Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Bill Bryson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 41
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Bill Bryson   Mar 21 Aoû 2007 - 5:48


Né dans l'Iowa, Bill Bryson fit ses études à l'université de Drake mais il les interrompit en 1972, après avoir décidé de partir à l'aventure en Europe pour quatre mois. Il y revint l'année suivante avec un ami de lycée, Stephen Katz. Ce premier voyage européen sera relaté par épisodes en flashback dans Neither Here Nor There: Travels in Europe (non traduit en français), récit d'un tour de l'Europe qu'il entamera une vingtaine d'années plus tard.

Au milieu des années 70, Bryson commença à travailler dans un hôpital psychiatrique à Virginia Water, dans le Surrey, en Angleterre, où il rencontra sa future épouse britannique, une infirmière, Cynthia. Ils retournèrent ensemble aux États-Unis pour que Bill puisse terminer ses études, après quoi, en 1977, ils revinrent s'installer en Angleterre, dans le Yorkshire. Bryson exerça alors la profession de journaliste, finissant éditeur principal de la section économique du Times, puis de The Independent. Il quitta le journalisme en 1987.

En 1995, les Bryson et leurs quatre enfants décidèrent de retourner vivre quelques temps aux États-Unis, à Hanover, dans le New Hampshire. Bryson relata sa confusion au quotidien, en revenant vivre en tant qu'adulte dans son pays natal, dans Notes From a Big Country (titre britannique) / I'm a Stranger Here Myself: Notes on Returning to America After Twenty Years Away (titre américain) (American rigolos : Chroniques d'un grand pays en traduction française). En 2003, la famille repartit pour le Royaume-Uni et vit à présent près de Wymondham, dans le Norfolk.

En 2004, Bryson remporta le prestigieux prix Aventis du meilleur livre de vulgarisation scientifique pour son A Short History of Nearly Everything ("Une histoire de tout, ou presque", Payot, 2007), ouvrage explorant les grandes découvertes scientifiques jusqu'à aujourd'hui, truffé d'anecdotes amusantes.

Bryson a également écrit deux ouvrages sur l'histoire de la langue anglaise, Mother Tongue et Made in America, ainsi qu'un guide du bon usage, Bryson's Dictionary of Troublesome Words (nouvelle édition de son The Penguin Dictionary of Troublesome Words publié en 1983). Très bien reçus par le public et la critique, ces livres ont toutefois été critiqués par les spécialistes, qui leur ont reproché des erreurs, légendes urbaines et étymologies erronées. Bien que Bryson n'ait aucune formation universitaire en linguistique, il est généralement considéré comme une bonne source en la matière.

En 2006, Bryson fit partie d'une équipe de relais de célébrités dans le marathon de Tresco.

Son dernier ouvrage est une autobiographie relatant son enfance dans l'Amérique des années 50, The Life and Times of the Thunderbolt Kid, où apparaît de nouveau son vieil ami Stephen Katz.

Récits de voyage
-The Palace Under the Alps and Over 200 Other Unusual, Unspoiled, and Infrequently Visited Spots in 16 European Countries (1985)
The Lost Continent: Travels in Small-Town America - traduit en français sous le titre Motel Blues (1989) (voyage dans l'Amérique profonde)
Neither Here Nor There: Travels in Europe (1991) (tour de l'Europe)
Notes from a Small Island (1995) (tour d'Angleterre; ce livre a fait l'objet d'une série télévisée britannique en 1998)
A Walk in the Woods: Rediscovering America on the Appalachian Trail (1998) (longue randonnée dans les Appalaches avec son ami Stephen Katz)
Notes From a Big Country (titre britannique) / I'm a Stranger Here Myself: Notes on Returning to America After Twenty Years Away (titre américain) - traduit en français sous le titre American rigolos : Chroniques d'un grand pays (1998) (recueil de chroniques sur son retour aux USA)
Down Under (titre britannique) / In a Sunburned Country (titre américain) - traduit en français sous le titre Nos voisins du dessous : Chroniques australiennes (2000) (voyage en Australie)
Bill Bryson's African Diary (2002) (court voyage en Afrique pour CARE International, à qui Bryson a offert tous ses droits d'auteur sur ce livre)
Walk About (2002) (réunion en un volume de Down Under et A Walk in the Woods)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 41
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Bill Bryson   Mar 21 Aoû 2007 - 7:47

J'ai les 3 livres traduits en français; j'ai lu American Gigolos, pas encore Motel Blues.

Mon préféré est de toute façon Nos voisins du dessous; avec mon homme, nous l'avons 2 fois chacun (imaginez donc l'état dans lequel il est maintenant), l première fois, il y a 2 ans lors de notre premier voyage australien et la deuxième fois cette année.

C'est très drôle, bien documenté et comme nous avons fait pas mal de choses communes avec Bill Bryson, on s'y voyait et on peut affirmer que ce qu'il écrite est véridique.
Je comprends que ça puisse moins intéresser des personnes ne connaissant pas l'AUstralie.
A voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Bill Bryson   Mer 4 Juin 2008 - 22:01

J'ai lu Notes from a smal island et j'ai trouvé le début hilarant mais j'ai fini par me lasser, ses remarques sur les anglais étaient un peu répétitives et pas toujours justifiées et finalement un peu énervantes. Et puis, il insistait un peu trop sur l'architecture moderne (qu'il déteste) et ses longues descriptions des centres commerciaux m'ont carrément ennuyée. J'ai dû le terminer en lisant une page sur deux à partir du milieu innocent

Je pense tout de même que c'est un auteur à découvrir, il a certainement le sens de l'observation très aiguisé.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Bill Bryson   Jeu 21 Fév 2013 - 14:06

Une amie m'a conseillé Bill Bryson, j'ai bien envie d'essayer American rigolos : Chroniques d'un grand pays.

J'espère ne pas finir le livre comme toi Epi !

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Bill Bryson   Sam 10 Aoû 2013 - 20:03


Citation :
De retour aux États-Unis après avoir vécu vingt ans en Angleterre, Bill Bryson s'étonne : " Les Américains ont produit plus de prix Nobel que le reste du monde réuni. Et pourtant, selon un sondage, 13 pour 100 des Américaines sont incapables de dire si elles portent leur slip sous ou sur leurs collants. " Durant les dix-huit premiers mois de son établissement en Nouvelle-Angleterre, notre héros se lance alors à la " redécouverte " de l'Amérique avec l'humour pour seule arme. Rien n'échappe à son sens de l'observation ni à son manque de sens pratique. Il lui faut guerroyer avec l'administration et les supermarchés, avec la publicité et les séries télé, avec l'informatique et le jardinage, avec les créatures de la forêt et son coiffeur...
Un vrai coup de coeur pour cet auteur !

En dépit de la laideur de la couverture, j'ai totalement accroché avec ce livre et avec l'humour de Bill Bryson. C'est rare que je rigole vraiment en lisant, or là, c'était presque systématique. A chaque chronique, une nouvelle formulation me tirait des éclats de rire. Les sujets sont suffisamment documentés pour avoir une base objective en plus.

Je me retiens pour ne pas acquérir toute sa biblio en une seule fois. zen 


" Le New Hampshire possède la devise la plus dingue, quelque chose de très étrange et martial : "vivre libre ou mourir". Vous direz sans doute que je prends les choses trop à la lettre mais, franchement, je n'aime pas rouler en affirmant noir sur blanc souhaiter trépasser si on ne me laisse pas faire ce que je veux. Je préférerais quelque chose de plus vague et de moins définitif, du style "vivre libre ou bouder", ou même "vivre libre si ça ne vous dérange pas merci beaucoup". "

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bill Bryson   Dim 18 Aoû 2013 - 23:47

Heureuse que ce livre t'ait plu. C'est la première fois depuis des années que j'avais plusieurs fous rires inextinguibles en lisant ; excellent souvenir !
J'ai moins aimé Nos voisins du dessous : Chroniques australiennes ; quelques passages savoureux certes, mais aussi des longueurs. Il est probable que les amoureux de l'Australie ne seront pas de mon avis, à toi de te forger ton opinion !
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Bill Bryson   Lun 19 Aoû 2013 - 12:25

Armor-Argoat a écrit:
J'ai moins aimé Nos voisins du dessous : Chroniques australiennes ; quelques passages savoureux certes, mais aussi des longueurs. Il est probable que les amoureux de l'Australie ne seront pas de mon avis, à toi de te forger ton opinion !
Réponse dans quelques mois ! Very Happy 

C'est dommage que Notes from a Small Island ne soit pas traduit. J'aurais aimé le lire et dans l'absolu, je pourrais mais l'humour dans une langue étrangère, j'ai peur de passer à côté. Je fais un blocage sur les lectures en anglais de toute façon, j'aurais l'impression d'un travail scolaire je crois, peut être à tort puisque je n'ai jamais sauté le cap.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Bill Bryson   Jeu 6 Fév 2014 - 19:04


(Promenons-nous dans les bois)


Mais quel plaisir à lire cet auteur, encore un coup de cœur !
Un livre mélange de beaucoup de choses qui cohabitent en parfaite harmonie.
Outre les éclats de rire et la tendresse viril entre lui et son compagnon de voyage, vous trouverez dans ce livre :


- L'humour inimitable de Bill Bryson : Je voulais moi aussi un peu de la suffisance du gars buriné qui promène un regard d'acier sur l'horizon lointain et dit lentement, avec un reniflement viril : " Ouaip ! J'ai chié dans les bois. Et pas qu'une fois. "

- Des anecdotes scientifiques : (à propos de l'épidémie du champignon Endothia parasitica) : En seulement trente-cinq ans le châtaignier américain n'a plus été qu'un souvenir. Les Appalaches ont perdu à elles seules 4 milliards d'arbres, un quart de leur couverture forestière, en une génération.

- Des anecdotes historiques : Entre 1870 et le début de la Première Guerre mondiale, 50 000 personnes moururent dans les mines américaines. La grosse ironie, avec l'anthracite, c'est que, aussi difficile soit-il à allumer, il est encore plus difficile à éteindre. Les récits d'incendies de mines impossibles à maîtriser sont légion dans l'est de la Pennsylvanie. A Lehigh, un feu déclaré en 1850 brûla jusqu'à la crise de 1929.

- Observation de la société Américaine : C'est sans doute lié à sa tendance historique à domestiquer et exploiter les grands espaces mais , si vous voulez mon avis, l'attitude de l'Amérique envers la nature est à tous points de vue très étrange.

- (Et bien sûr) Exploration et profond respect pour la Nature : Il n’y a aucune raison de vous dépêcher parce que vous n’allez nulle part. Et quelle que soit la durée de votre marche ou la distance que vous parcourez, vous vous trouvez toujours au même endroit : dans la forêt. C’est là que vous étiez hier, c’est là que vous serez demain. Les bois ne sont qu’une seule et même réalité, infinie. Chaque virage du sentier révèle une perspective semblable à celle offerte par tous les autres, chaque regard vers le lointain se perd dans le même enchevêtrement. Votre itinéraire pourrait aussi bien décrire un large cercle et revenir à son point de départ que vous ne vous en apercevriez même pas. Et d’une certaine façon, cela n’aurait pas vraiment d’importance.


Je ne veux pas m'avancer mais je pense que ça pourrait plaire à : animal, Igor, topocl, Marie, eXPie, Queenie, Epi, Maryvonne, darkanny, Eglantine...
(si je m'écoutais, je citerais tout le monde  dentsblanches )

Une chose est sûre : je vais continuer à arpenter sa bibliographie !

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Bill Bryson   Jeu 6 Fév 2014 - 19:26

Je ne suis pas venue sur ce fil depuis longtemps, il faudrait que j'essaie encore au moins une fois mais j'hésite entre American rigolos et Promenons-nous dans les bois.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Bill Bryson   Jeu 6 Fév 2014 - 19:43

Epi a écrit:
Je ne suis pas venue sur ce fil depuis longtemps, il faudrait que j'essaie encore au moins une fois mais j'hésite entre American rigolos et Promenons-nous dans les bois.

Vu ce que tu as dit de Notes from a smal island plus haut, je te conseille Promenons-nous dans les bois.  Wink

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Bill Bryson   Jeu 6 Fév 2014 - 19:48

Merci du conseil, ce sera celui-là alors.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bill Bryson   Jeu 6 Fév 2014 - 19:50

Alors Heyoka, maintenant tu sais ranger un sac à dos ?  sourire 

Un passage qui m'a fait mourir de rire (parmi tant d'autres) est celui où ils se retrouvent dans cet épouvantable refuge/motel/dortoir et qu'ils se la jouent façon camp de prisonniers de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
avatar

Messages : 22882
Inscription le : 02/02/2007
Age : 37
Localisation : Un peu plus loin.

MessageSujet: Re: Bill Bryson   Ven 7 Fév 2014 - 9:55

Peut-être qu'il faudrait que je m'y mette, à m'éloigner du monde... Ou en tout cas, m'échapper avec un livre de Bryson : merci pour ce commentaire qui donne envie Heyoka.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Bill Bryson   Sam 27 Déc 2014 - 17:08

J' ai dit ailleurs tout le bien que je pensais de ce livre.. A la fois le livre d' un naturaliste averti.
Mais un mélange indissociable d' humour, de fantaisie et aussi de vraies connaissances sur ce dont il parle.

Juste un passage qui m' a beaucoup interessé sur l' arbre en général, après que Bryson ait évoqué 
l' évolution du Chemin des Apalaches et notamment de la disparition d' espèces animales et végétales.

Comme ce tilleul géant détruit par une maladie  :

"Malgré sa taille imposante, un arbre est un etre remarquablement fragile. Sa vie repose sur trois couches de tissus internes superposés, épais comme des feuilles de papier : le phloème, le xylène et le cambium.

Situés juste sous l' écorce, ils forment ensemble une enveloppe humide autour du coeur plus sec.

Quelle que soit la hauteur atteinte par l' arbre, ces couches ne représentent que quelques kilos de
cellules vivantes chichement réparties des racines aux feuilles: avec zèle, elles réalisent tout le
processus scientifique et mécanique sophistiqué  indispensable à la survie du végétal.
L' efficacité avec laquelle elles accomplissent leur mission est une des merveilles de la nature ;
en silence, l' air de rien, chaque arbre de la foret draine de ses racines à ses feuilles d' énormes
volumes d' eau, plusieurs centaines de litres dans le cas d' un grand individu par une chaude journée.

Cette eau s' évapore ensuite dans l' atmosphère. Imaginez la débauche de machinerie qui serait nécessaire à une brigade de pompiers pour propulser verticalement autant de liquide.
Et phloème, xylène et cambium ont encore bien d' autres talents à leur actif."



Promenons-nous dans les bois.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Bill Bryson   Sam 27 Déc 2014 - 17:15

Je suis contente que tu aies passé un aussi bon moment que moi avec ce livre Bix !

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bill Bryson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bill Bryson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Boule et Bill fêtent leurs N'os d'Or
» Bill Gates
» Boule et Bill / Coloriage
» William-Frédérick Cody, dit « Buffalo Bill ».
» Bill, tu me déçois !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Voyages-
Sauter vers: