Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 LC Kôbô Abé : L'homme-boîte

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 6 EmptyJeu 18 Sep 2014 - 22:08

Merci beaucoup bix, pour tes explications détaillées.

C'est vraiment très intéressant tout ce que vous avez écrit ici.

Shanidar a écrit:
Amaterasu, déesse du soleil était considérée (jusque assez tardivement, vers le Vème siècle de notre ère) comme l'ancêtre des empereurs du Japon
Il y a une épisode assez drôle concernant la déesse Amatérasu. Je ne sais plus par quelle raison, mais un jour elle boude et se cache dans une grotte. En plus elle a mis un gros rocher à l'entrée de la grotte. Et bien sûr que le monde devient tout noir très très noir. La nuit continue très très longtemps. Je ne sais plus combien de mois ça a duré. Les autres dieux commencent à discuter comment faire en sortir Amatérasu. Ils organisent enfin une fête avec un feu de bois juste devant la grotte. Il font la musique très gaie. Une petite déesse Améno-uzumé commence un strip-tease ! Comme tout le monde rigole très gaiement l'extérieur, Amatérasu se demande, "Que se passe-t-il dehors ? Pourquoi peuvent-ils être gais à ce point sans moi ?" Elle déplace le rocher juste un petit peu pour voir dehors. Et hop ! Une sorte d'Hercule japonais ouvre la porte complètement ! Et le jour est enfin revenu dans le monde.

Voilà, même faire sortir une déesse, ils n'ont pas organisé "Full Monty" (le strip-tease masculin). C'était toujours toujours les filles qui ont fait du strip-tease depuis la nuit des temps ! Quelle injustice !
Shanidar a écrit:
des représentations d'une femme guerrière
Par contre ça, je ne me rappelle rien...

Bédoulène a écrit:
Question aux hommes du forum : aimez-vous être regardés ?
Oui, c'est très intéressant cette question. C'est vrai que les hommes n'auraient peut-être pas l'habitude d'être regardés intensément...

Colimasson a écrit:
Avec ce que tu racontes de vos conceptions de la pudeur, je comprends mieux ma dernière lecture japonaise de la Confession impudique. Et je comprends mieux aussi pourquoi elle m'a laissée presque indifférente.
Il n'y a peut-être plus rien de provocant à notre époque dans cette œuvre comparé avec l'époque de sa sortie 1924.

J'ai l'impression que j'ai encore beaucoup d'autres choses à dire avec ce sujet. Je continue à réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 6 EmptyJeu 18 Sep 2014 - 23:01

ben pour répondre à la question je dirais que ça dépend de regardé comme quoi ? comme un sale truc : bof, comme un objet à fonction de représentation : bof, comme un moyen/outil social (nuance avec la possibilité précédente) : bof, autrement ? ça peut être beaucoup plus sympathique.

de toute façon, bêtes curieuses comme d'autres on échappe pas, sans doute à l'image, mais certainement à une impression plus complexe : avant que ça ne réfléchisse trop, si on capte un regard (ni effaré ni effrayé, par exemple hein) ça a un effet positif.


dommage que ce soit aussi loin et brumeux ma lecture, à écrire mes âneries et à repenser à ces histoires de boites et à ce que vous en dites, il pourrait se trouver un lien évident. qui serait une des raisons de l'attrait de l'auteur et du malaise qui va avec.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 6 EmptyVen 19 Sep 2014 - 9:51

A propos de ce que tu racontes sur la déesse Amaterasu, Ariane, on ne peut pas s'empêcher de rapprocher ce mythe avec celui de Déméter/Cérès, Proserpine/Perséphone et Pluton/Hadès des mythologies grecque et romaine.

Pour faire très vite, Pluton tombe amoureux de Proserpine et l'enlève aux enfers. Sa mère, Cérès erre sur le monde en appelant sa fille et refuse de faire se lever le soleil. Les champs dépérissent, les hommes n'ont plus de nourriture alors le petit dieu Mercure parvient à trouver un accord. Six mois dans l'année, Proserpine sera aux Enfers avec son cher et tendre (!!), il s'agit de l'automne et de l'hiver et six mois dans l'année elle vivra avec sa mère (printemps-été). C'était une manière d'expliquer les changements de saisons.

Mais ce mythe remonte à un autre beaucoup plus ancien (sumérien) qui raconte la descente aux enfers d'Ishtar. J'en parle parce qu'il y est également question de strip-tease mais qui sera bien vengé... Ishtar qui est la Grande Déesse sur la terre désire devenir également la Déesse des enfers, mais ce royaume appartient à sa sœur (Ereshkigal). Pour arriver jusqu'au trône de cette dernière, Ishtar doit passer sept portes gardées par sept sages auxquels elle doit abandonner un de ces vêtements et c'est donc nue qu'elle se présente devant sa sœur. Ereshkigal, qui a bien compris les desseins secrets d'Ishtar décide de pendre la déesse à un crochet de boucher et de la laisser se lamenter nue et sanglante. Pendant ce temps à la surface de la terre, la servante d'Ishtar remue les cieux pour qu'on lui rende sa maîtresse. Et la terre s'assombrit et les feuilles des arbres tombent et le froid envahit les foyers. Mais personne ne peut descendre aux enfers s'il n'est pas mort. Donc le dieu Enki fabrique une espèce d'humain androgyne et l'envoie chercher Ishtar. Ereshkigal pose alors une condition à la libération de sa prisonnière : il faudra qu'elle trouve quelqu'un pour la remplacer. Ok, tope là dit la déesse. Elle remonte sur terre, rentre chez elle et découvre que pendant son absence, Dumuzi son royal époux a profité de sa détention pour festoyer au milieu d'une cour de jolies et jeunes et fringantes midinettes.
Devinez qui Ishtar envoie en enfers pour la remplacer ?

Ce mythe est également à rapprocher de ceux d'Astarté et de Cybèle...

Et une petite image en prime d'Amaterasu (on voit au premier plan la petite déesse dansant et la Grande Déesse derrière elle sortant de sa caverne et inondant le ciel de rayons) :

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 6 Amater10

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Ariane SHOYUSKI
Sage de la littérature
Ariane SHOYUSKI

Messages : 2372
Inscription le : 17/04/2014

LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 6 EmptyVen 19 Sep 2014 - 17:55

Shanidar a écrit:
Devinez qui Ishtar envoie en enfers pour la remplacer ?
Ce doit être une de ces midinettes dans ce contexte ? Non ! Ce serait Dumuzi alors !

Merci Shanidar pour tes mythes et l'image d'Amatérasu.
On peut vraiment trouver beaucoup de choses sur internet. C'est impressionnant ! sourire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: LC Kôbô Abé : L'homme-boîte   LC Kôbô Abé : L'homme-boîte - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Kôbô Abé : L'homme-boîte
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» les objets nécessaires à l'homme....et dans la vraie vie
» Les 10 animaux les plus dangereux pour l'homme
» Actualités judiciaires des droits de l'homme en Ukraine
» L'arrestation de "l'homme le plus recherché d'Europe" devrait poser des questions et exiger une réflexion...
» GENDARMERIE/DROITS DE L'HOMME/LIBERTE DE LA PRESSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: