Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Necati Cumali [Turquie]

Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Necati Cumali [Turquie] Empty
MessageSujet: Necati Cumali [Turquie]   Necati Cumali [Turquie] Icon_minitimeJeu 9 Oct 2014 - 21:01

Necati Cumali (1921-2001)





Necati Cumali [Turquie] Necati10


Présentation de Wikipédia

Né à Florina, en Grèce, il est déplacé avec sa famille à Urla, dans la province d'Izmir, dans le cadre des  Échange de populations entre la Grèce et la Turquie de 1923. Il grandit à Urla et fait ses études à İzmir avant d'accéder à l’ Université d'Ankara pour étudier le droit. Il commence à écrire des poésies pendant ses études et les publie dès les années 1940 dans des périodiques comme Varlık ou Servet-i Fünun. À la fin de ces années 1940, il fait son service militaire, occasion pour lui d'écrire de courtes histoires où peut se sentir l'influence de Sabahattin Ali. C'est peut-être la raison pour laquelle il est classé dans les écrivains de gauche alors qu'il n' jamais pris d'engagement politique.

Ayant écrit 15 recueils de poésie et plusieurs romans et nouvelles, aussi bien que des pièces de théâtre et des essais, il meurt à Istanbul le 10 janvier 2001.

Sa bibliothèque a été léguée à l’ Université Koç à Istanbul, après sa mort.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Necati Cumali [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Necati Cumali [Turquie]   Necati Cumali [Turquie] Icon_minitimeJeu 9 Oct 2014 - 21:05

Macédoine 1900

Il s’agit d’un recueil de nouvelles, se passant à la fin du XIXe et début XXe siècle en Macédoine, d’abord partie de l’empire ottoman, puis se séparant de ce dernier. L’auteur, né à Florina en Macédoine, s’est largement inspiré des souvenirs de sa famille pour ses récits. Son père et son grand-père sont des personnages principaux dans certaines nouvelles. Mais il ne s’agit pas que d’une histoire de famille, c’est avant tout le récit d’une contrée, à un moment de changement et de transformation, et la famille de l’auteur est avant tout une famille musulmane typique en quelque sorte, qui vit les événements, illustre une mentalité, et donne à voir un monde maintenant disparu. D’ailleurs d’autres récits laissent complètement de côté la famille de l’auteur pour s’attacher à d’autres personnages. Souvent des personnages haut en couleur, bandits ou rebelles. Et de récit en récit, de nouvelle en nouvelle, se déroule l’histoire de la région, d’abord sous l’autorité ottomane de plus en plus en plus contestée, puis le passage à d’autres maîtres, les luttes pour le pouvoir, les violences et massacres qui les accompagnent, et les souffrances des petites gens. Et enfin l’exil inévitable des populations turques.

C’est une lecture plaisante, l’auteur possède l’art du conteur, crée des personnages vivants, et sait maintenir un suspens, et ces récits ne manquent pas d’humour par moments. C’est aussi l’occasion de découvrir un pan de l’histoire de la région, ce qui est facilité par une postface qui explicite les données historiques. Mais en même temps, il m’a manqué un petit quelque chose. L’auteur cite d’autres auteurs qui ont évoqué les Balkans, et parmi eux, le seul que je connaisse vraiment, Ivo Andrić. Et pour moi, il n’a pas les qualités de ce dernier, ni dans l’écriture, ni dans la construction du récit, ni dans la complexité de l’analyse. Il a du mal à s’abstraire du point de vue turc par moments, et même si ces récits sont vivants et sympathiques, ils ont une certaine tendance à la simplification, ce qui peut d’ailleurs faire une partie de leur charme, avec un état d’esprit de récits populaires.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Necati Cumali [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Necati Cumali [Turquie]   Necati Cumali [Turquie] Icon_minitimeVen 10 Oct 2014 - 16:32

Ah...il t'a manquée un petit quelque chose. Toi non plus tu n'as pas été complètement emballée par cette dernière lecture. Tu aimes beaucoup les nouvelles j'ai l'impression...?

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Necati Cumali [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Necati Cumali [Turquie]   Necati Cumali [Turquie] Icon_minitimeVen 10 Oct 2014 - 17:13

J'aime pas mal les nouvelles, mais là en occurrence pour les livres rares, il faut les réserver à la réserve centrale et on ne sait pas toujours quand on réserve s'il s'agit de nouvelles ou de roman, quelle est la taille du livre etc.

Mais je me suis pleinement rattrapée sur ma deuxième lecture turque....

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silou
Agilité postale
silou

Messages : 601
Inscription le : 24/05/2012
Localisation : centre

Necati Cumali [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Necati Cumali [Turquie]   Necati Cumali [Turquie] Icon_minitimeSam 11 Oct 2014 - 10:51

Arabella a écrit:

Mais je me suis pleinement rattrapée sur ma deuxième lecture turque....

Dis nous vite !! A la source, la nuit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

Necati Cumali [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Necati Cumali [Turquie]   Necati Cumali [Turquie] Icon_minitimeSam 11 Oct 2014 - 17:55

conciliabule

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan


Dernière édition par pia le Sam 11 Oct 2014 - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Necati Cumali [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Necati Cumali [Turquie]   Necati Cumali [Turquie] Icon_minitimeSam 11 Oct 2014 - 18:24

silou a écrit:


Dis nous vite !! A la source, la nuit ?

Très beau livre. Je vais ouvrir un fil, il le mérite.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Necati Cumali [Turquie] Empty
MessageSujet: Re: Necati Cumali [Turquie]   Necati Cumali [Turquie] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Necati Cumali [Turquie]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Turquie : flore
» Turquie : aspendos
» Armée Turque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: