Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 LC Kôbô Abé : L'homme-boîte

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Sep 2014 - 20:44

Géniales vos contributions ! Very Happy
Voilà qui me rappelle un livre lu il y a environ deux-trois ans... j'avais été charmée par le style austère et déshumanisé, qui convient très bien au propos. Mais finalement, j'étais restée sur ma faim, une impression trop simpliste... j'attends la suite de vos impressions avant de développer peut-être.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Sep 2014 - 22:01

Aeriale a écrit:


L'idée est intrigante et même passionnante, mais je ne suis pas certaine que la façon dont Kôbô Obé la développe me tienne en haleine sur la longueur. Je trouve son style trop tortueux, limite pesant et je crains de me lasser. Enfin, à voir mais je suis partagée: curieuse sur le fond mais découragée par la forme..


colimasson a écrit:
Géniales vos contributions ! Very Happy
Mais finalement, j'étais restée sur ma faim,

Et bien continuons tous à contribuer génialement!!! content

J'ai presque fini. Je ne sais pas Encore si je vais rester sur ma faim ou pas. Il pose des questions, et nous emmène à chaque fois autre part. je n’attends peut-être pas de réponses claires, qu’on ne peut pas toujours avoir, mais un approfondissement ? Je ne sais pas.  je suis déroutée.

Une femme arrive. Et un docteur. C’est comme si le fait d’être un homme boite se transmettait d’homme à homme. Il se demande toujours si elle le trahit et je me suis demandée si la trahison ne consistait à l’amener à sortir de sa boite et le faire participer à nouveau à la société. L’obliger à ne plus voir mais à être vu. Mais est-ce que ces deux personnages ne sont pas des œuvres de son imagination, une sorte de monologue intérieur et une mise en scène qui l’emmènerait à sortir de sa boite. Et quel personnage est-il ? Le docteur ? Le photographe ? Il y a toujours ce jeu.

Cela prend un tour plus angoissant dans un jeu entre ces 3 personnages. Le docteur veut être celui qui regarde. Est-ce que le docteur lui impose ce rapprochement avec la femme pour faire s’abattre la barrière qu’il a mise entre lui et la société ? Le fait de voir cette femme accepter son humiliation sans vraiment réagir, avec indifférence est glaçant. Elle accepte tout sans broncher. Ils parlent d’elle comme si elle n’était pas là.  

Un moment il fait un lien entre la maison et la boite. La maison dans laquelle personne ne peut être vu. Les rideaux que l’on écarte pour regarder dehors avec un regard qui peut sembler malveillant, protecteur. Mais la vision est restreinte, comme dans la boite.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allumette
Main aguerrie


Messages : 558
Inscription le : 31/12/2007
Age : 43

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Sep 2014 - 22:09

Pia, je vois que tu continues avec plus d'enthousiame que moi !
De mon côté, ce soir, la suite de la lecture est beaucoup plus difficile et les explications du "héros" me semblent de plus en plus décalées intense reflexion et comme si, par moment, je lisais un livre dans le désordre scratch
Il semble pourtant se dessiner une histoire avec un médecin et une infirmière. Y aura-t-il révélation d'une histoire indiscible, que personne ne voulait connaître, avoir vu ?
En tout cas, j'espère que ma curiosité l'emportera sur le coté original devenu exaspérant du style de l'auteur.

_________________
Au revoir bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitimeMar 2 Sep 2014 - 23:41

Pour Pia.
Ton analyse me semble très juste et très intéressante ! Bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Sep 2014 - 9:49

Allumette a écrit:
Pia, je vois que tu continues avec plus d'enthousiame que moi !
De mon côté, ce soir, la suite de la lecture est beaucoup plus difficile et les explications du "héros" me semblent de plus en plus décalées intense reflexion et comme si, par moment, je lisais un livre dans le désordre scratch


Il y a certains aspects qui me décontenancent aussi.... Mais d´autres qui me plaisent, comme certaines questions qu´il pose. Après parfois il y a des histoires dans l'histoire, que je trouve intéressantes, mais qui n'évoquent rien de connu pour moi.  Il y a un côté décalé qui se fait jour avec l'histoire de l'infirmière et du docteur. Et je ne sais pas encore où il veut en venir...

Ariane SHOYUSKI a écrit:
Pour Pia.
Ton analyse me semble très juste et très intéressante ! Bravo !

Oh ben merci Ariane! sourire

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Sep 2014 - 11:26

pia a écrit:
Je trouve drôle que cela commence par une rafle de « clochards », sans abri. Il y a surement un lien. Cela me fait penser aux dispositions que les gouvernements prennent pour les chasser et déplacer le « problème » ailleurs. Leur refus de les voir. De voir la misère qui pourrait les ramener à ce qui pourrait leur arriver.

a) Je rebondis juste sur cette réflexion de pia (parce que je n'ai pas encore lu le reste... mais ça va venir) :

Ce qui est troublant c'est que la police rafle les vagabonds pour les protéger d'un curieux tueur, le criminel n°109, qui tue des clochards. Il n'est ensuite plus trop question de ce criminel, sauf dans l'esprit du lecteur qui quand il découvre A. se demande (puisqu'il utilise un fusil à pompe contre un homme-boîte) s'il ne s'agit pas du criminel, puis intervient le docteur qui lui aussi utilise un fusil contre le narrateur mais qui ne semble pas être A. , ni le criminel n°109 (car il est médecin). Tout cela me fait penser aux jeux de construction des enfants où l'on met un cube dans un autre.

Ariane, ta fille joue-t-elle avec des jeux japonais comme celui-ci (ou cet objet n'existe pas chez vous) ?

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Jeux10

b) merci Ariane pour ta réponse concernant le livret additionnel que nous n'avons pas en français (si je comprends bien) et qui fait du coup penser à la structure même du récit que nous tenons dans nos mains, censé être écrit par un homme-boîte sur du papier de fortune, avec des bics ou des crayons et agrémenté de notes et d'addition de papier. Les notes prennent donc la forme du livre que le lecteur a entre les mains...

c) Depuis hier je me torture la tête en cherchant dans quel livre le regard porté et qu'on vous porte est si important et c'est en lisant le rapprochement fait par Ariane entre Abé et Robbe-Grillet que j'ai trouvé ! Il s'agit de La jalousie de Robbe-Grillet (le livre parlant du sentiment mais aussi de cette petite fenêtre appelée en français jalousie et qui sert à observer les gens sans qu'ils puissent nous voir, exactement comme un homme-boîte) ! Ouf !

Bon je vais poursuivre la lecture de vos interventions !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitimeMer 3 Sep 2014 - 21:16

shanidar a écrit:


a) Je rebondis juste sur cette réflexion de pia (parce que je n'ai pas encore lu le reste... mais ça va venir) :

Ce qui est troublant c'est que la police rafle les vagabonds pour les protéger d'un curieux tueur, le criminel n°109, qui tue des clochards. Il n'est ensuite plus trop question de ce criminel, sauf dans l'esprit du lecteur qui quand il découvre A. se demande (puisqu'il utilise un fusil à pompe contre un homme-boîte) s'il ne s'agit pas du criminel, puis intervient le docteur qui lui aussi utilise un fusil contre le narrateur mais qui ne semble pas être A. , ni le criminel n°109 (car il est médecin). Tout cela me fait penser aux jeux de construction des enfants où l'on met un cube dans un autre.


Tiens tu as peut-être mis le doigts sur un aspect des choses que je n'avais pas pigé. Comme ça, la boucle pourrait être bouclée. Enfin une boucle pourrait être bouclée... intense reflexion

J'ai fini! ça n'a pas été facile de le commenter! :3

Mon commentaire ici


_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Sep 2014 - 21:05

je lis vos commentaires très intéressants, intrigants aussi et très fouillés !


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Sep 2014 - 22:29

Oui. Ma fille a un jeu des boîtes comme celui-ci. C'est joli cette photo. Je suppose que ce genre de jouet existe aussi au Japon.

Grâce à Shanidar, j'ai commencé à lier le narrateur et A. Je croyais jusqu'à maintenant "le cas de A" est un semple exemple. Mais comme le narrateur est blessé à l'épaule, l'homme-boîte qui est parti de la fenêtre de l'appartement d'A devrait aussi blessé à l'épaule, non ?
Le narrateur a-t-il fabriqué l'histoire d'A à partir de sa propre expérience ?

C'est vrai que le moyen le plus facile de faire sortir un mâle de son cocon doit être de mettre une femelle juste à côté.
L'histoire de l'infirmière nue est trop banale et facile même si c'est pour développer la réflexion sur la relation de "regarder/être vu" ?

Comme l'homme-boîte est une existence purement "observer-regarder" et qu'il refuse normalement toute sorte de relations humaines, alors que la fonction principale des "romans" est en général de raconter des histoires sur les relations humaines, c'est là la difficulté de raconter une histoire sur l'homme-boîte.
Du coup l'auteur était obligé de commencer l'histoire de l'homme-boîte au moment où il a recommencé à nouer une relation humaine et où il devrait enfin sortir de la boîte.
Mais j'espère que ça ne tournera pas comme l'histoire d'un simple ménage à trois.

Le narrateur n'est-il pas par hasard un ancien copain de ce médecin ou son fils ? Est-ce pour cela que le médecin et l'infirmière veulent le faire revenir à la vie normale ? Pourtant dans ce cas, le médecin ne pourrait pas tirer le fusil sur lui....

Ou bien le faux homme-boîte n'est peut-être pas le médecin. C'est le narrateur qui le croit. Mais on ne voit jamais dedans.
Il y aurait un troisième homme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Sep 2014 - 23:14

Pour Shanidar,
Oui, c'est aussi possible que l'épisode de l'infirmière nue soit faite sous l'influence de Robbe-Grillet ???

Et je pense aussi le film "Rashômon" d'Akira Kurosawa (Lion d'or à Venise en 1951) basé une nouvelle d'Akutagawa. ("Dans le buisson")
Un bandit, une femme et un samouraï racontent tour à tour trois histoires complètement différentes sur l'affaire d'un viol et d'une tuerie dans une forêt. Chacun montre son égoïsme et sa justification. A la fin, bien que un bûcheron donne une version presque objective, il ment aussi en réalité.


Dernière édition par Ariane SHOYUSKI le Ven 5 Sep 2014 - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitimeVen 5 Sep 2014 - 10:27

Bédoulène a écrit:
je lis vos commentaires très intéressants, intrigants aussi et très fouillés !


ça fait plaisir que tu nous lises Bédou. Fouiller est tellement intéressant...

Ariane:

Non ne t´en fais pas cela ne va pas tourner au simple ménage à trois, ça deviendra bien plus compliqué. Je dois dire que je perdais le fil parfois dans toutes les histoires qui se greffaient à la fin. J’avais l’impression de n’avoir que des questions à poser. Est-ce qu’il va sortir de sa boite ? Je ne sais pas où tu en es…Mais selon moi non. Je me demande même si cette femme n’est pas dans son imagination. Mais quand on lit jusqu’à la fin, on peut se dire qu’elle peut exister . Il y a le docteur, le docteur-major, le photographe narrateur, la femme. Un jeune garçon apparait aussi un moment…. ??? Les personnages se confondent. On se demande qui a tué qui ? Si même il y a meurtre…Il y aussi les vrais hommes-boite et les faux…Et il y a une passation entre homme-boite qui se fait en se tirant dessus….Je me demande si Kôbô Abé n’écrit pas quelqu’un qui bascule dans la folie tout simplement. Enfin tu nous diras ce que tu en penses !

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitimeVen 5 Sep 2014 - 10:39

J'ai presque fini et comme vous plus j'avançais dans la lecture de ce curieux roman plus j'espérais des réponses et puis à un moment donné (comme on perd pied au moment de se noyer ?) comprendre l'ensemble perd de son importance (je crois que c'est à partir du moment où l'histoire du médecin apparait) et seule compte la question : va-t-il sortir de sa boîte ? et même : l'infirmière (qui n'est en réalité pas du tout infirmière, tout comme le médecin n'est pas médecin et donc peut-être l'homme-boîte, le vrai est en réalité le faux -vertigineux-) va-t-elle réussir à le faire sortir de son enfermement ? Où va-t-elle fuir et l'abandonner ?

Kôbô Abé soulève aussi la question de l'euthanasie : s'agit-il (dans les circonstances décrites dans le livre) d'un suicide ou d'un meurtre ? Je penche plutôt pour le suicide assisté même si au bout du compte le médecin semble vouloir rester en vie... Quelle est la part de culpabilité des uns et des autres (de la guerre, de la science médicale, des drogues, des boîtes ??) ?

C'est très compliqué toutes ces histoires de personnages qui sont à la fois les uns et les autres, comme une volonté de dépersonnaliser les personnages (assez proche de certains écrits du Nouveau Roman comme chez Sarraute), d'en faire de simples réceptacles, des boîtes dans lesquelles le lecteur met ce qu'il veut ou peut... C'est assez fascinant !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitimeVen 5 Sep 2014 - 12:44

J'ajoute que je suis complètement convaincue par l'idée de pia à propos de la nécessité d'écrire les notes pour exister. Cette explication me semble lumineuse !

Et par rapport à la folie du personnage, cette intuition semble parfaitement corroborée par la dernière phrase du roman...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitimeVen 5 Sep 2014 - 15:26

Oh ben...Oh ben.... Embarassed

C'est vrai qu'il y a un moment il ne faut plus chercher la logique et se laisser porter. D'ailleurs il parle d'un rêve justement dans lequel il se noie il me semble... intense reflexion

Moi aussi je penche pour le suicide assisté. Encore une question qu'il pose, l'Euthanasie. D'ailleurs ce personnage du docteur Major...Un moment on ne sait plus s'il veulent l'aider ou le séquestrer. Et il y a toujours un doute inquiétant. Le meurtre commis... par on ne sait qui? D'homme-boite trouvé mort dans le canal? Ce serait le docteur, le docteur major après la mise en scène dans la morgue?

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitimeVen 5 Sep 2014 - 15:44

Je suis bien incapable de répondre à cette question, mais le personnage est sans cesse hanté par le désir de l'eau, du fleuve, de se jeter dedans...
Le rêve du poisson a été je crois vraiment déclencheur dans ma lecture (c'est là que tout à coup je n'ai plus compté les pages...) avec cette idée que pour un poisson le suicide ou la mort serait une chute inversée, une sortie de l'eau par le haut pour mourir asphyxié. Et là j'ai senti que nous n'étions pas simplement dans un livre à se prendre la tête à deux mains mais dans quelque chose d'à la fois onirique, poétique et métaphysique (je sais que tu n'aimes pas ce mot, pia, mais encore une fois l'expérience du narrateur a pour moi une part de transcendance...)(désolée).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Kôbô Abé : L'homme-boîte
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» les objets nécessaires à l'homme....et dans la vraie vie
» Les 10 animaux les plus dangereux pour l'homme
» Alexandre Jollien - Le Métier d'Homme
» L'homme contre nature
» Byron McClain ? Un homme heureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: