Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 LC Michel del Castillo : Tanguy

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitimeLun 15 Sep 2014 - 19:38

Comme nous avions très envie de poursuivre nos lectures espagnoles, topocl nous a soufflé le nom de Michel del Castillo et le titre de son tout premier roman : Tanguy, publié en 1957 et qui retrace l'enfance d'un gamin qui ressemble beaucoup à l'auteur lui-même.

LC Michel del Castillo : Tanguy Tanguy10

Début de la LC : 29 septembre (si cela convient à tout le monde)

Participants :

topocl
Bédoulène
shanidar

et si d'autres sont tentés qu'ils n'hésitent pas à nous rejoindre !!

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: Re: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitimeLun 15 Sep 2014 - 20:25

J'ai déjà lu ce livre. Bonne lecture à vous.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: Re: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitimeMar 16 Sep 2014 - 9:02

J'ai déjà lu ce livre. Bonne lesture à nous tou(te)s.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: Re: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitimeLun 29 Sep 2014 - 13:22

je démarre !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: Re: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitimeLun 29 Sep 2014 - 13:32

J'ai commencé. j'ai une vieille édition qui date de 1961, lue et relue, par moi et par d'autres, avant et après moi, dont les pages jaunies se détachent toutes.

LC Michel del Castillo : Tanguy Images52

J'ai l'impression que ça ne va pas tant parler de la Guerre d'Espagne que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: Re: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitimeLun 29 Sep 2014 - 21:02

ah cette édition doit être, peut-être, un peu différente de celle que j'ai 1995

as-tu aussi une préface où l'auteur critique son livre et précise, voire, corrige les impressions reçues par les lecteurs ?

Tanguy est un enfant et il voit la guerre à sa hauteur, il croit ce que dit sa mère, qu'il aime beaucoup, il trouve des excuses aux méchants ; il ne comprend pas grand chose à la guerre et aux adultes excepté sa maman.

ça c'est la période espagnole.

vient ensuite l'arrivée en France, la connaissance de son père, le rappel de sa trahison et la succession de départs pour "se sauver" et à chaque fois la perte d'un ami.

Tanguy comprend que sa vie lui échappe, qu'il ne peut la contrôler.

Il se rend compte de la méchanceté, de la jalousie, du rejet des français envers sa mère et lui, mais aussi que les méchants peuvent devenir gentils, comme dans le camp de concentration où il se retrouve avec sa mère, alors que celle-ci est très malade.

L'indicible, l'impensable arrive en 1942, la séparation d'avec sa mère. Celle-ci le devance dans leur retour en espagne, lui doit la rejoindre encadré par un couple de catalans. Hélas le couple et tous les réfugiés Juifs qu'il abritait se retrouve prisonniers des allemands, Tanguy se retrouve dans un camp en allemagne.

je n'ai pas bien compris pour quelle raison sa mère qui apparemment est du côté républicain, d'après ses paroles, se retrouve arrêtée par les communistes et "gardée" par 2 hommes ? comme le constate Tanguy


(j'accélère ma lecture pour des raisons purement "physique", ce livre pue, c'est la première fois que cela m'arrive, mais il pue la barbaque, du coup je ne peux m'apesentir et relire comme j'aime le faire) grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: Re: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitimeLun 29 Sep 2014 - 21:10

Bédoulène a écrit:


(j'accélère ma lecture pour des raisons purement "physique", ce livre pue, c'est la première fois que cela m'arrive, mais il pue la barbaque, du coup je ne peux m'apesentir et relire comme j'aime le faire)  grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr
Scusi Bédou mais mdr2
Mais encouragement  je compatis car je crois que j'aurais renoncé à le lire tant je suis "chochotte"niveau olfactif ! bisous

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: Re: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitimeLun 29 Sep 2014 - 21:15

Non, je n'ai pas de préface. C'est son histoire à lui, je crois.

On ne sait pas pourquoi elle est arrêtée, en effet. Elle est républicaine mais il y a quelque part où elle dit qu'elle n'est pas communiste.
Donc, soit c'est cela, soit on lui en veut parce qu'elle est la femme d'un homme qui n'est surement pas républicain. Pour la même raison qu'elle est détestée et mise à l'écart dans le camp de concentration des refugiées Espagnoles: parce qu'elle a un manteau de fourrure.

Il y a un grand contraste entre le côté enfant de Tanguy, qui aime sa mère encore plus que les autres enfants aiment leur mère, , classe les gens entre polis et pas polis (alors que les enjeux sont quand même un peu plus forts que ça!), et croit toujours que tout va s'arranger, que les ennuis arrivent parce que les adultes ne savent pas, se sont trompés et que ça va être corrigé. il ne sait pas encore que tout ne sourit pas aux innocents. Et par ailleurs, comme il fait face à son destin, refuse de pleurer et se comporte en adulte.

Et à chaque étape, un ami qui lui tend la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: Re: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitimeLun 29 Sep 2014 - 21:43

j'ai beaucoup de "nez" églantine et c'est la raison qui rend la lecture pénible, je l'aspergerais bien d'une bombe désinfectante que j'ai à base d'huile essentielle, mais je crains que les bibliothècaires n'approuvent pas

et oui le manteau de fourrure fait trop "capitaliste"

je me suis dit aussi vu qu'elle travaillait à la radio, peut-être avait-elle dit ce qu'elle n'aurait pas du ? (et elle pouvait aussi être du POUM rire )

dans la préface Topocl, il dit qu'en fait c'est un roman "biographisé" plus qu'une autobiographie.

mais il réfute le fait que les lecteurs et critiques littéraires, à la sortie du livre, l'aient pensé comme "spontané" ce que d'après lui il n'est pas, mais ses propos donne aussi un autre éclairage à cette lecture car il était très jeune quand il l'a écrit.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: Re: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitimeMar 30 Sep 2014 - 9:00

Il faut aussi se rappeler que la famille de la mère est très aisée, ce que l'on comprends à ses vêtements, son appartement, plus tard en France alors qu'elle est hospitalisée et que tanguy la retrouve un jour dans une jolie chambre.

je reviens sur l'abandon de la mère de Tanguy, parce que pour moi c'en est bien un, puisqu'elle dit bien que les autorités recherchent "une femme avec son enfant" donc c'est bien la présence de Tanguy qui la rend repérable.

mais l'enfant a 7 ans, imagine-t-elle son désarroi ? et ensuite alors qu'elle arrive en Espagne "elle riait" aux dires de la bonne de la maison des grands-parents et qu'elle ne voit pas le retour de l'enfant, pourquoi ne le recherche-t-elle pas ? ni après la guerre de 40 ?

oui comme tu le dis Topocl, Tanguy sera à chaque étape secouru par une main amie : là je me dis que dans son malheur il a tout de même de la chance de rencontrer ces personnes et j'aurais aimé savoir si elles étaient "biographisées" ou fiction ?

Son père semble s'être rangé du côté de Vichy il reproche à la mère son engagement politique ; il semble d'ailleurs que cela soit en partie la cause de leur rupture.


j'attends Shanidar (j'ai fini le livre cette nuit et je l'ai planqué dans un sac plastique pour ne plus sentir l'odeur, j'alerterai tout de même la médiathèque sur sa saleté)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: Re: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitimeMar 30 Sep 2014 - 9:31

Dans d'autres "romans" de Michel del Castillo, que j'ai lus après, il y avait toujours cette image de mère adulée et adoratrice, mais aussi totalement rejetante, très ambigüe, si je me souviens bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: Re: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitimeMar 30 Sep 2014 - 10:08

Désolée mais ma connexion internet est défaillante (un technicien vient demain après-midi), du coup je ne sais pas trop si je vais pouvoir rester assez longtemps avant la prochaine coupure...

J'ai trouvé la préface de Del Castillo, écrite en 1994, extrêmement intéressante pour comprendre les raisons qui ont poussées cet écrivain à la rédiger. Et d'abord dénoncer l'idée qu'il s'agit d'une autobiographie. Non, le récit se sert de certains éléments de la vie de Michel/Tanguy mais dans l'ensemble le texte est comme le souligne Bédoulène 'biographisé'. Cette préface est extrêmement ambigüe parce que même s'il se défend d'avoir utilisé ses souvenirs pour rédiger Tanguy, Castillo souligne l'importance de sa mémoire, certes ces souvenirs sont un amoncellement sans queue ni tête dont il n'est pas capable de tirer une cohérence et pourtant il écrit bien Tanguy à partir de ce matériau...

Il écrit : Je n'aurais donc pu, si même j'en avais eu l'intention, romancer une autobiographie dont j'étais tout à fait dépourvu. Je doutais de qui j'étais, et si Je existait vraiment. Quant au deuxième des termes qui forment le mot autobiographie, la vie donc, la mienne était plus hasardeuse encore.

De cette question découle évidemment celle de la vérité. Quelle vérité pour quel roman ? Et Castillo balaye d'un ample geste l'interrogation : elle ne s'est jamais posée à lui. Il était juste dans la nécessité d'écrire ce texte sans jamais se poser la question de sa véracité. Bien. (Je ne peux m'empêcher de rapprocher cela du Mentir-vrai cher à Aragon...).

Pour finir se pose également le problème du coupable, du responsable, du bourreau qui est, semble-t-il totalement occulté dans le récit par des justifications de style biblique : ils ne savent pas ce qu'ils font, cela doit venir de l'Organisation... et ainsi de suite. Pas de coupable parce que cette grande question du responsable sera la grande affaire de tous les autres livres de Castillo (c'est ce qu'il écrit) et finalement en filigrane on comprend que le bourreau ne peut être que sa mère, celle qui l'a abandonné...

J'ai toujours un peu de mal avec les récits racontés par des adultes qui se prennent pour des enfants. Je m'étonne qu'un gosse de cinq ans puisse comprendre et réagir avec tant de maturité lorsque sa mère et lui doivent fuir l'Espagne... La répétition lancinante du prénom Tanguy (pour ne pas dire ce fameux "je" ?) est un peu irritante.

Une fois dépassé ces réticences, ce que révèle le texte et qui rejoint la plupart des lectures que nous avons déjà pu faire est sidérant de lâcheté, de brutalité, de bêtise.

Vous le soulignez topocl et Bédou, Tanguy ne comprend pas ce qui lui arrive, doit savoir à l'instinct si telle ou telle personne est amie ou ennemie, si tel beau soldat allemand lui viendra en aide ou lui flanquera une gifle... C'est aux réactions d'un enfant que nous assistons, un enfant démuni, étranger, déraciné, une sorte de fantôme errant, intelligent, orgueilleux qui ne cesse d'espérer au sein de la désespérance.

(Bédou fait gaffe que ton bout de viande n'attire pas les souris...) !! bisous

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: Re: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitimeMar 30 Sep 2014 - 10:18

je ne peux qu'être d'accord avec ce que tu écris Shanidar   (j'espère que tes soucis seront vite réglés)

dans la préface l'auteur revient sur ce qu'il fait dire à Gunther "dans une guerre il n'y a pas de vainqueurs ni de vaincus, il n'y a que des victimes"

en corrigeant : s'il y a victimes il y a forcément bourreaux !

Il faut aussi parler de son attirance pour les beaux jeunes hommes, notamment à Gunther qu'il dit aimer plus que sa mère, ce plus pour lui se définit certainement par "autrement" même s'il ne sait pas définir le sentiment


vous en êtes à quelle étape ?

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: Re: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitimeMar 30 Sep 2014 - 10:31

Tanguy vient d'arriver en Allemagne dans un camp de concentration et y rencontre Gunther qui le prend sous son aile. Ce qui confirme l'adage : A trop aimer ta mère, tu finiras avec Gunther ! (c'est une mauvaise blague, pardon !).

C'est vrai qu'il y a une certaine ambiguïté dans les relations de Tanguy avec les autres garçons (il caresse amoureusement les beaux cheveux bruns de Guy lors de la traversée en train vers l'Allemagne). Mais au moins s'il peut trouver un peu de chaleur ailleurs...

C'est un récit très frustrant je trouve, j'aurais aimé que Castillo s'étende un peu plus par exemple sur les écoutes d'opéra de l'enfant (Mme Butterfly - La Bohême) ou apporte sa vision d'homme adulte sur les évènements historiques qui forcent un petit gamin espagnol à vivre en France (entre l'école et les camps) puis à être déporté en Allemagne à la suite d'une rafle...

J'imagine que tout cela se trouve dans les autres livres de l'auteur...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: Re: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitimeMar 30 Sep 2014 - 10:40

je suis dans le camp allemand aussi

Shanidar, oui, beaucoup de réactions sont peu crédibles  pour un enfant de 5 puis 8 ou 9 ans, même si, évidemment il a été précocement muri par la vie.

Est ce que au vu de cela et des observation de la préface que vous avez , on ne pourrait pas dire que ce livre est en fait : Michel del Castillo raconte une expérience qui n'est pas la sienne, certes, mais celle qu'il aurait pu avoir,  avec ses yeux d'adultes. Le thème du roman ne serait  pas l'histoire de Tanguy, mais la reviviscence transposée de l'expérience de l'enfant qu'il a été.

(et d'accord pour le style qui me déçoit)

La frustration permanente de l'amour de Tanguy pour sa mère, qui ne trouve toujours qu'une demi-réponse, expliquent sans doute les emportements qu'il met dans ses amitiés successives, qui sont son seul ancrage.
(D’ailleurs l'auteur suggère avec cette formule qu'il aime sa mère plus que les autres enfants ne le font qu'il est assez pathétique dans ses objets d'amour).
Et finalement il aime tout le monde, il pardonne à tout le monde même sa mère, même son père, même les Allemands, c'est assez curieux, . Une soumission, un mode de protection?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




LC Michel del Castillo : Tanguy Empty
MessageSujet: Re: LC Michel del Castillo : Tanguy   LC Michel del Castillo : Tanguy Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
LC Michel del Castillo : Tanguy
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» fete du parachutiste 29 09 2007 BONNE SAINT MICHEL a tous
» le Mont-Saint-Michel
» Le retour de Michel Polnareff
» Le Mont-Saint-Michel
» Nouvelle formation Michel Odent en février

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Nos lectures en commun :: Par titre ou auteur-
Sauter vers: