Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Virginia C. Andrews

Aller en bas 
AuteurMessage
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

Virginia C. Andrews Empty
MessageSujet: Virginia C. Andrews   Virginia C. Andrews Icon_minitimeSam 18 Aoû 2007 - 21:36

Virginia C. Andrews Vc-and10

Virginia C. Andrews - wikipedia

Bulle dit : j'ai lu:
Fleurs captives [modifier]
Fleurs captives (Flowers in the attic)
Pétales au vent (Petals on the wind)
Bouquet d'épines (If there Be Thorns)
Les Racines du passé (Seeds of yesterday)
Le Jardin des ombres (Garden of shadows)



la série d'après j'ai pas encore lu.

ayant des craintes que ce ne soit aussi bon
que les bouquins de Virginia.

je crois que je vais me laisser tenter finalement.


Dernière édition par bulle le Dim 18 Mai 2008 - 2:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lanfear
Espoir postal
lanfear

Messages : 30
Inscription le : 03/01/2010
Age : 43

Virginia C. Andrews Empty
MessageSujet: Re: Virginia C. Andrews   Virginia C. Andrews Icon_minitimeMar 5 Jan 2010 - 10:26

J'ai lu "ma douce audrina" , il était excellent mais comme toujours chez elle assez malsain ! J'ai aussi lu le premier tome de "Fleurs captives" qui m'a vraiment horrifiée
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orientale
Agilité postale
Orientale

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 66
Localisation : Syldavie

Virginia C. Andrews Empty
MessageSujet: Re: Virginia C. Andrews   Virginia C. Andrews Icon_minitimeMar 5 Jan 2010 - 11:51

Tiens, Bulle tu as Virginia Andrews.
Dans les annees 95-96, 5 ou 6 de ses livres ont ete traduits en bulgare et je les ai lus avec un grand plaisir. Ce sont les livres que tu cites, Bulles, encore deux livres de la saga Heaven et "Ma douce Odrina".
Ce ne sont pas des Arlequins, ni les romans de Daniel Steel. Ni Guy des Cars. Ces romans me rappellent plutot des thrillers un peu fantastiques, hors du temps et de l'espace.
Je l'avais oubliee pourtant, cette romanciere si productive, agreable a lire pour se reposer d'un Mc Carthy, p.ex.



Mais oui, Lanfear, la plupart des histoires de V.A. sont anormales, plutot a la limite du raisonnable. Le frere et la soeur s'aiment d'un amour encestueux, mais quelle tendresse, quelle attachement entre eux.
Et les parents d'Ordina? Et son amie? On dirait des sociopathes et pourtant dans le contexte c'est comprehensible comme actes des personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lanfear
Espoir postal
lanfear

Messages : 30
Inscription le : 03/01/2010
Age : 43

Virginia C. Andrews Empty
MessageSujet: Re: Virginia C. Andrews   Virginia C. Andrews Icon_minitimeMar 5 Jan 2010 - 13:44

Oui je suis bien d'accord ! Les circonstances font beaucoup dans ses histoires. Dailleurs j'aime beaucoup moins la suite écrit par sa famille (je ne me souviens plus qui), cela a émormément perdu de son intensité. Dailleurs faudra que je lise la suite de "Fleurs captives" bien que j'apréhende malgré tout de connaître la suite de leur aventure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Virginia C. Andrews Empty
MessageSujet: Re: Virginia C. Andrews   Virginia C. Andrews Icon_minitimeMar 5 Jan 2010 - 13:52

Voilà une série qui a circulé entre les mains d'amis d'une classe de 3e quand j'étais au Collège. Je crois bien que j'étais le coupable à l'origine de cet engouement pour ces histoires assez perverses d'enfants retenus captifs dans un grenier et d'incestes à tout va. J'ai lu les 3 principaux (Fleurs captives, Bouquet d'épines, Pétales aux vents... Quelles métaphores!! rire ) et j'ai surtout un faible pour le roman Ma douce Audrina. Il doit être épuisé mais j'en ai un exemplaire Very Happy

Virginia C. Andrews 1530510

Citation :
Quelle étrange existence que celle d'Audrina ! Mais existe-t-elle vraiment ? Certes, elle vit, elle a sept ans, elle habite avec les siens une grande maison isolée, en Virginie. Une famille comme les autres ? Non, car sur la petite fille plane, ou plutôt pèse, écrasante, une ombre : celle d'une autre Audrina, sa soeur aînée morte il y a très longtemps - tragiquement. C'était Première Audrina, Parfaite Audrina ! Alors son père a décidé de la faire revivre : l'enfant d'aujourd'hui doit réincarner celle d'hier... La petite fille étouffe et souffre, perd la mémoire, le sens du temps. Et pourtant elle voudrait être elle-même. Est-ce l'amour ou l'amitié qui un jour la sauvera ? Ne sera-t-elle pas marquée à jamais par le sanglant secret qu'elle va découvrir ?
Elle a démarré d'autres sagas et sa famille a complété son "oeuvre" après sa mort... Je n'en ai lu aucun.

Je suis d'accord avec Orientale. Il y a quelque chose de troublant dans ces premiers livres qui les classent un peu au-dessus des romans de gare à sensation. Quelque part entre Stephen King et Joyce Carol Oates mais en plus basique littérairement. En tout cas un régal pour les ados!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Virginia C. Andrews Empty
MessageSujet: Re: Virginia C. Andrews   Virginia C. Andrews Icon_minitimeMar 5 Jan 2010 - 20:10

J'ai exactement le même exemplaire de Ma douce Audrina dans ma bibliothèque. Comme toi, je l'avais lu ado et j'avais vraiment adoré ce roman : l'atmosphère oppressante et envoutante, les mensonges et manipulations psychologiques des adultes, les secrets de famille, le mystère qui plane sur cette étrange petite fille enfin bref, je n'avais rien lu de pareil auparavant, ce fut un régal.
Je n'ai depuis plus osé lire un autre roman de cet auteur ni osé relire ce roman : j'ai trop peur d'être déçue, je préfère garder en moi les émotions qu'il m'avait procuré à l'époque mais je le conserve bien précieusement en me disant un jour peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Virginia C. Andrews Empty
MessageSujet: Re: Virginia C. Andrews   Virginia C. Andrews Icon_minitimeMar 5 Jan 2010 - 20:44

Et dire que j'ai loupé ça quand j'étais ado ! Ca a l'air terrible, je crois que j'aurais adoré Laughing

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

Virginia C. Andrews Empty
MessageSujet: Re: Virginia C. Andrews   Virginia C. Andrews Icon_minitimeMar 5 Jan 2010 - 21:21

J'ai perdu un temps énorme avec ses lectures peu intéressante quand on compare. jemetate

Vive Sylvie Germain et Henry Bauchau, Dino Buzzati. ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lanfear
Espoir postal
lanfear

Messages : 30
Inscription le : 03/01/2010
Age : 43

Virginia C. Andrews Empty
MessageSujet: Re: Virginia C. Andrews   Virginia C. Andrews Icon_minitimeJeu 7 Jan 2010 - 15:26

Marko a écrit:
Voilà une série qui a circulé entre les mains d'amis d'une classe de 3e quand j'étais au Collège. Je crois bien que j'étais le coupable à l'origine de cet engouement pour ces histoires assez perverses d'enfants retenus captifs dans un grenier et d'incestes à tout va. J'ai lu les 3 principaux (Fleurs captives, Bouquet d'épines, Pétales aux vents... Quelles métaphores!! rire ) et j'ai surtout un faible pour le roman Ma douce Audrina. Il doit être épuisé mais j'en ai un exemplaire Very Happy

Virginia C. Andrews 1530510

Citation :
Quelle étrange existence que celle d'Audrina ! Mais existe-t-elle vraiment ? Certes, elle vit, elle a sept ans, elle habite avec les siens une grande maison isolée, en Virginie. Une famille comme les autres ? Non, car sur la petite fille plane, ou plutôt pèse, écrasante, une ombre : celle d'une autre Audrina, sa soeur aînée morte il y a très longtemps - tragiquement. C'était Première Audrina, Parfaite Audrina ! Alors son père a décidé de la faire revivre : l'enfant d'aujourd'hui doit réincarner celle d'hier... La petite fille étouffe et souffre, perd la mémoire, le sens du temps. Et pourtant elle voudrait être elle-même. Est-ce l'amour ou l'amitié qui un jour la sauvera ? Ne sera-t-elle pas marquée à jamais par le sanglant secret qu'elle va découvrir ?
Elle a démarré d'autres sagas et sa famille a complété son "oeuvre" après sa mort... Je n'en ai lu aucun.

Je suis d'accord avec Orientale. Il y a quelque chose de troublant dans ces premiers livres qui les classent un peu au-dessus des romans de gare à sensation. Quelque part entre Stephen King et Joyce Carol Oates mais en plus basique littérairement. En tout cas un régal pour les ados!

J'ai aussi cet exemplaire ! Ma mère en a eu des cauchemards avec la femme sur "plateau roulant" brrrr Ce genre de lecture a de quoi rendre psychopathe !!!! rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Virginia C. Andrews Empty
MessageSujet: Re: Virginia C. Andrews   Virginia C. Andrews Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Virginia C. Andrews
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patty Andrews nous a quitté...
» Questionnaire de Proust
» qui peux me dire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: