Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Jami Attenberg

Aller en bas 
AuteurMessage
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Jami Attenberg  Empty
MessageSujet: Jami Attenberg    Jami Attenberg  Icon_minitimeLun 13 Oct 2014 - 14:14

Jami Attenberg

Jami Attenberg  Index134


Jami Attenberg est écrivain et journaliste, entre autres pour The New York Times et The Wall Street Journal. Originaire de Chicago, elle vit aujourd'hui à New York. Best-seller du New York Times, l'un des meilleurs livres de l'année selon de nombreuses publications, La Famille Middlestein est son troisième roman, le premier publié en France, et a été traduit dans une quinzaine de pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Jami Attenberg  Empty
MessageSujet: Re: Jami Attenberg    Jami Attenberg  Icon_minitimeLun 13 Oct 2014 - 14:17

La famille   Middlestein  

Jami Attenberg  97823610

Dans la famille Middlestein , ces juifs de la banlieue de Chicago, il y a la mère, qui fait plus de 100 kg et continue à se bourrer de hamburgers, le père qui s'en est lassé et cherche l'âme sœur sur Internet, le fils qui fume des joints pour échapper à cela, la fille qui n'a toujours pas trouvé à se caser, et les petits-enfants, qui préparent un spectacle de hip-hop pour leur bar mitzvah.

C'est une assez sympathique lecture-détente, vive et enlevée, mais au final il ne se passe pas grand-chose de plus que cela. Le  récit est souvent amusant, de  ces caractères bien trempés  déstabilisés par le double échec du couple fondateur . Contrairement aux repas qui sont partagés tout au long du livre, cela laisse quand même un sentiment d'inconsistance, et, quand le dernier chapitre aborde le registre de l'émotion, on se met à regretter que Jami Attenberg, observatrice perspicace, n'ait pas fait ce choix-là du début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Jami Attenberg  Empty
MessageSujet: Re: Jami Attenberg    Jami Attenberg  Icon_minitimeSam 7 Fév 2015 - 17:28

Dans La famille Middlestein je demande le père, Richard, lassé de se faire piétiner par sa très grosse femme et qui, à l'aube de ses soixante ans, la plaque lamentablement (ou pas) alors qu'elle se débat contre les conséquences fatales de son obésité, pour tenter une nouvelle vie.

Ensuite je demande la fille, Robin, un caractère bien trempé comme sa mère qu'elle adore, un peu portée sur la bibine, cultivée, un peu survoltée et qui ne pardonnera jamais à son père le placage.

Puis vient Rachel, exaspérante, la femme de Benny, le frère de Robin (vous me suivez ?), coincée, désireuse de contribuer au bien-être de sa famille en les nourrissant de légumes, sans sauce, sans viande, sans sucre (normal ça) par opposition a sa belle mère qui ne fait qu'engloutir des cookies, des chips et des bagels.

Et enfin les reste, Emily et Josh les enfants jumeaux de Rachel et Benny (pauvre Benny, pas un rôle facile dans ce livre) qui préparent dare dare et d'une façon peu conventionnelle leur bar mitsvah: ils préparent une chorégraphie hip hop endiablée et suivent une émission de téléréalité pour se perfectionner.

Et je pourrais continuer avec le reste....

Dit comme ça, évidemment l'histoire (au fait quelle histoire ?) ne semble pas des plus passionnantes, mais c'est trop vite oublier que c'est divinement raconté, et que cette chronique d'une famille juive vivant dans la banlieue de Chicago, aux ascendances russes, se révèle un véritable morceau de théâtre ou les scènes se recoupent, ponctuées d'aller et retours qui font la truculence et teintent de vivacité ce récit typiquement américain, coloré par cette immersion dans la société juive d'aujourd'hui.

Quelle maestria décidément chez ces auteurs américains pour décrire la famille !
Je pense à Eric Puchner, Jonathan Dee, Richard Yates, Jonathan Franzen et tant d'autres encore

Pourquoi diantre les auteurs français n'arrivent-ils pas à nous concocter une chronique familiale aussi brillante ?
C'est la question que je me pose depuis fort longtemps.

Merci à Topocl d'avoir attiré mon oeil sur cette jeune auteur et en même temps je me suis aperçu  que cette édition "Les Escales " valait sacrément le détour avec plein d'auteurs de toute nationalité autour de sujets divers et variés.
A suivre héhé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Jami Attenberg  Empty
MessageSujet: Re: Jami Attenberg    Jami Attenberg  Icon_minitimeDim 8 Fév 2015 - 11:07

Il a l'air chouette ce bouquin.

Et c'est une bonne question : pourquoi les américains arrivent à rendre passionnantes des histoires de familles, et pourquoi les français semblent ne même pas en écrire...
ça doit bien se trouver.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Jami Attenberg  Empty
MessageSujet: Re: Jami Attenberg    Jami Attenberg  Icon_minitimeDim 8 Fév 2015 - 16:42

darkanny a écrit:


Merci à Topocl d'avoir attiré mon oeil sur cette jeune auteur

La famille Middlestein a plus trouvé son public chez toi que chez moi, Darkanny!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Jami Attenberg  Empty
MessageSujet: Re: Jami Attenberg    Jami Attenberg  Icon_minitimeDim 8 Fév 2015 - 17:15

Oui c'est sûr, ça fait un auteur américain en plus dans le genre croqueur de famille que je note dans ma petite tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Jami Attenberg  Empty
MessageSujet: Re: Jami Attenberg    Jami Attenberg  Icon_minitimeLun 9 Fév 2015 - 17:41

Darkanny a écrit:
Dit comme ça, évidemment l'histoire (au fait quelle histoire ?) ne semble pas des plus passionnantes, mais c'est trop vite oublier que c'est divinement raconté, et que cette chronique d'une famille juive vivant dans la banlieue de Chicago, aux ascendances russes, se révèle un véritable morceau de théâtre ou les scènes se recoupent, ponctuées d'aller et retours qui font la truculence et teintent de vivacité ce récit typiquement américain, coloré par cette immersion dans la société juive d'aujourd'hui.

Quelle maestria décidément chez ces auteurs américains pour décrire la famille !
Je pense à Eric Puchner, Jonathan Dee, Richard Yates, Jonathan Franzen et tant d'autres encore

Non, c'est bien dit, et tu m'as donné envie.

Et puis avec les auteurs que tu cites, forcément ça fait tilt!  

Merci pour ton commentaire, je note Darkanny sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jami Attenberg  Empty
MessageSujet: Re: Jami Attenberg    Jami Attenberg  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Jami Attenberg
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs étasuniens à découvrir-
Sauter vers: