Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Charles Cros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Charles Cros   Mar 16 Sep 2014 - 17:32




Je suis l' expulsé des vieilles pagodes
Ayant un peu ri pendant les mystères ;
Les Anciens ont dit : il fallait se taire
Quand nous récitions, solennels, nos odes.



Charles Cros, 1842-1888, est né dans l' Aude. Ses parents étaient enseignants et son éducation

fut soignée.
Très tot, Charles fit preuve d' ingéniosité et meme d' invention.

Bien avant d' autres, il inventa la photo en couleur, un télégraphe automatique, pour n' en ciiter que quelques unes. Il écrivit aussi un mémoire fantaisiste "sur les moyens de comunication avec les planètes."

Plus tard, il "monta à Paris," -comme on dit dans le Midi- et il fréquenta les salons parisiens et aussi
des groupes  avant-gardistes, tels que les Zutistes, les Hydropathes.

Il  y fit la  connaissance de Verlaine et de Rimbaud qui faillit le tuer en versant un poison dans son verre. Anecdote !
Et il fréqenta aussi les chansoniers du fameux cabaret Le Chat Noir. Et son meileur ami, qui n' était autre que le célèbre Alphonse Allais, humoriste de haut vol.

C. Cros échappe à tous schémas. Cros est indéfinissable. C' est pour cela sans doute qu' il occupe
une place bien à part.

Sa vie fut brève  mais bien remplie. Cros vivait au gré de sa fantaisie qui était grande.
Pourtant ses dernières années furent tristes et solitaires.
Malgré sa verve toute méridionale et ses amis, il semblait savoir qu' il n' était pas de son temps.
Il se mit à boire et mourut très vite.


Son oeuvre se résume à deux recueils : Le Coffet de santal et Le Collier à griffes.
Mais elle s' impose par son originalité, son humour, souvent noir et rien ne convient mieux que de l' exprimer.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Charles Cros   Mar 16 Sep 2014 - 17:48

BERCEUSE


Endormons-nous, petit chat noir.
Voici que j' ai mis l' éteignoir
Sur la chandelle.
Tu vas penser à des oiseaux
Sous le bois, à des félins museaux...
Moi rever d' elle.

Nous n' avons pas pris de café,
Et dans notre lit bien chauffé
(Qui veille pleure)
Nous dormirons, pattes dans bras.
Pendant que tu ronronneras,
J' oublierai l' heure.

Sous tes yeux fins, appesantis,
Reluiront les oaristys
De la goutière.
Comme chaque nuit, je croirai
La voir, qui froide a déchiré
Ma vie entière.

Et ton cauchemar sur les toits
Te dira l' horreur d' etre trois
Dans une idylle.
Je subirai les yeux railleurs
De son faux cousin, et ses pleurs
de crocodile.

Si tu t' éveilles en sursaut
Griffé, mordu, tombant du haut
Du toit, moi-meme
Je mourrai sous le coup félon
D' une épée au bout du bras long
Du fait qu' elle aime.

Puis hors du lit, au matin gris,
Nous chercherons, toi, des souris,
Moi, des liquides
Qui nous fassent oublier tout,
Car, au fond, l' homme et le matou
Sont bien stupides.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Charles Cros   Mar 16 Sep 2014 - 18:02

merci Bix, j'aime beaucoup c'est très original !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Charles Cros   Mar 16 Sep 2014 - 18:12

Bédoulène a écrit:
merci Bix, j'aime beaucoup c'est très original !

Merci à toi, Bédou !  Il y en aura d' autres !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Charles Cros   Jeu 18 Sep 2014 - 12:25

Intéressant, je veux bien découvrir les autres aussi.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Charles Cros   Ven 26 Sep 2014 - 18:43


Si mon âme claire s’éteint
Comme une lampe sans pétrole,
Si mon esprit, en haut, déteint
Comme une guenille folle,
Si je moisis, diamantin,
Entier, sans tache, sans vérole,
Si le bégaiement bête atteint
Ma persuasive parole,
Et si je meurs, soûl, dans un coin
C’est que ma patrie est bien loin
Loin de la France et de la terre.
Ne craignez rien, je ne maudis
Personne. Car un paradis
Matinal, s’ouvre et me fait taire.
Charles Cros, Le collier de griffes

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Charles Cros   Ven 26 Sep 2014 - 18:52

Qu'est-ce que j'ai pu aimer Charles Cros quand j'étais au lycée....Cela me touche moins maintenant, j'y trouve des facilités, mais je garde quand même un souvenir ému des moments que j'y ai passé. Celui a été je pense le premier que j'ai lu :


Je sais faire des vers perpétuels

Sonnet

Je sais faire des vers perpétuels. Les hommes
Sont ravis à ma voix qui dit la vérité.
La suprême raison dont j'ai, fier, hérité
Ne se payerait pas avec toutes les sommes.

J'ai tout touché : le feu, les femmes, et les pommes ;
J'ai tout senti : l'hiver, le printemps et l'été
J'ai tout trouvé, nul mur ne m'ayant arrêté.
Mais Chance, dis-moi donc de quel nom tu te nommes ?

Je me distrais à voir à travers les carreaux
Des boutiques, les gants, les truffes et les chèques
Où le bonheur est un suivi de six zéros.

Je m'étonne, valant bien les rois, les évêques,
Les colonels et les receveurs généraux
De n'avoir pas de l'eau, du soleil, des pastèques.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Charles Cros   Sam 27 Sep 2014 - 21:01

Mais ce poème trop connu fait un peu d' ombre au reste de l' oevre...
Quand ai-je découvert Charles Cros ?


Peut etre en voyant le label Prix Charles Cros, attribué à un chanteur  compositeur einterpète.


Ou alors en lisant Le hareng saur saur saur ?
Un poème drole pour amuser les enfants petits petits petits...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Charles Cros   Lun 6 Oct 2014 - 11:49

Ecole buissonnière

Ma pensée est une églantine
Eclose trop tôt en avril,
Moqueuse au moucheron subtil
Ma pensée est une églantine ;
Si parfois tremble son pistil
Sa corolle s’ouvre mutine.
Ma pensée est une églantine
Eclose trop tôt en avril.

Ma pensée est comme un chardon
Piquant sous les fleurs violettes,
Un peu rude au doux abandon
Ma pensée est comme un chardon ;
Tu viens le visiter, bourdon ?
Ma fleur plaît à beaucoup de bêtes.
Ma pensée est comme un chardon
Piquant sous les fleurs violettes.

Ma pensée est une insensée
Qui s’égare dans les roseaux
Aux chants des eaux et des oiseaux,
Ma pensée est une insensée.
Les roseaux font de verts réseaux,
Lotus sans tige sur les eaux
Ma pensée est une insensée
Qui s’égare dans les roseaux.

Ma pensée est l’âcre poison
Qu’on boit à la dernière fête
Couleur, parfum et trahison,
Ma pensée est l’âcre poison,
Fleur frêle, pourprée et coquette
Qu’on trouve à l’arrière-saison
Ma pensée est l’âcre poison
Qu’on boit à la dernière fête.

Ma pensée est un perce-neige
Qui pousse et rit malgré le froid
Sans souci d’heure ni d’endroit
Ma pensée est un perce-neige.
Si son terrain est bien étroit
La feuille morte le protège,
Ma pensée est un perce-neige
Qui pousse et rit malgré le froid.

Charles Cros, Le collier de griffes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Charles Cros   Lun 6 Oct 2014 - 15:38

Merci 3G ! J' aime et je ne connaissais pas.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Charles Cros   Lun 6 Oct 2014 - 16:15

bix229 a écrit:
Merci 3G ! J' aime et je ne connaissais pas.
Je découvre Charles Cros ! et j'ai trouvé une jolie "musicalité" à ce poème ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Charles Cros   Lun 6 Oct 2014 - 16:22

GrandGousierGuerin a écrit:
bix229 a écrit:
Merci 3G ! J' aime et je ne connaissais pas.
Je découvre Charles Cros ! et j'ai trouvé une jolie "musicalité" à ce poème ...
C' est ça, oui, une petite musique entetante !

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Charles Cros   Lun 6 Oct 2014 - 19:49

bix229 a écrit:

Ou alors en lisant Le hareng saur saur saur ?
Un poème drole pour amuser les enfants petits petits petits...

Cela doit être le deuxième que j'ai lu.....Il est aussi archi connu....Au point de faire de l'ombre au reste de l'oeuvre, je ne sais pas...Peut être les poèmes connus peuvent donner envie de découvrir le reste comme cela a été le cas pour moi. Après ces deux-là, j'ai acheté :




Je l'ai toujours....

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Charles Cros   Lun 6 Oct 2014 - 19:58

Un autre, moins classique, peut être.

Sonnet

À Ulysse Rocq, peintre

Vent d’été, tu fais les femmes plus belles
En corsage clair, que les seins rebelles
Gonflent. Vent d’été, vent des fleurs, doux rêve
Caresse un tissu qu’un beau sein soulève.

Dans les bois, les champs, corolles, ombelles
Entourent la femme ; en haut, les querelles
Des oiseaux, dont la romance est trop brève,
Tombent dans l’air chaud. Un moment de trêve.

Et l’épine rose a des odeurs vagues,
La rose de mai tombe de sa tige,
Tout frémit dans l’air, chant d’un doux vertige.

Quittez votre robe et mettez des bagues ;
Et montrez vos seins, éternel prodige.
Baisons-nous, avant que mon sang se fige.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArturoBandini
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2748
Inscription le : 05/03/2015
Age : 30
Localisation : Aix-en-Provence

MessageSujet: Re: Charles Cros   Jeu 31 Déc 2015 - 19:08

Pour l'instant, celui qui m'a le plus ému est celui-ci dans le début de ma lecture du Coffret de santal,

L'été

A Laure Bernard.

C'est l'été. Le soleil darde
Ses rayons intarissables
Sur l'étranger qui s'attarde
Au milieu des vastes sables.

Comme une liqueur subtile
Baignant l'horizon sans borne,
L'air qui du sol chaud distille
Fait trembloter le roc morne.

Le bois des arbres éclate.
Le tigre rayé, l'hyène,
Tirant leur langue écarlate,
Cherchent de l'eau dans la plaine.

Les éléphants vont en troupe,
Broyant sous leurs pieds les haies
Et soulevant de leur croupe
Les branchages des futaies.

Il n'est pas de grotte creuse
Où la chaleur ne pénètre.
Aucune vallée ombreuse
Où de l'herbe puisse naître.

Au jardin, sous un toit lisse
De bambou, Sitâ sommeille :
Une moue effleure et plisse
Parfois sa lèvre vermeille.

Sous la gaze, d'or rayée,
Où son beau corps s'enveloppe,
En s'étirant, l'ennuyée
Ouvre ses yeux d'antilope.

Mais elle attend, sous ce voile
Qui trahit sa beauté nue,
Qu'au ciel la première étoile
Annonce la nuit venue.

Déjà le soleil s'incline
Et dans la mer murmurante
Va, derrière la colline,
Mirer sa splendeur mourante.

Et la nature brûlée
Respire enfin. La nuit brune
Revêt sa robe étoilée,
Et, calme, apparaît la lune.



C'est surtout l'avant-dernière strophe que je trouve sublime. Un ravissement qui s'écoule dans un lyrisme quasi parfait.

_________________
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charles Cros   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charles Cros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande à Charles CHEVALIER - AD Rouen - x Anvéville & Cliponville
» Charles Théophile FERET
» Charles Frémine
» Lintot - Message à Charles Chevallier
» Sur le pont du "Charles de Gaulle"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: