Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Cheryl Strayed

Aller en bas 
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Cheryl Strayed Empty
MessageSujet: Cheryl Strayed   Cheryl Strayed Icon_minitimeMer 10 Sep 2014 - 14:12

Cheryl Strayed

Cheryl Strayed Index88

Romancière et essayiste, elle est née à Spangler, Pennsylvanie le 17/09/1968.

Elle a publié un roman, Torch (2006) et est l'auteur d'articles
dans de nombreux journaux (New York Times Magazine, Washington Post Magazine, Allure,Self, Missouri Review, Brain, Child, Rumpus, Sun).
En 2012, elle publie Wild. From Lost to Found on the Pacific Crest Trail (2012), qui raconte la longue randonnée qu’elle a entrepris seule au milieu des années 90, qui obtient la très convoitée première place au classement des best-sellers du New York Times.

Elle vit aujourd'hui à Portland, dans l'Oregon, avec son mari, la réalisateur Brian Lindstrom, et leurs deux enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Cheryl Strayed Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Strayed   Cheryl Strayed Icon_minitimeMer 10 Sep 2014 - 14:48

Wild

Cheryl Strayed Index89

Citation :
J'ai marché, marché, l'esprit en mode primal, vide de toute pensée à l'exception d'une seule : aller de l'avant. J'ai continué jusqu'à ce que mon corps se rebelle et que je ne puisse plus mettre un pied devant l'autre.
Alors, j'ai couru.

Une fille pas mal ballottée par la vie, qui fait le choix de la nature, de l'effort et de la solitude, autrement dit de la randonnée en montagne,  pour tout recaser dans sa tête, ça vous rappelle quelqu'un ?

Citation :
Je me sentais simplement féroce, humble et concentrée sur moi-même, en sécurité dans ce monde.


Seulement là, je ne vous parle pas d'une fanatique de poules, je vous parle de Cheryl Strayed, qui, à 26 ans a décidé de parcourir seule et à pied plus de 1000 km sur le Pacific Crest Trail  (Chemin des crêtes du Pacifique ), un sentier de grande randonnée  de l'Ouest des États-Unis qui relie la frontière mexicaine à la frontière canadienne.

Citation :
Cette randonnée avait beau être difficile et exaspérante, il s'écoulait rarement un jour sans que j'assiste à ce que, dans le jargon du PCT, on appelait la magie du chemin - des moments de douceur inattendue qui offraient un contraste saisissant avec les épreuves du quotidien.

Sa mère adorée est morte quatre ans plus tôt d'un cancer foudroyant, la famille s'est délitée, son mariage sans doute trop précoce a mal tourné, et elle se rend bien compte que le choix des paradis artificiels  du sexe et de la drogue la mènent droit dans le mur.

Alors, elle fait  ce projet « si insignifiant et si magistral à la fois ». Et le projet, au fil des jours, au fil des chemins, devient réalité. Elle s'est préparée en dépit du bon sens, ses chaussures sont trop petites, son sac trop lourd, elle a un sifflet comme seule arme contre les ours et les pumas, mais elle tient, elle avance, elles nous livre tous les petits instants de son épreuve, ses ampoules aux pieds, ses rêves de limonade, ses  peurs plus ou moins bien domptées, les amitiés nouées au passage. Elle raconte sa vie d'avant, celle qui a fait d'elle ce qu'elle est. Et peu à peu, elle abandonne  la souffrance accumulée,  pour mieux comprendre sa vie « mystérieuse, irrévocable et sacrée » et la signification de son voyage.

Évidemment, on est  admiratif de la performance sportive, de la ténacité de Cheryl Strayed . Mais ce n'est pas ça l'important . C'est surtout qu'on se prend d'amitié pour cette fille aussi simple que compliquée, qui avance dans des paysages sublimes, et résout ainsi pas à pas, ou en tout cas, apaise, toutes les questions, les peurs et les douleurs qu'elle a en elle. Malgré les moments sombres, c'est un récit léger, plein d'autodérision et d'humour. On n'est cependant pas dans l'optimisme béat:  Cheryl Strayed ne pense pas avoir vaincu tous ses démons,  mais elle connaît la fierté d'avoir mené à bien ce projet insensé, et d'avoir, ainsi, trouvé une porte ouverte là où elle les croyait toutes fermées.

Cheryl Strayed Articl10
Cheryl Strayed, sa tente, son sac "Monster" et son T-shirt Bob Marley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Cheryl Strayed Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Strayed   Cheryl Strayed Icon_minitimeMer 10 Sep 2014 - 15:01

mdr2
Excellent !
Urgence de me le procurer après tout ça ! Razz

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Cheryl Strayed Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Strayed   Cheryl Strayed Icon_minitimeMar 13 Jan 2015 - 9:38

Un film de Jean-Marc Vallée  doit sortir le 14 janvier  mettant en scène l'histoire de Cheryl Strayed.

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menyne
Agilité postale
Menyne

Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 48
Localisation : dis z'y mieux !

Cheryl Strayed Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Strayed   Cheryl Strayed Icon_minitimeMar 7 Avr 2015 - 21:05

Je viens de terminer le périple de Cheryl et je suis fourbue ! dentsblanches Non, je rigole. J'aime beaucoup ces récits d'aventures, de dépassement de soi. Ainsi je voyage par procuration.
Contrairement à toi, Toploc, j'ai été moins sensible à toutes les parties du texte concernant son passé. Bien sûr, cela nous permet de comprendre ce besoin de marcher pour accepter, se reconstruire mais j'avais l'impression de faire acte de voyeurisme et cela me gênait.
En tout cas, je n'ai de nouveau plus qu'une envie : partie faire UN PEU de randonnée, à la journée seulement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Cheryl Strayed Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Strayed   Cheryl Strayed Icon_minitimeMer 8 Avr 2015 - 8:27

Il faut dire que moi, je ne suis pas du tout une randonneuse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Cheryl Strayed Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Strayed   Cheryl Strayed Icon_minitimeMer 8 Avr 2015 - 10:53

oh j'avais zappé ce message.

je note car moi j'aime bien marcher sourire et je voudrais aussi connaître la descente pour mesurer l'effort


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menyne
Agilité postale
Menyne

Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 48
Localisation : dis z'y mieux !

Cheryl Strayed Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Strayed   Cheryl Strayed Icon_minitimeMer 8 Avr 2015 - 18:47

topocl a écrit:
Il faut dire que moi, je ne suis pas du tout une randonneuse!

Moi non plus, j'aime bien marcher de temps en temps mais j'avance au rythme de l'escargot.

Bédoulène a écrit:
oh j'avais zappé ce message.

je note car moi j'aime bien marcher sourire et je voudrais aussi connaître la descente pour mesurer l'effort


La descente, Cheryl Strayed en parle et ce sont justement des moments très éprouvants pour les pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Cheryl Strayed Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Strayed   Cheryl Strayed Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheryl Strayed
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Karen cheryl "je me souviens"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: