour
Revenir en haut Aller en bas
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte EmptyLun 1 Sep 2014 - 21:58

Je trouve drôle que cela commence par une rafle de « clochards », sans abri. Il y a surement un lien. Cela me fait penser aux dispositions que les gouvernements prennent pour les chasser et déplacer le « problème » ailleurs. Leur refus de les voir. De voir la misère qui pourrait les ramener à ce qui pourrait leur arriver.

Cette confection de boite est comme une entrée en matière. Comme une préparation à l’entrée dans un monde dans lequel on veut s’enfermer pour se protéger. Comme la tactique du regard malveillant, parce qu’on est fragile dans une boite.
Cette préparation de boite n’est qu’un prétexte à quelque chose de plus grave. On a besoin de cette boite pour s’isoler, pour se couper du monde et être avoir soi-même.

Un homme boite ne se remarque pas « puisqu’ il est comme une ordure » , mais il saute aux yeux naturellement avec sa boite sur la tête. Comme les gens qui ne veulent pas être vu, peuvent être remarqué par leur attitude qui devient étrange.

Je reviens sur le lien entre les sans-abri et les hommes-boite. La boite gêne, elle est la manifestation de la marginalité ? Comme le « clochard » dont on veut se débarrasser. Que l’on chasse. Que l’on pourrait devenir si on décidait de laisser tomber tous nos devoirs sociaux. Ça nous fait peur, mais en même temps on voudrait ne plus avoir à jouer ce rôle social et se rouler dans notre boite.

J'en suis là de mes reflexions. A suivre....

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte EmptyLun 1 Sep 2014 - 23:42

J'adore le chapitre "un exemple : le cas de A". Je crois que ce chapitre est déjà bien réussi comme une nouvelle (ou un conte ?)

C'est vrai que l'explication de fabriquer la boîte ressemble légèrement à l'invitation pour devenir un homme-boîte. "En fabriquant comme ceci, vous pourrez aussi facilement devenir un homme-boîte dès le lendemain !"

Oui, le clochard me paraît très proche de l'homme-boîte. Mais on devient souvent involontairement le clochard. Pourtant on choisit (volontiers ?) de devenir l'homme-boîte, non ? Les clochards sont souvent des gens abandonnés par la société. Mais par contre, c'est les hommes-boîtes qui ont abandonné notre société ou renoncé à être humain ???

Quand on en a marre d'aller travailler au bureau chaque jour, si on n'a pas d'argent pour partir voyager ailleurs, on pourra peut-être devenir un homme-boîte, non ? Surtout lundi matin quand on ne peut pas facilement se lever ?

Les femmes-boîtes seraient peu nombreuses comme les clochardes sont beaucoup moins nombreuses que les clochards ?
Mais pourquoi les clochardes sont moins nombreuses ? Car la société vient sauver les femmes plus que les hommes ? Ou bien parce que les hommes supportent la saleté plus que les femmes ? Ou bien encore parce que les clochardes pourront-elles facilement être victimes de la violence ?
Dans ce cas, l'envie de devenir homme-boîte séduit-il plus fort les homme que les femmes ?

Pour Shanidar :
Le livre de l'homme-boîte était dans une boîte marron en première édition au Japon. Et il y a cette présentation par l'auteur sur la boîte.
Les phrases de Jun Ishikawa aussi. Puis on trouve une petite brochure de 4 pages insérée dans le livre.


Dernière édition par Ariane SHOYUSKI le Mar 2 Sep 2014 - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte EmptyMar 2 Sep 2014 - 6:18

Ariane SHOYUSKI a écrit:

C'est vrai que l'explication de fabriquer la boîte ressemble légèrement à l'invitation pour devenir un homme-boîte. "En fabriquant comme ceci, vous pourrez aussi facilement devenir un homme-boîte dès le lendemain !"

Oui, le clochard me paraît très proche de l'homme-boîte. Mais on devient souvent involontairement le clochard. Pourtant on choisit (volontiers ?) de devenir l'homme-boîte, non ? Les clochards sont souvent des gens abandonnés par la société. Mais par contre, c'est les hommes-boîtes qui ont abandonné notre société ou renoncé à être humain ???

Quand on en a marre d'aller travailler au bureau chaque jour, si on n'a pas d'argent pour partir voyager ailleurs, on pourra peut-être devenir un homme-boîte, non ? Surtout lundi matin quand on ne peut pas facilement se lever ?




Oui il y a un côté très organisé comme tu dis, une sorte de notice d'emploi pour devenir l'homme boite. Et les clochard ont souvent une raison qui les a poussé à devenir "clochard", sans abri, pas de travail, des charges qui ne peuvent plus être payés etc, des problêmes psychiques...Mais il y a un renoncement parfois, le moment où l'homme bascule et ne veut plus se battre ou ne peut plus se battre. Et où il se roule dans sa propre fange, où il laisse tomber tous les codes qui font que la société l'accepte. Peut-être que c'est ce moment que Kôbô Abé décrit? L'homme-boîte deviendra lui aussi sale et ne pourra plus subvenir à ses besoins.
Parfois le lundi, je suis une femme boite! Laughing Et pas seulement le lundi. A certains moments de la journée, mais je ne basculerai pas jusqu'à devenir une femme qui ne veut pas être vue et qui se marginalise. Ce que je veux dire par marginalité, qui sort de ce que la société lui demande d'être. Des êtres qui sortent pas de "la masse" des gens qui se ressemblent tous? Il fait un jeu entre être dans "la masse" et ne pas être remarqué et ces hommes qui sortent de "la masse" et que l'on ne veut pas voir? Que d'interrogations? Ce n'est pas une lecture anodine.

Deuxième petit texte d’introduction. Tombé en marchant, ignoré de 100 000 personnes.

Kôbô Abé semble faire une différence entre le mendiant et le vagabond. L’homme boite diffère du mendiant. Le mendiant a une place dans la société, l’homme boite n’en a pas, il est inexistant. On veut son exécution, on veut le voir disparaitre , peut-être comme le vagabond. Mais comment pourrait-il disparaitre puisqu’il n’est pas ? Comme il n’est pas et ne veut pas être, il veut cacher les notes qu’il prend, ces notes qui font de lui un être qui est. Il est prêt à les sacrifier pour qu’on ne les trouve pas, ce qui ferait de lui un être existant.

Il y a comme un jeu, Entre lui et l’homme qui veut tuer l’homme boite parce qu’il veut le devenir mais a peur de le devenir. Il a voulu tuer l’homme boite et est devenu un homme boite. Et d’autre ont la même aspiration. Il est le tueur et l’ homme boite.

Drôle qu’il fasse le lien entre A qui est photographe et doit donc ne pas être vu pour photographier et l’homme boite qu’il est qui n’est pas vu. Comme ce vagabond qui n’a pas été vu au moment de sa mort.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte EmptyMar 2 Sep 2014 - 7:11

-L'homme boite-

Oui, Impression bizarre, tout est expliqué au millimètre, on connait tous les détails du quotidien, Kôbô Abé colle au réel le plus incongru et on ne sait pourtant pas où tout cela nous mène. (Je n'ai lu qu'une cinquantaine de pages) Y'a t'il un lien entre ces hommes boites qui disparaissent ou se retrouvent sous un pont à vendre leur boite vide? A voir mais derrière la parabole du mal être et du refus du monde, beaucoup de cynisme et une langue crue qui contraste avec le fond.

Pia a écrit:
Cette confection de boite est comme une entrée en matière. Comme une préparation à l’entrée dans un monde dans lequel on veut s’enfermer pour se protéger. Comme la tactique du regard malveillant, parce qu’on est fragile dans une boite.Cette préparation de boite n’est qu’un prétexte à quelque chose de plus grave. On a besoin de cette boite pour s’isoler, pour se couper du monde et être avoir soi-même.

Ce que ce tu dis, Pia, résume bien l'idée du livre et celle que l'auteur développe dans les premiers chapitres, ce besoin d'enfermement, de se détacher du réel tout en gardant un oeil attentif, à la différence des clochards, ce lâcher prise et les réactions qu'elle entraîne. L'idée est intrigante et même passionnante, mais je ne suis pas certaine que la façon dont Kôbô Obé la développe me tienne en haleine sur la longueur. Je trouve son style trop tortueux, limite pesant et je crains de me lasser. Enfin, à voir mais je suis partagée: curieuse sur le fond mais découragée par la forme..

A suivre.

PS: Je n'en suis pas aussi loin que vous mais vos remarques m'intéressent à vrai dire presque plus que sa prose rire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Kôbô Abé : L'homme-boîte
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» les objets nécessaires à l'homme....et dans la vraie vie
» Les 10 animaux les plus dangereux pour l'homme
» Actualités judiciaires des droits de l'homme en Ukraine
» L'arrestation de "l'homme le plus recherché d'Europe" devrait poser des questions et exiger une réflexion...
» GENDARMERIE/DROITS DE L'HOMME/LIBERTE DE LA PRESSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: