Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Hollis Seamon

Aller en bas 
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Hollis Seamon Empty
MessageSujet: Hollis Seamon   Hollis Seamon Icon_minitimeLun 1 Sep 2014 - 13:54

Hollis Seamon

Hollis Seamon Index79

Hollis Seamon est professeur d'anglais au College of Saint Rose à Albany (New York) et enseigne la Creative Writing à l'Université Fairfield.

Elle vit à Kinderhook, New York.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Hollis Seamon Empty
MessageSujet: Re: Hollis Seamon   Hollis Seamon Icon_minitimeLun 1 Sep 2014 - 13:58

Dieu me déteste

Hollis Seamon Index80

Dieu le déteste, et il s'en fout, Richard. Il a d'autres chats à fouetter.
Il  a presque 18 ans, il va mourir dans quelques jours du cancer contre lequel il se bat depuis des années, et il est bien décidé 1- à perdre son pucelage 2- à ne pas se laisser traiter comme un enfant dans le service de soins palliatifs où il est hospitalisé

Sujet casse-gueule s'il en est, dont Hollis Seamon, qui tire l'essentiel de son propos de son expérience personnelle dans les hopitaux auprès de son fils, se sort plutôt bien.

C’est Richard qui parle, cet adolescent qui refuse les concessions,  et il parle comme un ado, le style est verbal et dynamique, grossier (modérément ) par moments, cru (sans excès) à d'autres.
Globalement, le récit est  bien emballé, touchant sans larmoyer, avec ce qu'il faut de détails terre à terre,  de rire et d'émotion, et cette espèce d'euphorie joyeuse déterminée qui cherche à masquer le drame sans jamais l'oublier. C'est comme on dit « criant de vérité ».

Le livre aurait sans doute gagné en épaisseur à ce que Richard soit un peu moins parfait, à ce que les personnages soient un peu moins typés, et les péripéties un peu moins romanesques... Cela aurait permis de ranger le livre sur un autre rayon que celui des romans pour ado, mais je sais que je suis une vilaine sans cœur (qui a quand même passé un plutôt bon moment).


Dernière édition par topocl le Lun 1 Sep 2014 - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Hollis Seamon Empty
MessageSujet: Re: Hollis Seamon   Hollis Seamon Icon_minitimeLun 1 Sep 2014 - 14:16

d'abord le titre me plait !

et le ton de ton commentaire fait que tu es exonérée de toute critique puisque tu reconnais " mais je sais que je suis une vilaine sans cœur (qui a quand même passé un plutôt bon moment). "
sourire

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Hollis Seamon Empty
MessageSujet: Re: Hollis Seamon   Hollis Seamon Icon_minitimeLun 1 Sep 2014 - 14:19

Le titre est un bon reflet de l'humour, du style inventif et rentre-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Hollis Seamon Empty
MessageSujet: Re: Hollis Seamon   Hollis Seamon Icon_minitimeLun 22 Sep 2014 - 23:24

Dieu me déteste

Roman pour ados, certainement, mais ça n'est pas forcément un défaut car il y en a de très bons. Et celui-ci touche à quelque chose de tellement vrai que l'émotion l'emporte sur la raison. Ce n'est pas une littérature qui cherche le style d'une belle écriture et la complexité psychologique mais qui adopte un ton direct et oral qui épouse le regard et les sensations d'un adolescent de 17 ans. Pas forcément très loin de "L'attrape coeur". Ça pourrait faire artificiellement "djeuns" mais au contraire il se dégage une énergie et une sincérité qui touchent à l'essentiel. Certes elle lui prête parfois des pensées qui sont les siennes et, de fait, elle le pousse presque à s'excuser ou à expliciter le choix de certaines références ou tournures qui, sinon, sonneraient faux dans sa  bouche. Mais c'est rare et l'ensemble sonne vrai.

J'ai aimé le bordel que ces deux ados créent dans ce service de soins palliatifs, aidés par quelques bonnes fées comme cet infirmier gay, cet oncle complice qui fait de chouettes dessins, cette copine tatouée, cette grand-mère sexy ou même la drôle de harpi(st)e qui accueille les visiteurs de ses mélodies mélancoliques. L'intimité entre Richard et Sylvie est d'une pudeur et d'une drôlerie désarmantes jusqu'à une scène à la fois belle et cruelle. Le personnage du père de Sylvie est également montré avec beaucoup de justesse. Bloc de colère qui masque la profonde détresse. Ils sont peut-être dessinés à gros traits mais ils existent et j'imaginais déjà l'adaptation cinématographique qu'on pourrait en faire.

Le final est d'autant plus bouleversant qu'il ne cherche pas le pathos et ouvre encore un fragile espace même s'il est forcément éphémère. J'ai versé ma larme et je n'oublierai pas Richard et ses compagnons d'infortune.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).


Dernière édition par Marko le Mar 23 Sep 2014 - 8:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Hollis Seamon Empty
MessageSujet: Re: Hollis Seamon   Hollis Seamon Icon_minitimeMar 23 Sep 2014 - 3:31

ça m'a l'air bien.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Hollis Seamon Empty
MessageSujet: Re: Hollis Seamon   Hollis Seamon Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Hollis Seamon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: